De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

22 janvier, 2012

Jamais deux sans trois!!!

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 21:32

Le téléphone sonne et je songe :  jamais deux sans trois! Un peu échaudée, je regarde l´origine de l´appel avant de décider si je décrocherais ou pas. Je souris, il s´agit de mon amie Monique  . Je suis toujours ravie de recevoir de ses nouvelles; je l´apprécie au plus haut point. « Bonjour mon rayon de soleil » je salue avec plaisir. Bonjour, ma chérie,  me répond-t-elle. « Comment vas-tu? lui demande-je. En fait, je voudrais avoir ton avis…me confie-t-elle d´une voix tremblante. « Que se passe-t-il?  » dis-je inquiète. C´est un peu délicat, doute-t-elle à m´avouer. « Tu sais que tu peux compter sur moi Monique » lui fais je remarquer d´un ton ferme et rassurant. « Bon, j´y vais: hier, après le bureau, je suis allée boire un verre avec une ancienne collègue: Mireille. Elle m´avait téléphoné durant la journée et nous avions décidé de passer un peu de temps ensemble. Cela faisait presque six mois qu´on ne se voyait plus et on ne voulait pas que le temps faisant, la relation cesse. Comme c´est souvent le cas, tu sais… » « Oui, en effet, on commence par ne plus se voir, on continue par ne plus s´appeler et finalement on s´oublie complètement » dis-je. « C´est cela! » s´exclame Monique, comme soulagée. « Donc, je suis rentrée me changer et à 19h00, je me suis rendue au café « des beaux Arts » près de l´artère des théâtres et des cinémas…. » J´acquièse et elle poursuit: « Nous avons fait le point sur nos vies, autour de quelques gin tonic et puis nous avons parlé du bon vieux temps et bu encore quelques verres… » « Bref, vous étiez bien guillerettes! » interviens-je « Un peu oui…Nous avons ri et nous étions sur la même longueur d´ondes. Il y avait une grande complicité, on aurait dit qu´on se connaissait depuis toujours. C´était une impression bizarre, car même quand on travaillait ensemble, on n´était pas autant au diapason! » Ces paroles me marquent au fer rouge, je me sens baffouée: ma meilleure amie attache du coup une importance qui me semble démesurée à cette femme qui, n´a fait que traverser sa vie, alors que je connais Monique depuis le lycée!!! Je me retrouve de l´autre côté du fil, le moral dans les chaussettes, alors qu´elle même paraît inquiétée par quelque chose! « Et où veux-tu en venir? » lui demande-je d´un ton agacé. « Nous sommes sorties en boîte! Nous avons dansé jusqu´à l´épuisement… » « Et tu as rencontré l´homme de ta vie! » dis-je en l´interrompant.  » Euh! pas vraiment!… » Je perçois comme un froid « Alors…? » « Alors,  Mireille et moi avons eu une relation…charnelle! » « Quoi! Monique a prononcé ces mots si vite que je m´accroche à l´espoir d´avoir mal compris ce qu´elle s´efforce de me confier et que mon intuition me souffle aussi depuis un moment! « J´ai couché avec Mireille! » répète-t-elle d´une voix tremblante. « Mais comment as-tu fait cela ? »  je suis sidérée. « J´avais trop bu, je te l´ai déjà dit! » « Mais cela n´explique pas ce comportement…ce n´est ni la première ni la dernière fois que tu te saoûles et que tu sors en boîte avec des filles! Et tu n´as jamais fait l´amour avec une autre …Enfin,bref! Et dis moi, quels sont tes projets de futur avec ta nouvelle conquête? je lui demande avec une amère ironie. « Je ne m´attendais pas de ta part à cette réaction, j´aurais espéré plus de compréhension et de soutien! » me fait remarquer Monique. Je m´en veux et je lui dis: « Excuse-moi! On ne va pas se disputer maintenant!… Je peux te poser une question intime ?  » Elle me donne son consentement et je me lance: « As-tu aimé ? Penses-tu que tu es bi-sexuelle ? » Elle s´effondre en larmes: « Je n´en sais rien! Je ne me souviens de rien!  » « Dans ce cas, soit tu tournes la page comme si cela ne c´était jamais passé…ou tu retentes l´expérience? » « Tu es folle! Aucune des solutions ne me parait correcte! » mon amie semble choquée par mes suggestions! « Alors comment vas-tu réagir? Je suppose que tu as envisagé l´avenir? As-tu parlé à Mireille depuis ce qui s´est passé ? » « Non, elle était déjà partie quand je me suis réveillée, elle travaille maintenant dans un hopital comme secrétaire à l´accueil et elle prenait la pause de 06h00! » « Oh! et tu n´as pas reçu de ses nouvelles ? Penses-tu l´appeler ? la revoir ?… Je crois que tu dois faire face à la situation; cela ne sert à rien de jouer à l´autruche! »  « C´est facile à dire pour toi…et je ne sais même pas si j´ai apprécié et si Mireille est homosexuelle et elle s´imagine que je suis amoureuse d´elle! » « Monique, avec des si tu mettrais Paris dans une bouteille et la tour Eiffel dans son bouchon! » « Nancy, il faut qu´on se voit, j´ai besoin de ta présence! » « Je peux te rejoindre pour ton heure de déjeûner! » « D´accord, merci ma Belle, je te suis sincèrement reconnaissante! » « Courage, ma chérie, tout va s´arranger! »

Je raccroche et l´envergure de la nouvelle me dépasse: je suis déconcertée!  Est-ce un rêve, un cauchemard plutôt! Quelle matinée! J´aurais mieux fait de ne pas me lever!!! Je reviens à la réalité: il me faut aller chez le coiffeur! …Et si je retournais me coucher :-(

10 réponses à “Jamais deux sans trois!!!”

  1. afaurore dit :

    pas évident de l’aider

  2. canelle49 dit :

    Bonjour Ismeralda,
    Ne pas voir, ne pas entendre, parfois on voudrait pouvoir fait les aveugles et les sourds, mais la vie nous démontre que ce n’est guère possible. Ton amie avait besoin de toi pour l’aider dans la compréhension de son acte, elle avait besoin je pense non pas d’un soutien, mais bien de l’acceptation de ce qui c’était passé, car elle-même ne l’accepte pas.

    Ton amie sera toujours celle que tu as connnue, même si elle est bi ou lesbienne, sans même le savoir. Le problème dans ce monde, c’est que nous devons être fait tous dans le même moule pour oser vivre et bien je dis non et non, on n’a qu’une vie et on a le droit d’en faire ce que nous voulons, sans toujours avoir peur d’être jugé.

    Bravo à ton amie qui a osé t’avouer cela. Elle doit avoir une sacré confiance en toi pour te parler de cet épisode de sa vie. C’est cela l’amitié, la vrai amitié, qui fait qu’on peut se confier à l’autre sans tabous.

    Gros bisous Ismeralda, Helene

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  3. Ton amie a juste besoin que tu ne la juge pas et que tu continue à être avec elle ce que tu as toujours été : une amie avec qui elle peut s’exprimer en toute confiance.

  4. clara65 dit :

    Eh bien pas facile la situation ! moi je ne sais pas comment je réagirais, je suis incapable de te le dire !
    Bonne journée, amicalement.

  5. didier dit :

    Bonjour Ismeralda
    Les instincts sont souvent bizarres!Est elle homo? peut importe si c’est ta copine!
    Bonne journée

  6. jcn54 dit :

    Que cela n’entrave pas votre amitié.
    La tolérance de la différence est un geste d’amitié que tu dois à cette amie qui t’es chère.
    Saluons son courage pour t’avoir avouer cette différence.
    Bisous, bonne journée Isméralda.
    JC

    PS: Ouf les commentaires ont éété rétablis sur mon blog.

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  7. nettoue dit :

    Cela arrive de changer d’orientation, mais en général ce sont les hommes !
    Bises isméralda

  8. Pas évident, en effet d’entendre de telles confidences! Elle attendait une aide, un peu d e haleur, de compréhension auprès d e son amie..
    Bonne soirée à toi
    bizz
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  9. souvenirs19 dit :

    Quelle importance le choix sexuel d’un ou d’une ami(e) ?
    C’est une copine, un copain, ou plus./
    Pourquoi juger le privé du privé ?
    L’important est la compréhension-tolérance-amitié…à lui manifester.

    Bonne journée Ismeralda
    Bisous Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  10. mel-and-tof dit :

    Bonjour ma douce Ismeralda
    C’est un appel au secours de ton amie qui ne sais plus où elle en est, la tolérance est une vertu
    Tu peux l’aider à redevenir elle même où à l’accompagner en tant qu’amie dans sa nouvelle relation
    Les vacances sont finies, me voici de retour et très heureuse de te retrouver.
    Merci pour ta fidélité en mon absence
    Je te souhaite ma puce une bonne journée avec de gros bisous
    Méline

Laisser un commentaire

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage