De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour février 2012

15 février, 2012

Tagée ?!! :-) Merci Domi

Classé dans : Des défis il n´en manquent pas :-) — ismeraldamadrid @ 14:49

 

Domi, prise au piège, comme elle nous le raconte ci dessousAlors voilà je me laisse encore une fois prendre au piège, m´a attrappée dans ses filets alors à mon tour, je vous invite à entrer dans la danse:

De Céline que je ne remercie pas

Parce que je suis obligée de copier toutes les questions

Tagée ?!! :-) Merci Domi dans Des défis il n´en manquent pas :-) 000203F6

 

Mais vous savez tous maintenant

Que lorsque j’aime je ne compte pas!!!

 Alors c’est parti!!! En ce qui me concerne, je vous réponds juste en dessous des réponses de Domi

Commençons par les règles du jeu

1. Vous devez poster les règles

2. Chaque personne doit répondre au 11 questions

    Que le ou la tagueuse lui a posées puis créer 11 nouvelles questions

    A l’attention des nouvelles personnes taguées

    Alors là ma pauvre Céline tu m’en demandes de trop

    Je me contenterais de répondre aux tiennes si tu me le permets

3. Vous devez choisir 11 personnes et mettre un lien vers leur blog

     Sur le vôtre dans l’article bien sûr.

4. Rendez-vous ensuite sur leur blog pour leur dire

    Que vous les avez taguées

5. Ne faites aucun tag sans les prévenir.

6. Vous devez obligatoirement taguer 11 personnes

 

Alors voici Céline mes réponses!!!

 

1. As-tu un petit surnom et si oui lequel?

     Sinon lequel aimerais-tu qu’on te donne?

     En général, c’est Dim ou Dom mais jamais Dam

     Juste pour l’administration on m’appelle ma Dam 

     En général, c´est Isa

    Dans le cyber espace, c´est Ismé ou Ismeralda ou Esmeralda

 

2. Quel est ton parfum?

    Dimdamdom 59 parce que je le vaux bien!!!

   Mon Jasmin Noir

3. La chose pour laquelle tu pourrais mourir?

    De rire bien sûr!!!

   D´un infarctus pendant les matchs du Barça

 

4. Ton film culte, celui que tu pourrais regarder des dizaines de fois?

     Forrest Gump, parce que la vie c’est comme les chocolats

     On ne sait jamais sur quoi on va tomber!!!

    Shreck 2, ma princesse m´en a tellement saoûlé que maintenant 8 ans après, je connais toujours les   dialogues par coeur entre l´Âne et Shreck…et que dire de Marraine la bonne fée et son terrible fils Prince charmant!!!!

 

5. Quel est ton plat préféré?

    La fondue belge, tu fais de la purée et tu trempes tes frites dedans!!!

    Moi, inspirée par Domi ci-dessus, les frites à la sauce liègeoise dans lesquelles tu trempes tes frites une fois hein!!!!

6. La chose que tu voudrais réaliser en 2012?

    Moi…. heu…. mais je suis pas une chose moi

    Mais je voudrais quand même réaliser que je suis moi!!!

   Un voyage sur Paris avec ma petite famille et un voyage à Barcelone entre filles (ma princesse et moi) pour suivre un super match du Barça…sinon: assister à la finale de la coupe Barça-Atletic de Bilbao dans le stade Santiago Bernabeu :-) …le délire !!!

 

7. Ta plus grande qualité et ton plus grand défaut.

     Ma qualité est de n’avoir aucun défauts

     Mon défaut est de croire que je n’en ai aucun.

     Mon défaut: la naïveté.

    Ma qualité : l´humilité de n´en citer aucune :-)

 

8. Si tu devais écrire un livre quel en serait le titre?

    Isméralda et ses délires! (d´accord, je m´inspire de Domi…un peu tricheuse, ok ouais, à inscrire dans mes défauts :-)

9. L’activité que tu préfères faire?

    Partager sur la blogo

    J´aime ce que vient de dire Domi. Pour moi, surfer sur le net et profiter de son ensemble…sinon profiter de ma princesse.

 

 10. Possèdes-tu un porte bonheur?

      Oui, le bonheur dans ma vie de tous les jours.

     Oui, des monnaies et billets, trouvés par terre ou ramenés de mes voyages à l´étranger, dans mon porte monnaie.

 

 11. Que vas-tu faire après avoir fait ce tag?

       Vais aller prendre ma douche et me préparer

       Vu qu’à cause de ton foutu tag il est 11 heures

        Et je suis encore en pyjama

      Je  vais servir le repas car il est déjà 12h40´et un peu comme Domi je suis à la bourre!

 

  00020309 dans Des défis il n´en manquent pas :-)

 

Alors qui vais-je taguer Mes tags commencent après Maminou 

00020575

 

Nanha

Martine Sepbleu

Ismeralda

Les Cafards

Marie des Vignes

Fleur

José (soyons fous)

Maya-Lou

La Dragonne

Heidi

Maminou

****************************************************

Tags d´Ismeralda

Méline

Jacqueline

Hélène

Nettoue

Clara65

Fontaine

Anne

Leila

Didier

Aurore

 

Alors je vais être gentille en débloquant le clic droit

Afin que vous puissiez copier le questionnaire

Si vous aussi voulez y répondre.

Mais sachez que vous pouvez également créer un nouveau

Pour le faire circuler!!!

Aller hop au boulot!!!

 

13 février, 2012

Cheval de guerre

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 21:00

Ce week end, nous nous sommes rendues au cinéma pour découvrir le nouveau film de Spielberg. L´histoire dure 149´mais elle est tellement animée qu´on ne voit pas le temps passer. Comme d´habitude, ce producteur a réalisé un chef d´oeuvre. Le film convient à tous publics (enfin à partir de 7 ans environs).

Un poulain vient au monde et au bout de quelques mois,il est présenté dans une vente aux enchères. Un fermier se laisse séduire par l´animal; il fait monter les enchères et l´acquiert à un prix exhorbitant bien que ses voisins, sa famille et amis essaient de l´en dissuader.

Son fils s´engager à le dresser et avec beaucoup de tendresse, il parvient même à obtenir du cheval qu´il laboure un champs en très mauvais état. La saison avance et une nuit d´averses, la récolte est détruite.

La guerre est déclarée et le fermier s´en va offrir le cheval à l´armée. Le fils découvre « la stratégie » du père et essaie d´empêcher la vente mais l´officier conclut l´affaire, cependant il rassure l´adolescent qu´il prendra soin du cheval. Albert (le jeune fermier) aurait bien voulu s´enroler dans l´armée mais il est trop jeune. Il laisse sur le cheval une écharpe de son père reçue pour un mérite militaire remise par la Reine d´Angleterre pour son courage pendant la guerre contre les Boers.

L´Animal montre ses capacités sous « les ordres » de l´officier, qui est une personne sensible et tient un journal réservé à Albert, il y fait des esquises du cheval. Malheureusement, le soldat est tué dans un altercade. Le cheval tombe entre les mains des Allemands; deux jeunes soldats désertent en emportant le cheval et un autre bon écuson. Ils se cachent dans moulin mais ils sont découverts et exécutés.

Les chevaux sont sauvés par une petite fille française qui vit avec son grand père. Quelques jours plus tard, c´est son anniversaire, son grand père lui offre une selle (ayant appartenu à sa mère), l´enfant monte le cheval et part faire une promenade sur le haut de la colline; là, les soldats allemands réquésitionnent les deux chevaux pour tirer l´armement lourd. Le deuxième cheval meurt au travail.

Le cheval d´Albert s´échappe pris de panique par le bruit de la guerre; il s´emmèle dans le fil barbelé, à proximité des tranchées dans lesquelles se trouve Albert qui (les années sont passées) s´est inscrit dans les rangs de l´armée, afin de rechercher son cheval. Mais Albert  a été gazé et il est momentannément aveugle.  Les soldats voient le cheval, et un parmi eux, décide d´aller l´aider, il quitte les tranchées avec un drapeau blanc,il arrive près du cheval au même moment où soldat allemand a songé faire pareil. L´Allemand maîtrise l´anglais et les deux soldats conversent pendant qu´ils libèrent la bête, ils jouent qui la gardera à pile ou face et c´est l´Anglais qui la reçoit.

Quand il l´a ramène dans les tranchées, on constate qu´elle est blessée à une patte. Il demande aux médecins de la soigner mais ils ne veulent pas; ils veulent l´abattre mais Albert qui a entendu l´histoire qui vient de survenir, siffle à sa façon l´animal qui répond positivement. Albert s´approche de l´endroit où se trouve le cheval et décrit les particularités de la bête, le médecin constate que c´est bien ainsi; alors,il opte pour la soigner et elle se rétablit.

La guerre se termine mais on met l´animal à nouveau aux enchères. Les camarades d´Albert contribuent avec une collecte pour qu´Albert puisse récupérer son cheval, mais quand les enchères se déroulent apparait le grand père de la fillette qui avait sauvé dans le moulin le cheval et dit qu´il donnera jusqu`à sa chemise pour avoir l´animal. Donc, il emporte les enchères. On essaie de faire comprendre à l´homme que ce cheval appartient à Albert mais il ne le comprend pas: il est obsédé par la bête car sa petite fille est morte pendant la guerre. Cependant, il se souvient qu´il possède l´étendard que portait le cheval quand il est arrivé à la ferme, il le montre à Albert qui lui explique qu´il appartient à son père. L¨homme lui remet et du coup il prend conscience que le cheval appartient à Albert et il lui rend.

Tout est bien qui finit bien!

Un magnifique film avec des moments tristes, des moments drôles,des moments émouvants…

Image de prévisualisation YouTube

 

12 février, 2012

« L´erreur est humaine »

Classé dans : quelques poésies — ismeraldamadrid @ 10:13

Qui a tenu ces propos ?

Difficile de vous répondre

mais nous sommes tous d´accord

pour appuyer ses dires…ou pas ?

Pourtant, il semble que nos fautes doivent être sanctionnées

Et ce depuis la nuit des temps !

Ainsi, il plut pendant pas mal de jours:  exactement cent cinquante

et cette crue arrasa tout sur son passage;

cette situation atmosphérique était le fruit d´une punition divine

mais malgré tout, il fit acte de clémence envers le « monde »

permettant de sauver un couple d´êtres vivants de chaque race!

Bon cette attitude adoucit son caractère rancunnier ?

Peut-il être ainsi qualifié ?

ou a-t-il raison de punir ceux qui on mal oeuvré ?

Quoi qu´il en soit, si on revient à l´histoire de l´humanité

et on s´éloigne de faits divins.

Et on observe les faits humains,

on sait que les tribunaux jugent l´Homme

pour ses actes anti-sociaux…et ce souvent sans pitié

surtout si vous n´êtes pas pistonné dans ce monde hierarchisé!

Mais jettons un oeil dans des circuits

plus réduits:

Sur les lieux de travail, certaines erreurs peuvent coûter

l´emploi aux personnes concernées…

et la sanction tombe comme un couperet insouciant

des conséquences pour l´inculpé!

Il faut montrer l´exemple: de la discipline que diantre!

Et tant pis, si les enfants de cet incompétent en souffrent les répercussions!

La bonne marche des « entreprises » doit primer

pour le confort de leurs propriétaires…cela va sans dire!

Bon, regardons dans nos maisons, dans les écoles:

une faute, un point en moins

un échec une punition…

pas de télévision!!!

Alors si l´erreur est humaine

pourquoi tant de « haine » ?

 

10 février, 2012

« Ma mère m´a gavé d´histoire d´amour idéal, les idéaux constituent un grand handicap » citation de Marc Lévy

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 20:55

Voilà à quoi songe Nancy, encore tremblante et le visage blanc comme un linge, installée tournant le dos à l´entrée: il est clair que Jean Paul ne me laisse pas indifférente mais pourquoi ? Je ne le connais pas. Le seul contact que j´ai eu avec lui se résume à cette carte de visite qu´il m´a glissée dans la main pendant qu´il s´efforçait de me laisser une bonne impression de lui., Je reconnais que cela ne manquait pas de romantisme!  Mon côté fleur bleu est-il remonté à la surface ? Ou simplement, son aspect physique me séduit plus que je ne veux l´admettre. N´y a-t-il en moi que de l´attraction ?

Je veux écarter de mon esprit sa présence dans la salle pour me concentrer sur Monique, mais au bout de quelques secondes, mes pensées vaguent à nouveau sur ce moment où nous nous sommes rencontrés. Sa tenue m´indique clairement que cet homme  occupe un poste important là où il travaille. Il se peut qu´il soit même le directeur de sa propre entreprise. Je continue ma rêverie…le prince charmant est à ma poursuite, amoureux de moi, un coup de foudre; il met une annonce dans les journaux disposés à remuer ciel et terre pour me localiser! :-) Il fait une campagne télévisée, mon portrait robot est diffusé… que dois-je faire ; je suis une femme mariée mais je l´aime! Je soupire et du coup je constate que je me suis laisssée entraîner dans le monde de mes fantaisies. Ah! que je peux être naïve!

Le silence qui se fait dans le snack me fait présager que Monique vient de franchir la porte. Mon amie a une prestance très particulière, il se dégage d´elle un air ensorceleur; elle mesure 178 cm et elle pèse 60kg: ses mesures sont sa fierté, elle prend particulièrement soin de son image ce qui lui donne ces résultats. A son passage, personne ne reste indifférent! Je compte les secondes qui nous séparent; quels sont ses sentiments à cet instant précis ? A-t-elle récupéré son moral…si enjoleur en temps normal ! Je ne peux l´imaginer effondrée, elle qui représente la joie de vivre, l´énergie positive et entraînante qui met « le feu partout où elle passe »!

« Bonjour Nancy! » Sa voix me rassure, elle marque son optimisme. Je lève les yeux vers elle. Elle ajoute: « Pourquoi tournes-tu le dos à la porte! » Ses paroles me rappellent ma situation, je pose un doigt sur mes lèvres et lui fait signe de s´asseoir; elle s´exécute avec un regard interrogatif. Alors, je lui demande: « Est-ce qu´il y a un monsieur assis à la deuxième table à côté de la porte d´entrée, du côté droit de la fenêtre ? » je la fixe inquiète. Elle vérifie et acquiesce de la tête n´osant plus parler. Je souhaite m´assurer qu´il s´agit bien de Jean Paul, je l´interroge à nouveau: « Comment est-il vêtu ? » « Il porte une chemise rouge carmin de Pierre Cardin et une cravatte bleu foncé à fines rayures rouges, je crois que c´est de Pierre Cardin aussi. Un très bel homme d´ailleurs » se risque-t-elle à remarquer. J´hausse les sourcils contrariée.

Je lui révèle l´identité de l´inconnu. Monique reste bouche bée mais réagit au quart de tour, avec comme à son habitude une idée farfelue de son crû:  » Va aux toilettes et reviens en passant devant sa table, fait tomber son trousseau de clefs près de sa chaise, pour qu´il te remarque…et tu sauras s´il se souvient encore de toi! » « Tu es folle! » m´exclame-je en étouffant le cri qui s´est échappé spontannément de ma gorge! « Pourquoi ? C´est lui qui s´est imiscé dans ta vie non ? Et bien, maintenant, à toi de vérifier qui il est vraiment! » « Et s´il ne m´a pas oubliée…à quoi cela va-t-il mener ? » je rétorque assez irritée par la situation. « Là où tu le voudras: un café, un resto, une partie de jambes en l´air ou….une relation amoureuse! » me répond-t-elle avec son air espiègle habituel! Je la sens très détendue et son « aventure » avec sa collègue me revient à l´esprit. Je lui en fais part mais elle ne semble pas vouloir en discuter pour l´instant savourant ma torture avec ravissement.

Elle insiste encore: « Tu n´as rien à perdre…plutôt tout à gagner! » « Ça c´est toi qui le dit: je vais surtout me fourrer dans de beaux draps! » « hm….je vois que ton inconscient te trahit tout seul: tu as envie d´une aventure ou plus avec ce beau mâle! » « Pas du tout! » je lui réponds sur un ton renfrogné. « Oh! moi je ne te reproche rien, je penserais comme toi…! » rétorque-t-elle guillerette! Je commence à m´énerver et à me sentir acculée, l´esprit contre le mur! « Je ne veux rien avec Jean Paul! » « Jean Paul…je vois que tu l´appelles déjà par son petit nom! » « Tu m´ennuies! Ce n´est pas drôle, en plus c´est de ta faute, si nous sommes ici! » lui fais-je remarquer. « C´est pourtant toi qui m´a révélé sa présence dans ce snack…alors pourquoi ? » me demande Monique. Elle a raison, pourquoi ai-je partagé cette information, si elle n´était pas importante pour moi: pour que Monique « fasse sa connaissance » et que cela flatte mon égo; pour que Monique m´encourage à me rapprocher de lui et que je ne me sente pas coupable (si au fonds, j´en ai envie)…quelle est la raison exacte ? Je reste silencieuse pendant que ces idées trottent dans ma tête.

Monique revient à la charge: « N´hésite pas…ou tu continueras à tourner et retourner dans ta tête ce problème! » Me voilà, convaincue, je me lève de la chaise…mais Monique me saisit par le bras tandis qu´elle regarde dans la direction de la table de Jean Paul; je tourne la tête et je vois que ce dernier enfile son manteau et rapidement quitte l´établissement!

Mon visage se transforme; j´ai l´impression que le « ciel vient de me tomber sur la tête »! Monique me rejoint de l´autre côté de la table et m´entoure les épaules de ses bras réconfortants.

Je souhaite vous inviter à rejoindre le blog de Clara, claramicalement . En effet, c´est sur son article que j´ai trouvé l´inspiration pour le titre du mien et pour une partie donc de l´histoire.

Né quelque part …n´est-ce pas déjà un privilège ?

Classé dans : Moment de nostalgie — ismeraldamadrid @ 10:29

Ce n´est pas souvent que je propose deux moments nostalgie dans la même semaine, mais là, il faut bien une exception qui confirme la règle et l´anniversaire d´un grand talent, mérite d´être évoqué.

Alors voilà:

  »Bon anniversaire Maxime! »

Ces chansons à texte ont bercé mon adolescence et je crois que « Né quelque part » offre des paroles sur lesquelles réfléchir n´est pas mal venu :-)

Comme le dit notre parolier: « On ne choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris ou d´Alger pour apprendre à marcher… »; par contre, on paie cher le prix de ses origines n´est-ce pas ?

Pourtant nous sommes tous de race humaine constitués de deux bras,deux jambes, deux yeux, deux oreilles tous semblables…mais quelle différence pour beaucoup de fillettes entre naître à Manille ou naître à Paris: surtout si on appartient à une classe sociale humble!!!

Image de prévisualisation YouTube

 Et pour égayer notre vendredi: « Ambalaba »

Image de prévisualisation YouTube

Maxime Leforestier atteint aujourd´hui ses 63 ans : né le 10 février 1949.

9 février, 2012

Le FC Barça à deux doigts de remporter la 26ième coupe du Roi :-)

Classé dans : Un peu de sports ? — ismeraldamadrid @ 14:50

Ce mercredi 8 février 2012 a eu lieu la rencontre du match retour de la demi-finale entre le Barça et Valencia.

Les supporters des deux équipes étaient très remontés et prêts à encourager leur favoris avec entrain; puisque les possibilités de passer à finale étaient de 50/50, le match aller s´étant terminé à égalité: 1-1. Il est vrai que la rencontre allait avoir lieu au Neu Camp, ce qui donnait un léger avantage pour les locaux :-)

Le match commence en force: le Valencia attaque avec enthousiasme. Le stress gagne les gradins, au goal du blue grana Pinto, le gardien remplaçant de Valdés, mais occupant ce poste, depuis que Pep Guardiola est l´entraîneur de l´équipe, en tant qu´officiel de la Coupe du Roi. La tension règne; soudain, à la 16ième minute, Cesc Fabregas marque un goal; c´est la joie pour les supporters du Barça et le calme revient parmi eux. Le match se poursuit tel quel jusque la mi-temps avec la domination du Barça mais sans parvenir à assurer la victoire.

Deuxième mi temps, le Valencia revient, disposé à ramener la marque à leur avantage. 50/50 de possession du balon, chaque attaquant de part et d´autre, cherche à mettre fin à « l´incertitude ». Messi tente à plusieurs reprises de marquer un goal sans succès, rencontrant le montant du goal comme obstacle. Du coup, Xavi Hernandez marque un second but pour le Barça. Les gradins « s´enflamment » de joie.  Quelques minutes plus tard, un joueur du Valencia est expulsé pour une seconde carte jaune; l´équipe est contrainte à jouer à 10.

Le match continue et finalement ce score sera celui de la rencontre: 2-0.

Image de prévisualisation YouTube

Visca Barça!

7 février, 2012

Les funérailles de Jacob

Classé dans : Humour — ismeraldamadrid @ 21:02

Jacob est décédé. Il avait prévu pour son enterrement 40 000 euros afin que ses funérailles soient dignes: un bel enterrement et une pierre comémorative.

A la fin de la cérémonie, s´approche de la veuve une amie.

Elle s´adresse à elle: « Tout a été parfait! » – Oui, répond la veuve, je crois que Jacob serait heureux! »

Alors, l´amie demande: « Dis moi combien ont coûté ses funérailles ? » – 40000 euros » répond la veuve!

« Oh! s´exclame l´amie, c´est exact qu´il n´y a rien à redire à l´enterrement, mais cela fait quand même un peu cher! »

Alors la veuve explique:  » 1500 pour l´enterrement, 500 pour l´Eglise… et 38 000 pour la pierre..comémorative, ajoute-t-elle après un instant de silence, en arborant une énorme pierre brillante à son doigt :-)

Comme quoi, chacun a sa propre interprétation sur la signification de « la pierre commémorative » ! :-)

Elle est si jolie avec ses souliers vernis. :-)

Classé dans : Moment de nostalgie — ismeraldamadrid @ 10:36

Pour mon moment nostalgie, je vous propose de souhaiter un

« bon anniversaire! »

à ce sympathique Normand qui fête aujourd´hui ces 59 ans:

Gérard Blanchard.

Je vous invite à écouter ou réécouter ; « Rock amadour », une chanson sur laquelle nous avons dansé à satieté et a égayé notre quotidien des années 80.

Image de prévisualisation YouTube

Et pour nos amis Normands, je leur laisse ce souvenir « blanchardien » :-)

Image de prévisualisation YouTube

 

 

6 février, 2012

Le bon vieux temps :-)

Classé dans : Humour — ismeraldamadrid @ 9:59

Un couple de personnes âgées se couche.

Le mari se dispose à dormir mais la dame souhaite prolonger la veillée.

Elle dit: « quand nous étions amoureux, tu me prenais la main. »

Le monsieur, un peu agacé, se retourne un peu pour s´emparer quelques instants de la main de son épouse. Puis reprend sa position initiale.

Alors sa femme remarque: « quand nous étions amoureux, tu m´embrassais! ».

A nouveau, le mari se retourne vers elle et dépose un baiser sur sa joue; ensuite, il se réinstalle confortablement.

Là, la vieille dame ajoute: « Quand nous étions amoureux, tu me mordillais le cou! ».

Le monsieur énervé, saute du lit.

Elle, surprise demande: « Qu´est-ce que tu fais ? »

A quoi, il répond: « Je vais chercher mes dents! » :-)

4 février, 2012

Un monde parfait: un monde d´entraide ?

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 14:50
Image de prévisualisation YouTube

Une entente aussi cordiale entre les Êtres humains pourrait être une belle réalité bien qu´actuellement cela appartienne au stade de l´utopie. Pourtant le fait qu´on retrouve une scène de Vie aussi idyllique dans les bandes annonces, cela ne signifie-t-il pas que c´est à quoi nous aspirons tous ?

Qu´en pensez vous ?

123
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage