De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

5 avril, 2011

Vue sur le jardin ?

Classé dans : Humour — ismeraldamadrid @ 17:10

Cuillère, bol ou seau ?

Lors d´une visite à l´institut Psychiatrique, je demandai au Directeur, sur base de quels critères estimait-on qu´il fallait interner une personne.

« Bien » répondit le Directeur, nous lui faisons passer ce test: nous remplissons une baignoire d´eau et lui proposons une cuillère, un bol ou un seau et lui demandons de vider cette baignoire. Suivant sa méthode pour vider cette baignoire, nous décidons du traitement à lui appliquer et s´il faut ou non l´interner.

- Je comprends, lui répondis-je, une personne « normale » (équilibrée), se servira du seau car sa capacité pour recueillir le liquide est plus grande que le bol ou la cuillère!

- Non, rétorque le Directeur. Une personne « normale » retirerait le bouchon! Alors dites-moi, que souhaitez vous, une chambre avec ou sans vue sur le jardin ?emoticone

Je suis convaincue que tu as songé toi aussi au seauemoticone… C´est fou, le nombre d´amis qui sont également concernés par ce test!emoticone…On se retrouve à l´asile psychiatriqueemoticone

Ma chambre a vue sur le jardin…et la tienne ?emoticone

4 avril, 2011

Le bonheur : est-ce toujours pour demain ?

Classé dans : quelques poésies — ismeraldamadrid @ 9:57

Le bonheur ce facteur

X qui fait toute la différence

dans la vie de tous…entrepreneurs,

maraudeurs, rentiers à plaisance.

 

Nous poursuivons ce but, ce rêve,

cet objectif, que l´on élève

sur les cimes de nos illusions

fomentées par l´éducation.

 

Qu´est ce le bonheur

dans l´esprit de ces Penseurs ?

et pour vous qu´en est-il ?

comment se définit-il ?

 

Argent, Amour, Santé

suffisent-il à rendre heureux,

ou est-ce tiré par les cheveux ?

Attention

car ce concept pourrait bien vous dérouter!

Serait-ce sa mission ?

Et vous qu´en pensez vous ?

3 avril, 2011

Et Gerard Pique « in love » rapproche du titre du championnat le Barça

Classé dans : Un peu de sports ? — ismeraldamadrid @ 9:48

Ce samedi 2 avril, à 20h00, sur la pelouse du Santiago Bernabeu (je vous présenterai ce stade prochainement), se déroulait la rencontre entre le Real Madrid et le Sporting. Pendant 79´rien ne se passe sur le terrain, quand soudainement à la grande surprise des spectateurs, de las Cuevas, joueur du Sporting marque un goal à Iker Casillas. Le match poursuit son cours et s´achève sans rien changer au résultat.

Voilà qui rend le match suivant: Villareal contre FC Barcelone beaucoup plus excitant. Et pourtant pendant 67´, sur la pelouse du Madrigal, le score s´affiche nul. Un équilibre entre les deux équipes se maintient, chacune d´entre elles souhaite remporter les trois points. Le Barça veut creuser l´écart par rapport au Madrid dans cette course au titre du championnat. De son côté le Villareal souhaite occuper la troisième place au classement général. Soudain à la 67´Gérard Piqué dont je vous ai parlé précédemment inscrit un but..un goal d´or car il s´agira de celui qui fera remporter la victoire à son équipe.

Image de prévisualisation YouTube

Gérard Piqué amoureux depuis quelques mois de la sensuelle et voluptueuse chanteuse Shakira vivrait-il  les effluves de la potion magique de cette relation sentimentale? Le voilà animé d´une détermination, d´une assurance sur le terrain qui le rendent non seulement efficace en défense, poste qu´il occupe dans l´équipe mais il nous apparait insufflé de la volonté de vaincre et dans son élan, il dribble tout le monde jusqu´à (épaulé bien sûr par ses compagnons: Affelay, Andreas, Dani and Adriano lui ont filé un bon coup de main) laisser sur cette pelouse l´empreinte de son pied qui fera beaucoup parlé de lui!

L´Amour ferait-il des miracles ?emoticone

2 avril, 2011

Le temps nous joue des farces

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 13:58

Nous sommes pris dans une spirale de course contre le temps, celui ci nous file entre les doigts et tandis que nous tentons de le rattraper, nous passons à côté de milliers de merveilleuses situations.

Quand prendrons nous conscience, parviendrons à discerner entre ce qui importe vraiment et ce qu´on nous fait croire que c´est important ? Nous avançons souvent dans la vie, les yeux bandés, en aveugles; guidés par les propos que nous tient la Société. Nous obéissons sans nous interroger aux normes dictées….jusqu`enfin, dans des circonstances particulières, propres à tout chacun, nous comprenons que nous sommes trompés.

La ligne de conduite qui nous est imposée ne convient qu´à certains, une minorité qui tire profit de l´esprit grégaire qu´on nous a inculqué depuis l`âge du berceau. L´intérêt est le roi du monde, nous tirons tous les fils des marionnettes, nous sommes tous des poupées de chiffons sur lesquelles d´autres tirent de nos fils. Nous agissons, nous réagissons, nous interagissons en fonction de nos intérêts. Mais connaissons nous vraiment nos intérêts ? Nous tatonons dans la vie pour découvrir ce qui nous rend heureux, nous croyons atteindre le bonheur et nous nous apercevons que ce n´est pas notre félicité: seulement un miroir aux alouettes. Une fois de plus, nous nous sommes laissés enjolivés par l´air ambiant: l´éducation (les principes, les valeurs inculquées), les modes, les médias, les relations sociales, familiales tout cela a participé à la construction de notre bien être…Et nous nous interrogeons encore pourquoi ressentons nous un tel mal être !!emoticone

Je vous laisse ici une réflexion issue de mes neuronnes enflammées en ce second jour du mois d´avrilemoticone; j´espère recevoir votre feed back sur ce sujetEmbarasse et je vous en serais très reconnaissante.

Un nouveau réality show se met en place

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 11:45

Six hommes mariés seront abandonnés sur une île, chacun sera pourvu d´une voiture et en compagnie de trois enfants. Chaque enfant s´adonnera à deux sports ou il suivra des cours de danse ou de musique.

Sur cette île, il n´y a pas de snacks.

Chaque homme a pour mission: prendre soin de ses chérubinsemoticone, faire le ménage dans sa hutte, cuisiner, faire la lessive, expliquer les leçons non comprises par les enfants pour qu´ils puissent achever leurs devoirs scolaires, faire les paiements des factures et bien gérer le budget attribué pour les six semaines. La décoration de la maison court à sa charge: soin de plantes, mise en place de rideaux, portraits, autres ornements….

Chaque homme devra se souvenir des dates anniversaires de tous ses proches: familles, amis, collègues et le leur souhaiter le jour venu.

Il devra accompagner ses enfants aux rendez vous chez le pédiatre, dentiste, coiffeur…

Il devra s´occuper des préparatifs des célébrations des anniversaires de sa progéniture et aussi participer dans l´élaboration des costumes pour carnaval ou autre fête. Il faudra amener chez leurs amis ceux qui y sont invités et ensuite aller au parc avec les autres, jouer au ballon ou à la poupée pendant qu´on attend l´heure de reprise du reste de la troupe éparpillée parfois sur différentes zones de l´îleemoticone.

Ils pourront se délasser devant la TV quand les enfants seront au lit et que toutes les tâches seront accomplies mais il se peut que la télé comande soit entre les mains d´une autre personneemoticone. Ils devront border chaque soir leurs bambins et leur lire ou leur raconter une histoire pour les aider à s´endormir. Le matin venu, ils doivent leur préparer le déjeuner, les coiffer, leur rappeler de se brosser les dents et se laver mains et figure, leur donner un coup de main dans l´élaboration de ces tâches si nécessaire et ce bien sûr dans un temps imparti.

Ils ne doivent pas omettre de s´épiler les jambes, prendre de s´hydrater le visage, d´être rasés de près et de porter le costume/cravatte tout le long de la journée.

Ceci n´est que la part des activités auxquelles ils participeront tout en conservant leur journée de travail à l´extérieur.

Les enfants décident qui quitte l´île sur base de la qualité du rendement dans la maison et en leur compagnieemoticone. Le gagnant ne remportera le prix que si une fois élu, il a un rapport charnel passionné avec son épouse.

Le prix : le meilleur papa et mari de la compétition emoticone

 

Nous espérons que beaucoup de papas s´inscriront au concours pour le plus grand bonheur des mamans.

 

 

 

1 avril, 2011

La timidité se bonifie-t-elle en une sensibilité accrue ?

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 18:09

Je vais m´essayer sur ce sujet suite à un commentaire que Bernard a rédigé sur mon antérieur article.

La sensibilité accrue souligne la délicatesse, la finesse des sentiments de ceux qui en sont dotée. Cette caractéristique développe la réceptivité de l´Etre Humain avec ses pro et ses contres, car si sous l´emprise de la sensibilité, les personnes se présentent sous une plus ample grandeur d´âme, elles souffrent également davantage du caractère abrupte de pas mal de leurs congénaires. Elles semblent faibles et font l´objet de moqueries fréquentes surtout enfant ou adolescent. Ce qui peut les conduire à développer un complexe d´infériorité vis à vis de leur entourage.

Bien sûr, on peut concevoir « la timidité comme bonifiée auprès de la sensibilité accrue » si on considère l´attitude de quelqu´un, qui empreint de gauche timidité (envisageable néanmoins comme un trait de séduction, car elle rend attendrissant/e celui/celle qui en est pourvu/e) renforcée par cette splendide sensibilité (capable de percevoir des notes insoupçonnées de douceur, d´élégance, d´esthétique…dans tout ce qui l´entoure) comme moins introvertie, plus rêveuse, plus romantique.

Ce « défaut » apparaitrait dès lors sous l´angle d´une « qualité » ?

Isabelle, clin d´oeil à une nouvelle star

Classé dans : Non classé — ismeraldamadrid @ 15:46

Toute douce et indépendante, câline et tendre à ses heures, je n´en doute pas du tout.

Alors en son honneur, une chanson de Jacques Brel

Image de prévisualisation YouTube

 

Bisous ronronants à Isabelle

12
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage