De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

6 mai, 2012

La fête des mères à Madrid :-)

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 19:24

Voilà ce dimanche, les mamans d´Espagne savourent la joie d´être choyées par leurs enfants…voire par leurs proches en général.

Je ne vais me la jouer mielleuse même si en ce jour comme maman, j´ai le droit d´être capricieuse!

Aujourd´hui, j´ai souhaiter faire une prise de conscience: ma princesse a dix ans (once au mois d´octobre) et quotidiennement, je m´efforce de prendre soin de ses besoins et aussi de ses désirs (dans la mesure de mes possibilités)… je ne me vante pas d´être une mère parfaite, j´espère juste être une bonne mère.

Mais quand on se penche sur la question :

qu´est-ce qu´une bonne mère ?

Je me dis, cela signifie-t-il faire les repas, laver le linge et donner un coup de mains dans les devoirs… Tout cela ne serait-ce pas une responsabilité attachée au rôle de parent ?

Alors, je suppose qu´une bonne mère est une personne qui donne de son temps pour écouter les soucis  de son rejeton et lui remonter le moral quand il est triste parce qu´il n´a pas eu une bonne journée; lui fait des calins juste parce que son enfant chéri et lui dit : « je t´aime » juste parce que c´est vrai!

Mais  »le temps, dit-on, c´est de l´argent! » et nous savons en temps de crise…à quel point, on en manque. Le stress nous guette à chaque coin de la journée, et il nous arrive si souvent, de ne pas attacher l´importance appropriée à la situation par laquelle passe la prunelle de nos yeux…simplement, parce qu´on est pris dans le tourbillon des activités quotidiennes! Mais sont-ce plus prioritaires nos courses, la vaiselle, le repassage ou le bobo du coeur de notre petit/e prince/sse ? Pourtant, combien de fois, avons nous dit : « pas maintenant ! »

Alors pour tous ces déceptions que j´ai pu faire naitre dans l´esprit de ma princesse, je veux qu´elle sache combien j´en suis désolée et surtout, que je m´efforcerai davantage dès à présent, de

lui prouver à quel point je l´aime!

Certainement, là, vous vous demandez et sa princesse a-t-elle été à la hauteur des expectatives de démonstration d´amour et tendresse qu´attend une maman de la part de son être cher ?

Je vous invite donc à rejoindre auroreetsongrain de folie et le vérifier par vous même! :-)

 

4 mai, 2012

Politiciens ou héros ?

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 19:35

A la tête des différents pays se trouve un Président ou un chef d´Etat : que le peuple a généralement élu (du contraire, on dirait un dictateur). Actuellement, la France et le Mexique sont confrontés aux elections pour avoir leur représentant à travers le monde et pour, bien sûr, que la gestion de leur pays s´effectue au mieux de leurs intérêts.

Tout chacun souhaite que la personne qui assumera ce poste possède les qualités les plus correctes, adéquates…bref, qu´elle soit proche de la perfection s´il en est!

Mais, nous devons reconnaître que nous choississon un Être Humain et non pas un Dieu pour diriger le pays…et là, le bat blesse car les Hommes ne manquent pas de défauts. Donc, depuis de notre bulletin de vote, nous élisons avec nos défauts, un personnage avec les siens.

Une de nos caractéristiques « blamables » pourrait être notre égoïsme: nous désirons que les mesures prises soient pour développer notre bien être…ainsi, quand la demande de travailleurs pour X secteur s´offre à la Société, et que les autochtones sont réfractaires à assumer cette voie professionnelle (et cette hypothèse va sans préjuger envers aucun travail ou aucune nationalité) nous donnons la bienvenue aux étrangers…mais quand une crise économique s´annonce, ces derniers nous mange notre pain!

Un autre de nos travers est la jérémiade, l´esprit de « victime« : nous déléguons de plus en plus « le pouvoir » …Quand nous sommes déçus, insatisfaits, mécontents, nous nous déresponsabilisons de la situation: nous nous plaignons de la mauvaise gestion de tout, les prix qui augmentent, les entreprises qui ne sont plus assez concurentielles, le matériel n´est pas à la pointe, le mari dépense trop, l´épouse ne fait pas d´économies, l´enfant est un fainéant, la police ne fait pas son boulot. Mais très peu tentent de trouver une solution à un soucis. Prendre les choses en main constitue assumer le risque d´échouer…et ça, on préfère le laisser à autrui. Si on est acteur/actif, on bouge les pièces du jeu d´échec, on peut être responsable d´avoir perdu la partie, mais si on est passif, alors le jeu stagne et si ailleurs, d´autres joueurs remportent des parties…nous perdrons par forfait!!! Cependant, la peur de l´échec est tellement ancrée dans notre esprit…qu´il est difficile d´agir : « dans le doute abstiens toi ! » …est-ce vraiment la bonne attitude ? Elle devient pourtant de plus en plus le life motif des citoyens! Et de là, une autre conduite: ne te mêle pas des affaires des autres!!! Que devient la solidarité ?

J´en profite pour revenir sur le chef d´état: si Sarkozy avait mené la France à « la victoire », il serait maintenant un héro… malheureusement, la situation, les circonstances n´ont pas trop été à sa faveur (idem pour Zapatero, à qui on a déjà coupé la tête en Espagne!!!)…alors vu que cela n´a pas été le cas: le voilà lapidé!! Mais qui n´a  jamais pêché, jette la première pierre! Bon, ceci dit, pour ceux qui pourraient croire que je suis ici entrain de prêcher pour lui, ce n´est pas le cas…et je ne fais pas de laïus non plus pour Hollande (je ne connais pas les programmes des candidats français).

Pourquoi sommes nous si statiques ? Et pourtant, la Société ne prône-t-elle pas un Esprit gagnant ? le chef d´entreprise au succès retentissant n´est-il pas un exemple à suivre aux yeux de la Société ? N´envie-t-on pas les hommes d´affaires qui se meuvent dans des Audi modèle XXX  ou des Mercedes du même style, jaguar etc ? Sommes nous plus entreprenants dans notre vie quotidienne ou nous plaignons nous tout autant de la vie qui est la nôtre et de l´atmosphère qui nous entoure ? La faute à Qui ? « Je suis tombé par terre, c´est la faute à Voltaire, le cul dans le ruisseau c´est la faute à Rousseau ! »

Il est envisageable que l´Homme a un naturel menteur: cela vient dans le pack d´acquisition…Dans ces conditions et si on ajoute que l´Homme a tendance à la méfiance…surtout « si chat échaudé craint l´eau froide » comment espérer que les candidats aux présidentielles partent d´un bon pied! Ils semblent sur la chaise éjectable avant même d´avoir pu y poser leur royal fessier :-) Il faut, actuellement, une fameuse audace pour se risquer à se proposer comme Président de la République ou d´ailleurs!

Il faut donc une bonne compensation; et là, un portefeuille bien garni est une excellente motivation…surtout dans notre Monde où le matérialisme comme j´ai fait un peu référence dans l´antérieur paragraphe a une importance notoire!! Mais maintenant, songeons comment sommes nous arrivés à cette situation ? Il y a un siècle : Raymond Poincaré avait-il un train de vie comparable avec les présidents de fin du XXième siècle et de nos jours ? Et depuis quand est-ce que cela nous gêne-t-il ? Depuis que nos porte monnaies sont beaucoup moins cossus et depuis que nous arrivons difficilement à boucler les fins de mois ?

Alors la boucle est-elle bouclée ?

Je ne donne ici aucune leçon de morale.

 Je pense qu´il faut peut être avoir une attitude un peu plus indulgente envers ceux qui « agissent » dans le milieu politique ou/et être plus participatif envers sa commune, province ou pays. Bien que ce soit un job généreusement payé, les politiciens s´acquittent de leurs fonctions …et chaque travailleur apprécie être reconnu dans son travail et ne pas faire l´objet constant de critiques négatives…finalement les hommes politiques sont des être humains et non pas des têtes de turcs!  Ou pas ?

 

Image de prévisualisation YouTube

 

2 mai, 2012

Une nouvelle Vie s´annonce ?

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 20:57

Je me sens tellement détendue que j´ai l´impression de me trouver sur un petit nuage en coton. Je quitte l´établissement, mon esprit errant dans les méandres de l´imagination. Je me sens comme une reine entourée de ses « laquais »: je souris. Je désire conduire ma Vie avec Positivisme; je vais me liberer des chaînes qui me retiennent attachée à des peurs insensées et qui frustrent mon enthousiasme.

Je me rapelle une histoire que me racontait mon père quand j´étais enfant: elle avait sa morale mais j´étais trop petite pour en saisir l´essence. Du coup, elle resurgit dans ma mémoire: est-ce que cela signifie que je devrais m´attarder à m´efforcer de la comprendre.

« Un homme voyageait sur un âne. La nuit arrive et le voyageur souhaite se reposer mais il n´a pas de corde pour attacher l´âne.

 Il songe que s´il s´endort, l´animal s´enfuira! Il est plongé dans ses réflexions quand soudain passe par là, un vieil homme qui habite seul, en hermite, à quelques kms de là. Il regarde le voyageur et  lui demande : « Quelque chose ne va pas ? » L´homme lui explique son soucis. Alors le vieil hermite lui suggère: « Faites tout simplement comme si vous lui passiez une corde au cou pour l´attacher à l´arbre! » Et il reprend sa route. Notre voyageur reste dubitatif mais il est très fatigué, donc il se résigne à appliquer le conseil.

Au matin, l´âne n´a pas bougé d´un pouce. Le voyageur est vraiment étonné mais content que le truc ait donné ce résultat. Il monte sur l´âne et lui donne l´ordre d´avancer, l´animal ne bouge pas; il lui donne une forte claque mais rien ne se fait! L´homme se rend chez l´hermite et lui raconte ce qui se passe! L´hermite lui recommande de détacher l´âne de l´arbre. Le voyageur lui rapelle que l´animal n´est pas attaché. Alors le vieil homme lui fait remarquer: « L´âne est convaincu d´avoir une corde autour du cou! Tant que vous ne lui donnerez pas l´impression qu´il est libre, il ne bougera pas! »

Le voyageur retourne à l´âne et s´exécute! Alors l´animal bouge.

La morale de ce conte semble être que nos croyances peuvent dépasser la réalité.

Alors, je me demande s´il ne serait pas bon que je fasse à nouveau le point sur ma Vie; car peut- être, que je me fais trop d´idées fausses sur ma relation avec ma soeur et que j´accorde trop d´importance négative à ses attitudes.

Je songe aussi que cette histoire peut aussi nous encourager à visualiser la Vie, le futur avec plus d´allégresse et d´optimisme. Sourire à son destin certainement nous permettrait d´obtenir beaucoup plus de feed back heureux!

Je marche d´un pas léger et je décide de parler avec Pierre. Je forme son numéro sur le portable: « Allo ma Belle, tout va bien ? » s´enquiert-il sur un ton mi surpris, mi inquiet. Je reconnais que généralement les appels sont souvent de son initiative, à moins que je doive lui communiquer quelque chose d´indispensable. « Bonjour mon amour, je sors du salon de beauté. Je me suis offerte un massage au chocolat! Délicieux! Je viens de renaître! » « Tu me donnes envie de t´imiter » s´exclame Pierre avec un éclat de rire joyeux!  » Dans le fonds, c´est ce que je vais de faire puisqu´on se retrouve bien à la salle de sport dans moins d´une heure, n´est-ce pas mon adorable chérie? » Je retombe sur terre, le ciel me tombe sur la tête…mais j´ai décidé de vivre positif, je rassemble les énergies et le peu de forces psychiques qu´il me reste pour répondre avec engouement: « Tout à fait mon amour. Je vais de ce pas à la maison pour prendre mes affaires de sport » « Bon dans ce cas à tout à l´heure ma Belle. Je boucle un dossier et je me rends à la salle moi aussi. Bisous, bisous! » « Bisous à tout de suite mon amour »

Mince, ce premier pas vers la visualisation de la Vie avec le sourire et sur le thème du Positivisme me semble bien plus complexe que cela ne me semblait!… Advienne que pourra!

1 mai, 2012

Psychiatre contre barman!

Classé dans : Humour,Mes villes — ismeraldamadrid @ 9:44

Un monsieur qui souffrait de peur nocturne décide d´aller consulter un psychiatre. Il lui explique sa situation: « Voilà docteur, la nuit, j´ai peur qu´il y ait quelqu´un sous mon lit et donc, cela contrarie la qualité de mon sommeil! Pouvez vous m´aider à surmonter ma peur? »

-Bien sûr, répond le psychiatre. Vous venez me voir trois fois semaines pendant six mois et vos peurs seront de l´histoire ancienne!

- Ah! très bien, s´exclame le patient et dites moi combien cela me coutera-t-il ? s´enquiert-il.

- 80 dollars par consultation, lui annonce le psychiatre.

- Bon, remarque le patient, ce n´est pas donné mais si cela peut me guérir de cette peur, le jeu en vaudra la chandelle!

Au bout d´un temps, le docteur rencontre son patient sortant d´un bar. Il lui signale: « Vous ne passez plus par mon cabinet depuis maintenant quatre mois! »

- En effet, rétorque le patient tranquillement.

Le psychiatre perplexe ajoute: « Puis-je vous demander pourquoi vous avez arrêté le traitement? »

- Tout simplement parce que le serveur de ce café m´a apporté la solution à mon cas!

- Et comment est-ce possible qu´un serveur qui n´a pas de connaissances médicales a pu résoudre votre problème? s´inquiète le Docteur.

- Il m´a simplement suggéré de couper les pieds du lit …ainsi, plus personne ne pourrait se glisser en dessous!!! Le résultat est spectaculaire et j´économise une belle somme d´argent dont je dispose pour d´autres activités plus plaisantes cher Docteur!

Comme quoi, on peut être serveur et bien plus futé que le psychiatre ! :-)

123
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage