De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

31 août, 2011

« Un café, un thé » ? :-)

Classé dans : quelques poésies — ismeraldamadrid @ 20:15

« un café, un thé,? » généreusement proposé,

c´est un geste de convivialité!

Cultures, traditions, pas d´exception!

toute cette attention l´offre notre éducation!

Quel trouble nous saisit, devant une telle situation:

les émotions s´emparent de nous:

amitié, nouvelle relation…de voisinage, professionnelle ?

On s´en fout!

Elle nous emporte dans sa ritournelle

et nous égaye sur le moment

alors, « un thé, un café »: c´est vraiment important!

Melendi et le Barça va mettre le feu :-)

Classé dans : Un peu de sports ? — ismeraldamadrid @ 7:56

Bon c´est avec un certain retard que je vous informe de la victoire du Barça sur le Valladolid, donc comme c´est du réchauffé et que venant du Barça aucune victoire ne nous surprend (ceci dit en passant: après la super coupe d´Espagne, il a ajouté la super coupe d´Europe remportant le match contre l´Oporto sur la pelouse de Monaco : 2-0)…croisons les doigts afin que tout le championnat reste égal à ce match qui nous a fait tant vibreremoticone.  Donc, je vais faire bref et passer à une autre facette du footemoticone. Le Barça gagne 5-0 sur son terrain : deux goal à souligner de Messi et un de nos deux nouvelles acquisitions: Alexis Sanchez et Cesc Fabregas emoticone. C´est l´occasion de leur souhaiter la bienvenue au Barça, équipe où tout le monde marque, c´est la traditionemoticone.  A cela je vous communique que le Real Madrid, pour cette première journée a aussi mis la paté au Real Zaragosse 0-6.

Alors, voilà le côté innovateur de mon article :

Image de prévisualisation YouTube

Melendi est un chanteur asturien (né en 1979) qui à ses débuts voulut jouer au foot et eut sa place dans le Real Oviedo, équipe de seconde division B mais telle n´était pas sa destinée. Après plusieurs job de barman et autres variantes du monde de la nuit, il devient membre du groupe musical « El bosque de Sherwood » en 2001 mais très rapidement, il s´en sépare pour faire carrière en solitaire. Donc la chanson que vous avez ou pouvez écouter est en hommage au foot et à la champions league.

J´espère qu´elle vous aura plu tout autant que l´information sur le championnat espagnol de première division emoticone

29 août, 2011

l´Art et le voyage :-)

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 18:16

Voilà, aujourd´hui, ma princesse et moi avons raccompagné ma soeur à l´aeroport de Barajas à Madrid. Dans le hall, juste après la zone du métro, une exposition tendait ses bras au grand public. Alors comme lorsque je me suis rendue au musée de Thyssen, il était impossible de prendre des photos (mais au bas de mon article je vous laisse une surprise à ce propos); j´ai vite sorti mon appareil photos pour partager avec vous ces belles peintures de l´artiste Marcial Rincón qui, tout comme le peintre qui exposait ses oeuvres au musée de Thyssen, braque ses créations sur la ville de Madrid.  Donc sous le nom de « J´aime Madrid », vous pouvez savourer des représentations des endroits les plus typiques de Madrid : Gran Via, plaza Mayor, Puerta del Sol, las Ventas, le parc et lac del Retiro…je vous laisse les regarder en vracemoticonel´affiche de l´expo, ce peintre est né en 1954.vue de Madrid    autre peinture  l´oeuvre de Marcial Rincón  peintures sur Madrid  Divers endroits de Madrid Comme vous le constatez, sa perception de l´architecture est réaliste; par contre, il ne représente pas les personnes dans le détail de leurs traits

Madrid vu par Marcial Rincón  l´oeuvre de Marcial Rincón sur Madrid  peintures de Marcial Rincón  Madrid et son architecture

Il met toujours en valeur Madrid grâce à la lumière qu´il peint dans ses oeuvres.

Madrid d´après Marcial Rincón  la lumière dans les oeuvres de Marcial Rincón  un éventail de peintures sur Madrid  Chaque coin de Madrid est représenté dans son oeuvre  35 peintures pour cette exposition sur Madrid

Cette exposition compte 35 peintures mais comme il n´est possible de les voir que depuis le tapis roulant ou à distance, toutes mes photos n´ont pas été réussies; donc je ne vous laisse que celles qu´on peut voir (assez correctement pour se faire une idée du style de ce peintre)

Pour ce qui est de l´exposition que j´ai visité au musée Thyssen, elle porte sur une partie de l´oeuvre d´Antonio López (né en 1936): il commence ses études d´art en 1950 (il ne faut pas oublier qu´il vient au monde au début de la guerre civile espagnole). Il expose pour la première fois en 1957. Son style va évoluer au cours de sa vie, jusqu´à nos jours. Dernièrement, il peint en perspectives: il offre lors de la création d´une oeuvre, l´évolution de celle-ci dans le temps. Ainsi, sur la Gran Via il a fait divers tableau d´un de ses monuments, nous l´offrant suivant la luminosité de ce dernier à chaque moment de la journée.

Ses portraits prennent souvent comme modèles ses deux filles Maria et Carmen.

Je vous laisse ici un lien pour une visite virtuelle de cette exposition qui perdure jusqu´e

http://www.museothyssen.org/microsites/exposiciones/2011/antoniolopez/

Et ici je laisse le lien de la visite virtuelle (si vous n´y accédez pas directement, elle apparait aussi dans l´antérieur lien sous le nom de « visita virtual » à votre gauche sur l´écran, cliquez dessus: il faut une fois sur les lieux du musée, cliquez sur les différents thèmes pour voir toute l´oeuvre, la visite est vraiment magnifique; je vous la recommande.)

http://www.museothyssen.org/microsites/exposiciones/2011/antoniolopez/vv/index.htm

J´espère que vous aurez aimé ces tableaux.

27 août, 2011

Une astuce d´insecte :-)

Classé dans : Humour — ismeraldamadrid @ 23:30

Bon, au retour de mes congés, je souhaite perdurer dans une dynamique de rires et de sourires emoticone: ceci dit « âmes sensibles » s´abstenir emoticone

« Sur la plage, une puce bronze tranquillement quand arrive, frigorifiée une de ses amies. La première demande à cette dernière: « que se passe-til ? Comment se fait-il que tu aies si froid ? »

- Pour arriver jusqu´ici, je suis montée sur la moustache d´un motard et il a roulé à plus de 200km/heure: il faisait un froid de canard, je ne te dis pas! emoticone

- Je vais te donner un bon conseil : fais comme moi, tu rentres dans les toilettes dame et tu te glisses dans le slip d´une nana et tu t´installes dans les poils de son sexe! Tu voyageras très confortablement et bien au chaud!emoticone

Voilà, les deux amis qui se retrouvent le week end suivant. La puce était toujours aussi frigorifiée, alors l´autre lui demande : « Tu n´as pas fait comme je t´avais dit ? »

- Mais si! Je suis allée dans les toilettes, j´ai choisi un joli slip, j´y suis entrée, je me suis mise dans la fourrure, très soyeuse…

- Alors que t´es-t-il arrivé ?

- Je ne sais pas, je me suis endormie et quand je me suis réveillée, je me suis retrouvée dans la moustache du motard roulant à 200 kms/heure sur l´autoroute!emoticone

25 août, 2011

Depuis le stade, le trophée du Santiago du Santiago Bernabeu

Classé dans : Un peu de sports ? — ismeraldamadrid @ 8:40

En ce 24 aoùt 2011, c´est joué le tournoi du Santiago Bernabeu, l´invité d´honneur choisi pour cette année a été le Galatasaray.

Nous nous sommes jointes en famille à l´euphorie de l´événement pour le vivre en direct emoticone. Nous n´étions pas les seuls, le stade était presque plein emoticone

Dans les grades du Real de Madrid

Pour votre plaisir, j´ai pris la peine de prendre un certains nombre de photos durant l´échaufement, vous les retrouvez ICI.

Le match de son côté a été très animé. Voici le coup de sifflet de l´arbitre en image emoticone

L´envoi du match

L´équipe turque a commencé en force et a dominé casi toute la première mi-temps; bien sûr, il faut tenir compte du fait que le Real n´avait ni Casillas comme gardien ni ses grandes vedettes sur le terrain, à l´exception d´un ou deux membres de l´équipe oficielle : Sergio Ramos ou Di Maria. Aux environs de la 10ième minute le Galatasaray marque un goal et le score se maintient jusque presque la fin de la première mi-temps.

Au repos, match nul. Nous faisons un break

A l´entrée du Stade

Pour cette seconde mi-temps les changements furent nombreux sur la pelouse, entrent les « cracks » Karim Benzema, Cristiano Ronaldo. Directement le match prend une allure très différente en faveur de l´équipe amphitrione, les Turcs reculent. Le match se passe de plus en plus dans leur camp et Karim Benzema marque un goal. Le score ne changera plus, bien qu´à partir de la 30ième minute, le Galatasaray reprend du poil de la bête, les changements effectués par leur entraineur ont été également nombreux. Sur la fin du match, le gardien des Blancs a dû faire deux ou trois arrêts, dont l´un ou l´autre dangereux. Mais finalement le Real de Madrid s´est imposé remportant le trophée.

Nous ne sommes pas restés pour la remise du trophée, je ne puis donc vous en laisser de photoemoticone.

Ce fut une plaisante soirée.

Voici une petite video,  qui résume les goals, l´ensemble du match :

Image de prévisualisation YouTube

J´espère que j´aurais pu partager avec vous l´ambiance de cet événement sportif ici à Madrid emoticone

24 août, 2011

Les rondeurs et la mode :-(

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 8:40

Je quitte le café, rasassiée et le moral au zénith. Je franchis la porte du premier magasin de mode qui s´offre à moi, il s´agit de la boutique Esprit, je regarde les chemisiers et j´en choisi trois, le premier blanc à dentelles, ceintré à la taille; le second fleuri style tunique, le troisième rose légèrement décolleté, je m´approche des jupes et deux m´interpellent, je regarde les tailles, je me saisis de la 38. Je décide d´essayer les deux modèles, une beige plissée et une mini-jupe rose portefeuille à trois gros boutons. Enfin, je vois les robes et une petite robe légère courte et moulante me cligne de l´oeil.  Avec la pile de vêtements sous le bras , je me rends aux cabines d´essayage. Là, je me déshabille et me conserve que mes dessous fins, mon reflet apparait dans le miroir, je n´y prête pas attention, trop intéressée par les tenues choisies dans les rayons. Je me saisis du chemisier rose légèrement décolleté et de la jupe assortie. J´enfile le dessus, je me sens un peu à l ´étroit dans cet habit. Ma bonne humeur se laisse aller. Je passe la jupe et au moment de l´attacher, je constate que les boutons restent entrouverts. Je me laisse choir par terre et je m´effondre en larmes, je détache le chemisier et j´observe mes bourrelets. Un certain dégoût me monte à la tête, je pleure de plus belle. Je m´en veux de ne pouvoir contrôler mes pulsions! J´ai une envie folle de déchirer toutes ces fringues. Soudain j´ai peur, je me recroqueville sur moi-même, une idée vient de traverser mon esprit: Pierre me trompe, cela devient une certitude ! Mon corps le dégoûte et il compense cette situation avec une belle et adorable jeune fille. Les images de leurs étreintes se bousculent dans mon cerveau, je ne vois pas le visage de cette splendide beauté. J´ai mal, très mal, une pointe au coeur! Mes larmes continuent de couler. Tout se bouscule dans ma tête, nos moments de bonheur et cette réunion de ce soir!

Je me relève, je remets le chemisier et la jupe sur leurs ceintres respectifs. Je me rhabille en tournant le dos au miroir. Je prends un mouchoir dans mon sac, et le passe sur mon visage. Je quitte la cabine et remets les vêtements à leur place. Je marche comme une automate. Je suis atterée! Je marche au hasard dans le centre commercial, sans voir le monde qui m´entoure ou ne voyant que les couples heureux qui s´embrassent, se prennent par la main, rient complices de la moindre pécadille. Je me sens seule, très seule. J´hésite entre téléphoner à mon amie et n´en parler à personne. J´ai honte, vraiment honte de ce que je suis devenue.  Je regarde par terre. Je sors enfin de ce complexe.

Dehors, le soleil brille. Les jeunes demoiselles se promènent légèrement vêtues, leurs jambes sont sculpturales, leurs tailles sont fines et leur poitrine est bien marquée par les vêtements qui les mettent en valeur. Je manque d´air, je dois m´asseoir. Je m´installe à une terrasse du premier café que je rencontre. Je demande au serveur qui passe prendre la commande une bière et un sandwich jambon beurre.

Cinq minutes plus tard, une serveuse souriante m´apporte mon assiette et ma boisson. Je décide de payer directement et je lui en fais part:

« Je vais vous payer de suite. »

- D´accord madame.

Je lui donne un billet de dix euros. Elle me rend la monnaie. Je bois d´un trait la moitié du verre, le liquide coule doucement dans ma gorge, cette fraicheur amère me fait du bien. Je mords à belles dents le pain et je mâche lentement, je suis déjà plus calme, toujours inquiète cependant. Je prends mon portable dans mon sac. Je cherche dans la mémoire le numéro de Monique, la sonnerie retentit dans mon oreille, deux fois et elle décroche. « Bonjour ma Belle, comment vas tu ? »

- Pas trop bien, je sanglote en lui faisant part de ma situation.

- Ne fais un drame d´un petit kilo de trop, ma chérie. Voyons Pierre est incapable de te tromper. Pourquoi ce manque de confiance ? Tu t´ennuies trop, et tu fais une montagne d´un grain de sable parce que tu es trop oisive, crois-moi!

- Ce n´est pas un grain de sable et Pierre attache une grande importance au physique, retorque-je avec amertume.

- Bon dans ce cas, suis mon conseil, inscris toi dans une salle de musculation.

Je reste interloquée, mais je réponds avec résolution: « tu as raison, je vais de ce pas mettre à exécution ce projet! Et toi, comment vas tu ? »

- Bien, je travaille sur un rapport que m´a transmis mon chef de service, une évaluation d´un programme de réaménagement d´un site.

- Cela me parait très intéressant.

- Bof, un peu complexe; mais je crois que je m´en sortirais, me répond Monique avec son enthousiasme constant!

- Merci pour cette précieuse conversation, tu m´as remonté le moral. J´espère que tu auras bientôt le temps de prendre un verre avec moi.

- Ok, je te rappelle la semaine prochaine et on se voit, promis. Bisous

- Bisous Monique.

Tout en achevant mon sandwich, je réfléchis sur l´endroit où se trouve une salle de musculation. Je me lève et quitte la terrasse. Pendant que je m´éloigne, une main se pose sur mon épaule, je me retourne et je vois un homme de haute taille, les cheveux grisonnants, les yeux bleu-verts, le teint légèrement halé, vêtu d´un polo blanc lacoste, un pantalon en toile vert olive et à son bras une veste appartenant à ce costume.

- Excusez- moi, je vous regarde depuis un moment assise seule à cette terrasse. Ce n´est pas mon habitude d´aborder les personnes que je ne connais pas, mais quelque chose m´y a poussé. Cela va peut être vous paraître indécent ou trop audacieux, voire peut être grossier, mais je ne pouvais résister à cette pulsion. Ne vous méprenez pas, je ne suis pas un dragueur. Je souhaite juste que vous preniez cette carte avec mon numéro de téléphone…

- Je suis en couple, monsieur.

- Il n´y aucune mauvaise intention de ma part, je suis juste une intuition. S´il vous plait, prenez la. Gardez la, je vous le demande comme un service et un jour…peut être, ressentirez vous le besoin de m´appeler et de prendre un café en ma compagnie…je fais confiance au destin.

- Je ne pense pas que je vous appelerai, mais si vous y tenez.

- Vous me rendriez heureux en me promettant de ne pas la jeter…pour le reste, l´avenir, seul connaît la réponse….vous me le promettez, s´il vous plait. Son sourire, et sa petite mine sont vraiment très séduisantes. Je ne comprends pas ce qui le pousse à agir ainsi, ou plutôt je le conçois et pourtant…je réponds : « Bon d´accord, voilà, je la range là devant vous, dans la poche intérieure de mon sac! Elle restera à jamais à cette place! »

- Merci…puis-je connaître votre nom ?  Le mien est inscrit sur la carte: Jean Paul.

- Je m´appelle Nancy.

- C´est vraiment un très joli nom, je ne vous oublierai pas…vous avez marqué ma vie, soyez en convaincue.

- Je suis un peu pressée, excusez-moi!

- Oui, bien sûr. A bientôt Nancy. Il me regarde souriant, ses yeux scintillent, son regard me semble pétillant…il irradie une énergie qui est très apaisante. Je suis intriguée, je  m´exclame:  » A bientôt! » je fuis l´endroit à grandes enjambées, me traitant d´idiote d´avoir dit ces mots…mais dans le fond de moi même, toutes mes émotions s´entrechoquent.

Du coup, je constate que je suis devant une salle de sports, je franchis la porte résolue à changer ….

23 août, 2011

Mon antre: la grotte d´Ali baba, mon repère pour mes séjours à Liège :-)

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 7:19

Sur Liège, « Le pot au lait » situé 9, rue Soeur des Hasques, est un lieu convivial où tout le monde est admis emoticone. Sa particulière situation, ancré au fond d´un long couloir en cour, qui sert de terrasse en période de beau temps, lui donne l´air d´un univers à part.emoticone Le Pot au lait

C´est un café qui parait exister depuis que le monde est monde et qui ne semble pas connaître les effets du temps qui passe. Il attire toujours à lui la même foule nombreuse, constituée en grande part d´étudiants et des étudiants devenus adultes nostalgiques de leur passé mais aussi attaché à cet havre de paix…bon d´accord une paix peut être bruyante mais plaisante.

Voici donc des photos de ce lieu qui mérite d´être visité:  Toujours à l´intérieur du Pot au lait   Encore le Pot au lait Vous constatez donc que cet endroit est très original. Surprise, surprise nous sommes en plein centre de Liège, pas à New Delhi emoticone  -)

Je vous présente maintenant une autre facette du Pot au Lait…à vous de découvrir de quoi je parle emoticone

Pot au Lait…une autre piste, je crois que celle-ci fera mouche emoticone  Pot au Lait.

Et maintenant à votre santé :  Pot au Lait. Voilà, aujourd´hui, vous venez de découvrir un de mes secrets les plus intimes….chut, ne le racontez pas : c´est un secret emoticone! Et maintenant que vous le savez, j´espère avoir un jour l´occasion, de vous y rencontrer.

22 août, 2011

Des mots…d´amour, des mots de tous les jours :-)

Classé dans : quelques poésies — ismeraldamadrid @ 7:11

Les mots peuvent avoir un sens,

ils peuvent être futiles, tout en restant intenses!

Ils véhiculent toujours le fruit de nos pensées,

et restent le reflet de notre personnalité.

Ils se nourrissent d´esprit,

ils s´abreuvent tout seuls,

Ils vivent en autarcie,

telle une colonie

d´abeilles ou de fourmis.

Ils ont leur propre arôme:

certains puent, d´autres fleurent bon;

ils savent être les portes-parler de tous nos démons!

On aime leur saveur…

parfois hétéroclite!

Ils font notre bonheur ou bien notre malheur!

Nous sommes prêts à nous battre

s´il faut les protéger:

LIBERTE D´EXPRESSION!

21 août, 2011

Bruxelles dans son melting pot

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 8:06

Pour les fêtes du 15 août, je me suis retrouvée sur Bruxelles plutôt que de guindailler sur Liège.

Alors, je vous rapporte un évantail d´instannées au gré de nos promenades. Donc, il ne me sera pas possible de vous les commenter car connaissant peu cette ville. Je ne peux aposer de nom sur les monuments, mais je vous les offre en raison de leur beauté ou de leur originalité. Je compte donc sur mes amis bloggeurs/bloggeuses pour laisser dans leurs commentaires toutes les informations qui leur sembleront bon de partager avec nous tous emoticone.

Mais malgré tout, je vais vous offrir pour commencer une petite vidéo un tant soit peu didactique, si cela peut être utileemoticone

Image de prévisualisation YouTube

Maintenant, je vous présente le Manneken Pis : qui pour la petite histoire sauva Bruxelles en faisant pipi, différentes versions existent sur les circonstances de cet acte que vous pouvez suivre ici si vous le désirezLe Manneken Pis Cette statue n´est pas l´original car celle ci fut volée pour la dernière fois en 1963, retrouvée en deux fois : 1965, les pieds et les chevilles, le buste ne réapparut qu´en 1966. Cet emblème de la ville a une vaste garde robe et est représenté en diverses occasions sous des formes bien particulières. emoticone Pâques 2010

Je vous laisse des photos de la Grand´Place, une architecture magnifique, elle date de l´époque où une grande part de la Belgique appartenait à Charles Quint et puis à son fils Philippe II d´Espagne.

La Grand Place  Grand´Place Une fois par an, un tapis de fleur couvre toute cette place en y représentant de splendides dessins. C´est magnifique. A ne pas rater si possible!

Ici, cette statue originale et sympathique vous la trouverez près de la gare centrale :

Un lapin sur son vélo

Une autre statue originale et amusante  Ce canard aux allures spéciales, je ne sais où je l´ai rencontréemoticone

Voici des panorama de Bruxelles, nous sommes montés en ascenseur, c´est assez près de la Toison d´Or, si j´en garde un souvenir plus ou moins précis emoticoneUne photo prise depuis l´espace ouvert en haut de l´ascenseur  Une autre vue du panorama de Bruxelles

Ici, c´est le Musée de la musique, c´est une très belle architecture, je vous laisse maître d´en juger par vous mêmeemoticone:

Musée de la musique

Un part de Bruxelles Là, je n´ai pas la moindre idée d´où j´ai pris la photo, néanmoins, c´est une belle statue qui mérite d´apparaître sur l´articleemoticone

Je vous présente un parc, car ceux de Bruxelles sont des chefs d´oeuvres (dans un autre article je vous offrirai des photos de celui de Scharbeeck dans une comparaison à un parc célèbre de Madrid « El Retiro »; vous voyez malgré mon escapade, je n´oublie pas de vous laisser des empreintes de mon Madrid)

Un très joli parc de Bruxelles Sa conception nous rapelle les jardins français qui entourent leurs chateaux emoticone

Je cloture maintenant avec une fontaine, dans le quartier de Schaarbeeck. Les fontaines : c´est mon dada, serais-je un peu Fen Shui ?

Une fontaine

Voilà, même si cela manque d´explications, et qu´une certaine grisaille recouvre ces clichés, j´espère cependant que vous aurez aimé mes coups de coeur sur Bruxelles.

19 août, 2011

Une dixième de plus dans le panier :-) : enfin la dixième super coupe est dans la vitrine du Barça

Classé dans : Un peu de sports ? — ismeraldamadrid @ 20:27

A mon retour de congés, j´ai laissé en Belgique, le championnat a ses débuts. En Espagne, il devrait commencer ce week end mais il y a des grèves qui sembleront compliquer cette première journée. Entre temps, notre Barça a remporté la super coupe après deux match joués à quelques jour d´intervalle contre le Real Madrid: d´abord le 14 août au Santiago Bernabeu. Le resultat fut d´un match nul, où Ozil ouvre le score pour le Real et Villa rétablit l´égalité avant la fin de la seconde mi-temps, Messi relança le match en faveur du Barça mais dans le courant de la seconde mi-temps Xavi Alonso ramena le score à 2-2. Au cours de ce match deux nouveaux joueurs furent testés pour le Barça le Chilien Alexis Sanchez, un futur crack, dont vous me direz des nouvelles au cours de la saison; et pour le Real le Portugais Fabio Cointrao, à vous de le juger :-)

Image de prévisualisation YouTube

Le 17 août, ce fut sur son propre terrain que le Barça ouvrit la marque avec un goal de Iniesta. Ronaldo rétablit l´égalité à la 20ième minute. Cependant, la mi-temps s´acheva avec le même score qu´à l´allée, un nouveau goal fut marqué pour le Barça par Pedro. A la 81ième minute, Benzema redonne de l´espoir au Madrid. A trois minutes de la fin Messi offre la victoire à son équipe. Au cours de ce match, s´est ajouté à l´équipe Cesc Fabregas, de retour de l´Arsenal.

Image de prévisualisation YouTube

12
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage