De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

1 novembre, 2011

A notre façon, ma princesse et moi célébrons Halloween :-)

Classé dans : Cuisine avec les enfants,Introduction — ismeraldamadrid @ 20:44

Voilà, cette fête bien que d´origine celtique et gauloise, donc très européenne en soi, a eu son moment de flop sur notre continent! Maintenant, via la voie américaine, elle fait son come backemoticone et commence à prendre de l´ampleur.

D´abord, les commerçants y ont trouvé leur bénéfice: on vend des déguisements, beaucoup de friandises et moulte décorations.

Voici quelques jours ma princesse a participé à un atelier de manualités :

Halloween et en compagnie d´autres enfants, elle a conçu un masque:

La réalisation d´un masque   Le maque achevé  et en moins d´une demi heure avec très peu de matériaux, les enfants sont parvenus à des résultats très honorables emoticone

Ce 31 octobre, nous avons décidé d´élaborer un menu Halloweenien Langue

Pour cela peu d´ingrédients:

du pain de mie,

du fromage à tartiner,

des olives noires, des asperges,

des oeufs cuits dur, des demi pêches au sirop,

du thon à l´huile d´olive ou au naturel, une tranche de jambon par personne.

Et voilà le résultat: Un squelette

nos squelettes  Ici, nous avons mis trois asperges à l´intérieur du jambon pour réaliser le corps.Pour les os du pain de mie (en 3D) donc doublé et fourré de ce qu´on veut (pour nous du fromage au saumon philadelphia).

Pour la tête, un oeuf cuit dur dont on a mélangé le jaune avec du thon et une sauce cocktail. Les yeux sont faits en olives noires et la bouche de ketchup.

fantômes et potirons :-) Ici vous voyez nos efforts à réaliser des fantômes en pain de mie (tartinés de fromage blanc et décorés d´olives pour les yeux…même du ketchup pour la bouche de celui de ma princesse) des araignées se promènent sur les oeufs (elles sont préparées à partir des olives noires) et une tentative d´élaborer un potiron : pêches au sirop fourrées de thon à la mayo et les yeux sont encore des olives noires, la bouche du ketchup!

Et pour courroner le tout, remercions Mr LIDL (notre supermarché préféré):

Une tarte d´Halloween qui a mis la cerise sur le gâteau de notre clin d´oeil culinaire Halloweenien emoticone

Une veuve noire Et la jolie veuve noire fait une incantation pour que le potiron devienne un savoureux dessert !emoticone

Si vous avez pris plaisir à suivre notre aventure diurne halloweenienne, nous vous invitons à rester connectés au blog pour découvrir la nuit d´Halloweenemoticone

31 octobre, 2011

Illusion, magie, effet d´optique ou maitrise d´une Science que nous méconnaissons ? Pour la fête d´Halloween, je vous propose…

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 18:43

Hans Klok, un nouveau « jeune » talent, dépasse David Coperfield en rapidité tout en nous offrant un spectacle aussi captivant :

Image de prévisualisation YouTube

Alors, quel est votre avis ?emoticone

26 octobre, 2011

Le compteur s´affole : huit mois et 10 000 visites. Merci à vous tous :-)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:18

Voilà aujourd´hui, je vous dédie ces quelques lignes à vous bloggeurs qui me faitent régulièrement le plaisir de me laisser un commentaire; et qui par vos visites permetter au compteur de chiffrer à ce jour plus de 10 000  visites.

Je vais donc citer Dimdamdom (Domi), qui est aussi la directrice de l´annuaire des nuls, déjà très connu parmi les bloggeurs, Souvenirs9 (Anne) qui par à travers ses articles nous laisse une note de nostalgie;  1671137 (Christophe): une surprise nouvelle nous attend chaque matin, choses.biz  (Nettoue) des articles qui nous offrent une information vraiment intéressante et souvent surprenante; janseng nous égaye à travers de la musique tout en nous offrant des informations diverses et intéressantes; début2011 nous transmet d´une manière originale, à partir de magnifiques photos des particularités de nos régions; chasseurdimagesspirituelles , loïc nous ouvre la porte de son univers tout en poème, nous accédons à une vision de la Vie très sensible et pleine de bon sens; saveursdailleurs (leila), afmat : deux cuisinières impressionnantes que je ne pourrais départager et qui savent vous inciter à préparer leurs recettes, vous facilitent le quotidien au niveau des fourneauxemoticone; jcn54 (Jean Claude), binicaise (Jacqueline), vous offrent de magnifiques photos; coucouvousunblog (Tän) des articles très originaux. Il m´est important de citer MichèleHardenne dont les poésies savent si bien nous faire rêver et les récits nous accrochent jusqu´au bout de l´aventure.

Récemment, et surtout depuis que l´annuaire pour les nuls a lancé opération : blog à l´honneur, j´ai la joie d´avoir la connaissance virtuelle d´autres bloggeurs : nananath, Lunazione (Luna) un blog qui vous fait découvrir tout un univers de livres, bd, des plus intéressants; nanha, où le rire ne manque jamais et dans la même dynamique : septbleu (Martine) sait nous faire rire aux éclats avec ses amusantes histoires drôles, unhumourdeblog (José) dont le titre  dit tout emoticone.  Et dernièrement, j´ai fait connaissance de : setg (Gaëlle) nous présente les mille et une astuces pour survivre aux enfants emoticone.

Voilà, je souhaite vous remercier pour l´attention que vous portez à mes déliresemoticone et pour tous ceux qui souhaitent rester dans l´ombre, je désire leur communiquer le bonheur que je ressens quand je constate qu´un visiteur est passé me lire emoticone

Il est sûr que tous ceux qui m´ont laissé un commentaire au cours de ces huit derniers mois n´ont pu être repris sur la liste, mais si d´ici les quinze mille visites, ils deviennent plus fidèles à mes écrits, je leur réserverai une place de choix, au premier rang de l´article commémoratifemoticone

Et je conclurai ainsi:

« Dix mille visites

tu l´as dit vite!

Que de bonheur

cela donne à mon coeur!

Voir le compteur témoigner

de ces fréquents passages;

me donne vraiment à penser,

dommage que je ne connaisse pas les visages!

Humblement je vous remercie

pour ce temps que vous me consacrez »

21 octobre, 2011

Préparatifs pour une fête ?

Classé dans : Humour,Introduction — ismeraldamadrid @ 10:07

Voilà, bien que ce soit du réchauffé, cela reste toujours d´actualité. Nous voulons que nos chères têtes blondes soient les rois de leurs fêtes d´anniversaire. Dans l´école de ma princesse, il est de coutume d´offrir aux petits camarades de classe, le jour de la naissance du bambin une petite babiole (souvent des caramels mous) et en contrepartie, les petits amis chantent en son honneur.

Alors, ma petite princesse et moi avions préparé pour cette date (périmée tant soit peu : le 06 octobre!emoticone) des ballotins de caramels mous :

ballotin de caramels mous Voilà le résultat!

Cela n´occasionne pas trop de travail, il faut juste savoir s´organiser. D´abord acheter les petits sachets et la ficelle pour les fermer. N´oublions pas les bonbons. Ensuite, il suffit de les répartir de manière équitable et semblable entre les « récipients » et le tour est joué:

Le résultat du travail à la chaine :-) D´accord, je n´ai pas découvert l´Amérique, ni le couteau à couper le beurre …quoiqueemoticone! Mais le résultat est flamboyantemoticone:

j´ai bien le droit de me lancer des fleurs non ?emoticone Vous serez bien là pour m´envoyer les épines!emoticone

les ingrédients Voici un assortiment de ce qui garnissait les sachets.

Et enfin, je vous montre ma princesse soufflant son premier gateau d´anniversaire de ses 10 bougies :

Happy birthday to you Dans l´intimité de la cuisine, à son retour de sa journée scolaire. Je me suis fait un plaisir de lui offrir cette surprise!emoticone

Avant de fermer cet article, très « privé », je vous dois bien un petit clin d´oeil d´humour (pour ceux qui auront eu le courage, d´arriver jusqu´au bout du texte emoticone). Bon attention, ce n´est pas du grand art, et pas des plus raffinés emoticone; mais moi, cela a eu le mérite de me faire au minimum sourire emoticone:

« Une jeune dame se regarde dans le miroir de la salle de bains et soupire en s´exclamant:  » je serais ravie d´avoir de plus gros seins » Son amoureux depuis la chambre lui répond: « Chérie, essuie toi tous les jours, avec un morceau de papier de toilettes entre les seins  »

- Ah! répond-t-elle surprise! Et pendant combien de temps ?

- Des années, rétorque le jeune homme.

- Tu crois vraiment que cela fonctionnera ? interroge l´intéressée dubitativeemoticone

- Cela a bien marché avec ton cul !! emoticone

Bon, c´est vendredi…je me retire en cloturant cet article emoticone

18 octobre, 2011

le leurre social

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 12:29

emoticoneLe leurre dans lequel on nous immerge semble commencer par l´attachement. Ce lien aux choses, aux gens, prend une ampleur, s´épanouit de telle manière qu´au bout du compte, nous passons à côté de merveilles que nous ne nous permettons de découvrir parce que nous avons offert notre « fidélité », notre « amitié »,  à un petit nombre. Ainsi, il nous faut d´abord être fidèle de corps à notre conjoint, nous avons notre meilleur/e amie avec qui nous nous devons de tout partager, nous signons un contrat avec notre employeur…toutes ces chaînes nous retiennent et en définitive, restreignent notre univers.

Contents ou mécontents, inconsciemment (parfois par peur) nous persistons dans l´environnement que nous nous sommes construits, mais non pas « de bon coeur », souvent contraints par « l´éducation », suivant les consignes sociales. Il nous est inculqué des stéréotypes, des clichés….qui balisent notre cheminement et qui conduisent notre Vie, sans que nous ne prenions conscience que ce sont des freins à notre « bonheur ». Si, parfois, nous remarquons que nous sommes insatisfaits, une impuissance semble nous envahir à tel point, que notre esprit prend vite le dessus de notre réflexion pour nous distraire de notre « souci » et finalement, le mal être s´installe dans notre état d´âme en voisin de « palier » et nous nous évitons soigneusement chaque matin et chaque soir, afin de ne pas reconnaître que nous ne sommes pas heureux car nous vivons trompés par cette Société! L´individualisme souffre d´être montré du doigt par l´ensemble des Êtres Humains à qui il est bien entendu demandé « de s´effacer au bénéfice » du groupe. L´individualisme est associé à l´égoïsme et donc considéré comme une attitude blamable! Pourtant ne sommes nous pas des individus, tous uniques et différents..comment alors cette différence peut elle se « réaliser » si elle doit être limée pour le bien de la Société ?

Bon, ce ne sont que quelques réflexions de fin de matinée, je dois avoir faim…je dresse la table et je vais me rassasier pour que ce repas me redonne un sourire réconcilié avec la Société et surtout pour prendre plaisir à votre compagnie, amis bloggeurs

11 août, 2011

Confusions en amour :-(

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 14:24

L’amour est gratuit et inépuisable. C’est une valeur précieuse; la plupart d’entre nous faisons l’objet d’un manque d’amour ou tout du moins souffrons nous, dans notre relation à ce sentiment. Un côté abstrait le rend difficile à cerner. Les définitions sont nombreuses et nous pataugeons vis à vis de l’attitude qu’il nous faut adopter.

Deux grandes tendances apparaisent: un  regard romantique assez langoureux, dans la dynamique chevaleresque ou conte de fées; l’autre exige plus dans l’aspect du concret ou du matériel. Donc en présence d’une hypothétique germination d’un éclat d’amour, fusent des interrogations de tous types: suis-je aimé ? est-ce de l’Amour ? est-ce que je l’aime?

Pour répondre à ces questions, il devient important de s’assurer que nous maîtrisons le sens de ce mot. Nous vivons dans une société qui constamment fait référence à cette notion; mais tenant compte, des variantes, de l’évantail de gamme, il faut donc se positionner personnellement suivant notre ressenti et notre caractere. Prendre du recul, par rapport à notre entourage et notre éducation, ne pas se laisser influencer ni par le qu’en dira-t-on, ni par la pression sociale, les préjugés…

Lors des premiers pas effectués dans la constitution d’une relation sentimentale, la confiance représente certainement un pilier indiscutable de la stabilité de cette union. La confiance peut s’ébranler vite au premier faux pas, c’est pourquoi la sincérité est de mise. Mais ce concept est altéré par l’opinion que certains mensonges seront davantages bénéfiques que la Vérité. « La victime » de ce petit jeu est touchée de plein fouet et souvent ne sera plus disposée à accepter d’autres relations déterminées comme « amoureuses ».

L’Amour, donc nous rend fragiles; car nous considérons ce sentiment sans égal, nous pensons investir sans compter en douces conduites, en mots doux, voir plus. Cela part de l’intention de séduire, afin de réveiller auprès de l’être élu un sentiment d’amour réciproque. Mais l’Amour demande-t-il  de la séduction ? La séduction a une fin, un objectif, donc il se peut que l’action agisse dans une durée de temps limitée. Que penser de l’Amour ? Peut on en dire qu’il s’agit d’un sentiment pur, avili par l’Être Humain ?

15 juin, 2011

« L´arbre qui cache la forêt »

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:13

Déjà au lycée, on nous proposait de disserter sur ce sujet!

Mais que cache l´arbre: l´Amour, les vertus de l´Amour!

En effet, l´Amour est une médecine douce, un remède contre tous les maux: d´ailleurs ne dit-on pas « se nourrir d´amour et d´eau fraîche ».

Il existe différentes catégories  d´amour : la relation à « son conjoint » mais aussi l´amour amical à des personnes qui vous entourent et vous apportent au quotidien un peu d´air frais dans ce monde pollué; il y a l´amour filial: cet enfant qui vous comble au quotidien par sa candeur et sa spontannéité; bien sûr, l´amour envers les parents vous nourrit aussi d´un appui moral tout au long de votre vie, qui vous permet d´avancer et de vous sentir sûr de vous. L´Amour vous épanouit et vous fait croître, vous vous sentez légers, détendus; vous vivez en paix avec vous mêmes et cette quiétude fait boule de neige : vous offrez autour de vous un apaissement qui séduit ceux que vous fréquentez. Donner et recevoir l´Amour augmente l´estime de soi! Innocent

Enfin vous rayonnez de bonheuremoticone

Qu´est ce qui cache cette forêt de bien être ? le matérialisme social, l´ambition, la jalousie envieuse (envers autrui, on regarde son acquis sans s´inquiéter de vérifier si le bonheur est bien au rendez vous de ces personnes). Vous êtes en compétitions avec les autres, mais finalement vous terminez également en compétition avec vous même. On vous encourage à vous surpassez, vous devez atteindre ces objectifs à tout prix: un bel emploi, une belle famille, un bon salaire, une bonne maison, un beau look…une course contre la montre commence dès les premiers pas: les parents dans les parcs, épient les enfants: le sien doit dépasser les autres par son agilité, par sa maîtrise des premiers mots!  L´allure du bébé soigneusement habillé, dans une tenue de chez « prémaman » doit le mettre en valeur!

Quelle place accorde-t-on à l´Amour dans ces circonstances ? Quelles sont nos priorités ? A-t-on le temps d´extérioriser le temps? Dispose-t-on de plus de quelques instants pour dire « je t´aime » pour un tendre calin ? Ou consacre-t-on ces précieuses minutes : à rédiger le rapport pour la réunion de demain au bureau; pour acheter le pain du sandwich du dîner…ou simplement : les réserve-t-on au film de 21h00 ou au match de foot de 20h00 ?emoticone

Quelle place concédez vous à l´Amour ? Suffisament pour prendre le temps d´échanger quelques paroles avec une personne agée, assise seule sur un banc.  Savez vous d´ailleurs qui peut être cette personne  : a-t-elle une famille ? il faut supposer que oui! Alors : quelle est l´attitude envers elle de ses proches ?;  Une accolade à un ami: le faites vous spontannement ?; Invitez vous vos voisins pour converser, les soutenir dans leur quotidien : mais d´ailleurs, que savez vous de leur quotidien ?  Suffisamment pour leur tendre la main s´ils étaient dans une situation délicate ?emoticone

Quand l´Amour nous tient, nos vibrations changent et notre Aura éblouit; notre regard à la Vie devient limpide, la beauté de l´Univers nous pénètre et ressort de nous en enveloppant ce qui nous entoureSourire

3 juin, 2011

Amour, Union, Famille, Individualisme, Célibat : que choisir ?

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 12:29

L´Etre Humain, semble éprouver beaucoup de difficultés à envisager vivre seul. Cette éventualité est directement associée au concept de solitude et cela nous déprime, car notre perception de la solitude est négative.

Malgré que l´éducation actuelle met maintenant davantage l´accent sur l´individualisme et admet la possibilité pour tout chacun de se prendre en main économiquement de manière à subvenir à ses moyens. Depuis quelques années, la femme indépendante financièrement devient un modèle et non pas un mouton de panurge.

D´un autre côté, la mise en pratique constitue un véritable casse tête chinois: le chomage augmente de manière démesurée, les prix des logements sont montés en flèche et faire ses courses coute une petite fortune.

Que se passe-t-il donc en ce 21ème siècle ?

Il semble que les magnats de l´économie s´obstinent à contraindre la population prolétaire à se constituer en couples ou familles.

Donc dans les années 80, on avait dédramatisé le fait de vivre en célibataire, c´était d´ailleurs vu comme un signe de libéralisation et d´attitude moderniste. Les préjugés relatifs à cet état civil étaient abandonnés, il n´était plus question de coiffer Sainte Catherine et le vieux célibataire endurci n´était plus pointé du doigt.

Cependant depuis quelque temps, on dirait que les gens souffrent de la nostalgie de la traditionnelle image de la famille américaine des années 50, cette vision sociale nous revient également inculquée par les dessins animès venus d´oûtre mer: d´abord les Simpsons, ensuite American Dad, mais si nous jetons un oeil sur ceux qui nous sont envoyés du Japon: Doraemon, Shin Chan. Nous sommes témoins de ce nouveau modèle, retour au passé: l´épouse au foyer prend soin de ses rejetons pendant que le mari gagne la pitance à l´extérieur.

http://www.wat.tv/video/shin-chan-66-saison-vf-1gecb_2fgmv_.html

Etait-ce un combat de la femme pour sortir du carcan de l´esclavitude de sa cage aux dorures pas toujours de l´Or le plus pur ?

Et aujourd´hui, sont-ce les femmes qui envient la situation de leurs grand mères préparant les soupes, les confitures à la maison, repassant les chemises de leurs maris, de leurs enfants et passant la nuit éveillée aux côtés de leurs chérubins malades pour que le mari se repose en toute quiétude ?

Ou bien les hommes n´assument-ils pas leurs rôles de papas impliqués dans le quotidien de leurs enfants: les conduire à l´école, les aider à terminer leurs devoirs; après avoir affronté le travail à l´extérieur ?

La quantité de couples divorcés de la génération des années 80 pourrait-elle constituer un des motifs qui nous amène à ce nouvel aspect de la Société ? Les enfants devenus adultes aujourd´hui, veulent offrir un cocon, un nid familial à leur progéniture ?

La course au mari/à l´épouse reviendra-t-elle à la mode ? Internet présente de nombreuses alternatives pour rechercher l´homme/la femme de sa vie. Ce n´est évidemment pas la panacée; les dangers du net sont suffisamment indiqués tout autour de nous. Comme la fourmilière sociale où nous évoluons, la diversité des objectifs de tout chacun sont un large évantail. Néanmoins, les réseaux sociaux représentent un outil pratique pour tenter l´aventure de la vie de couple.

Le 21ème siècle nous reviendra-t-il sur une ligne de conduite plus proche de celle des années 50 : que nous restera-t-il alors  de la révolution sociale, sexuelle de  mai 68 ? Quel sera son poids dans les lignes de l´Histoire ? Que reste-t-il de mes 20 ans ?

Et que dire de la force du slogan: « Travail, Famille, Patrie » peut-on créer un lien entre la dynamique sociale qui s´entrevoit et ce concept de la Vie sociale ? Alors Mai 68: tous ces réactionnaires de cette époque étaient- ils de doux rêveurs, des théoriciens dans l´erreur ?  Une page est-elle tournée ? Mais malgré cela, il restera toujours une empreinte du passé sur le présent, et les efforts fournis par certains pour changer le monde, même si ce ne fut qu´un grain de sable sur une plage, auront été un engrenage positif dans l´évolution de la Vie sociale.

Do you agree ? Qu´en pensez vous ?

Bon je reconnais qu´aujourd´hui, je me suis laissée aller à une prise de têteemoticone!!!

4 mai, 2011

Sur yahoo Q/R, les interrogations dans le domaine des relations amoureuses abordent le sujet du romantisme

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:21

Il est un fait certain que de tous temps, les bonnes manières s´associent au romantisme, à la galanterie et à la sensibilité. La femme étant considérée comme faible, sensible, rêveuse, sentimentale, romantique. Pendant des siècles, Il était sous entendu que la Femme souhaitait se voir entouré et choyée par un homme attentionné, romantique, qui l´adule, se conduise avec elle comme avec une princesse. D´un autre côté, le monsieur idéal se devait d´avoir une forte personnalité, assumant les responsabilités professionnelles et règlant lui même les problèmes administratifs, financiers … L´épouse, la femme idéale prenait soin de la maison, de la famille : travaux ménagers, de couture … Cette image, cette conception du couple parfait aux yeux de la Société avant Mai 1968 n´est évidemment qu´apparence, car dans de nombreux cas, la femme se devait de sortir travailler pour compléter le salaire de l´époux qui avait peu de gestes galants envers elle et dont il ne fallait pas espérer la moindre note de romantisme.

Au 17ième siècle, se développe toute l´imagerie du romantisme dans la Société aristocratique. Ainsi nait la carte de tendre et toute une séries de règles pour courtiser sa belle. Cette atmosphère poétique semble marquer les générations suivantes et créent la notion de la jeune fille « fleur bleue ».

Les années 80 révolutionnent la vision de la relation hommes/femmes; ces dernières se libèrent comme dit Coockie Dingler;

Image de prévisualisation YouTube

et leurs demandes changent : que désirent-elles ? Quelles sont leurs attentes ? En quoi consistent leurs aspirations ? Les hommes ne maîtrisent plus la situation, ils éprouvent une certaine difficulté à assumer leur rôle : un nouveau rôle ? Ils l´ignorent.

Et maintenant, que nous sommes au 21ième siècle, ils s´interrogent sur le sens du romantisme de nos jours:

http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Ag_mOz5Tal1hOIG.Urcjna6GJXRG;_ylv=3?qid=20110503155749AAoLzjX.

L´évolution de la Société a mis du flou dans les repères sociaux; et hommes et femmes souffrent un mal être, pendant que se créent de nouveaux rapports.

3 mai, 2011

Quand un ami vous quitte, il pleut sur votre coeur

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 15:49

Alors, d´autres amis vous entourent pour sécher vos larmes du mieux qu´ils peuvent.

Certains Etres chers ne font pas partie de l´ordre du genre humain, mais ils sont à vos yeux tout aussi importants que n´importe quel membre de votre famille, son départ vous rend triste et vous vous retrouvez abattu, le moral dans les chaussettes, les souvenirs pleins les yeux.

Aujourd´hui, une amie a perdu sa plus grande et digne confidente, alors avec ces quelques lignes, je veux qu´elle prenne conscience que nous sommes tous là pour lui donner la main virtuellement mais une main pleine de tendresse, de réconfort et qu´on lui insuffle du courage pour qu´elle remonte la pente.

A son amie Siran, je lui souhaite que le voyage se passe sans incidents majeure et qu´à l´arrivée, elle soit attendue par tous ceux qu´elle portait dans son coeur et qui l´ont quitté bien avant.

Voilà Michèle, cet article il est pour toi, j´espère que tu parviendras à gérer ton chagrin. Ce n´est pas facile de remonter le moral quand on sait par quoi passe la personne qui vous tient à coeur et qui souffre mais je souhaite avoir apaiser un peu de ta douleur.

1234
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage