De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

8 juin, 2012

Face à face au café du Théâtre.

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 10:32

Il est 19hoo et je suis enfin prête, un peu anxieuse, à l´idée de passer la soirée avec ma soeur… Mais positivons: je vais assister à un grand spectacle « Rock Ballet » avec de grands acteurs musicaux qui vont nous ramener à l´époque de notre jeunesse, et puis je ne passerai pas toutes ces heures seules à me morfondre songeant que Pierre est à l´étranger en bonne compagnie et que mes amies ont leurs propres plans! Je me regarde dans le miroir et je me souris, je me risque même à un compliment: « Waow! tu es splendide dans ta robe moulante mauve lila, avec son léger décolleté coquin et sournois! »

Je descends au salon et je téléphone à Pierre: « Bonsoir mon coeur, tout va bien ? » j´entends la musique en bruit de fond, je suppose qu´ils sont en discothèque ou dans un pub. « Attends ma Belle, je vais sortir; il y a un bruit infernal dans cette boite! » Finalement, je n´entends plus que les bruits de la rue: une ou l´autre voiture qui circule. « Ou es-tu ma merveilleuse chérie? » s´enquiert Pierre. « Je suis encore à la maison, je voulais juste savoir si tout se passait bien pour toi dans vos projets » « Oui, ma Belle, c´est une grande réussite, nous apporterons à l´entreprise lundi d´excellentes nouvelles! » « Je suis ravie que tout aille bien. Je ne tarderai pas à sortir moi aussi…où êtes vous maintenant? » je lui demande m´efforçant de prendre un ton insouciant alors que je me ronge les sangs intérieurement! « Nous sommes dans un night club ma Belle » répond-t-il sur un ton auquel il donne une apparente neutralité qui me tape sur les nerfs! J´aspire une bouffée d´air pour essayer de conserver ma tranquilité. « Amuse-toi bien dans ce cas mon coeur! » lui dis-je en mordant sur ma chique! « Merci, ma Belle. Toi aussi, je te souhaite de bien profiter de ta sortie! » « Bisous mon coeur! » « Un baiser dans le creux de ton cou ma merveilleuse chérie! » me répond-t-il avec tendresse. Je raccroche mi-énervée, mi-ennuyée par ses sentiments de jalousie qui me dominent de plus en plus!

Je ne veux plus y penser; je m´efforce de maintenir mon attitude positive: je soupire et souris à la fois (quelle dualité!).

Je regarde l´heure: 19h21´. Bon, je vérifie mon maquillage: nickel, je m´asperge de mon parfum préféré de Bulgari « Mon jasmin noir ». Jerespire cette bouffée d´air soiyeux.  Le portable sonne, je lis le numéro : ma soeur! « Oui, dis moi ! » dis-je. « Tout va bien ? Je serais au café du Théâtre dans un quart d´heure et toi ? » s´enquiert-elle. « Tout va bien! Merci. Je ne pense pas tarder davantage. » « Dans ce cas à tout de suite! » « D´accord à tout de suite! »

Je prends mon chale couleur vert foncé et je le jette sur mes épaules; je chausse mes mocassins assortis et je saisis un sac à main noir dans lequel je range mon portable et mon portefeuille. Je quitte l´appart et je hèle un taxi: « Bonsoir. Café du Théâtre, sur la Grand´Place, je vous prie. » « Bonsoir Madame, vous y serez dans un instant. » Le trajet se déroule sans anicroches, je me regarde dans le rétroviseur de la voiture. Dix minutes plus tard, je passe la porte du café du Théâtre et je constate satisfaite que je suis arrivée la première.

Je m´installe à une table pour deux près de la fenêtre, le serveur s´approche et je lui demande de bien vouloir patienter le temps que ma soeur soit là. Surveillant la porte, je remarque son entrée: elle porte un tailleur pantalon brun foncé, ceintré à la taille; la veste courte se termine au dessus du pantalon. Une ceinture rouge à grosse boucle orne le pantalon. Son sac à main en est assorti et ses mocassins aussi. Il est vrai que le rouge est une couleur qui sied particulièrement bien à sa couleur de cheveux marron.  Sa coiffure est au carré autour de son visage avec une longue mèche chatain clair qui couvre sa joue droite.

Je lui fais signe de la main tandis que je me lève pour l´accueillir. « Comment vas-tu soeurette ? » « Désolée de ce retard Nancy,  Luc m´a appelé sur la ligne de l´hotel pour m´annoncer son arrivée au cours de la nuit et sur le coup de la surprise je n´ai pas pensé à lui dire de rappeler sur le portable pour parler chemin faisant! » « Ne t´en fais pas, je viens d´arriver. Ainsi Luc va te rejoindre pour passer le dimanche ici avec toi… ou bien vient-il pour affaires ? » « Non,seulement, nous prolongerons de deux jours notre estance en amoureux! » répond-t-elle très satisfaite de la nouvelle et je pense que sa satisfaction s´accroît sachant que mes week ends en amoureux avec Pierre sont très loin en arrière!

Je ne vais pas m´aigrir la soirée par ses commentaires que je savais habituellement vénimeux! « Quelle belle surprise! » je m´efforce d´y mettre un ton très convaincant et j´ajoute : « que vas-tu boire? » « Un rosé bien frais! » « Excellente idée, je ferais de même! » J´interpelle le serveur et nous passons la commande.

« Et à part cela Nancy, je te trouve vraiment charmante dans ta petite robe violette! » « Merci Soeurette, tu es aussi magnifique dans ce tailleur! » Nous rions comblées. Le serveur nous apporte les verres de rosé et un petit bol de morceaux de fromage. Nous trinquons à cette bonne soirée avec les sourires de circonstances.

« Comment va Pierre? » « Très bien. Ils sont de sortie ce soir mais ils sont très satisfaits de leurs démarches et réunions de la journée…c´est un déplacement très positif pour les affaires de l´entreprise! » « Je suis ravie que la croissance économique soit au beau fixe…surtout par les temps qui courent! » « Tu as raison, il faut remercier l´Univers/Dieu pour notre situation actuelle!…Toi, tu ne peux pas te plaindre avec ton travail! » conclus-je en souriant. « En effet » confirme ma soeur avec un sourire heureux. Ma soeur a toujours accordé beaucoup d´importance à son activité professionnelle. Je reconnais que je l´ai enviée en diverses occasions…mais depuis que j´ai été la cible du lotto, mes soucis financiers ont pu être écartés et de nouveaux objectifs traversent mon esprit!

Un ange passe tandis que chacune d´entre nous est plongée dans ses pensées. Nos regards se croisent et pour une rare fois, un sentiment de complicité nous traverse. Nous trinquons à nouveau spontannément pour notre bien être actuel. « Bon, il faut y aller…si nous ne voulons pas arriver alors que la séance puisse avoir commencé. » je règle les consommations et nous sortons du Théâtre.

Je crois que finalement la soirée sera une grande réussite. Merci Esprit positif!

7 réponses à “Face à face au café du Théâtre.”

  1. patriarch dit :

    Et bien…. bonne soirée avec ta sœurette (sourires)

    J’avais deux sœurs plus âgées que moi, mais je m’accordais avec la plus jeune. Même avant que l’aînée ne suive son mari de GI en Amérique….

    Belle journée avec bises

  2. Vive les ESPRITS POSITIFS !!!!!
    Bonne soirée à toi, et bon WE miss
    bizzz
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : le boudin, le cageot, le thon, la moche

  3. binicaise dit :

    Une belle soirée on aimerait y être !!!! Bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  4. dimdamdom59 dit :

    Je lis un peu partout qu’aujourd’hui ce serait la fête de l’amitié

    Et si tel n’est pas le cas qu’importe, pour moi c’est toujours la fête.

    C’est pourquoi je t’envoie cette recette de l’amitié savoureuse et tendre :

    Pour minimum 2 personnes

    Préparation : 30 mm hebdomadaires minimum
    Cuisson : toute la vie

    Ingrédients :
    De la sincérité à la louche
    3 cuillerées pleines de bonne volonté
    1 pincée de compréhension
    600 g environ de soutien inconditionnel
    Humour et bonne humeur à volonté

    Pelez votre coeur, retirez les rancoeurs
    Et les jalousies pour obtenir une sincérité pure.
    Coupez les quartiers en grandes tranches, beurrez-les de compréhension,
    Nappez-les de soutien inconditionnel.
    Ajoutez de la bonne volonté finement rapée
    Et parsemez d’humour et de bonne humeur.
    Couvrez et laissez cuire à feu doux.
    Présentez ce plat chaud, accompagné d’un sourire,
    Chaque fois que l’occasion s’en présentera.

    Attention, l’abus de cette gourmandise est recommandé pour la santé !

    Par ces mots je viens te souhaiter un excellent week-end,
    En espérant qu’il ne pleuve pas car aujourd’hui c’est la Saint Médard,
    Hélas je crains le pire en regardant le ciel au dessus de ma terrasse!!!
    Bisous
    Domi.
    ps : ton histoire me passionne à chaque fois!!! Bon cette fois, puis-je me permettre??? Ton Pierre grrrr! mdr!!!

  5. loic dit :

    Les toujours très énigmatiques liens qui unissent frères ou soeurs !!,
    puisse cette soirée t’avoir été plaisante Ismeralda.

  6. jcn54 dit :

    Un doux instant de complicité entres soeurs !
    Bisous, bonne journée Isméralda.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  7. fontaine dit :

    Bravo pour l’écriture…j’ai bien aimé suivre ton réçit !
    Bisous et bon week-end

Laisser un commentaire

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage