De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

13 décembre, 2012

Se réconcilier avec soi même

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 19:52

Nous passons notre temps à nous efforcer à bien nous entendre avec le monde entier: d´abord la famille (parents, enfants, frères et soeurs),  ensuite avec les voisins (parce que c´est quand même mieux de se saluer quand on se croise, que de s´entre-tuer quand on habite juste à côté: on sait que la mésentente peut avoir même de fatales conséquences, cela s´est déjà vu!), avec les collègues (même s´ils nous semblent lourds, on leur fait la plupart du temps bonne figure: c´est qu´il faut les supporter 8h00 par jour et une ambiance tendue aussi longtemps pourrait conduire à la déprime), et puis il y a les connaissances, les copains (avec leurs blagues aussi lourdes que celles de certains de collègues pénibles à souhait) avec qui on rit à gorge déployée sans même savoir pourquoi (vu qu´on en a rien à cirer de leurs anecdotes vicieuses) et puis les amis: eux ils mangent à part (c´est une expression bien de chez nous, enfin le chez moi d´Espagne, pas de Belgique) on ne sait pas qui à choisit qui mais on est amis…alors ils ont un traitement de choix: ils vous envahissent votre espace vital à n´importe quelle heure du jour ou de la nuit et on trouve cela normal, enfin on le suppose, on le croit, on nous l´a appris ainsi!

Pourtant, avec nous mêmes, nous sommes toujours en conflit! Nous en voulons pour les deux ou trois kilos en trop que nous avons accumulés pendant les fêtes, nous nous repprochons de ne pas gagner assez d´argent pour arriver à la fin du mois…! Comment se fait-il que nous entendions si mal avec nous mêmes alors que nous cotoyons tant de personnes qui nous indisposent en différentes situations mais , généralement, nous n´en faisons pas un plat « ad vitam aeternam »!

Quand quelque chose ne va pas avec nous même, on dirait que c´est impardonnable et on traîne le fait,  le vécu tellement longtemps que même quand ce n´est plus possible cela a encore des conséquences sur notre vie: ainsi, une relation sentimentale foire et du coup, on est au quatrième dessous. On fait une telle histoire, qu´on finit par être marqué par cet échec…et finalement, la suivante relation termine aussi en eau de boudin, parce que c´est ce qu´on attend de nos aptitudes à gérer une relation amoureuse! C´est pareil par rapport au boulot, au patron, à l´argent…etc: dès qu´un résultat dans une de nos « activités » n´est pas celui escompté (par nous mêmes -ou peut être par la Société ?-) nous nous regardons avec mépris, nous nous retirons notre confiance et nous condamnons !

Pourquoi sommes nous si intransigeants avec nous mêmes ?

Pourquoi ne nous réconcilions nous pas avec nous mêmes et ne sommes nous pas plus conciliants ? Pourquoi ne nous traitons pas avec davantage de tendresse, de gentillesse (et non pas comme un sergeant avec le soldat!) ?

Quelles sont les raisons de ces attitudes que nous adoptons avec nous mêmes ? Pourquoi nous fustigeons nous tant ?

Que retirons nous de positif d´une conduite aussi cruelle ? Le comportement que nous avons envers nous même nous le répréhenderions si nous le voyions faire d´une personne envers une autre personne et pourtant nous ne cessons de nous faire souffrir : est-ce notre Ego qui se donne la permission de maltraiter notre Être Intérieur (un peu comme on voit dans les campagnes contre les mauvais traitements/l´harcelement entre genres) et si on compare avec Hommes et Femmes (même si parfois c´est le contraire) ou Adultes et Enfants: doit-on penser que c´est parce que lui même se sous-estime ? on explique, souvent ainsi, (en psychologie) l´agressivité des « bourreaux » . 

Et si nous nous donnions une chance de vivre en harmonie et heureux!

20 réponses à “Se réconcilier avec soi même”

1 2
  1. pattycollet61 dit :

    bonjour ma belle
    La conciliation, hum, tout dépend de qui on parle..
    bonne nuit
    bisouxx baveuxxx

    Dernière publication sur spécial papatte : tout doux

  2. antonio dit :

    Eh oui, Ismeralda
    porter le regard sur nous même sans nous flageller n’est pas facile si d’abord on a pas fixé les paramètres du mètre que nous voulons utiliser pour notre auto-auscultation.
    Il est vrai que souvent nous nous regardons avec les yeux de ceux de la société qui nous verrait bien comme-ceci ou comme cela: dans ce contexte difficile de nous trouver en concordance.
    Mais si pour nous même nous avons fixe nos propre valeur et notre propre démarche sociale et spirituelle alors il sera plus facile de regarder en nous, de mesurer les efforts qui nous restent à faire et, parfois, d’être un peu plus conciliants avec nous-même.
    Une indulgence continuelle envers soi pourrait nous donner une sorte de tranquillité, mais nous empêcherait de progresser.
    Amicalement
    Antonio

  3. patriarch dit :

    Je ne me suis jamais posé de question sur moi même, je suis comme je suis, et on me prend tel que je suis…Et je suis bien dans ma peau….

    belle journée avec bises

  4. je pense qu’on se regarde juste comme on croit que les autres vont nous voir, et pourtant la plupart du temps, ils ne remarquent rien.
    bisous, Nathalie

  5. jcn54 dit :

    Pas toujours facile de se réconcilier avec soi-même…
    Bisous, bonne journée Isméralda.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  6. souvenirs19 dit :

    Peut-on y arriver
    seulement si l’Idéal est moins présent ?
    Alors,
    beaucoup de personnes dans ce monde d’Apparence le seraient ?

    Bonne fin de semaine à toi et Princesse
    bisous Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  7. didier dit :

    Bonne de semaine à vous deux
    Gros bisous

  8. ALAIN dit :

    Comme Patriarch, je suis comme je suis et on me prend comme je suis !!!
    ARSENE GRISALI

  9. mel-and-tof dit :

    Bonjour ma douce Ismeralda
    je suis très forte face aux echecs qui ne sont affectifs, je dirai même, comme je l’ai déjà dit, je suis une rebelle à tout,une échec….? Je sais l’étudier clairement une réussite aussi d’ailleurs afin de prendre les décisions qui s’imposent, mais tout ce qui touche l’affectif, la décision est toujours prise de la même façon mais avec un peu plus de reflexion qui est cependant sans appel
    Je suis quelqu’un que l’on aime ou que l’on déteste, je ne sais pas faire semblant et Comme Patriarch, on me prend telle que je suis ou on me laisse, sachant que je suis foncièrement gentille, mais avec moi il y a des barrières qu’il ne faut pas dépasser(toujoiurs sur le plan affectif)
    Voilà que je me dévoile…….Vilaine ! lol
    Bonne journée ma douce et gros bisous à toi et à ta belle princesse
    Méline

  10. Rendre l’amitié entre notre égo et notre être intérieur,comme elle rejaillira sans nul doute sur nos relations quotidiennes,cette paix en nous se ressentira intensément par notre seul regard rencontré par autrui,oui s’aimer d’abord,tout un programme pour une si intense vérité !!,
    très bon week-end Ismeralda.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Pour tous le pouvoir de résilience

  11. biarnes dit :

    Bonsoir Ismeralda
    On me prend comme je suis ni meilleure, ni plus mauvaise que les autres. Et pour ceux à qui je ne conviens pas, ils n’ont qu’à passer leur chemin moi je continue le mien.
    Bonne soirée
    Bisous
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  12. jcn54 dit :

    Bisous, bon week-end à vous deux.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  13. mel-and-tof dit :

    Bonjour ma douce Isméralda
    Toutes mes excuses pour les fautes, je ne me relis jamais et les longs ongles sont bien souvent responsables
    Bon je crois que je n’ai plus rien à dévoiler
    Je vais donc te souh

  14. mel-and-tof dit :

    Voilà que mon com est parti seul………?
    Je vais donc le terminer
    Je disais que……., je vais te souhaiter dans ces temps de l’Avent plein de santé et de bonheur
    Gros bisous à toi et à ta jolie princesse
    Méline

  15. Le Marginal Magnifique dit :

    Intéressant… Il faut savoir être indulgent avec soi-même, je suis bien d’accord, rien ne sert de se faire du mal inutilement, surtout pour le peu de temps que l’on reste sur cette terre.

    Cependant, la ligne rouge entre indulgence et laisser-aller peut vite être franchi, c’est pourquoi je crois qu’il faut prendre cette leçon avec des pincettes et qu’elle n’est pas forcément à enseigner aux jeunes. Il faut souffrir et faire des efforts pour croître…

    Bon week-end.

1 2

Laisser un commentaire

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage