De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

22 avril, 2012

Le doute

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 13:43

Qui n´a pas connu le doute ? Il semble que ce sentiment puisse trouver son explication en rapport avec le danger y compris avec un désir/souhait de frôler, de vivre du danger. Mais évidemment, c´est avant tout c´est dans la recherche d´un besoin de sécurité que nait le doute. Nous souhaitons atteindre un but et éviter l´échec; nous voulons vivre heureux et non pas dans une constante inquiétude reliée à l´avenir.

Cette assertion à laquelle j´ai fait référence comme quoi, nous pouvons avoir envie de danger quand nous sommes en état de doute, m´a vraiment interpellée au point de m´efforcer de comprendre cet état. Alors, je songe au danger: le danger est en effet attrayant, beaucoup de personnes font des sports dangereux, comme les coureurs de formule 1, ceux qui bravent le danger en faisant des courses de voiture pour le « fun »…tout cela fait monter l´adrénaline! Quand nous étions adolescents, nous fumions dans les toilettes et nous bravions ainsi le danger; mais, avant de franchir cet interdit nous étions en situation de doute, dans nos têtes, ou entre nous, nous soupesions le pour et le contre de cet acte! Nous savions que si on nous attrapait, nous serions punis: consignés ou expulsés plusieurs jours du lycée. Là, je parviens à comprendre la relation du doute et du goût de danger!

Un autre aspect qui génère le doute, consiste en le désir de bien faire, de réussir (en opposition à l´échec); ceci est plus facile à décrypter.

Le doute qui évolue autour du danger semble plus dynamique, que celui qui est conçu par le besoin de bien faire! La sécurité consiste en une situation de calme, de quiétude; le danger est un état de mouvement, tous les sens sont au travail et l´urgence semble d´à propos; on peut cependant aussi concevoir: que l´être tout entier est paralysé lors d´un moment de danger! Dans la recherche de la sécurité, du travail bien fait, du projet bien bouclé: on ressent comme davantage de réflexion, plus d´effort de l´esprit pour élaborer un plan! On veut avoir tout sous contrôle!

Après ce point de vue théorique, je m´efforce de regarder le côté pratique et je songe, en ce jour d´élections en France, beaucoup de citoyens sont en état de doute; les programmes présentés par les candidats ne leur semble pas convaincants; ils sont pourtant tous élaborés avec beaucoup de soin et les candidats sont des « gens d´expérience »…mais les gens ne leur font pas confiance : donc le doute peut surgir d´une situation de méfiance en autrui ou en soi! Ce n´est évidemment pas une découverte…nous ne fonçons pas quand nous ne nous croyons pas CAPABLES! Cette méfiance pourrait-elle s´expliquer par ce goût du danger (qui semble représenter une hypothèse de fondement du doute) ? Si on est gouverné par un incompétent; on se trouvera en situation de danger: ceci justifierait-il cela ? L´explication en soi semblerait simpliste et contradictoire avec ce besoin de réussite! Mais d´un autre côté, l´absentéisme aux bureaux de vote, les abstentions et cette inertie du peuple (et là, c´est valable pour toute l´Europe et plus) face à la terrible situation de crise globale…qu´en déduire: sommes nous satisfaits avec notre quotidien ? ou en arrivons nous à valider cette théorie que le doute vit en connection avec le danger et le goût pour le danger?

12 réponses à “Le doute”

  1. mohamed dit :

    Calme-toi !

    Tu pleures comme une Madeleine
    Car tu peux pas pirater mon MSN !
    Mais moi je te dis c’est pas la peine
    Puisque la sirène
    Qui attise ta jalousie
    N’a de vie que dans tes fantaisies !
    Et puis tu veux que j’arrête ma poésie,
    Car ce n’est –à tes yeux– que mensonges et hérésie !
    Qu’est-ce que tu veux que je fasse alors ?
    Ne devrais-je pas parler d’abord
    Avant de chercher un Kalachnikov ou des cocktails Molotov ?
    Tu veux que je lance à ma sirène
    Des bombes lacrymogènes ?
    Tu veux que je lui fasse des discours sur la Crise,
    Au lieu de lui parler d’amour et de bises ?
    D’ailleurs c’est toi qui as changé ton numéro,
    Et moi j’ai dû commencé tout à zéro !
    Alors, par gentillesse, envoie-moi un SMS
    Et je te donnerai mon mot de passe !
    Non, sois sûre, je suis un homme mûr :
    T’as pas besoin de mon mot de passe.

  2. j’aime les gens qui doutent, cela prouve qu’ils réfléchissent avant d’agir…

  3. Le doute est omniprésent en notre présent,fut-il déjà absent ?,n’est-il un outil si utile à notre destin,où est sa divine vérité,
    très bonne soirée Ismeralda.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Une chanson

  4. binicaise dit :

    Je pense que le doute vient surtout du fait que nous ne connaissons jamais la totalité des avantages et inconvénients d’une attitude …..le principe étant en général de ne faire voir que le meilleur ou le pire . On détourne la décision personnelle en pipant les dés …..
    Bonne soirée bises Jacqueline.

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  5. Aurore dit :

    Une manificque redaction ainsi tout le monde poura savoir en quoi consist le doute.
    Bonne soirèe,
    bisous Aurore.

  6. mel-and-tof dit :

    Bonsoir ma douce Isméralda
    Je crois que le doute fait partie de notre vie, ce n’est pas toujours facile à gérer et cela demande beaucoup de foi
    Gros bisous
    Méline

  7. Leila dit :

    Hola querida Ismeralda !!!

    Cela fait un sacré bail (j’avoue avoir été assez absente aussi… mais te relire me fait d’autant plaisir ^^) J’espère que ta puce et toi-même vous portez bien ;)

    Le doute permet parfois de se préserver des conséquences du danger une fois causé. Il est inné en en soi car il est reflète notre existence sur cette terre…

    Besitos cara amiga !

  8. jcn54 dit :

    Il est bon de douter cela nous évite parfois des déconvenues…
    Bisous, bonne journée Isméralda.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  9. fontaine dit :

    A. de Musset disait : doutez de qui vous aime!, d’une femme,ou d’un chien, mais non de l’amour même
    Bise et bon lundi Ismeralda ! !

  10. didier dit :

    Le doute peut être un sacré ennemi!
    Bonne semaine

  11. clara65 dit :

    Il y a toujours plusieurs niveaux de doute, en tout.
    Mais il faut les surmonter et avoir confiance en soi et en son jugement pour avancer.
    Sinon, il peut être un trop grand frein dans ce qu’on entreprend.
    En ce qui concerne la politique, moi, je n’ai pas de doutes par rapport à ce que je ne veux pas ou plus !
    Bises.

  12. timilo dit :

    Je suis quelqu’un qui doute , cela me réconforte de savoir que je ne suis pas le seul.
    Un bien joli blog que je découvre en suivant le lien

    Douce journée ,
    Amicalement

    timilo

Laisser un commentaire

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage