De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

31 octobre, 2011

Illusion, magie, effet d´optique ou maitrise d´une Science que nous méconnaissons ? Pour la fête d´Halloween, je vous propose…

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 18:43

Hans Klok, un nouveau « jeune » talent, dépasse David Coperfield en rapidité tout en nous offrant un spectacle aussi captivant :

Image de prévisualisation YouTube

Alors, quel est votre avis ?emoticone

29 octobre, 2011

« Ce n´est pas parce que c´est inventé que cela n´existe pas. »

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 19:34

Aujourd´hui, nous avons découvert un nouveau cinéma à proximité de la maison. Un chouette batiment avec des salles à l´ancienne, et une originale dynamique, ils appartiennent à un programme européen de diffusion de films. Ainsi, donc ce midi, dans la session matinale nous avons visionné un film d´animation : « Keriti, la maison des contes. Une belle histoire dont les dessins sont magnifiques, ils sont l´oeuvre de l´illustratrice Rebeca Dautremer.

L´histoire est originale, il s´agit d´aventures vécues par un petit garçon qui vient de perdre sa tante, et qui arrive dans la maison de ce membre de la famille, accompagné de sa soeur et ses parents. Il reçoit en héritage la clef d´une chambre secrète, et sa soeur obtient une poupée qu´elle avait l´habitude d´observer dans une vitrine. Quand Nataël, entre dans cette pièce, il y découvre toute la bibliothèque des contes que lui lisait sa tante. Mais lui, il ne sait pas lire! Il en ressort très déçu; pendant la nuit, un violent ouragan s´en prend au toit de la maison. Les parents sont très ennuyés car ils n´ont pas les ressources financières pour faire face aux travaux qu´il a occasionné. Au petit déjeûner, ils en parlent avec les enfants et ceux ci proposent de vendre les « cadeaux » de leur tante. Le père appelle un vilain antiquaire qui rode toujours autour des villageois à l´affut d´une bonne affaire. Il lui propose la collection de livres.

Nataël, suivant le conseil de sa mère, monte dans la bibliothèque choisir un livre pour le conserver en souvenir. C´est à ce moment, que des petits êtres se montrent à lui: les personnages des contes sont vivants. Ils lui expliquent qu´ils sont ainsi parce que ces livres sont les premières éditions des contes qui par la suite, ont été réédités des milliers de fois. Et ils lui communiquent qu´il a été élu comme successeur de sa tante pour être leur « protecteur »! Mais pour cela, il doit lire une phrase magique: « Ce n´est pas parce que c´est inventé que cela n´existe pas! » Bien sûr, l´enfant ne s´en sent pas capable, surtout quand les petits personnages lui confient qu´il n´a qu´une seule chance! La vilaine fée de La Belle au bois dormant lui jette un sort: il restera minuscule tant qu´il ne les sauvera pas de la situation dans laquelle il les a mis!

Le vilain antiquaire emporte tous les livres dans un entrepôt, à quelques centaines de mètres de la maison. Là, tous ceux des contes encouragent Nataël a retourné à la bibliothèque pour lire la formule magique. Il prend le chemin du logis accompagné d´Alice et du lapin (qui détient la montre): il doit mener à bien cette mision avant midi : ils ont deux heures devant eux!

Ils doivent éviter de nombreux obstacles sur le chemin ….mais après moultes aventures, Nataël lira la phrase et les livres seront sauvés. Grâce à la poupée de sa soeur Angelica,  qui découvre des bijoux à l´intérieur de l´objet, la maison est conservée dans la famille emoticone

Image de prévisualisation YouTube

J´espère que tout comme nous, cette histoire vous aura interpellé et donné envie de la voir.

Notre cinéma offre actuellement en version originale « L´illusioniste » et pour bientôt « Panique dans le village », deux films d´animation qui nous semblent intéressants… la suite dans un prochain articleemoticone

28 octobre, 2011

Ne ratons pas l´occasion de rendre hommage a cet excellent et regretté génie: Michael Jackson

Classé dans : Moment de nostalgie — ismeraldamadrid @ 22:01

Avec Halloween, au coin de la rue, il est temps de se rémémorer de Thriller, un grand classique, en ces jours où les vivants et les « absents » semblent vouloir se retrouver :

Image de prévisualisation YouTube

Quand il s´agit de choisir parmi les créations de ce chanteur, il est difficile d´opter pour un au détriment des autres. Mais Thriller me met particulièrement en émoiemoticone

Et vous, quel morceau vous séduit tout particulièrement ?emoticone

27 octobre, 2011

L´homme, cet éternel insatisfait

Classé dans : quelques poésies — ismeraldamadrid @ 21:48

« Si, après la deuxième guerre mondiale,

on avait montré le XXième siècle à nos ancêtres,

ils auraient cru rêver : « non, vraiment cela ne peut être! »

Mais pour nous, toute cette technologie, ce confort nous semble tres normal!

D´ailleurs, dès que nos conditions s´améliorent,

nous n´acceptons plus rien en dessous de ce seuil minimal!

Voilà, ma fille qui me ramène un 6,5 en maths!

Ah! ça non! il me faut un plus grand effort!

Et pourtant, si ce résultat avait été il y a deux ans d´ici,

je l´aurais félicitée!

Donc, voici, que je constate que nous sommes bien exigeants

et oubliant vite ce qui a été, une fois que cela a changé

Alors à force de souhaiter plus et plus à tort et à travers,

nous ne profitons pas de ce qui nous est offert maintenant!

L´Homme est un grand mystère! »

 

Voici une réflexion que je vous propose en rime, ébauchée sur le tard et en peu de temps…car mon ordi m´a demandé quelques jours de repos, il souffre de surmenage et a besoin d´un traitement de choc: un petit formatage le remettra sur pied en un rien de temps…mais il ne reviendra pas avant lundi après midi; là je me sers du portable de ma princesse, donc je n´ai pas d´archives, pour vous offrir de photos et autres petits dossiers qui me servent à rédiger des articles plus conséquents. Donc, je vous demande de bien vouloir excuser mon manque de rigueur et peut être mon absence sur les blogs pendant ces deux ou trois jours.emoticone

26 octobre, 2011

Le compteur s´affole : huit mois et 10 000 visites. Merci à vous tous :-)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:18

Voilà aujourd´hui, je vous dédie ces quelques lignes à vous bloggeurs qui me faitent régulièrement le plaisir de me laisser un commentaire; et qui par vos visites permetter au compteur de chiffrer à ce jour plus de 10 000  visites.

Je vais donc citer Dimdamdom (Domi), qui est aussi la directrice de l´annuaire des nuls, déjà très connu parmi les bloggeurs, Souvenirs9 (Anne) qui par à travers ses articles nous laisse une note de nostalgie;  1671137 (Christophe): une surprise nouvelle nous attend chaque matin, choses.biz  (Nettoue) des articles qui nous offrent une information vraiment intéressante et souvent surprenante; janseng nous égaye à travers de la musique tout en nous offrant des informations diverses et intéressantes; début2011 nous transmet d´une manière originale, à partir de magnifiques photos des particularités de nos régions; chasseurdimagesspirituelles , loïc nous ouvre la porte de son univers tout en poème, nous accédons à une vision de la Vie très sensible et pleine de bon sens; saveursdailleurs (leila), afmat : deux cuisinières impressionnantes que je ne pourrais départager et qui savent vous inciter à préparer leurs recettes, vous facilitent le quotidien au niveau des fourneauxemoticone; jcn54 (Jean Claude), binicaise (Jacqueline), vous offrent de magnifiques photos; coucouvousunblog (Tän) des articles très originaux. Il m´est important de citer MichèleHardenne dont les poésies savent si bien nous faire rêver et les récits nous accrochent jusqu´au bout de l´aventure.

Récemment, et surtout depuis que l´annuaire pour les nuls a lancé opération : blog à l´honneur, j´ai la joie d´avoir la connaissance virtuelle d´autres bloggeurs : nananath, Lunazione (Luna) un blog qui vous fait découvrir tout un univers de livres, bd, des plus intéressants; nanha, où le rire ne manque jamais et dans la même dynamique : septbleu (Martine) sait nous faire rire aux éclats avec ses amusantes histoires drôles, unhumourdeblog (José) dont le titre  dit tout emoticone.  Et dernièrement, j´ai fait connaissance de : setg (Gaëlle) nous présente les mille et une astuces pour survivre aux enfants emoticone.

Voilà, je souhaite vous remercier pour l´attention que vous portez à mes déliresemoticone et pour tous ceux qui souhaitent rester dans l´ombre, je désire leur communiquer le bonheur que je ressens quand je constate qu´un visiteur est passé me lire emoticone

Il est sûr que tous ceux qui m´ont laissé un commentaire au cours de ces huit derniers mois n´ont pu être repris sur la liste, mais si d´ici les quinze mille visites, ils deviennent plus fidèles à mes écrits, je leur réserverai une place de choix, au premier rang de l´article commémoratifemoticone

Et je conclurai ainsi:

« Dix mille visites

tu l´as dit vite!

Que de bonheur

cela donne à mon coeur!

Voir le compteur témoigner

de ces fréquents passages;

me donne vraiment à penser,

dommage que je ne connaisse pas les visages!

Humblement je vous remercie

pour ce temps que vous me consacrez »

25 octobre, 2011

…Trois petits tours et puis s´en vont :-)

Classé dans : Entre Liège et Madrid: Londres ? — ismeraldamadrid @ 20:35

Je ne vous oublie pas perchés sur votre London eye emoticone:

De splendides monuments vus de haut Londres vu de haut La cité londonienne Une très belle architecture

J´espère que vous profitez bien de ce tour de piste sur le London eye emoticone :

Une vision de Londres depuis London eye  Une architecture sans pareil

Et pour le final : cette jolie sculpture

Une sculpture qui ne passe pas inaperçue :-) C´est depuis cette fenêtre que je vous dis au revoir. Comme disent les attractions foraines à Lidje : « C´est fini, c´est totalement et complètement fini! »emoticone

Et comme je ne peux pas vous laisser terminer cette saga londonienne sans passer par Liège, un clin d´oeil depuis la fête foraine de mon quartier :

Le bonheur d´attraper la floche Un petit tour gratuit, cela se fête (surtout à la fête foraine!emoticone): le bonheur d´attraper la floche !

Un petit tour gratuit

Et, on ne peut pas quitter la foire, sans s´offrir des croustillonsemoticone :

Le stand de croustillons

24 octobre, 2011

Mon petit soucis me paraît bien grand, à côté de ton grand problème :-(

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 9:12

Ceci est un aparté, car aujourd´hui, je suis le blog d´honneur de l´annuaire des nuls  Donc je remercie Domi pour cette gentille attention. Je remercie également tous les bloggeurs qui se seront laissés convaincre de venir me faire une petite visite dans mon univers:  » De Madrid à Liège »

Pour mon article d´aujourd´hui, c´est juste ici en dessous: emoticone

« Les larmes aux yeux , je m´effondre dans le canapé; je voudrais trouver une réponse à mes questions, mes doutes, mon incompréhension. Je suis dépassée par le sytème dans lequel j´évolue. J´aime Pierre et je lui voue une réelle admiration mais la soumission à laquelle je me sens contrainte m´épuise et me frustre; je pense que cette attitude de sa part effrite mon amour, ma tendresse. Je comprends que de part ses fonctions de cadre supérieur, il a l´habitude de mener tout le monde à la baguette…mais je ne suis pas son employéeemoticone. Je pense que ses démonstrations d´amour sont occasionnelles…Bien sûr, il consacre beaucoup de temps à son travail mais je doute que son esprit vogue à la recherche de ma personne; par contre, je ne serais pas surprise si je découvrais qu´une autre femme puisse occuper ses penséesemoticone!

Une nouvelle angoisse m´accapare,  je sens ma gorge qui se serre davantage et un premier sanglot soulève mon coeur. Je me dispose à me servir un verre de whisky quand l´image de Karl traverse mon esprit! Je retiens mon action, et je me rends dans la cuisine. Je me sers un grand verre d´eau et j´imagine mon entraîneur, un sourire illuminant son visage, des mots d´encouragements sortants de sa bouche. Je bois d´un trait ce liquide frais qui descend dans mon gosier et me rafraîchit. Je me sens tout à coup beaucoup plus calme comme si ce breuvage avait eu ce bienfait miraculeux.

Plus tranquille, je décide d´allumer le poste de télévision pour me changer les idées. Je vois sur l´écran Waris Dirie qui fait l´objet d´une interview. Il s´agit d´une superbe femme, son visage aux traits doux occulte toute une souffrance, qu´enfant elle a dû supporter. Elle explique qu´elle est née dans le désert somalien, en 1965 (plus ou moins, dans cet espace, il n´existe pas de registre civil) et que ses parents nomades, respectaient les traditions. Son nom signifie fleur du désert. A l´âge de cinq ans, elle subit l´ablation génitale: une cliteridectomie,  on lui enleva le clitoris et les petites lèvres. Son père était un homme rude qui n´hésitait pas à frapper pour imposer la loi de leur Société. L´eau manquait, l´argent aussi, ils avaient un troupeau. Les circonstances étaient pénibles; sans chaussures, il fallait se déplacer sur les pierres et le sable brulant, les pieds saignaient douloureusement.

A l´âge de 13 ans, elle s´est enfuie de son pays et de la situation: elle refusait d´épouser un vieillard de 60 ans. Elle traversa le désert et fit face à de grands dangers. Mais elle était convaincue qu´elle avait raison. Quand elle subit l´excision, elle comprit qu´elle devrait lutter pour changer sa vie. Sa soeur était morte pendant ce rite, à cause d´une hémoragie. Mais pour les gens de la tribu, rien n´était de trop au nom de la pureté féminine, avant le mariage. Donc malgré le décès de l´ainée, Warris avait aussi connu l´ablation. « Rien n´est plus terrible, que de se retrouver avec juste un petit trou, de la taille d´une pointe d´allumette, pour évacuer l´urine et la menstruation » raconte-t-elle.

Elle arrive à la capitale et demande à partir travailler chez une tante qui vit à Londres, épouse d´un diplomate. Là bas, on la charge du ménage. Quand ces parents doivent quitter l´Angleterre, elle travaillera chez Mac Donalds et là, elle rencontre Terrence Donovan…et il change sa vie. Maintenant, elle donne des conférences pour changer la mentalité de ceux qui croient en l´excision…

De nombreuses pensées traversent mon esprit: je songe en toutes ces traditions qu´endurent les femmes, dans d´autres pays du monde, ainsi les femmes girafes : dont les spirales pèsent sur les côtes qui évoluent en penchant vers le bas. Ainsi, plus les côtes penchent, plus le collier tombe sur les épaules, ce qui le rend trop large et pas assez grand pour envelopper encore tout le cou. C’est à ce moment qu’il est remplacé par une spirale plus longue, afin de continuer le processus. Bien qu´il soit possible d´enlever ces colliers, la force de l´habitude fait que ces femmes ne s´en séparent jamais, ils deviennent presqu´une extension de la femme. En oûtre, les muscles se retrouvent également affaiblis. L´origine de cette tradition reste inconnue malgré toutes les hypothèses qui tournent autour.

Des images passent dans ma tête évoquant ces femmes des tribus mursi en Ethiopie qui portent des disques d´argile dans les lèvres (des ornements labiaux), arrivées à la puberté, il faut qu´on leur extrait les incisives inférieures afin que la salive humecte constamment la lèvre déformée qui se sèche à cause du plateau. Il semble que cette tradition soit née comme une protection à l´encontre de l´esclavage. L´allure inesthétique qu´offrent ainsi les femmes éviteraient qu´elles soient enlevées.

Je m´efforce de me mettre dans la peau de ces femmes. Je m´imagine vivant sans clitoris et sans petites lèvres, mutilées d´une facette de mon plaisir sexuel. Alors, je me suppose envisageant la relation de couple sous un autre angle, relativisant la part du sexe ou lui accordant une autre « importance ». Assumer un rôle empathique constitue un comportement compliqué, il faut se débarasser de notre perception du Monde, inculqué par l´éducation de notre Société, nos traditions, nos acquis, nos connaissnces livresques, nos principes, nos valeurs etc…penser avec l´éducation et les préceptes de ces personnes. J´imagine donc que pour la plupart de ces jeunes filles, évoluant dans ces mileux, rien ne pourrait être plus normal et adéquat à une Vie  »saine » et heureuse. Elles n´envisagent sûrement pas un chemin de Vie différent. Lutter contre « les idées reçues » semble constituer l´attitude la plus difficile à acquérir, et c´est valable partout dans le monde, même si en Occident, nous avons connu Descartes: « Je pense donc je suis ». Il faut relativiser, prendre du recul vis à vis des situations, envisager des hypothèses différentes et même passer à l´action en tentant l´expérience…et là surgissent nos peurs…à moins de foncer : peut être emoticone

Du coup, je reviens à ma réalité. Quelle attitude vais je adopter devant Pierre ? Me faudrait-il demander conseil ? Mais à qui m´adresser : Monique ? peut être, mais elle va saturer avec mes problèmes…Karl ? je ne le connais pas assez…Ma soeur ? bof, on n´est pas trop sur la même longueur d´ondes; longueur d´ondes: tout part de là, partager ou ne pas partager la même vision des choses, des événements, des comportements… la capacité à tolérer, accepter une opinion différente, un concept dissemblable du nôtre, c´est tout un défi que de parvenir à admettre que notre vision de la situation, de la Vie ne constitue pas l´unique et sine qua non solution et que notre position n´est pas innébranlable.

Parfois, réenvisager les données du problème et recevoir un avis différent sur la question peut déclencher le clic nécessaire pour arriver à un accord…alors devrions nous consulter un thérapeute pour couples: car il serait le plus neutre et approprié pour trancher dans le vif de notre désaccord….oserais-je proposer cette alternative à Pierre ? emoticone« 

23 octobre, 2011

Depuis la Tamise, nous vous présentons Londres :-)

Classé dans : Entre Liège et Madrid: Londres ? — ismeraldamadrid @ 9:53

D´autres vues de LondresLa grand roue s´élève à côté de la Tamise: Les premieres ébauches de Londres s´offrent à nous, même si le fleuve, aux couleurs grisonnantes,  s´impose encore à notre regard:

Vues de Londres Voici la première impression que vous donne cette expérience sur cette attraction, on regarde les bateaux voguer sur l´eau:

On s´éloigne du sol.

Les personnes prennent l´allure de fourmis:

les premières fourmis se laissent voir

Les buildings s´imposent à notre regard:

Buildings   D´autres vues de Londres

Plus la grande roue nous éloigne du sol, plus la vue de Londres devient splendide :

Les toits de Londres    Magnifique : Vue de haut, cette ville ne manque pas d´allure!emoticone

Je ne veux pas vous donner une indigestion de Londres, donc voilà, ces quelques photos ont pour but de vous mettre l´eau à la bouche. A vous de décider, si vous resterez pour le reste de la visiteemoticone, dans un prochain article !

22 octobre, 2011

La grande roue n´attend pas mais pourquoi restes tu en bas ?

Classé dans : Entre Liège et Madrid: Londres ? — ismeraldamadrid @ 11:35

Voilà, je vous attends pour que nous atteignions le ciel ensemble emoticone: un petit tour sur la London eye ?

Suivez nous: cet été, malgré le fog londonienemoticone, ma princesse et moi, nous nous sommes laissées tenter par cette aventure:

La grande roue n´attend pas mais pourquoi restes tu en bas ?  dans Entre Liège et Madrid: Londres ? londoneye2011004.vignette Si vous vous y rendez en métro, il y a deux options de stations pour s´en approcher Waterloo ou Westminster (nous avons choisi cette dernière).

Sur le bord de la Tamise Comme vous le remarquez, le vent se plasait à soufffler et s´emmêler dans mes cheveux. London eye se trouve près du Siège du Parlement anglais.

Le parlement de Londres

 Je vous propose ici quelques vues de Londres, qui sillonnent le chemin depuis le métro jusqu´au London eye:

londoneye2011006.vignette dans Entre Liège et Madrid: Londres ?  Le big ben  Le big ben me peut manquer à la fête emoticone

Une superbe statue Les statues de personnages à cheval ne manquent pas sur Londres emoticone

Les panneaux de signalisation Et les panneaux d´indication de la direction des rues ou quartiers avec un style qui évoque en moi les girouettesemoticone

Et maintenant, montons sur London Eye :

Une capsule du London eye Voici, une capsule vue de l´extérieur emoticone . Enfin dans la capsule  Bienvenus au London eye

Si j´ai piqué votre curiosité, j´espère que vous monterez dans la capsule de mon prochain article sur London eye pour découvrir à nos côtés, les beaux monuments qu´offre cette ville pendant l´espace d´une demi heure et montant jusqu´à une hauteur de 135 m. Cette attraction date de 1999 et remporte un succès croissant annuellement, plus de 3 000 000 de personnes font le « voyage » emoticone ! Alors voulez vous être un d´entre eux ? emoticone

21 octobre, 2011

Une très grande dame :-)

Classé dans : Moment de nostalgie — ismeraldamadrid @ 19:39

Sur la lancée, de ma mélancolie, je veux évoquer cette grande dame : Tina Turner emoticone

Alors voici deux de mes chansons clef :

Image de prévisualisation YouTube

What´s love got to do with it

You must understand
Though the touch of your hand
Makes my pulse react
That it’s only the thrill
Of boy meeting girl
Opposites attract
It’s physical
Only logical
You must try to ignore
That it means more than that

[Chorus:]
What’s love got to do, got to do with it
What’s love, but a second-hand emotion
What’s love got to do, got to do with it
Who needs a heart when a heart can be broken

It may seem to you
That I’m acting confused
When you’re close to me
If I tend to look dazed
I read it some place
I’ve got cause to be
There’s a name for it
There’s a phrase fits
But whatever the reason
You do it for me

[Chorus]

I’ve been taking on a new direction
And I have to say
I’ve been thinking ’bout my own protection
It scares me to feel this way

[Chorus]

What’s love got to do, got to do with it
What’s love, but a sweet old fashioned notion
What’s love got to do, got to do with it
Who needs a heart when a heart can be broken

We don´t need another hero

Image de prévisualisation YouTube

Voilà, j´espère que le côté nostalgique sera vite effacé par le talent de cette époustouflante chanteuseemoticone

1234
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage