De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

28 septembre, 2011

Vivre un conte de fée :-)

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 21:20

Après ce doux rêve, je me réveille le sourire aux lèvres, je suis radiante, c´est ma première impression et je veux m´y tenir! Je ne renoncerai pas à cette merveilleuse sensation. Rêve ou réalité, où s´installe la frontière ? Difficile de la dessiner! Il est temps que je regarde la Vie avec optimisme et fasse sourde oreille au négativisme qui m´anime à chaque sursaut de mon programme.

Aujourd´hui, grand nettoyage de mon esprit: je sais que Pierre a quitté notre logis avant huit heures. Il m´a embrassée sur le front et m´a fait part de son intention de prendre le petit déjeùner en compagnie de ses collègues et des étrangers venus traiter certaines affaires importantes. « Je t´en toucherai un mot ce soir, ma belle! » Son baiser, effleurant à peine ma peau, ne m´a pas sorti de mon sommeil!

Ce matin, je ferai mes premiers pas à la salle de musculation en compagnie de mon entraîneur. Alors pour le premier repas de la journée, il m´est recommandé de manger : un bol de céréales avec du lait écrémé, une orange et un yaourt! Donc un repas copieux: de quoi commencer la journée d´un bon pied.

Après une douche vivifiante, je me rends à la cuisine et je prépare les aliments. Là, je dresse la table pour deux …et oui, pourquoi pas ? Une tasse et une assiette pour Pierre ou Jean Paul ou pour Karl ? Peu importe, une bonne compagnie est d´à propos.

Tout est prêt! Je prends place, je pèle le fruit. Tandis que je m´adresse à mon convive: « Comment vas-tu chéri? As tu passé une bonne nuit?…Oui, j´en suis contente. Pour ma part, j´ai dormi comme un bébé! …Quelle belle journée en perspective, n´est-ce pas ?…Ce que je vais en faire: d´abord, me rendre à la salle pour prendre bien soin de mon corps…pour toi ? jaja (je laisse échapper un éclat de rire entre la séduction et l´ironie; le plaisir en tous les cas innonde mon esprit), bien sûr, pour qui d´autre ?…Ah! oui! bien sûr…qui sait ? Tu as raison, tu n´es pas le seul homme de ma vie…mais oui, tu es le plus important! comment peux tu en douter! »

Je déguste chaque bouchée de l´orange, un sourire béat illumine mon visage. Je mâche doucement, son jus se répand dans ma bouche: Je me laisse envahir par le plaisir  que procure cette sensation à mes papilles gustatives! Je laisse voguer mon imagination: je me promène au bras de mon bien aimé, sur notre propriété agricole. Je me protège du soleil sous mon ombrelle blanche à dentelles. Je porte un joli chapeau blanc également et une robe moulante en coton de même couleur. Mes mains sont gantées. Une arôme de fleur d´oranger se répand dans l´air. Le soleil brille, il fait calme. Mon compagnon est vêtu d´un pantalon couleur olive et d´une chemise crème en coton. Les premiers boutons sont détachés. Nous avançons d´un pas lent mais ferme. Le bonheur nous entoure. Les oiseaux chantent, un chien aboie, il arrive en courant vers nous: il s´agit d´un jeune lévrier, dynamique et jouette. Nous nous laissons emporter par un rire en cascade frais et profond. Nos regards se croisent et l´amour s´y lit clair et limpide. Nos lèvres s´appellent et nous les laissons se rejoindre, le baiser est doux…Je sursaute, le téléphone retentit! Je m´inquiète de l´heure: il est déjà très tard. Je suis restée perdue dans mes pensées plus longtemps que je ne le pensais! Je prends mon bol de céréales et m´en vais répondre à l´appel. « Bonjour mon coeur, la journée se déroule bien ? » …. »Oui, ma belle. Je profite de quelques minutes avant la prochaine réunion du matin (on va faire le point sur les différentes possibilités de fusion entre deux de nos sociétés et les leurs) pour t´appeler. « Ah, c´est gentil! » je grommèle tandis que j´avale en hâte les céréales qui sont dans ma bouche. – Dis moi, tu déjeunais ? « Oui je mangeais des céréales » – Ah, bon. Des céréales ? Je ne savais pas que tu aimais …! « En fait, c´est mon entraîneur qui a composé mes repas » je m´efforce de lui expliquer. – Ton entraineur ? De qui parles tu ? « De Karl de la salle de musculation, tu sais, ce que je te disais hier », dis je avec une pointe d´ironie. – Ah! Oui…bien sûr, bafouille Pierre, qui évidemment n´a pas la moindre idée de ce à quoi je fais référence. J´en profites pour lui donner une estocade: « Bon mon coeur, je dois raccrocher. Je suis à la bourre! A tout à l´heure. Bisous! » – Euh! oui, bisous… A tout à l´heure, amuse toi bien. – Oui, merci Au revoir. Je clique le bouton off.

Je me sens à la fois coupable et satisfaite du vilain tour que je viens de jouer à Pierre.  Enfin, je me sens capable de diriger ma vie.  Je crois vraiment que ma journée démarre sur des chapeaux de roues!

7 réponses à “Vivre un conte de fée :-)”

  1. Leila dit :

    Hola guapa,

    J’ai lu ton récit avec sourire et appréhension.
    Je te félicite car tu as une merveilleuse aisance, à travers tes mots on arrive à s’identifier à ton histoire, ton personnage, ta matinée…

    J’espère que tu as passée une agréable journée ^^ et que tu n’auras pas trop de courbatures ^^

    Sacré Ismeralda ^^ merci pour ce petit bout de conte de fée…
    Besos.

  2. jcn54 dit :

    Un très bon texte qui dépeint avec humour la vie quotidienne!
    Bisous, bonne journée Isméralda.
    JC

    ****
    Merci Jean Claude pour tes gentils propos.
    Cette histoire s´efforce de suivre les aventures de l´héroïne aux prises avec le quotidien, ses rêves, ses déceptions…un peu de chacun d´entre nous!
    Bisous
    Ismeralda

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  3. fontaine dit :

    Merci Ismeralda, tu tricotes bien les émotions, les pensées, la dérision ….avec aisance !
    Passe une agréable journée
    Bisous

    ****
    Merci de tes gentils propos qui m´encouragent à continuer à offrir des aventures de cette héroïne aux prises avec le quotidien, ses rêves, ses déboires…une petite fenêtre ouverte sur chacun d´entre nous :-)
    Bonne journée, bisous
    Ismeralda

  4. dimdamdom59 dit :

    No comment mdr!!!
    http://youtu.be/AJ3UTJToa7c
    Ca m’évitera de t’écrire une tartine lol!!!
    Surtout que je suis à la course contre la montre, je dois aller sonner à une centaine de portes cette après-midi et pour cause, une jolie fleur d’Alsace à l’honneur chez les Nuls aujourd’hui!!!
    Bisous !!!
    Domi!!!

    ****
    Coucou Domi,
    géniale ce sketch! Bon j´espère que de ton côté, tu ne vas pas sonner à des portes imaginaires!
    Bisous, je m´en vais faire un tour chez jolie fleur d´Alsace.

  5. nanha dit :

    maudit téléphone !!!!la prochaine fois coupe le son et tu iras jusqu’au bout de tes rêves ……
    bonne soirée
    bisous
    a+++
    nanha

    ***
    Le téléphone peut devenir un cauchemard dans certaines circonstances ! :-)
    Bisous Nanha

  6. afaurore dit :

    à qui ça n’arrive pas que ton zhom fasse l’étonner alors qu’on leur en a déjà parlé
    ****
    Disons qu´ils font souvent la sourde oreille quand ils ne veulent pas savoir, intervenir ou n´apprécient pas trop le sujet qu´on met sur le tapis :-(
    Bisous bon vendredi
    Ismeralda

  7. biarnes dit :

    Bonjour Ismeralda
    J’aime beaucoup ta façon d’écrire. Passionnée par l’écriture, tu sais faire passer tes émotions et à notre tour nous plongeons dans l’histoire
    Bravo
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

Laisser un commentaire

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage