De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

14 septembre, 2012

Chocolate cheese cake : trop bon!

Classé dans : Cuisine avec les enfants,En panne de recettes de cuisine ? — ismeraldamadrid @ 20:10

Désolée de vous avoir laissé sans nouvelles pendant cette longue période, mais j´ai eu des invités à la maison et nous avons beaucoup circulé sur Madrid. C´est pourquoi, au cours des prochains articles, je partagerai avec vous nos déambulements de ces jours derniers.

Aujourd´hui, je vais vous expliquer la recette du chocolate cheese cake que j´ai découverte grâce à philadelphia milka.

Ingrédients:

une barquette de philadelphia milka

200 ml de crème fraîche

10 mg de gélatine en poudre (dissoute dans 50ml d´eau)

15 biscuits petit beurre et 15 biscuits sucre/canelle (ou si vous n´en trouvez pas, prenez des spéculoos)

3o gr de beurre

1 tasse de café fort froid

fruits rouges et chocolat fondant (optionnels)

 

 

Chocolate cheese cake : trop bon! dans Cuisine avec les enfants cheesecake-002-300x294

ingrédients du chocolate cheese cake

Dans un moule, déposez la couche de spéculoos ou de biscuits au sucre/canelle beurrés en deux couches sucessives et dessus deux couches de petits beurres imbibés de café fort.

Fouettez le fromage milka avec la crème fraiche jusqu´à un mélange mousseux et léger. (Après dégustation, je trouve qu´il aurait fallu ajouter 1oo grs de sucre…mais c`est à vous de faire l´expérience).

Dans une tasse versez la gélatine en poudre et disolvez la avec une petite tasse d´eau (que vous décomptez de votre demi litre). Mettez sur le feu, le reste d´eau et faites bouillir; incorporez au mélange cet eau. Laissez refroidir.

Intégrez la gélatine au mélange de philadelphia et versez dans le moule.

Il faut placer la préparation au frigo pendant minimum 4h00.

Nous avons tenu le coup pendant 24h00 avant de déguster!

Ensuite, vous décorez de fruits rouges avant de servir. Nous n´en avions pas, nous avons recourru à une banane…et du chocolat que j´ai fait fondre au micro-ondes!

Résultat garanti:

 

cheesecake-001-300x225 dans En panne de recettes de cuisine ?

Prêt à être servi!

Nous en sommes léché les doigts:

 

cheesecake-003-163x300

Savourons ce cake!

A l´unanimité, nous décernons une bonne note à cette recette à la portée de tous:

 

cheesecake-004-226x300

Un délicieux dessert!

Un dessert vite préparé mais qui demande de la patience avant de pouvoir le savourer! :-)

J´espère que je vous aurai convaincus de passer aux fourneaux! :-)

2 septembre, 2012

Croyances établies ?

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 8:21

Nous faisons face à la vie avec notre bagage de « connaissances »; celles ci comprennent les préjugés, les stéréotypes, les croyances. Toute cette information contribue aussi à former notre personnalité.

Qui que nous soyons, nous possédons un esprit rempli de données. Chacun de nous est différent, en raison de tout ce que nous avons appris et de comment nous gérons cet acquis.  A travers la parole se constitue notre relation au monde, notre vision de la Société. Dès notre naissance, nous entendons un brouhaha autour de nous. Donc à travers de notre sens de l´ouïe, nous recevons des sensations. Celles-ci en fonction de la fréquence ces sons nous sont agréables ou désagréables. Nous créons là, un référant pour nos relations sociales.

Lorsque nous avons décodé le language, nous appartenons complètement à la Société: nous sommes intégrés et pour nous y « fondre » totalement, nous commençons à adhérer à ses idées. Ainsi, se forge notre système de croyances à travers les impressions reçues et perçues de notre entourage de tout type. Pour ce motif, une grande part de notre mentalité ne nous « ait pas propre » et n´en sommes même pas conscients! Il est donc important de surveiller les conversations que nous tenons, les livres que nous lisons, les films que nous regardons…tout ce qui nous est transmis par les mots.

Au cours du temps, nous nous conditionnons : la répétition des situations, des propos créent en nous des certitudes, des habitudes. Ainsi, au bout d´un an, le bébé qui rencontre quelqu´un répond au signe de bonjour! Pourtant, il n´en connait pas encore les connotations! Partant de cette observation, il faut penser que si nous vivons dans un environnement où on n´arrête pas de nous insinuer que nous sommes malheureux, nous terminons convaincus que notre vie est triste! Il convient donc de prêter attention à nos pensées pour nous reprogrammer si nous ne sommes pas satisfaits de notre existence.

Il est reconnu que nous sommes ce que nous pensons et que nous attirons à nous ce que nous pensons. Cela peut paraître insensé mais nous savons tous que chacun perçoit la vie d´une certaine manière; ainsi, lors d´un accident de voiture, les témoins présents interrogés donnent des versions différentes de ce qui est survenu. En fonction de ce que nous sommes, nous attachons plus d´importance à des détails différents: certaines personnes auront focalisé sur le nombre de passagers, si les ceintures de sécurité étaient attachées…d´autres sur les priorités de droite, les règles de circulation, d´autres sur la vitesse à laquelle roulaient les automobilistes concernées…etc! Donc, si nous passons cette observation à notre quotidien et faisons attention à comment nous agissons tout au long de la journée en toutes circonstances; il nous pourrait être possible de changer pas mal dans notre quotidien grâce à notre imagination. Ainsi, nous avons tendance à visualiser le cours de notre journée ou bien songer à un projet que nous avons à l´esprit: les vacances, la rentrée des classes, la feuille d´impôt… Tout ce à quoi nous attachons de l importance et nous l´imaginons en fonction des impressions que nous ressentons et nos croyances vis à vis de ces événements…si nous positivons les faits dans notre esprit: n´aurons nous pas un meilleur résultat dans ce futur ?

Quelle est votre opinion ?

 

 

12
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage