De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

3 avril, 2011

Et Gerard Pique « in love » rapproche du titre du championnat le Barça

Classé dans : Un peu de sports ? — ismeraldamadrid @ 9:48

Ce samedi 2 avril, à 20h00, sur la pelouse du Santiago Bernabeu (je vous présenterai ce stade prochainement), se déroulait la rencontre entre le Real Madrid et le Sporting. Pendant 79´rien ne se passe sur le terrain, quand soudainement à la grande surprise des spectateurs, de las Cuevas, joueur du Sporting marque un goal à Iker Casillas. Le match poursuit son cours et s´achève sans rien changer au résultat.

Voilà qui rend le match suivant: Villareal contre FC Barcelone beaucoup plus excitant. Et pourtant pendant 67´, sur la pelouse du Madrigal, le score s´affiche nul. Un équilibre entre les deux équipes se maintient, chacune d´entre elles souhaite remporter les trois points. Le Barça veut creuser l´écart par rapport au Madrid dans cette course au titre du championnat. De son côté le Villareal souhaite occuper la troisième place au classement général. Soudain à la 67´Gérard Piqué dont je vous ai parlé précédemment inscrit un but..un goal d´or car il s´agira de celui qui fera remporter la victoire à son équipe.

Image de prévisualisation YouTube

Gérard Piqué amoureux depuis quelques mois de la sensuelle et voluptueuse chanteuse Shakira vivrait-il  les effluves de la potion magique de cette relation sentimentale? Le voilà animé d´une détermination, d´une assurance sur le terrain qui le rendent non seulement efficace en défense, poste qu´il occupe dans l´équipe mais il nous apparait insufflé de la volonté de vaincre et dans son élan, il dribble tout le monde jusqu´à (épaulé bien sûr par ses compagnons: Affelay, Andreas, Dani and Adriano lui ont filé un bon coup de main) laisser sur cette pelouse l´empreinte de son pied qui fera beaucoup parlé de lui!

L´Amour ferait-il des miracles ?emoticone

2 avril, 2011

Le temps nous joue des farces

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 13:58

Nous sommes pris dans une spirale de course contre le temps, celui ci nous file entre les doigts et tandis que nous tentons de le rattraper, nous passons à côté de milliers de merveilleuses situations.

Quand prendrons nous conscience, parviendrons à discerner entre ce qui importe vraiment et ce qu´on nous fait croire que c´est important ? Nous avançons souvent dans la vie, les yeux bandés, en aveugles; guidés par les propos que nous tient la Société. Nous obéissons sans nous interroger aux normes dictées….jusqu`enfin, dans des circonstances particulières, propres à tout chacun, nous comprenons que nous sommes trompés.

La ligne de conduite qui nous est imposée ne convient qu´à certains, une minorité qui tire profit de l´esprit grégaire qu´on nous a inculqué depuis l`âge du berceau. L´intérêt est le roi du monde, nous tirons tous les fils des marionnettes, nous sommes tous des poupées de chiffons sur lesquelles d´autres tirent de nos fils. Nous agissons, nous réagissons, nous interagissons en fonction de nos intérêts. Mais connaissons nous vraiment nos intérêts ? Nous tatonons dans la vie pour découvrir ce qui nous rend heureux, nous croyons atteindre le bonheur et nous nous apercevons que ce n´est pas notre félicité: seulement un miroir aux alouettes. Une fois de plus, nous nous sommes laissés enjolivés par l´air ambiant: l´éducation (les principes, les valeurs inculquées), les modes, les médias, les relations sociales, familiales tout cela a participé à la construction de notre bien être…Et nous nous interrogeons encore pourquoi ressentons nous un tel mal être !!emoticone

Je vous laisse ici une réflexion issue de mes neuronnes enflammées en ce second jour du mois d´avrilemoticone; j´espère recevoir votre feed back sur ce sujetEmbarasse et je vous en serais très reconnaissante.

Un nouveau réality show se met en place

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 11:45

Six hommes mariés seront abandonnés sur une île, chacun sera pourvu d´une voiture et en compagnie de trois enfants. Chaque enfant s´adonnera à deux sports ou il suivra des cours de danse ou de musique.

Sur cette île, il n´y a pas de snacks.

Chaque homme a pour mission: prendre soin de ses chérubinsemoticone, faire le ménage dans sa hutte, cuisiner, faire la lessive, expliquer les leçons non comprises par les enfants pour qu´ils puissent achever leurs devoirs scolaires, faire les paiements des factures et bien gérer le budget attribué pour les six semaines. La décoration de la maison court à sa charge: soin de plantes, mise en place de rideaux, portraits, autres ornements….

Chaque homme devra se souvenir des dates anniversaires de tous ses proches: familles, amis, collègues et le leur souhaiter le jour venu.

Il devra accompagner ses enfants aux rendez vous chez le pédiatre, dentiste, coiffeur…

Il devra s´occuper des préparatifs des célébrations des anniversaires de sa progéniture et aussi participer dans l´élaboration des costumes pour carnaval ou autre fête. Il faudra amener chez leurs amis ceux qui y sont invités et ensuite aller au parc avec les autres, jouer au ballon ou à la poupée pendant qu´on attend l´heure de reprise du reste de la troupe éparpillée parfois sur différentes zones de l´îleemoticone.

Ils pourront se délasser devant la TV quand les enfants seront au lit et que toutes les tâches seront accomplies mais il se peut que la télé comande soit entre les mains d´une autre personneemoticone. Ils devront border chaque soir leurs bambins et leur lire ou leur raconter une histoire pour les aider à s´endormir. Le matin venu, ils doivent leur préparer le déjeuner, les coiffer, leur rappeler de se brosser les dents et se laver mains et figure, leur donner un coup de main dans l´élaboration de ces tâches si nécessaire et ce bien sûr dans un temps imparti.

Ils ne doivent pas omettre de s´épiler les jambes, prendre de s´hydrater le visage, d´être rasés de près et de porter le costume/cravatte tout le long de la journée.

Ceci n´est que la part des activités auxquelles ils participeront tout en conservant leur journée de travail à l´extérieur.

Les enfants décident qui quitte l´île sur base de la qualité du rendement dans la maison et en leur compagnieemoticone. Le gagnant ne remportera le prix que si une fois élu, il a un rapport charnel passionné avec son épouse.

Le prix : le meilleur papa et mari de la compétition emoticone

 

Nous espérons que beaucoup de papas s´inscriront au concours pour le plus grand bonheur des mamans.

 

 

 

1 avril, 2011

La timidité se bonifie-t-elle en une sensibilité accrue ?

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 18:09

Je vais m´essayer sur ce sujet suite à un commentaire que Bernard a rédigé sur mon antérieur article.

La sensibilité accrue souligne la délicatesse, la finesse des sentiments de ceux qui en sont dotée. Cette caractéristique développe la réceptivité de l´Etre Humain avec ses pro et ses contres, car si sous l´emprise de la sensibilité, les personnes se présentent sous une plus ample grandeur d´âme, elles souffrent également davantage du caractère abrupte de pas mal de leurs congénaires. Elles semblent faibles et font l´objet de moqueries fréquentes surtout enfant ou adolescent. Ce qui peut les conduire à développer un complexe d´infériorité vis à vis de leur entourage.

Bien sûr, on peut concevoir « la timidité comme bonifiée auprès de la sensibilité accrue » si on considère l´attitude de quelqu´un, qui empreint de gauche timidité (envisageable néanmoins comme un trait de séduction, car elle rend attendrissant/e celui/celle qui en est pourvu/e) renforcée par cette splendide sensibilité (capable de percevoir des notes insoupçonnées de douceur, d´élégance, d´esthétique…dans tout ce qui l´entoure) comme moins introvertie, plus rêveuse, plus romantique.

Ce « défaut » apparaitrait dès lors sous l´angle d´une « qualité » ?

Isabelle, clin d´oeil à une nouvelle star

Classé dans : Non classé — ismeraldamadrid @ 15:46

Toute douce et indépendante, câline et tendre à ses heures, je n´en doute pas du tout.

Alors en son honneur, une chanson de Jacques Brel

Image de prévisualisation YouTube

 

Bisous ronronants à Isabelle

31 mars, 2011

La timidité: pourrait-on la considérer comme un « handicap » social ?

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:38

Suite à la lecture d´un commentaire concernant un de mes antérieurs articles, je me suis surprise à m´interroger sur ce trait de caractère. Serait-ce possible qu´il touche un pourcentage assez important de personnes ? J´enploie ce terme car généralement les gens de ma génération, qualifions de cette manière la timidité. Maintenant, les psychologues enseignent qu´il s´agit d´un sentiment.

Enfant, nombreux sommes ceux qui rougissons pour un oui, pour un non, la remarque d´un adulte qu´elle apparaisse sous forme de compliment ou de réprimende nous fait sortir les couleurs.

Adolescent, beaucoup éprouvent des difficultés à s´adresser aux personnes du sexe opposé. La communication se complique davantage si elle se teinte du sentiment amoureux. Au manque d´assurance que caractérise la timidité s´ajoute la peur du refus.

Si comme le dit le Petit Larousse, la timidité consiste en : « manque d’assurance, de hardiesse dans les rapports avec autrui » peut on l´associer à un manque de confiance en soi ? Si c´était le cas, ce manque de confiance en soi aurait été développé dèjà très jeune, dans la petite enfance. Cela engage à penser que la relation enfant/parents(famille) et éducateurs joueraient un rôle important dans l´ »acquisition » de cette posture adoptée dans les relations sociales. Ceci ne ressemble pas à un non sens, puisque la timidité se vérifie dans la conduite en Société, vis à vis de ses semblables.

Cette facette de la personnalité démontrerait-elle une grande sensibilité de la part de la personne concernée ? Les timides sont-ce des Etres délicats qui réagissent à la conduite, aux propos de leurs semblables par cette attitude particulière qui se remarque à la rougeur des joues et au regard fuyant ? Blessé dans leur amour propre ou anticipant un feed back peu flatteur de la part de l´interlocuteur,  ces personnes peuvent également agir de manière introvertie; se renfermant dans leur monde …de rêves et évitant régulièrement les rapports avec leurs semblables et les réunions mondaines. Cette contenance se poursuit parfois également à l´âge adulte.

De nos jours, ce phenomène est décrit par les psychologues comme « l’anxiété sociale non pathologique ».

J´espère que vous ayiez trouvé une certaine cohérence dans ma réflexion et qu´elle vous ait  convié à votre propre investigation sur le sujet.

 

Une promenade jusque « La Casa de Joaquin Sorolla » (la maison de ce grand peintre)

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 19:07

Suite à mon dernier article, vos réactions m´ont convaincue de votre intérêt pour mes propos divers, donc je me résouds heureuse à poursuivre sur cette voie; en espérant que vous m´accorderez à votre tour, votre opinion objective en quelques mots brefs ou longs, j´aime beaucoup vous lire.

Après nous être rendus au musée de cire, je voudrais que nous nous approchions jusqu´au musée de Joaquin Sorolla qui s´élève aussi dans mon quartier. Joaquin Sorolla y Bastida est né en 1863 à Valence et est mort en 1923 dans un petit village proche de Madrid (Cercedillas). Il a commencé à suivre des cours de dessin à l´école des Artisans en 1874 et a quitté l´école diplôme en poche en 1879. Lá il s´inscrit enfin aux Beaux Arts où il rencontra d´ailleurs son futur beau frère: Juan Antonio Garcia. Il épousera Clotilde Garcia en 1888. 

Il participe à plusieurs concours provinciaux et différentes expositions, tandis qu´il étudie l´oeuvre de Velazquez et le musée du Prado (où je vous conduirai dans une prochaine sortieemoticone); en 1883, il obtient une médaille dans l´exposition régionale de Valence et d´autres succès dans les années qui suivent.

En 1885, il se rend à Paris en compagnie du peintre Pedro Gil; pendant ce séjour il fut marqué par la tendance Imprésionniste et s´en inspira pour son oeuvre religieuse « L´enterrement du Christ ».

En 1889, Sorolla et son épouse fixent leur résidence à Madrid et ce grand peintre commence à acquérir une certaine renommée. Après un nouveau passage par Paris, il se lance dans le style  »luminisme » et peint des paysages propres à la zone méditerranéenne. Beaucoup s´inspirent de la còte de Valence, du bord de mer, des vacanciers…

Après plusieurs voyages à travers de l´Europe, essentiellement en France et en Angleterre, il organise une exposition à Paris de plus d´un demi millier de travaux, ce qui lui valu une reconnaissance mondiale. En 1909, il exposera à New York et en 1911, à Chicago. l´Hispanic Society of America lui commendera quatorce muraux qui portent le nom de Vision d´Espagne. Il s´atela d´arrache pied à cette tâche entre 1913 et 1919. Nous conservons de lui, aussi des portraits.

La maison de Sorolla de Madrid qui se situe C/General Martinez Campos. 37 fut construite pour sa famille en 1911. L´architecture fut conçue de manière à séparer l´atelier du peintre du reste du logement qui avait un accès direct au jardin.  Le rez de chaussée abritait : le salon, la salle à manger et d´une petite salle de séjour, le premier étage était réservé aux chambres pour le couple et les trois enfants (quatre chambres à coucher). Au décès de ce grand personnage, son épouse fit don via son testament, de ce lieu à l´Etat espagnol pour qu´il devienne un musée en l´honneur de son époux.  En 1931, il fut inauguré avec pour directeur le fils de Joaquin Sorolla.

Maison/musée de Joaquin Sorolla 

Pour arriver à ce lieu prestigieux de culture, il faut repartir de la glorieta del Pintor Sorolla où nous avions pu admirer la belle église Parroquia Santa Teresa y Isabel (doutant de la qualité de mon lien, je vous le reporte à nouveau ici : http://ismeraldamadrid.unblog.fr/2011/03/24/de-canal-a-colon-continuons-la-promenade-de-mon-quartier-et-decouvrons-le-musee-de-cire/), sur ce rond point vous prenez la première à gauche qui est la rue en question : General Martinez Campos, vous la descendez tout le long pour y découvrir le musée.

Le jardin est à lui seul déjà toute une oeuvre d´art:

le jardin   le jardin sous un autre angle  Un espace pour s´asseoir

Outre toute la verdure, il y a des coins d´eau et des endroits pour se reposer.

A l´intérieur, de nombreuses toiles de l´artiste nous permettent de découvrir son évolution au cours de sa vie dans les différentes orientations de son temps.

peinture de Sorolla   la mer et ses voiliers   Portrait

 

J´espère que ce petit parcours du musée de Sorolla sera pour vous un avant goût d´une prochaine visite à Madrid pour y découvrir de visu les oeuvres de ce peintre du XIX/XXième siècle.

30 mars, 2011

Qu´est-ce qui motive vos commentaires ?

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 11:21

Depuis quelques semaines, je mets par écrit, mes pensées, une partie de ma vie privée, quelques « reportages » sur la Société -principalement sur ce que sur le moment même m´interpelle dans le Monde- et je vous les livre à travers de ce petit blog que j´ai rendu public, afin de recevoir votre feed back et parvenir ainsi à me faire une idée de comment va le Mondeemoticone

Je constate que certains de mes écrits font l´objet de plus de commentaires que d´autres, alors je m´interroge; quelles peuvent en être les raisons ? Est-ce que le sujet était moins attrayant ? La rédaction de l´article moins plaisante ? Manque de punch ? Je vous soumets donc ce texte-sondage- afin que je puisse apprendre à vous connaître à mon tour. Que pensez vous de mes articles, mais surtout quel type d´écrit aimez vous lire ?

Quand on entre dans son blog-en ce qui concerne le mien, en tous cas- on constate qu´il ne manque pas de passage, mais le rapport passage/commentaires est désiquilibré. Pourquoi les réactions aux textes sont si peu nombreux ?Triste Qu´est-ce qui vous retient de donner votre avis sur ce que vous lisez ?emoticone

J´espère que vous m´aiderez à résoudre cette énigme: un grand mystère pour moi, car lorsque je passe sur un blog, je m´efforce toujours d´apporter mon opinion à ce que j´y lis. Je serai comblé et vous serais très reconnaissante, si vous m´apportiez maintenant, votre point de vue; sur l´impact de mon blog, sur ses besoins, et sur vos goûts personnels, en général.

 

29 mars, 2011

J´ai découvert : Jean Pierre Augier

Classé dans : quelques poésies — ismeraldamadrid @ 14:53

Voilà pour vous qui habitez dans les Alpes Maritimes, vous allez me dire que je n´ai pas dû inventer l´eau chaude! Mais là, j´ai vu ses oeuvres d´art : ses sculptures. Ce monsieur né à Nice en 1941 se sert des vieux bouts de fer, de la ferraille pour leur redonner vie et créer ses chefs- d´oeuvres! Ses sujets sont divers: des couples, des femmes, les animaux, les fables, la maternité toute la Vie est représentée dans ses travaux. On perçoit tout le bonheur qui anime l´auteur dans le résultat du travail!

Image de prévisualisation YouTube

 

J´espère qu´à votre tour, vous aurez pris goût à visionner son répertoire! emoticone Si vous avez l´occasion d´assister à une de ses expositions, ne la laissez pas échapper!

28 mars, 2011

Il se fait que dans les hautes sphères on se trompe aussi! :-(

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:32

Il semble que dans la société (numéro deux mondial de la distribution) Carrefour, on se soit laissé embobiné, en 2009, lors de l´entretien d´embauche du nouveau directeur commercial/marketing, qui a su éblouir la galerie en usant d´une technique vieille comme le monde et toute simple: donner de ses qualifications, expérience, connaissances l´impression qu´elles sont plus conséquentes qu´en vérité. Et dire, que les formateurs à la recherche d´emploi nous incitent à être honnêtes dans nos entretiens d´emploi!emoticone

Ainsi, Carlos Gonzalez-Hurtado s´est présenté comme le directeur de Global Braun depuis 2008. Et pourtant suivant les déclarations du porte parole de la filiale de Procter & Gamble, Lars Atorf cela n´a jamais été le cas.

Notre licencié en droit, Sciences Economiques et hautes études de Commerce n´a jamais dépassé le stade de vice président (ce qui n´est pas peu) travaille depuis 1989 au près deProcter & Gamble, dans différents postes à responsabilité. Nous savons que cette multinationale fournit les marques très connues d´Ariel, Mr Propre, Pringles, H&S, Herbal Essence…  Avec un peu de bluff, il a fait un remarquable coup de poker: »Il prétendait être dans le top 40 de Procter & Gamble alors qu’il figurait uniquement dans le top 200″, souligne Lars Atorf; et il a empoché le poste. On diraitdonc qu´il n´a pas eu froid aux yeux et que son amour propre brille de tout son éclat. Il sait se faire redorer le blason, après s`être si bien vendu auprès de ses employeurs : ne mériterait-il pas de conserver son poste ? emoticone 

Le directeur de Braun, Juan Pedro Hernandez affirme avoir contacté Carrefour, lors de la publication du CV de Carlos Gonzalez Hurtado, pour attirer leur attention sur la donnée erronée présente dans le document du communiqué de presse de novembre 2009. Maintenant, le groupe français, qui figure parmi les plus gros clients de Procter & Gamble, s´abstient de tout commentaire et face à la question : « Carlos Gonzalez Hurtado est-il toujours en poste ? » La réponse est : « No comment »

La balle est dans le camps de la Société Spencer Stuart, société de recrutement et de chasseurs de têtes qui aurait été chargée de recruter Carlos Gonzalez-Hurtado.

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/Soup%C3%A7ons-parcours-d-haut-yahoofinancefr-2531380525.html?x=0

 

1...434445464748
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage