De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

10 novembre, 2011

Une suprise très surprenante!

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 17:32

Au moment où je repose le combiné téléphonique, Pierre réapparait vêtu de sa robe de chambre en coton noire à fines lignes rouges et ceinture de couleur assortie. Malgré la distance, la fragance poivrée de son parfum Kouros d´Yves Saint Laurent arrive à mes narines. Je m´interroge sur ce que mon gentil petit mari peut porter sous son vêtement: a-t-il oui ou non des dessous ? Je prends conscience des délires de mon esprit et je rougis: je dois franchement être en manque!emoticone

Je m´adresse à Pierre: « Si tu le permets je vais moi aussi me rendre à la salle de bains, et me changer! J´ai besoin d´un bain relaxant, cette séance de musculation m´a laissée fourbue! »

- Mets toi à l´aise ma belle. Dis moi, à quelle heure passera le traiteur ? me demande-t-il à son tour. « J´ai réservé pour 21h00. J´espère que ce n´est pas trop tard à ton goût mon coeur. » lui fais-je savoir…C´est parfait, cela nous laisse du temps devant nous, m´annonce-t-il avec un clin d´oeil que je n´arrive pas à definiremoticone

Je prépare l´eau de la baignoire, j´y jette les sels de bains et je mets le réveil de mon téléphone portable. Je le programme sur un quart d´heure, je ne désire pas prolonger trop mon estance dans cet endroit et laisser mon coeur tout seul.  Pendant que je me détends et mes muscles se décontractent grâce à la douce chaleur de l´eau, je songe à ce que je vais enfiler : dois je mettre une nuisette sous mon peignoire ? de la lingerie fine ?…quelle obsession!emoticone  Je hausse les épaules et décide de porter de jolis dessous, je sais que c´est le péché mignon de Pierre!emoticone  Impulsée par la sonnerie, je sors de la baignoire, je m´essuie, j´hidrate ma peau et je m´asperge de quelques gouttes de parfum de Thierry Mugler mon préféré. J´entre dans la chambre et je prends un soutien gorge pigeonnant en satin bleu marine à dentelles et un slip assorti, je les passe et je les surmonte de mon peignoire couleur crème.

Je descends rejoindre Pierre, satisfaite de ma tenue. Quand il m´entend dans les escaliers, il m´appelle: « Merveilleuse chérie, je suis dans le salon! » Cela faisait un bail, qu´il n´employait plus ce doux surnom pour s´adresser à moi. Je sens l´émotion monter en moi et mes jambes flageolent. Je m´empresse de me diriger vers cette pièce, je constate que la porte est fermée. Je la pousse et là, l´absence d´électricité se fait remarquer, tandis qu´ une dizaine de petites bougies éclairent l´endroit d´une lumière diffuse.

Mon homme s´approche de moi et me conduit jusqu´au canapé qu´il a recouvert d´un drap de lit, je suis surprise au point de ne prononcer mot. « Retire ton peignoir et étends toi ma Belle » Je me dispose à me coucher sur le dos mais il me fait signe de me mettre à plat ventre. Il s´agenouille à mes côtés et sort de sa poche un petit flacon: « tu mérites un bon massage » dit-il en versant de l´huile essentiel d´eucalyptus sur ses mains. « Tu as fait de grands efforts aujourd´hui et tu vas attraper des crampes » ajoute-t-il avec tendresse, amour ? peut-être dans le fond! Il pose ses mains sur mes reins, je frisonne. « C´est froid ? » m´interroge Pierre. « Non, non! c´est un contat agréable » je m´exclame spontannément. « Je suis content que tu apprécies. » rétorque-t-il pendant que ses mains se promènent sur mon dos très délicatement. « Dis moi, je ne te connaissais pas ce talent ? » lui fais je remarquer. En réponse, j´entends son rire grave et profond ce qui produit en moi un défilé de petites étoiles. Ses doigts massent mes épaules et je soupire d´aise. Pierre se penche sur moi et dépose un doux baiser sur ma nuque. Je me retourne et nous nous embrassons voluptueusement. J´entoure son cou de mes bras et mes mains s´égarent dans ses cheveux!

La sonnerie retentit et nous sépare. Pierre se lève pour aller ouvrir la porte, tandis que je me rends dans la salle à manger et je dresse rapidement la table pendant que je l´entends payer le livreur. Sans que je m´en aperçoives, mon coeur dépose au centre de la table un vase decoré d´une douzaine de roses; j´en reste émerveillée, mes yeux scintillent de bonheur. Mes yeux cherchent son regard où je lis beaucoup de tendresse, peut être de l´amour ? « Merci mon coeur! » lui dis-je.

Pierre déballe les plats, curieux car c´est moi qui ai passé la commande. « J´espère avoir bien choisi » lui fais-je remarquer. – Tout est parfait ma belle. Tu es ma fée! Oú est ta salade ? questionne du coup Pierre. « Oh! finalement, j´ai considéré que je pouvais remettre ce régime à plus tard! » je lui annonce sur un ton léger. Il me regarde d´un air dubitatif et intervient: « Hors de question, tu as pris une décision et je désire que tu t´y tiennes! Puisqu´il n´y a pas de salade, tu dîneras l´escalope de veau aux petits légumes, il me semble que c´est de la viande maigre, donc très appropriée pour un repas frugal! D´ailleurs, j´ai songé moi même m´inscrire à ton programme. Je suis convaincu que si nous nous soutenons l´un l´autre, nous obtiendrons rapidemment et plus plaisamment des résultats encourageants et convaincants. Que penses-tu de cette nouvelle ? Mon projet te plait-il  ? »

Je reste pantoise, mes idées vacillent: un peu plus tôt, j´aurais bondi de joie, mais là, je suis partagée entre ce sentiment et le besoin soudain de « m´aérer » de Pierre. Je ne veux cependant pas blesser sa susceptibilité ni non plus provoquer une réaction négative de sa part. Je bafouilles avec une ébauche de sourire:  » Oui, oui, je crois que c´est bien… mais trouveras-tu le temps de passer au gymnase quotidiennement? »… « Tout à fait ma merveilleuse chérie, voilà l´excellente nouvelle que je voulais t´annoncer avec toi: en raison de ma promotion, mes horaires seront plus stables (en contrepartie des voyages à l´étranger), donc je pourrai rester plus de temps avec toi; donc quoi de plus convivial que de partager ton nouvel hobby ? Et à ce propos, voilà mon petit cadeau!  » Il me tends la petite boite que je m´empresse de déballer… et là, je découvre une boite en carton avec le symbole de nike, mon esprit travaille pris dans le tourbillon de la curiosité. Je retire le papier collant et ouvre le couvercle: un bandeau noir nike et des poignets. « Ah! c´est pratique » je me risque à faire comme commentaire. Je me penche sur Pierre qui sourit et je lui dépose un baiser sur les lèvres. Je remarque que mon mari semble aux anges, il doit s´imaginer qu´il agit au mieux pour son couple… Les hommes sont si surprenants!

 

10 réponses à “Une suprise très surprenante!”

  1. nettoue dit :

    Ceux qui surprennent sont séduisants il me semble surtout de certaines façons !
    Isméralda tes pensées voyagent on dirait !
    Bises à toi

  2. JanSheng dit :

    « parfum de Thierry Mugler mon préféré »
    Je ne crois pas avoir lu le nom du parfum alors je pense à « Angel » qui est un très bon parfum… ceci étant dit, les hommes sont surprenants mais les femmes aussi… à un tel point, que j’ai souvent du mal à les comprendre (j’exagère un peu).

    Une très belle soirée en perspective qui peut rapidement basculer…
    Que d’occasions ratées et en plus, on ne pourra même pas lire la scène torride si ça continue (sourire). Sacré Pierre…

    bisous
    *****
    Tu as bien pensé, j´avais oublié de mettre le lien sur un précédent épisode où je révèle le nom du parfum préféré de Nancy, un classique de Thierry Mugler :-)
    http://ismeraldamadrid.unblog.fr/2011/06/28/quil-est-difficile-deviter-que-notre-train-ne-deraille/

    Les hommes et les femmes doivent être des énigmes, alors il se vaut devenir de bons détectives ou archéologues ? :-)
    Oui une soirée bizarre en perspective qui peut basculer vers le torride/romantique ou vers la furie/agressive d´une discussion :-)
    Seuls Nancy et Pierre pourront le décider :-)
    Bisous et bonne journée Ismeralda

  3. afaurore dit :

    punaise!!! Si on ne peut même pas être tranquille pour faire sa gym ;-)
    *****
    Tu l´as dit bouffi! :-)
    Bon vendredi, bisous Ismeralda

  4. Ursa Zimmer dit :

    “parfum de Thierry Mugler mon préféré”
    Je ne crois pas avoir lu le nom du parfum alors je pense à “Angel” qui est un très bon parfum… ceci étant dit, les hommes sont surprenants mais les femmes aussi… à un tel point, que j’ai souvent du mal à les comprendre (j’exagère un peu).

    +1

  5. jcn54 dit :

    Un récit tres prenant qui relate bien un instant de vie à deux…
    Bisous, bonne journée Isméralda.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  6. binicaise dit :

    Tu connais sans doute « Les hommes viennent de mars et les femmes de Venus »…..voilà notre immense différence…
    Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  7. On est bien toutes les mêmes, nous les nanas !! Enfin presque !!
    Charmant récit d’une scène de vie.
    Bizzz et bonn ejournée à toi
    Tân !!!!
    +++++++++++++
    C´est vrai qu´au finish…on se retrouve toutes dans les aventures des autres :-)
    Merci pour ton gentil commentaire. Bisous
    Ismeralda

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  8. canelle49 dit :

    Bonsoir Ismeralda,

    Serait-ce que nous les femmes ne sommes jamais contentes ou que les hommes sont bien parfois un peu étonnants,dans leur choix cadeaux…………. Sourire.
    En tout les cas, bravo, pour ton texte, ta plume a été légère et juste ce qu’il faut d’érotisme pour nous donner l’envie d’une soirée en amoureux.

    Gros bisous, Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  9. JS dit :

    Bonne soirée Ismeralda, bisous

  10. nettoue dit :

    Bonne soirée et début de grand WE,
    Je t’embrasse
    *****
    :-) Bonne journée, bisous Ismeralda

Laisser un commentaire

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage