De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

6 décembre, 2012

Emile Sentier : « Osez le pouvoir sorcier » (4)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 22:22

Les outils du sorcier:

Le pentagramme est la synthèse des éléments (eau, terre,feu, air et éther).

le pentacle est lui aussi une étoile à cinq branches qui s´orne de la représentation des quatrs éléments. Il est lié à l´élément terre mais représente aussi le corps et la réalité matérielle et physique qu´on vit. Il est donc conseillé de bien prendre soin de son corps et de le maintenir « pur »

Le calice représente l´élément eau: la coupe est un vase d´abondance, elle est lunaire et s´apparente au sein maternel.

La  baguette est une des armes magiques les plus importantes. C´est au moyen de ce phallus artificiel que le sorcier se fait obéir des éléments et des entités! C´est dans la baguette que doivent se concentrer la volonté, le pouvoir et la force! Elle doit se confectionner dans un arbre de sureau bien droite (30/40cm). Elle comporte trois signes: une étoile à six branches, un pentogramme et le nom du propriétaire.

l´athamé est le couteau des sorciers et a un parallèle avec l´épée dans la magie cérémonielle. Il a plusieurs utilisations, une d´entre elles : remplacer la baguette (si elle se révèle insuffisante pour contraindre à l´obéissance la plus absolue)!

Le cristal ou miroir magique : peut servir de catalyseur dans un rituel. Il représente la quinquessence et l´union harmonieuse des quatre éléments!

Le cigulum est une corde à noeuds que le sorcier porte autour de sa taille au cours de ses rituels, c´est le lien entre l´Univers physique, l´univers mental et l´univers émotionnel!

Le livre des ombres est le cahier qui sert de journal pour toutes les opérations sorcières.

Les parfums, les encens: lors d´un rituel de sorcier, il convient d´utiliser l´encens qui correspond à la planète invoquée!

Les sceaux magiques et planétaires sont aussi des outils de sorciers.

Les rituels de sorciers:

Plus ils ont épurés, plus ils se rapprochent de la perfection!

Suivant le but que l´on veut atteindre, il faut savoir à quelle entité planétaire faire appel! La nécessité de ne s´adresser qu´à une seule force planétaire, oblige à cerner le but de la cérémonie sorcière. Les différents rituels aux différentes planètes sont repris dans le livre.

La sorcellerie est une herméneutique: une interprétation du monde, dont le maître monde est l´efficacité! La sorcellerie est une pratique qui permet à l´idée de s´incarner dans le courant vital qui relie les antagonismes. Rien n´est impossible!

 Cet ouvrage se révèle intéressant comme manuel pour sorciers. Mais pour ceux qui ont entrepris sa lecture davantage pour l´histoire, on reste un peu sur sa fin. Dommage, il aurait pu davantage conclure sur la partie romancée (ou auto biographique) :-(

5 décembre, 2012

« Osez le pouvoir sorcier » (3)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:27

C´est ici qu´on découvre la méthodologie sorcière avec beaucoup de surprise!

Le jeune étudiant donne des conseils pour devenir sorcier.

 L´entraînement devrait commencer un lundi et  s´achever un dimanche (deux semaines sont recommandées),cela se justifie par la facette féminine et masculine de ces différents jours. L´objectif est d´apprendre à visualiser. Ici, différents excercices sont conseillés: la fenêtre grand ouverte, rire à gorge déployée afin de s´encourager, de se prédisposer à commencer la journée de manière positive. Après cela, il recommande de s´étirer et ensuite de s´asseoir confortablement pour lire un texte (quelqu´il soit) mais qui vous soit agréable. Il  faut le lire en y fixant bien son attention.

Ensuite relaxez vous complètement de la tête au pieds en sentant le bien être dans chacun de vos organes. Recourrez par la suite à « la visualisation de la bulle » : inspirez pendant que vous voyez un air léger et bleuté qui vous nettoie corps et esprit. Expirez en visualisant un air noir/grisâtre qui quitte votre corps et esprit. L´objectif est de créer une bulle protectrice.

Chaque soir, faites l´excercice du regard fascinateur; il s´agit de s´asseoir confortablement devant un miroir et maintenir le regard fixe sans ciller jusqu´à ce que la vue se trouble. L´objectif est d´augmenter la volonté!

Une autre recommandation faite par le jeune étudiant est  l´excercice d´introspection sans complaisance. Il faut pour cela un cahier neuf à spirales. Il faut chaque soir se demander ce qui s´est passé au cours de la journée de désagréable et quelles en sont les raisons, quelle est notre part de responsabilité et que faire pour que cela ne se reproduise plus. Ensuite, on arrache les pages du cahier et on en fait une boule avec les paumes de la main. Finalement, on jette les feuilles dans le feu ou on les brule. Après on se couche et on se dit qu´on est entrain de devenir meilleur et de se rapprocher de son but.

L´imaginaire symbolique est très puissant. Il brise les cadres rigides de l´ordonnancement raisonnable pour tisser une toile d´araignée entre la Raison, l´An et l´Amour sous toutes leurs formes. Chaque symbole est en lui même un monde cohérent! Multidimensionnel et catalyseur d´énergie, le symbole lie toute l´analyse sorcière du monde et toute la pratique occulte au jeu des correspondances. Celles-ci témoignent que l´Univers est comme un puzzle où le hasard n´a pas de place.

L´énergie est d´autant plus dense qu´elle est libérée brutalement. De son intensité dépend la réussite de l´opération. Ne parlez pas de ce que vous entreprenez! Ne songez à vos désirs que lors des rituels!

D´autres excercices quotidiens sont bienvenus:

Assis confortablement à même le sol(si possible à même la terre), contracter fortement le périné et relâcher progressivement! (plusieurs fois).

Un autre excercice similaire serait de contracter le périné et de voir des racines qui s´enfoncent de plus en plus profondément dans la terre vers une grotte souterraine qui possède une source et des victuailles en abondance. Visualisez tout ce qui vous cause soucis présentement. Relâchez le périné tout en voyant que vos soucis s´en vont à travers des racines s´enfoncer dans la terre. Emparez vous de tout ce que contient la grotte.

 Un autre excercice consiste à avoir une tirelire (en céramique) y déposer tout les jours pendant une semaine une somme identique (raisonnable), avoir aussi de l´argile. Le dimanche, faire de l´argile avec de l´eau et enduisez vous de ce masque le visage,le cou, les mains et les pieds, laissez sécher puis observer vous dans un miroir: vous êtes devenu un enfant de la terre, prenez- en bien conscience. Lavez vous.  Ensuite, cassez la tirelire et palpez votre argent : c´est le début de la fortune. Rangez cet argent dans une enveloppe, fermez là et donnez là à un indigent ou une oeuvre caritative. L´argent circule et il vous reviendra au centuple!

Excercices pour la seconde semaine: si possible, dans une baignoire. Visualisez votre nombril et songez à votre mère, puis grand mère etc et si toute autre femme qui a donné la vie à vos ascendants quand vous ne pouvez plus leur mettre de visage, visualisez des cercles. L´excercice doit durer cinq minutes.

Autre excercice: relaxez vous, asseyez vous confortablement et contractez la zone périnéale  jusqu´à ressentir une douce chaleur dans cet endroit.  Faites remonter cette chaleur jusqu´au nombril et visualisez une couleur argentée.

Pendant cette semaine, il faut faire des travaux qui agilisent l´intellect. Le dimanche après avoir relu les notes, il faut bruler ces feuilles et les jeter dans la cuvette du wc.

La troisième semaine, l´excercice consiste en se concentrer sur son plexus solaire (un peu au dessus de son nombril) et le visualiser comme un fil d´or qui monte, monte jusqu´au soleil. Un autre excercice qui succède à celui ci, est d´ordre sexuel: il consiste pour l´homme à se donner du plaisir directement depuis son sexe et pour la femme, se donner du plaisir en visualisant un sexe masculin qui lui apporte ce plaisir, tandis qu´elle se conduit à l´orgasme par des caresses sur le clitoris.

Le troisième excercice part de la zone périnéale qu´il faut contracter jusqu´à ressentir une douce chaleur et cette fois la faire monter jusqu´au plexus et visualiser une lumière rouge.

Autre excercice de la semaine: songer à une personne que l´on apprécie pas voire que l´on hait (elle ne doit pas être un membre de la famille) prendre sa photo (si on en possède une) sinon écrire sur une feuille son prénom et son nom et lui dire chaque soir tout ce qu´on pense d´elle, se défouler et citer son nom et prénom régulièrement pendant cette « crise » de rage. Le dimanche, on rédige, sans crainte du ridicule une lettre où on demande à la personne pour renouer le contact avec elle.

 Excercices de la quatrième semaine: créer une réalité selon votre souhait!

Premier excercice:

Allongez vous tête au nord. Relaxez vous.

Visualisez entre les deux pointes de vos seins une étoile à six branches (un hexogramme) de couleur verte émeraude. Envoyez de l´amour vers toutes les pointes pour tous ceux qui se trouvent en cette direction!

Contracter la zone du périnée jusqu´à ressentir de la chaleur et puis la faire monter jusqu´au quatrième centre énergétique entre les deux seins.

Contemplez une photo, un objet qui vous semble beau pendant toute la semaine. Le dimanche, jetez lui un dernier coup d´oeil et déchirez la photo ou brisez l´objet!

La beauté est en vous, la beauté c´est vous!

La cinquième semaine est consacrée à la vocalisation: essayer de faire vibrer tout votre corps pendant que vous prononcez les voyelles!

Evitez de mentir: la parole de celui dont le verbe est vérité est créatrice!

Relaxez vous, contractez votre zone périnéale et ressentez la chaleur faites la monter jusqu´au cinquième centre énergétique (situé dans la gorge) et regarder sa couleur lavande.

Achetez un coffre de chimiste et jouez à l´alchimiste pendant ces sept jours.

Le dimanche offrez ce coffret à un enfant, vous ferez un heureux. Les richesses et l´immortalité conférées par la pierre philosophale sont en vous, la pierre philosophale c´est vous!

La sixième semaine, excercez vous à accroître vos pouvoirs psychiques!

Vous devez apprendre à vous défaire de vos attachements!

La septième semaine permet la purification.

Durant toute la semaine, réorganisez votre appartement: rassembler tout ce qui est inutile ou cassé. Le dimanche, jetez ou enterrez tout cela.

La pratique à long terme fortifie la personne!

Il est intéressant de constater les similitudes avec la méthodologie asiatique, telles les techniques de meditation.

Si vous souhaitez découvrir la fin de ce livre, je vous invite à me rejoindre demain. :-)

3 décembre, 2012

Emile Sentier « Osez le pouvoir sorcier » (1)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:14

Voilà un roman étrange que j´ai découvert sur le net et dont l´histoire m´a interpellée; j´ai donc envie de la partager avec vous.

C´est une histoire que se déroule à partir des années 1950, un enfant nait (orphelin de père) et sa mère qui doit travailler pour subvenir à ses besoins le place chez une nourrice. Ce garçon se prend d´affection pour cette personne, et la mère est mécontente de la situation.

En 1958, elle se marie et reprend l´enfant chez elle contre sa volonté et même celle de la nourrice mais la loi est en sa faveur! Le beau père et la mère maltraitent le jeune garçon et lui font la vie impossible. Un jour, il trouve une enveloppe et un timbre et il s´en empare.  Pendant les récréations (sous prétexte qu´il a pris froid, il reste en classe) il rédige une lettre avec de nombreux détails sur sa piètre et malheureuse vie,  à sa nourrice et lui envoie. Celle-ci attérée par la situation recourt à une avocate qui envoie chez les parents une assistante sociale pour une enquête suite à une plainte anonyme! Le beau père prend la parole à sa place pour justifier les demandes faites de la part de l´assistante sociale. Après son départ, il bat le jeune garçon l´accusant de raconter ces vilaines choses au voisinage!

Le lendemain, à l´école, il est convoqué chez le directeur. En passant la porte, il constate la présence de l´assistante sociale qui l´informe qu´elle souhaite l´interroger en dehors de la présence de ses parents! Elle lui demande si ses dires dans la lettre sont vrais et le déshabille pour constater les coups. Quelques heures plus tard, il est conduit avec sa valise chez sa nourrice.

Mais les parents déposent un recours au tribunal. Les deux clans se présentent chez le juge (avocate, assistante sociale et la nourrice) et les parents. Le juge écoute les déclarations du beau père qui présente les faits à sa faveur, expliquant au juge que cet enfant est un vaurien qui fréquentent des mauvaises compagnies et qu´il lui a donné une ou l´autre correction c´est pour son bien. Notre jeune garçon craignant que le juge ne le renvoie chez ses parents intervient. Il explique tellement bien la situation qu´il en émeut le juge et la sentence lui permet de rester chez sa nourrice.

Ce jour là, il décide que sa mère doit mourir. Et il commence à réfléchir à une stratégie. Il décide que le mieux c´est de recourrir à la sorcellerie! Il commence son investigation et se rend compte que ce n´est pas facile d´entrer dans le cercle des sorciers; ce sont des gens solitaires qu´on craint et qu´on évite, leurs fonctions aux yeux du « public » sont souvent celles de berger ou forgeron.

Un jour, arrive au village (en Normandie) un nouveau berger, engagé par le Baron car le précédent avait décédé. Il s´agissait d´un Polonais ce qui déplaisait assez aux habitants. Mais avec le cours des jours, il parvint à les séduire. Il était poli, propre sur lui, il parlait assez  bien le français et buvait peu (malgré ce qu´on dit des Polonais). Néanmoins, ce berger avait le minimum de contact avec les gens du village.

Un jour, il demanda à la nourrice si elle pouvait s´occuper de son linge et du ménage comme elle le faisait pour le précédent berger puisqu´ils étaient voisins; elle accepta enchantée, puisque son voisin ne manquait pas de bonnes manières.

En 1960, à quelques jours de l´été, notre personnage principal, se promenait dans les champs et il surprend monsieur Jean (le berger) et le bouvier en grande discussion. Une vache avait la patte très enflée et il était question de la sacrifier. Alors Jean prit une motte de terre en dessous du pied de la vache et l´appliqua sur la plaie tandis qu´il marmonnait. Le lendemain, l´enfant intrigué retourna sur le lieu des faits et constata que la vache avait la patte complètement rétablie.

Monsieur Jean s´approcha de l´enfant et lui demanda s´il souhaitait savoir en faire autant! Le jeune garçon acquiesa la tête énergiquement, affirmativement!

Pendant quatre ans (jusqu`au déces de Monsieur Jean), notre jeune deviendra l´ombre du « berger/sorcier » qui avait su convaincre (l´art de persuader) la nourrice de notre enfant de le laisser l´accompagner après les classes et pendant les congés (y compris passer les nuits parmi les moutons dans la roulotte que possédait notre Polonais ).

Si vous vous décidez à suivre la suite de ce livre, vous serez surpris par son contenu; tout comme je l´ai été moi même!

26 septembre, 2012

« Le moine qui vendit sa ferrari (4) » Robin S. SHARMA

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 17:13

Julien signale à John l´importance de la force de volonté pour atteindre ses fins. Grâce à cette qualité, il est possible de dompter ses pensées et parvenir à suivre une voie positive. Ainsi, il explique à John que s´il souhaite faire de l´excercice quotidiennement à l´extérieur. Il doit créer une habitude comportementale; en hiver, il devra faire appel à sa force de volonté pour sortir courir à l´extérieur et ne permettre à aucune excuse de s´imposer! Il lui faudra recourrir à la « ruse »: ainsi, se visualiser en forme et applaudi par ses compagnons ou tout autre image qui puisse l´encourager à faire ses excercices physiques.

Julien conseille à John de répéter quotidiennement au moins trente fois cette affirmation:

« Je suis davantage que ce que j´ai l´air, toute la force et le pouvoir du monde est à l´intérieur de moi. »

La force de volonté s´améliore en la mettant constamment en oeuvre. La plupart des personnes préfèrent se chercher des excuses plutôt que d´utiliser leur volonté. Ainsi celui qui dort beaucoup dira que son corps en a besoin; celui qui est souvent angoissé dit que son travail/sa vie est stressante…Ce sont des partisans du moindre efforts ou des gens qui ignorent qu´ils peuvent exiger davantage de leur force de volonté! Un excercice utile consiste en commencer par se donner des petits buts: chaque victoire sera une joie qui rendra plus fort l´esprit!

 Dans cette fable, la force de volonté est représentée par le fil de fer rose que porte le sumo et qui couvre ses parties intimes.

Le chronographe en or sur lequel le sumo glisse nous ramène au temps. Le temps/la Vie est notre plus grand trésor. Aussi, un des moines de l´Himalaya offrit à Julien un sablier au nom de la communauté. Il lui rappela combien le temps était précieux et qu´il était le même pour tous: chaque jour comprend 24h00 où qu´on vive et qui que l´on soit! Il est indispensable de bien le gérer! Il faut en prendre soin et ne pas se laisser voler du temps par ceux qui apparaissent au moment le plus précieux de la journée, celui qu´on voudrait consacrer à une priorité de notre bonheur: méditation,lecture, famille…ou autre agréable plaisir qu´on venait de concevoir et s´arrange pour se bénéficier de ces minutes précieusement économisées sur la journée! Ne gaspille pas une seule seconde de ta vie! Rappelle-toi d´agir chaque jour comme si celui-la était le dernier!

Cet ouvrage permet de se pencher sur le sens de la Vie et sur le sens que la Société nous induit à donner à la Vie.  Les conseils qui s´y trouvent peuvent sembler logiques et peu innovateurs mais beaucoup sont ceux qui n´en appliquent que très peu, voir aucun. S´ils sont si simples: pourquoi les ignore-t-on ? Sont-ils inutiles: pourtant s´efforcer de voir le bon côté des choses, se promener dans la nature, apprendre à concentrer son esprit sur ce que nous souhaitons « étudier » sur le moment, s´améliorer en permanence … ne sont-ce pas de bonnes attitudes quelque soit notre objectif de vie ?

J´espère que vous avez pris plaisir à lire ces résumés et qu´ils vous servirons dans votre développement personnel.

 

25 septembre, 2012

Le moine qui vendit sa ferrari (3)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 19:12

Julien révèle à John le sens du troisième symbole: le sumo qui apparaît de l´intérieur du phare dans le jardin. Il explique que cela fait référence à la supération de soi. Il demande à John de faire toutes les flexions possibles. John n´était évidemment pas en grande forme mais malgré tout il s´efforçat jusqu´à parvenir à 23: quantité qu´il lui semblait maximale. Alors Julien lui suggéra d´en faire 10 de plus;  John lui fit remarquer qu´il en était incapable tandis que Julien insista…et John réalisa les 10 flexions supplémentaires.

Julien lui expliqua que les limites étaient le fruit de notre esprit et qu´il était bon de les changer constamment et de sortir de notre carcan pour progresser.

 Les limites nous permettent de rester dans notre zône de confort et donc dans nos habitudes…rien de spécial ne peut venir nous déranger mais rien de spécial ne peut venir nous réjouir: pas de bonne ni de mauvaise surprise. La peur à la mauvaise surprise fait que nous nous protégions dans cet univers limité. Mais nos peurs sont des monstres que notre imagination crée pour nous maintenir à l´intérieur des limites de notre univers! Il faut balayer nos peurs, il faut les affronter et prendre conscience qu´elles ne sont que le fruit de notre imagination: nous pouvons parfaitement atteindre nos objectifs, nos buts, nos fins si nous avons confiance en nous mêmes!

Il faut oser quitter sa zone de confort, renoncer à son médiocre bonheur pour atteindre son bonheur suprême. Pour atteindre ce bonheur, il est important d´y accorder de la constance et de la persévérance! A certains livres, il est bon de leur consacrer davantage de temps qu´à d´autres: si le sujet est philosophique, il convient de le lire à plusieurs reprises pour bien en extraire l´essentiel!

Certaines méthodes appliquées au jour le jour permettent de mieux se connaître et permettent de dépoussiérer notre Être intérieur et d´arriver à ce bonheur serein et vrai auquel nous aspirons inconsciemment:

la première stratégie s´appelle « le rituel du silence » : comme le nom l´évoque, cela consiste en passer un minimum de 15´dans une tranquille solitude en face à face avec soi même. Il faut évidemment en faire une habitude et pour cela l´idéal est de réaliser cette « pause » chaque jour à la même heure.

Le deuxième pas s´appelle « le rituel de la physicalité« . Il faut prendre soin de son corps et consacrer un peu de temps chaque jour à faire des excercices physiques, peu importe lesquels: yoga, flexions, marche en pleine nature…peu importe si ce ne sont pas tous les jours les mêmes mais il est essentiel d´en faire régulièrement. Respirer avec le ventre permet d´absorber davantage d´oxygène et être plus énergique.

« Le rituel de la nutrition » est important: il faut se nourrir correctement! Le meilleur régime est le végétarien: beaucoup de fruits, légumes et céréales. Il n´est pas indispensable de mettre fin à la consommation de viande rouge mais il est essentiel de la réduire le plus possible car sa digestion est lente et pénible.

  »Le rituel du savoir abondant » est aussi un point important pour notre bien être: il faut lire quotidiennement, consacrer au minimum une demi heure à la lecture. Cependant, il est important de bien choisir ce qui va être lu: n´oublions pas que l´esprit est notre jardin et qu´il faut le cultiver de manière à ce qu´il nous réjouisse!!

Le cinquième rituel « de la réflexion personnelle » consiste à faire le point sur ta journée, sur chaque fait survenu au cours de la journée! C´est indispensable pour prendre du recul et objectivement distinguer les bons moments des mauvais; discerner les bonnes attitudes et envisager un comportement différent pour le lendemain sur ce qui n´a pas été satisfaisant en ce jour!

Le rituel suivant s´appelle « du lever tôt » : il est positif de se lever avec le soleil; ce n´est pas indispensable cependant, il est plus important de bien dormir que de dormir longtemps. Pour cela, il faut préparer sa nuit et son réveil: rien de tel que de se coucher avec de belles idées en tête et se lever le matin en ayant des pensées positives. Le temps « grapillé au sommeil » doit se consacrer à de belles choses: remercier l´Univers pour la belle journée qui s´annonce, visualiser cette journée comme si elle était la dernière, prendre un bon petit déjeûner, faire une promenade dans la nature et se permettre un bon éclat de rire!

Une autre étape est le « rituel de la musique« : consacrons quelques minutes chaque jour à écouter de la musique douce.

Un autre rituel est important, il porte le nom de « le mot parlé« : il s´agit des mantra ou mieux connu comme affirmations! Ces dernières permettront de mieux accorder nos croyances à nos attitudes; donc d´adapter positivement nos pensées, nos croyances afin d´agir en conséquences vers une vie plus saine, plus pleine, plus heureuse!

Le neuvième rituel est celui de la congruence: il faut être en accord avec une vie vertueuse. Il faut prendre en considération: l´honnêteté, la patience, le courage, l´humilité…Par cette conduite, on est en harmonie avec les règles de l´Univers.

Et finalement, le plus important des rituels : celui de la Simplicité. Il faut savoir tout relativiser, rien ne sert de vouloir plus toujours plus, il faut savoir doser ses besoins dans tous les domaines pour vivre en harmonie avec soi même et l´Univers.

N´oubliez pas de mettre en pratique tous ces conseils toujours dans un minimum de 21 jours…même si par la suite, le bien être obtenu fera que ces attitudes seront devenues des habitudes desquelles personne ne veut se détacher.

Je ne veux pas rendre l´article trop long, donc je décide de postposer la suite du résumé en souhaitant que vous appréciez le contenu du livre et que vous éprouverez un certain plaisir à revenir demain lire la suite de cette histoire.

24 septembre, 2012

« Le moine qui vendit sa ferrari (2) » Robin S. Sharma

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 9:39

Julien partage avec John deux techniques pour améliorer la concentration et par conséquent avoir le contrôle de son esprit. La première s´appelle « le coeur de la rose » et consiste en s´isoler dans un endroit tranquille si possible en pleine nature et sinon à l´intérieur, prendre une rose et l´observer, s´en impreigner: sa forme, sa couleur, ses pétales…etc sans détourner l´attention de l´objet pendant cinq minutes, et chaque jour plus. Cette technique semble toute simple, mais l´esprit a souvent tendance à s´éparpiller et s´envoler sur d´autres pensées.

L´autre technique porte le nom de « pensée opposée« ; il s´agit de mettre fin aux pensées qui n´apportent rien de bon. Quand on a eu une mauvaise journée ou vécu un événement désagréable plutôt que de continuer à remacher autant sauter sur des moments de la vie heureux pour éloigner ces mauvaises pensées de l´esprit!

Il est essentiel de lutter contre les pensées négatives de tout acabit; pour futile que puisse paraître cette mauvaise pensée, elle est le germe à d´autres semblables : ce sont les mauvaises herbes de ton jardin, tu en vois une et rapidement, le jardin est plein de mauvaises herbes! Il faut être conscient que tout est créé deux fois: d´abord dans l´esprit et puis dans la réalité palpable: l´esprit travaille avec des images. Pour obtenir ce qu´on désire, il faut y consacrer régulièrement du temps pour imaginer cette nouvelle situation à laquelle on aspire!

Julien revient sur la fable que lui avait narrée le moine Raman; il rappelle à John la deuxième qualité : le phare. Il lui explique l´importance d´avoir des buts dans la vie: le but de la Vie consiste en avoir un objectif, savoir ce qu´on veut, ce à quoi on aspire vraiment! Alors, Julien raconte que le moine Raman prit son arc, une flèche et posa une rose sur le tronc d´un arbre à une trentaine de mètres de distance, il banda les yeux avec un mouchoir blanc. Il demanda à Julien s´il pensait qu´il atteindrait le but; Julien lui assura qu´il l´avait vu parvenir à ses fins à une distance bien supérieure. Le moine tira la flèche mais celle ci échoua à côté de la rose ce qui surprit Julien. Alors le moine explica la leçon: « il est impossible d´atteindre un but que tu ne vois pas! Les gens souhaitent devenir heureux et ne prennent pas le temps de définir régulièrement leur concept du bonheur! Ils errent dans la Vie et se laissent conduire sans prendre les brides de leur destin! »

Il est essentiel de se concentrer sur sa priorité, l´écrire est une bonne méthode: cela met en avant, cela souligne l´importance qu´on accorde à ce but!

Julien annonça à John que les méthodes étaient aussi valables pour les grandes comme pour les petites choses. Son ami lui confia qu´il souhaiterait récupérer sa bonne forme physique passée et avoir un corps d´athlète. A quoi, Julien l´invita se voir tel qu´il le souhaitait chaque matin au réveil dan son imagination. La deuxième étape consiste en s´imposer une pression positive, dans le cas de John, cela aurait pu être déclarer à son entourage et au maximum de personnes qu´il voulait maigrir. La troisième condition : mettre une date pour obtenir le résultat! Il est aussi pratique d´avoir un cahier d´annotations pour y inscrire les rêves en les divisant en sections: matériels, spirituels, sentimentaux…etc. Il faut y inscrire tout à ce qu´on aspire et prendre soin de la visualization en insérant des images, des textes qui les font plus réels et plus agréables à consulter! Et enfin quel que soit le progrès obtenu au quotidien, jour après jour, ne pas renoncer avant que ne passent 21 jours: car c´est dans la persévérence que surgissent les résultats…et quand on arrivera a 21 jours de pratique, on remarquera qu´on a acquis des changements positifs!

Voilà, je ne veux pas rendre cet article trop long et je souhaite vous laisser un peu de temps pour réfléchir à « cette philosophie » de Vie…peut être, qu´à travers de ce résumé, vous allez vous laisser tenter par une des différentes techniques d´amélioration du bien être de soi!

 

22 septembre, 2012

Le moine qui vendit sa ferrari (1)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 17:09

J´ai découvert ce livre par hasard et je l´ai beaucoup apprécié.

Il est question d´un grand avocat qui se consacre corps et âme à son travail. Il est reconnu comme un excellent avocat mais son aspect physique est bien détérioré; malgré qu´il n´ait que 53 ans, on dirait qu ´il en a au moins 6o tellement il a de rides!  Il est ambitieux et dynamique, jusqu´au moment où il fait une crise cardiaque et les médecins lui font prendre conscience de la gravité de son état. Il vend tous ses biens (innombrables :-) ) et quitte le pays.

L´histoire est racontée par son ami et assistant.

Il part en Inde et ne donne plus de nouvelles à personnes pendant trois ans. Son ami, vexé par l´attitude de Julien (l´ex avocat) reprend contact avec « la Vie », il travaille toujours mais plus raisonnablement en consacrant plus de temps à sa famille.

Un jour, un homme débarque dans son cabinet d´avocat. Il est souriant, il semble avoir 35 ans. Il a une magnifique allure. Quand celui-ci s´adresse à l´avocat, sa voix lui fait reconnaître Julien. Il n´en revient pas car il a changé du tout au tout: d´un homme usé, il est devenu un jeune homme dans la force de l´âge.

Julien partage avec lui ses aventures. Il lui avoue que l´accueil en Inde fut très aimable tout au long de son voyage: les autochtones le recevaient avec grande générosité partou où il passait et ce malgré la pauvreté de certaines familles.

Il était disposé à rencontrer des moines dont il avait entendu dire beaucoup de bien et qui semblaient détenir la connaissance de la longévité! Il rencontra de grands maîtres de la culture hindoue qui lui transmirent leur savoir. Il apprit beaucoup sur les traditions et il se sentait revivre.

Après sept mois à travers ce grand pays, il est en Cachemire quand il rencontre Krishnan qui était le gardien du temple du hameau où il séjournait. Cet homme avait des points communs avec lui: il avait été à New Delhi avocat et avait renoncé à tout pour s´écarter de l´enfer de la ville. Et il lui confia qu´il avait ainsi trouver son âme. A son tour Julien lui fit part de son passé récent et le yogui lui dit: « qu´il ne lamente pas le passé que tout arrive pour une bonne raison: grandir! Les échecs tant sentimentaux, comme professionnels ou autres permettent d´apprendre de la Vie. Julien lui demande de l´aide pour atteindre un état de pleine harmonie.

Krishnan accepte mais l´informe de l´existence de moines dans l´Himalaya qui détiennent beaucoup plus de connaissances de la plénitude tant physique que spirituelle…cependant pour parvenir jusqu´à eux le chemin est périlleux!

Julien est décidé de partir à leur recherche! Le lendemain, il entreprend le voyage: seul, sans aide…juste avec le soutien de son instinct! L´ancien avocat se sentait heureux dans cet environnement, il semblait connecter avec la Nature et avec son Moi intérieur. Il se sentait sûr de lui, convaincu d´avoir pris la bonne décision.

 Tandis qu´il commençait à gravir les montagnes de l´Himalaya, l´excitation s´emparait de lui. Au bout d´une semaine de marche, tandis qu´il réfléchissait à son passé et qu´il songeait à sa Ferrari et au plaisir de la conduire, il apperçut une personne vétue d´une tunique rouge; il fut surpris par l´apparition dans ce coin perdu du planète. Quand il parvint à le rejoindre, il constata que cet homme transportait dans un panier les plus belles fleurs inconues pour lui jusqu´à ce jour. Il remarqua aussi la grande forme physique du voyageur qui pourtant devait déjà, au vu des mains, avoir un grand âge. Il prit conscience qu´il s´agissait d´un des moines qu´il recherchait et le lui demanda. L´inconnu ne répondit pas et l´avocat lui raconta son passé et ses rêves. Finalement, il convainquit le moine de sa sincérité et celui-ci accepta de le conduire dans leur communauté mais lui fit promettre de partager son savoir avec ses pairs une fois retourné dans son pays.

Ils arrivèrent enfin au village de Raman (le moine lui avait expliqué qu´il était le plus ancien membre de la communauté). L´endroit était splendide, les maisons construites en fleurs. Tous les présents lui sourirent alègrement.

Au fur et à mesure que passaient les jours dans cette communauté et sous l´enseignement des disciplines que cultivent ces moines dans le domaine du développement personnel, Julien sentait comment il atteignait une plus grande paix de l âme. Il avait appris des techniques pour éviter de s´inquiéter, s´angoisser inutilement. Il savait combien il est important de s´aimer soi même.

Tandis qu´il racontait à son ami et ex collègue John tous ces acquis, il lui proposa d´investir 672h, autrement dit un mois de sa vie, à changer sa vision de vivre pour atteindre le bien être intérieur. Sceptique John s´enquiert de ce qu´il gagnera s´il s´applique à suivre ses conseils. Julien lui répond: « Cette science est la plus forte qui soit au jour d´aujourd´hui: tu amélioreras ton monde intérieur mais aussi tes performances vis à vis du monde extérieur! »

Julien annonça à John que cette « philosophie » comportait sept points basés sur une légende. « Tu es assis au centre d´un jardin magnifique, les fleurs y sont abondantes. Tu jouis du plaisir des arômes et de la beauté du lieu. Tu es heureux et tu penses que tu pourras indéfiniment jouir du spectacle. Tu aperçois un très grand phare au loin et du coup, de là, sort un sumo japonais énorme: deux mètres de haut et 250kgs! Il s´avance vers le milieu du jardin! L´homme est presque nu (à l´exception d´une cordelette rose qui cachent ses parties intimes). Pendant qu´il avance dans le jardin, le lutteur de sumo découvre un superbe chronographe en or; il veut s´en emparer mais il glisse et tombe inconscient. Au bout de quelques minutes, il revient à lui peut être encouragé par la douce fragance d´une des roses jaunes qui l´entourent! Plein d´énergies nouvelles, il se relève et regarde vers sa gauche il découvre un chemin composé de milliers de diamants, le sumo choisit de suivre cette voie. Ce sentier le mène au bonheur durable. » Le moine Raman lui explica que cette fable était pleine d´enseignements et qu´il devait prêter attention à tout ce qu´elle contenait:le jardin, le phare, le sumo, le chronographe, la cordelette rose, les fleurs, le sentier de diamants…  constituent les sept clefs: chaque élément apporterait un éclaircissement à sa perception de la Vie.

Le  jardin représente : l´esprit. Tout comme le jardin doit être délicatement planté et fertilisé…et surtout ne pas l´intoxiquer; il en est de même pour notre esprit. Pourtant, nous n´arrêtons pas de remplir notre esprit : de soucis, d´informations négatives… Suivant ce que nous plantons dans notre esprit nous améliorerons notre bien être et nous nous approcherons de notre bonheur …ou nous nous en éloignerons. Notre esprit est notre plus grand trésor et notre seul bien! La réalité la plus exacte : il n´y a pas de réalité absolue! « Peu importe ce qui arrive dans la vie, tu as le droit de choisir ta réaction! »

John interroge son ami revenu de l´Himalaya sur une méthode rapide pour prendre soin de son esprit et penser positivement constamment. Alors Julien lui explique que l´impatience n´est pas de mise et lui rappelle l´histoire du jeune homme parti ètudier avec un Grand Maître, il lui demande combien de temps, il devra consacrer à cet objectif pour l´atteindre; cinq ans répond le Sage…C´est beaucoup de temps répond le jeune homme, mais si j´étudie le double…dix ans rétorque le Sage…et si je m´y mets même la nuit…quince! Comment est-ce possible ?  s´insurge le jeune homme  plus je dis que je vais étudier et plus vous me dites que je tarderai! Le Grand Maître explique: plus tu te concentres sur ton objectif, moins tu prêtes attention au chemin!

Je n´ai pas encore fini de lire ce livre et surtout je ne souhaite pas vous prendre trop de temps en lisant mon article. Donc, si cette histoire vous plait, je vous invite à revenir lire la suite du résumé de ce livre dès demain :-)

« La patience est la mère de toutes les vertus » : n´est ce pas ?

4 juillet, 2012

Vive l’ Espagne

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 13:40

Voilà, l’ Espagne est devenue championne d’ Europe pour la deuxième fois consécutive, à un pas de l’ Allemagne.

Je suis sur Liège, le temps est ensoleillé: on prévoit des orages. Je pense à vous tous mes amis bloggeurs et je passe vous saluer et vous souhaiter un bel été! Je vous écrirai pour vous raconter davantage sur mes humeurs et mes circonstances dans un prochain article.

 

26 février, 2012

Un an déjà!!

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 19:38

Je souhaite vous remercier pour me suivre quotidiennement et pour beaucoup d´entre vous depuis déjà un an. Je désire aussi vous remercier pour tous ces jolis textes, ces belles photos que vous m´invitez à consulter dans vos univers cybernétiques.

Je veux en profiter pour souhaiter un super excellent anniversaire à mon papa, là où il se trouve.

Joyeux anniversaire papa, tu me manques même si je pense à toi tout le temps et que je te sais auprès de mon âme.

Je profite de cette date pour vous redemander quels types de textes vous apprécierez trouver sur ce blog. Si vous êtes satisfaits de mes écrits, si vous les trouvez trop longs, trop courts, trop répétitifs, trop fades… bref: qu´est-ce qui vous plait ici et qu´est-ce qui vous déplait sur mon site ?

 

Merci à vous tous pour ces presque 32000 visites.

3 novembre, 2011

La nuit d´Halloween pour ma princesse et ses amies

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 9:42

21h00 commence la nuit d´Halloween nuit de Halloween

Costumée, La nuit d´Halloween pour ma princesse et ses amies disfrazada002.vignette le potiron pour ranger les friandises, ma princesse et ses petites amies s´apprêtent à faire le premier : « trick or treat »emoticone

le propriètaire de l´appartement L´accueil est fantastique et elles font une excellente récolte.

Dans la rue, l´ambiance est à la fête. Un groupe de jeunes, déguisés pour l´occasion, circulent montés sur des patins :

Dans la rue, la nuit d´Halloween  Les masques sont très représentatifs

Certains viennent vers nous et s´offrent à poser pour la postérité emoticone:

Certains s´offrent pour la photo On remarque que les filles sont un peu impressionnées par leur aspectemoticone

Les filles continuent leur quête de bonbons:

chacun y met du sien et elles sont reçues comme le demandent les circonstances emoticone

Une tête de mort  Têtes de morts, monstres de tous genres apparaissent derrières les portes mais à chaque fois, le potiron se voit honoré de nombreuses friandises à la ritournelle de : « trick or treat, it´s Halloween, give me something good to eat. If you don´t, I don´t care but I will be in your nightmare »emoticone

Satisfaites de leur soirée La fête bat son plein!emoticone

Mais tout a une fin et le parcours se termine dans une grande satisfaction: le potiron est rempli de bonbons

Au retour de la quête  La fatigue se fait sentir  La fatigue se fait sentir mais cela en valait la peine!emoticone

A l´année prochaine : Vive Halloween!

1234
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage