De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

29 avril, 2012

J´apprends,désolée, par Didier, le décès d´Eric Charden

Classé dans : Moment de nostalgie — ismeraldamadrid @ 12:13

Je passe la porte de l´univers de Didier, notre ami bloggeur, afin de découvrir sa récolte d´informations de tous genre et me distraire avec ses blagues toujours très amusantes et prendre plaisir à voir toutes les belles photos que j´y découvre à chaque fois!

Je vous invite à vous rendre sur son site vous ne serez pas déçus!

Eric Charden est décédé à la suite d´un cancer (rectification apportée suite au commentaire de clara, merci Clara); je ne peux me permettre d´ignorer la nouvelle et de ne pas lui rendre hommage. C´était un chanteur que j´aimais écouter quand j´étais jeune adolescente, par la suite j´ai perdu sa trace et voilà, comment il reprend place dans mon esprit!

Je partage donc avec vous cette magnifique chanson:

Image de prévisualisation YouTube

Et pour lui dire au revoir, j´aimerais évoquer cette chanson qu´il interprétait en duo avec son épouse Stone:

Image de prévisualisation YouTube 

 Repose en paix, Eric!

 

 

 

 

28 avril, 2012

En attendant Domi,

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 20:50

Mardi 1o avril 2012 (bon d´accord, cela fait un baille!), nous sommes à Bruxelles, à Scharbeeck et notre amie bloggeuse, Domi, habite à proximité de chez ma soeur. Nous décidons donc de nous retrouver et de faire le point sur nos vies depuis tous ces mois sans nous voir. Je vous recommande son blog pour la qualité de ses écrits, la pertinence de ses propos et surtout pour cette note humoristique présente dans tous ses documents, bien à elle! Alors, n´oubliez pas de faire un saut dans l´univers: je vais bien, tout va bien

Nous fixons rendez vous au café « L´Estragon », à 14h00.

 Ce jour là, c´est le marché dans le quartier; la matinée s´avère pluvieuse. Néanmoins, comme il n´y a pas grand chose d´autre à faire tenant compte de la situation des transports (en arrêt suite à l´agression subie par un contrôleur qui finit en décès), nous y sommes allées (ma princesse et moi) faire un tour. Il y avait quelques échoppes de fruits et légumes, de poulet roti et de vêtements…mais finalement, nous n´y avons pas trouvé notre bonheur, mais nous avons malgré tout acheté un tee-shirt chez Wibra (un magasin hollandais de vêtements) sur la place.

Nous rentrons et mangeons sur le pouce du poulet roti que ma soeur nous avait laissé pour le midi. Je ramasse la vaiselle; et soudain, ma princesse m´informe: « Maman, il est 13h30! » -Oh! mon Dieu, que le temps est vite passé. J´enfile mon manteau, je saisi l´appareil photos et nous voilà, parapluie grand ouvert, parties pour rencontrer Domi. Heureuses, d´envisager les retrouvailles!

Nous entrons dans le café et constatons qu´un couple de personnes agées sont encore attablées. Ceci dit, cela me surprend de voir que ces personnes mangent si tardivement…mais bon, chacun ses habitudes!

Nous commandons: un café et un ice-tea.

 

En attendant Domi, dans Mes villes En-attendant-Domi-P%C3%A2ques-2012-001-225x300

On se concentre sur la Nintendo

En-attendant-Domi-P%C3%A2ques-2012-002-300x225 dans Mes villes

Je savoure un délicieux café ...en attendant Domi

Le temps passe et Domi n´est toujours pas là, cela m´interpelle; je jette un coup d´oeil à l´heure sur mon portable:  13h00…Oh! zut! On est arrivées 1h00 en avance!!!

Nous finissons nos boissons, payons l´addition et optons pour faire un tour dans les rues, même s´il pleut, pour attendre l´heure du rendez vous.

Nous découvrons ainsi une statue en l´honneur d´un héro Albanais que lui ont dédiés les immigrés pour le cinquième centenaire de sa mort en 1968:

Arriv%C3%A9es-au-rendez-vous-une-heure-en-avance-001-225x300

Héro national guide des Albanais

 

Finalement, le temps passe et il est 13h55. Nous repassons la porte du café. Si vous souhaitez vérifier si Domi est ponctuelle, si elle honora bien le rendez vous…et si nous nous sommes bien amusées…

alors, je vous invite à aller sur le blog d´aurore et son grain de folie

 

27 avril, 2012

« Le changement » The shift »

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 18:27

 Hier, j´ai percuté sur ce film du docteur Wayne Dyer, un psychiatre ou psychologue que j´avais découvert, le jour avant, sur le net à  travers un séminaire relatif au « Pouvoir de l´intention« . J´avais trouvé ces propos intéressants et ils apportent beaucoup de matière sur laquelle penser, réfléchir. Donc, j´ai pris la peine de regarder le film et je considère qu´il apporte beaucoup d´informations sur « le développement personnel« , aussi, je désire vous en toucher un mot et vous laisser le lien (bien qu´en anglais) pour que vous puissiez vous y rendre si vous le souhaitez.

Il s´agit d´une histoire à travers laquelle le Docteur Dyer expose sa vision de notre rapport à la Vie. Au départ quatre « familles » seront les personnages principaux du film: l´équipe de tournage, une famille en vacances, un couple et bien sûr le docteur qui dans « sa conférence » fait diverses références à son quotidien passé ou présent.

« Le Directeur » de l´équipe de tournage est obsédé par mettre en scène « le film de sa  Vie », mais il lui manque les recours financiers et s´efforce de convaincre des investisseurs; son intermédiaire le tient au courant tout au long du tournage de « The Shift » des négociations, les informations qu´il reçoit le mettent souvent en colère ce dont ce soucie notre Docteur qui lui fait face à la vie avec une sereine harmonie qu´il s´efforce de nous communiquer dans ses propos.

Le couple approche la quarantaine (lui, elle est un peu plus jeune); il est à la tête d´un « empire » de la construction. Il doit se rendre à un week end organisé par une oeuvre caritative; cela ne l´enchante pas mais il semble qu´un de ses concurrents du monde des affaires, sera présent et donc, il ne peut s´en extraire; mais pour lui, soutenir des oeuvres non lucratives est une perte de temps et n´apporte aucun bénéfice palpable d´aucun point de vue.  Il est censé se présenter seul à cette réunion mais à la dernière minute, sa femme s´impose (bien que cela ne lui plaise pas du tout) et, une fois à l´hotel, elle méprise toute l´organisation avec un air hautain.  Tous deux sont bien sur la même longueur d´ondes de ce point de vue là!

La famille qui se rend dans le même hotel se compose de deux jeunes enfants et les parents. L´épouse se consacre corps et âme à l´éducation des enfants…mais ceux ci sont malgré tout un peu remuants et elle, apparait comme assez autoritaire…le père vit dans un univers un peu parallèlle! Le couple n´est pas trop enchanté de les voir dans l´hotel et demande à être logé loins de la famille!

Le tournage se met en place après que le directeur de l´équipe ait échangé quelques mots avec son négociateur sur son projet de film, il est évidemment mécontent puisque les choses ne vont pas comme il le désire.

 Notre Docteur nous explique que dès notre naissance on nous inculque une éducation propice à développer notre Ego(alors qu´il faudrait tout au contraire, développer notre conection avec la Source de l´Energie, d´où provenons) ; une des premières conclusions que nous tirons des enseignements que nous apportent les adultes: c´est que nous ne sommes que ce que nous possédons (nos jouets, nos livres, nos habits..). Nous nous identifions depuis le plus jeune âge avec le MATERIEL. Donc, si tu es ce que tu possèdes et tu perds tes biens,tu disparais: tu tombes dans un gouffre souvent de désespoir!

Ensuite, on nous explique que nous sommes ce que nous faisons: nos diplômes, notre carrière, nos VICTOIRES…Dès l´enfance, nous faisons du sport: nous devons être le numéro 1. Et pourtant, en contradiction, on nous rappelle que l´important c´est de participer:mais les médailles sont remises aux trois premiers! L´esprit de compétition commence à se forger! De là, on ressent l´admiration mais surtout la jalousie, l´envie…et on nous apprend à en tirer de la satisfaction, de s´en servir comme tremplin pour monter plus haut!

Notre Ego croît au fur et à mesure que les années passent, nous prenons conscience qu´on veut de nous qu´on prenne soin de notre REPUTATION. Nous sommes ce que les autres pensent de nous! S´ils ne nous aiment pas c´est un problème! Et pourtant, au même moment, on s´efforce de mettre en avant notre INDIVIDUALITÉ!

Tous ces comportements ne font que développer l´EGO qui nous nuit: nous arrivons de la Source, dans une petite goutte microscopique de plasma humain qui comporte tout ce qui nous sera nécessaire pour notre estance sur terre! Nous arrivons fournis en pack!  Si nous conservons notre conection avec la Source, si nous entrons dans la dynamique de fonctionnement de cette Source, qu´est la créativité: nous serons toujours comblés. Mais, il ne faut pas que notre Ego vienne nous causer un préjudice avec son esprit de convoitise: car nous installe dans un état d´esprit de manque. La SOURCE NE CONNAIT PAS LE MANQUE! Nous devons nous éloigner de l´EGO pour entrer en harmonie avec la Source.

Notre origine est la perfection et nous sommes parfaits: nous devons avoir confiance en nous, car nous aurons confiance en ELLE! « Nous devons permettre à la Source de réaliser sa magie! » Nous devons laisser notre esprit retourner d´où nous venons…là, nous trouverons notre inspiration!

Tel est le message que nous transmet le docteur W.Dyer dans le film.

Le reste de l´histoire: la mère de famille prend conscience qu´elle n´est pas épanouie dans « son abnégation », elle se rend compte qu´elle souhaite faire quelque chose en parallèlle pour être heureuse: refaire du dessin. Elle en fait part à son mari, lui explique qu´elle veut rester encore quelques jours au bord de mer; elle arrive à le convaincre et elle commence à constater que ses désirs se concrétisent sans obstacles.

Le couple: l´épouse annonce au mari qu´elle est enceinte, il se met très en colère. Ils se disputent et elle le plante en plein milieu du restaurant. Le voilà, loin de l´hotel sans portable et sans un sou! Il a son polo taché car elle lui a lancé le verre de vin dessus. Il est assis sur un banc, très contrarié par la nouvelle que sa femme vient de lui communiquer. Un « homeless » apparait et lui demande s´il a de l´argent. Il ne répond pas (n´oublions pas qu´il méprise les sans abris). Le monsieur lui dit: »Que Dieu vous bénisse! » Là, il réagit surpris: « Pourquoi me dites vous cela ? je ne vous ai même rien donné! » Et le sans abris lui demande à nouveau s´il a de l´argent. Il lui dit que en cet instant non! Et il lui demande si lui en a pour prendre un taxi; le sans abri lui donne toute sa fortune 6 cts! Il lui demande s´il a un portable et le sans abri lui répond qu´il n´en a pas besoin. Ils continuent ainsi à parler; le sans abri lui offre toute son aide, bien sûr, elle ne lui sert à rien; leurs mondes sont à l´opposé l´un de l´autre. Mais quand ils se quittent, ce grand homme d´affaires a une nouvelle perception de la Vie. Il arrive à l´hotel, il accepte l´arrivée du nouveau né; il remplit un chèque pour l´association caritative.

Le directeur de l´équipe de tournage perd les fonds pour son chef d´oeuvre de film mais il parle avec un des employés (à moins que ce ne soit le propriétaires des lieux, je n´ai pas très bien compris) et là, il découvre qu´il n´était pas inspiré avec ce film et du coup, il est pris d´un énorme enthousiasme pour le film qu´il est entrain de tourner avec le docteur.

Voilà, c´est à peu près tout. C´est un fait que chacun aura son opinion sur ce type de document. Nous interprétons tous, suivant notre éducation, notre parcours dans la Vie, « le concept du destin », le sens de la Vie, notre raison d´être sur cette Terre, etc. Je serais vraiment heureuse si vous m´en touchiez un petit mot dans le commentaire.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

25 avril, 2012

En songeant à l´après sa mort !

Classé dans : Humour — ismeraldamadrid @ 13:42

Une dame sort de chez le médecin qui vient de l´informer qu´en raison d´une terrible maladie incurable qu´elle a contracté, il ne lui reste que deux mois à vivre. Elle pense donc à se faire peindre un portrait pour que ses proches conservent un beau souvenir d´elle.

Elle se rend chez un artiste réputé et lui demande de faire un chef d´oeuvre.

Le voici aux prises avec l´inspiration, quand soudain, la dame lui demande: « Pourriez vous me peindre avec un joli diadème orné de brillants dans les cheveux ? »

- Bien sûr, madame, pas de problèmes!

Il continue son travail. Et à nouveau la dame s´informe: « pourriez vous me peindre un joli collier de perles autour du cou? »

- Evidemment, ce sera fait! répond l´artiste.

Elle s´enquiert à nouveau: « Et est-il possible que je porte sur le portrait: un bracelet en or massif et une bague avec un gros saphir ? »

- Je m´en occupe, répond le peintre qui ajoute surpris par la demande: « Pouvez vous me dire pourquoi vous souhaitez ces rectifications ? »

- C´est très simple, c´est pour quand la « nouvelle femme » de mon époux me verra sur le tableau, elle devienne folle en cherchant après les bijoux!!!!

 

Comme quoi Madame ne manque pas de suite dans les idées!!! :-)

24 avril, 2012

La Vie, la destinée : où est la liberté ?

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 14:25

La Vie, la destinée sont des concepts qui suivant les définitions que la Société leur donne, nous insuffle comme une certaine impuissance à vivre!

 

Avant de poursuivre ma réflexion, je souhaite vous inviter à vous rendre sur le blog de notre amie Nathalie qui est à la source ou à la base de l´inspiration de mon article; alors pour remercier ma muse, je vous incite à lire son article, sur ce lien:

http://monhistoiremavie.unblog.fr/2012/04/23/sa-destinee/
Ainsi: on n´arrête pas de nous remâcher: « c´est la Vie, on n´y peut rien mais c´est la vie! » « Tel est ton destin!« …etc.  Avec ces notions « du chemin de Vie », rien de très réjouissant pour ce qui est « de se prendre en main! », de « de faire des choix« …tout au plus comme tu dis: le droit à rêver!

Néanmoins, certains esprits rebelles ont « ignorés » cette éducation sociale qui nous met en position de faiblesse face à « la Vie » et ont imaginé pour eux un « chemin de Vie » suivant leurs goûts…et beaucoup ont atteint leurs objectifs: des personnes d´origine modeste sont devenus de grands industriels, de grands artistes, de grands sportifs…etc!

La bonne étoile n´est-ce pas simplement décider un beau jour d´élaborer son « projet de Vie » et d´y croire dur comme fer, quand bien même, on trébuche de nombreuses fois, sur la route qui nous dirige vers notre but! L´essentiel consiste en ne pas baisser les bras! En croire dur comme fer qu´on arrivera jusqu´à nos fins!

Car si tout est vraiment programmé pour chacun d´entre nous, quels motifs avons nous pour songer à projeter notre futur…puisqu´il va nous être imposé et nous n´avons pas de prise dessus ? Peut être, est-ce réellement ainsi notre situation sur Terre et notre Ego nous présente nos succès, nos échecs comme le résultat de notre action…et en définitive, ce n´est que les fils « de nous marionnette » qui ont été tirés par le Destin … alors Destinée ou auto-action sur notre Vie, quelle est votre opinion ?

 

23 avril, 2012

Aurore et son grain de folie

Classé dans : Activités partagées entre ma princesse et moi — ismeraldamadrid @ 11:19

 

Aujourd´hui, je souhaiterais vous inviter, vous inciter à découvrir une nouvelle bloggeuse qui compte énormément pour moi.

Je crois que ceux qui me connaissez, aurez déjà une petite idée de qui peut bien être cette merveilleuse personne!

Pour les curieux et ceux qui me cernent moins bien, je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps: il s´agit de ma Princesse, mon adorable fille, qui encouragée par certain(e)s d´entre vous à finalement franchi la porte de l´univers des blogs.

Aussi comme une bloggeuse accro que je suis et de surcroît une maman attentive à voir les plus intenses désirs de sa fille se combler, je la soutiens dans cette nouvelle entreprise et me voilà, devenant son sponsor :-) , essayant de vous convaincre à visiter son havre de paix, son univers de quotidien, son monde de fantaisie…bref, pourquoi vous faire ici une tartine: nous savons tous à quel point nos blogs sont chers à nos coeurs!

Donc, je vous laisse le lien et je vous serais reconnaissants si vous y jetiez un oeil ….et un petit commentaire la ravirait, ferait la joie de cette charmante nouvelle bloggeuse…alors juste un petit coucou ou bienvenue parmi nous…quelques secondes de votre temps apporterait une grande joie à Aurore:

 

http://auroreetsongraindefolie.unblog.fr/

D´avance, je vous fais part de toute ma gratitude!

 

22 avril, 2012

Le doute

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 13:43

Qui n´a pas connu le doute ? Il semble que ce sentiment puisse trouver son explication en rapport avec le danger y compris avec un désir/souhait de frôler, de vivre du danger. Mais évidemment, c´est avant tout c´est dans la recherche d´un besoin de sécurité que nait le doute. Nous souhaitons atteindre un but et éviter l´échec; nous voulons vivre heureux et non pas dans une constante inquiétude reliée à l´avenir.

Cette assertion à laquelle j´ai fait référence comme quoi, nous pouvons avoir envie de danger quand nous sommes en état de doute, m´a vraiment interpellée au point de m´efforcer de comprendre cet état. Alors, je songe au danger: le danger est en effet attrayant, beaucoup de personnes font des sports dangereux, comme les coureurs de formule 1, ceux qui bravent le danger en faisant des courses de voiture pour le « fun »…tout cela fait monter l´adrénaline! Quand nous étions adolescents, nous fumions dans les toilettes et nous bravions ainsi le danger; mais, avant de franchir cet interdit nous étions en situation de doute, dans nos têtes, ou entre nous, nous soupesions le pour et le contre de cet acte! Nous savions que si on nous attrapait, nous serions punis: consignés ou expulsés plusieurs jours du lycée. Là, je parviens à comprendre la relation du doute et du goût de danger!

Un autre aspect qui génère le doute, consiste en le désir de bien faire, de réussir (en opposition à l´échec); ceci est plus facile à décrypter.

Le doute qui évolue autour du danger semble plus dynamique, que celui qui est conçu par le besoin de bien faire! La sécurité consiste en une situation de calme, de quiétude; le danger est un état de mouvement, tous les sens sont au travail et l´urgence semble d´à propos; on peut cependant aussi concevoir: que l´être tout entier est paralysé lors d´un moment de danger! Dans la recherche de la sécurité, du travail bien fait, du projet bien bouclé: on ressent comme davantage de réflexion, plus d´effort de l´esprit pour élaborer un plan! On veut avoir tout sous contrôle!

Après ce point de vue théorique, je m´efforce de regarder le côté pratique et je songe, en ce jour d´élections en France, beaucoup de citoyens sont en état de doute; les programmes présentés par les candidats ne leur semble pas convaincants; ils sont pourtant tous élaborés avec beaucoup de soin et les candidats sont des « gens d´expérience »…mais les gens ne leur font pas confiance : donc le doute peut surgir d´une situation de méfiance en autrui ou en soi! Ce n´est évidemment pas une découverte…nous ne fonçons pas quand nous ne nous croyons pas CAPABLES! Cette méfiance pourrait-elle s´expliquer par ce goût du danger (qui semble représenter une hypothèse de fondement du doute) ? Si on est gouverné par un incompétent; on se trouvera en situation de danger: ceci justifierait-il cela ? L´explication en soi semblerait simpliste et contradictoire avec ce besoin de réussite! Mais d´un autre côté, l´absentéisme aux bureaux de vote, les abstentions et cette inertie du peuple (et là, c´est valable pour toute l´Europe et plus) face à la terrible situation de crise globale…qu´en déduire: sommes nous satisfaits avec notre quotidien ? ou en arrivons nous à valider cette théorie que le doute vit en connection avec le danger et le goût pour le danger?

21 avril, 2012

Si j´étais Président de la République

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 20:50

Voilà, demain pour un grand nombre de Français, ce sera un grand jour; ils utiliseront leur droit de vote pour accomplir une démarche chargée d´une grande responsabilité: choisir le futur Président de la République.

En ces temps de crise, c´est un acte empreint d´espoir : en effet, tout chacun espère que la situation économique s´améliorera si le représentant des Français constitue une personne dont les capacités sont à la hauteur de la tâche à accomplir! Donc le choix n´est pas facile: les programmes présentés par les différents candidats constituent leurs cartes de visite, leur curriculum pour que les électeurs leur offrent leur confiance…cependant, au fil des ans qui passent, des différents mandats, les gens ont appris à douter des belles paroles, des propositions trop alléchantes de la part des politiciens…alors sur base de quels éléments faire son choix: la tendance politique, l´aspect humain de la personne, parier sur le genre (et choisir une femme), espérer que les petits et nouveaux partis seront plus honnêtes que ceux qui sont en place depuis « la nuit des temps » ?

Image de prévisualisation YouTube

Voilà, une nouvelle vision de la politique :-)

Quel que soit votre candidat, n´oubliez pas d´aller remettre votre bulletin de vote: c´est indispensable pour remplir votre rôle de citoyen actif…pour ne pas regretter pendant les cinq prochaines années que les décisions prises s´opposent à vos idées et vont en contre de vos intérêts!

20 avril, 2012

Dix ans déjà que le cancer l´emmena! :-(

Classé dans : Moment de nostalgie — ismeraldamadrid @ 11:38

Je souhaite rendre hommage à un chanteur « belgo-espagnol » dont les titres ont toujours su faire vibrer mon coeur!

La musique de ses chansons est douce et pénétrante et les paroles nous offre un monde de réflexion …d´illusions.

Je vous invite à écouter « Les rêves sont en nous »

Image de prévisualisation YouTube

Je désire aussi partager : « Illusions »

Image de prévisualisation YouTube

Une des premières chansons qui m´a interpellé fut : « passagers de la nuit », j´espère qu´elle attirera votre attention autant que ce fut mon cas, ou qu´elle vous rappellera de bons souvenirs:

Image de prévisualisation YouTube

Et enfin, je ne pourrais refermer cet article sans vous laisser : « elle m´appelle »

Image de prévisualisation YouTube

Voilà Pierre, quelqu´un dans l´au-delà et tu y es allé…tu nous a quitté bien trop tôt, je te souhaite de reposer en paix et d´être heureux!

 

 

 

 

18 avril, 2012

Chez le docteur :-)

Classé dans : Humour — ismeraldamadrid @ 18:36

Le docteur s´adresse à la famille du patient atteint d´une terrible maladie qui nécessite une transplantation d´organe.

« Voilà, je dois vous annoncer que votre Être Cher ne survivra que si nous effectuons une transplantation de cerveau! » annonce le médecin.

La famille inquiète s´enquiert: « Et est-ce possible ?  »

- Et bien, répond le docteur, c´est une opération très sérieuse, comportant un certain nombre de risques. Donc le coût de l´organe est à votre charge.

- Ah! et est-ce cher ?

- Bon, un cerveau d´homme vaut 5 000 euros et un cerveau de femme 200 euros! répond conscencieusement le spécialiste.

Tous se regardent interloqués, pensifs après ce qu´ils venaient d´entendre. Enfin, un d´entre eux se risque et demande: « Pouvez vous nous éclairer…pourquoi une telle différence de prix ? »

- En fait, cela s´explique simplement parce que les cerveaux des femmes sont les seuls usés !!

 

********************************************************************

Une Soeur souffre de hoquet depuis plusieurs jours et plusieurs nuits; finalement, elle se décide à consulter un docteur.

« Bonjour Docteur, je n´en peux plus, je n´arrive pas à me débarrasser de ce hoquet!

- Bien, ma Soeur; je vais procéder à la visite. Il l´ausculte etc.

Finalement, le médecin déclare: « Voilà, mon diagnostique: vous êtes enceinte! »

La Soeur s´enfuit du cabinet médical aussi blanche qu´une morte! Un peu plus tard, entre dans le bureau du médecin et elle s´adresse à lui: « Dites moi, docteur, qu´avez vous dit à Soeur Bénédicte ? »

Le médecin lui confie: « Je lui ai dit pour lui faire peur qu´elle était enceinte; alors je suis arrivé à lui faire partir le hoquet ? »

-Ah ça oui! Mais le curé, lui s´est laissé tomber du haut de la tour!

Des nouvelles difficiles à digérer semble-t-il :-)

12
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage