De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

10 février, 2012

« Ma mère m´a gavé d´histoire d´amour idéal, les idéaux constituent un grand handicap » citation de Marc Lévy

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 20:55

Voilà à quoi songe Nancy, encore tremblante et le visage blanc comme un linge, installée tournant le dos à l´entrée: il est clair que Jean Paul ne me laisse pas indifférente mais pourquoi ? Je ne le connais pas. Le seul contact que j´ai eu avec lui se résume à cette carte de visite qu´il m´a glissée dans la main pendant qu´il s´efforçait de me laisser une bonne impression de lui., Je reconnais que cela ne manquait pas de romantisme!  Mon côté fleur bleu est-il remonté à la surface ? Ou simplement, son aspect physique me séduit plus que je ne veux l´admettre. N´y a-t-il en moi que de l´attraction ?

Je veux écarter de mon esprit sa présence dans la salle pour me concentrer sur Monique, mais au bout de quelques secondes, mes pensées vaguent à nouveau sur ce moment où nous nous sommes rencontrés. Sa tenue m´indique clairement que cet homme  occupe un poste important là où il travaille. Il se peut qu´il soit même le directeur de sa propre entreprise. Je continue ma rêverie…le prince charmant est à ma poursuite, amoureux de moi, un coup de foudre; il met une annonce dans les journaux disposés à remuer ciel et terre pour me localiser! :-) Il fait une campagne télévisée, mon portrait robot est diffusé… que dois-je faire ; je suis une femme mariée mais je l´aime! Je soupire et du coup je constate que je me suis laisssée entraîner dans le monde de mes fantaisies. Ah! que je peux être naïve!

Le silence qui se fait dans le snack me fait présager que Monique vient de franchir la porte. Mon amie a une prestance très particulière, il se dégage d´elle un air ensorceleur; elle mesure 178 cm et elle pèse 60kg: ses mesures sont sa fierté, elle prend particulièrement soin de son image ce qui lui donne ces résultats. A son passage, personne ne reste indifférent! Je compte les secondes qui nous séparent; quels sont ses sentiments à cet instant précis ? A-t-elle récupéré son moral…si enjoleur en temps normal ! Je ne peux l´imaginer effondrée, elle qui représente la joie de vivre, l´énergie positive et entraînante qui met « le feu partout où elle passe »!

« Bonjour Nancy! » Sa voix me rassure, elle marque son optimisme. Je lève les yeux vers elle. Elle ajoute: « Pourquoi tournes-tu le dos à la porte! » Ses paroles me rappellent ma situation, je pose un doigt sur mes lèvres et lui fait signe de s´asseoir; elle s´exécute avec un regard interrogatif. Alors, je lui demande: « Est-ce qu´il y a un monsieur assis à la deuxième table à côté de la porte d´entrée, du côté droit de la fenêtre ? » je la fixe inquiète. Elle vérifie et acquiesce de la tête n´osant plus parler. Je souhaite m´assurer qu´il s´agit bien de Jean Paul, je l´interroge à nouveau: « Comment est-il vêtu ? » « Il porte une chemise rouge carmin de Pierre Cardin et une cravatte bleu foncé à fines rayures rouges, je crois que c´est de Pierre Cardin aussi. Un très bel homme d´ailleurs » se risque-t-elle à remarquer. J´hausse les sourcils contrariée.

Je lui révèle l´identité de l´inconnu. Monique reste bouche bée mais réagit au quart de tour, avec comme à son habitude une idée farfelue de son crû:  » Va aux toilettes et reviens en passant devant sa table, fait tomber son trousseau de clefs près de sa chaise, pour qu´il te remarque…et tu sauras s´il se souvient encore de toi! » « Tu es folle! » m´exclame-je en étouffant le cri qui s´est échappé spontannément de ma gorge! « Pourquoi ? C´est lui qui s´est imiscé dans ta vie non ? Et bien, maintenant, à toi de vérifier qui il est vraiment! » « Et s´il ne m´a pas oubliée…à quoi cela va-t-il mener ? » je rétorque assez irritée par la situation. « Là où tu le voudras: un café, un resto, une partie de jambes en l´air ou….une relation amoureuse! » me répond-t-elle avec son air espiègle habituel! Je la sens très détendue et son « aventure » avec sa collègue me revient à l´esprit. Je lui en fais part mais elle ne semble pas vouloir en discuter pour l´instant savourant ma torture avec ravissement.

Elle insiste encore: « Tu n´as rien à perdre…plutôt tout à gagner! » « Ça c´est toi qui le dit: je vais surtout me fourrer dans de beaux draps! » « hm….je vois que ton inconscient te trahit tout seul: tu as envie d´une aventure ou plus avec ce beau mâle! » « Pas du tout! » je lui réponds sur un ton renfrogné. « Oh! moi je ne te reproche rien, je penserais comme toi…! » rétorque-t-elle guillerette! Je commence à m´énerver et à me sentir acculée, l´esprit contre le mur! « Je ne veux rien avec Jean Paul! » « Jean Paul…je vois que tu l´appelles déjà par son petit nom! » « Tu m´ennuies! Ce n´est pas drôle, en plus c´est de ta faute, si nous sommes ici! » lui fais-je remarquer. « C´est pourtant toi qui m´a révélé sa présence dans ce snack…alors pourquoi ? » me demande Monique. Elle a raison, pourquoi ai-je partagé cette information, si elle n´était pas importante pour moi: pour que Monique « fasse sa connaissance » et que cela flatte mon égo; pour que Monique m´encourage à me rapprocher de lui et que je ne me sente pas coupable (si au fonds, j´en ai envie)…quelle est la raison exacte ? Je reste silencieuse pendant que ces idées trottent dans ma tête.

Monique revient à la charge: « N´hésite pas…ou tu continueras à tourner et retourner dans ta tête ce problème! » Me voilà, convaincue, je me lève de la chaise…mais Monique me saisit par le bras tandis qu´elle regarde dans la direction de la table de Jean Paul; je tourne la tête et je vois que ce dernier enfile son manteau et rapidement quitte l´établissement!

Mon visage se transforme; j´ai l´impression que le « ciel vient de me tomber sur la tête »! Monique me rejoint de l´autre côté de la table et m´entoure les épaules de ses bras réconfortants.

Je souhaite vous inviter à rejoindre le blog de Clara, claramicalement . En effet, c´est sur son article que j´ai trouvé l´inspiration pour le titre du mien et pour une partie donc de l´histoire.

11 réponses à “« Ma mère m´a gavé d´histoire d´amour idéal, les idéaux constituent un grand handicap » citation de Marc Lévy”

  1. jcn54 dit :

    Bonjour Isméralda
    Très bel article, bien écrit, comme d’habitude.
    Je vais aller voir le site de Clara.
    Bisous, bonne journée.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  2. didier dit :

    Je te souhaite un excellent week end Ismeralda

  3. binicaise dit :

    Une histoire qui commence ou bien le départ du Monsieur scelle t’il la fin …….
    Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  4. souvenirs19 dit :

    Un idéal tient l’homme debout
    Mais il ne faut pas qu’il soit psycho-rigide
    Bonne journée Ismeralda
    Bisous Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  5. fontaine dit :

    Bel article !
    Bizz et bon week-end ismeralda !

  6. mel-and-tof dit :

    Bonjour mes amis
    Pardonnez moi pour ce copier coller
    Depuis mercredi, je suis en embulatoire au C.H.R de Lille, j’ai terminé hier soir et j’ai déclaré une grosse infection aux yeux qui sont mi-fermés, cette infection est dûe aux plaquettes mises dans les yeux pour le laser, je suis sous antibiotiques occulaires, cette infection de yeux est accompagnée de violentes migraines ophtalmiques
    Je ne peux commenter vos artricles, je ne les vois pas pour le moment, c’est une question de quelques jours, je suis dépendante de ma fille Anne pour tous mes écrits
    Je vous souhaite une bonne journée
    Gros bisous
    Méline

  7. binicaise dit :

    Oui si tu dois emmener ta Princesse dans un seul endroit en Belgique je dirais Bruges j’ai adoré le temps de séjour a malheureusement été trop court j’aurai aimé voir des musées, flanée mais j’étais en circuit organisé . Mais j’ai aussi beaucoup aimé Bruxelles .
    Bisous Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  8. nettoue dit :

    J’ai beaucoup lu de ces histoires moi aussi tu sais… Du temps où j’y croyais les yeux fermés
    Gros bisous

  9. clara65 dit :

    Bonjour Isméralda,
    Comme je suis contente de t’avoir inspiré cet article !
    C’est ça les échanges entre blogs !
    Et puis cela fait marcher nos imaginations et dans ton cas, cela marche fort bien et joliment, bravo.
    Bien amicalement.

  10. Leila dit :

    Hola querida Ismeralda !

    Rédigé et imaginé avec brillance comme toujours.
    Tu excelles dans ce domaine et je vois que les mots n’ont plus de secrets pour toi tout comme la syntaxe qui me fait à moi souvent défaut. Bravo ma douce et merci à notre copinaute Clara pour l’inspiration.

    Passe un bon week end ;)
    Besitos de Paris !

  11. jcn54 dit :

    Bisous, bon dimanche Ismèralda.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

Laisser un commentaire

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage