De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

31 mars, 2013

« Les croods »

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 17:13

Film d´animation des producteurs d´Ice age et de Rio.

Une histoire hilarante, d´une famille de l´époque des hommes des cavernes qui sous l´autorité du père font l´objet d´innombrables aventures.

La fille ainée est une adolescente révoltée qui refuse de se soumettre aux simples règles de survie imposées par le papa: ne pas sortir hors de la caverne la nuit venue! Un soir, la jeune fille sort dans le noir et là, elle voit de la lumière; elle est enchantée. Elle se laisse guider par la curiosité et découvre « un animal » qui au finish, se rèvéle être un jeune garçon. Il maîtrise le feu!  Son projet: se rendre à la montagne qu´on apperçoit dans le lointain. Il invite Fi à l´accompagner mais elle refuse songeant à son père, peu enclin à s´éloigner de sa caverne.

Le père découvre que Fi n´est plus à l´intérieur; il se précipite à sa recherche et la ramène très énervé par la situation!

Fi est tombée amoureuse de Gregg (le garçon inconnu).

Soudain, un tremblement de terre leur enlève la caverne. La famille doit s´en aller. Fi propose de rejoindre Gregg et de l´accompagner à cette montagne. Son père s´oppose à la suggestion mais Fi parvient à communiquer avec Gregg grâce au son d´un coquillage.  Le garçon revient près de Fi. Le papa est interpellé par le feu que détient Gregg. « En jouant avec le feu », le père déclenche quelques incendies!

La famille emprisonne Gregg dans un tronc d´arbre. Grâce à son feu, ils peuvent dormir en pleine nature en maintenant éloignés les animau dangereux.

Une habitude du père est de raconter une histoire le soir venu à sa famille: « une tigresse quitte la caverne pendant la nuit, elle fait face à quelque chose de nouveau…et elle meurt! » Le jeune homme entend cette histoire et veut donner sa version, la famille l´écoute raconter que la tigresse quitte la caverne et après un long périple, découvre le lendemain! Le père est ennuyé par le charisme de Gregg sur sa famille et essaie de démontrer que le garçon n´est pas dans le juste mais son enthousiasme devient de plus en plus contagieux.

Après maintes péripéties, toute la famille est sous le charme…sauf le papa qui veut prouver qu´il est plus « fiable » que Gregg. Il remarque que ce qui séduit la famille c´est l´ingéniosité du garçon: ses idées! Alors, il veut démontrer que lui aussi a des idées. Mais finalement, il doit admettre que ce qui fait sa différence entre lui et Gregg c´est sa force physique.

En présence d´un nouveau tremblement de terre, il décide de participer à la « quête du nouveau monde »; donc il met sa force physique au service du groupe et fait traverser toute la petite famille et Gregg en direction du soleil. Lui reste seul et là, il doit affronter les dangers de la nature et découvre que beaucoup de situations qu´il imaginait dangereuse n´étaient que le produit de ses peurs, il devient ami d´un chaton qu´il considérait comme un animal dangereux, il sauve d´autres animaux et parvient à rejoindre sa famille de l´autre côté de la falaise!

Ce joli et agréable film transmet un message: il faut parfois sortir de notre zone de confort si on veut évoluer dans la vie!

 Image de prévisualisation YouTube

J´espére vous avoir donné envie d´aller voir ce film au cinéma.

BONNES FÊTES DE PÂQUES!

5 décembre, 2012

« Osez le pouvoir sorcier » (3)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 21:27

C´est ici qu´on découvre la méthodologie sorcière avec beaucoup de surprise!

Le jeune étudiant donne des conseils pour devenir sorcier.

 L´entraînement devrait commencer un lundi et  s´achever un dimanche (deux semaines sont recommandées),cela se justifie par la facette féminine et masculine de ces différents jours. L´objectif est d´apprendre à visualiser. Ici, différents excercices sont conseillés: la fenêtre grand ouverte, rire à gorge déployée afin de s´encourager, de se prédisposer à commencer la journée de manière positive. Après cela, il recommande de s´étirer et ensuite de s´asseoir confortablement pour lire un texte (quelqu´il soit) mais qui vous soit agréable. Il  faut le lire en y fixant bien son attention.

Ensuite relaxez vous complètement de la tête au pieds en sentant le bien être dans chacun de vos organes. Recourrez par la suite à « la visualisation de la bulle » : inspirez pendant que vous voyez un air léger et bleuté qui vous nettoie corps et esprit. Expirez en visualisant un air noir/grisâtre qui quitte votre corps et esprit. L´objectif est de créer une bulle protectrice.

Chaque soir, faites l´excercice du regard fascinateur; il s´agit de s´asseoir confortablement devant un miroir et maintenir le regard fixe sans ciller jusqu´à ce que la vue se trouble. L´objectif est d´augmenter la volonté!

Une autre recommandation faite par le jeune étudiant est  l´excercice d´introspection sans complaisance. Il faut pour cela un cahier neuf à spirales. Il faut chaque soir se demander ce qui s´est passé au cours de la journée de désagréable et quelles en sont les raisons, quelle est notre part de responsabilité et que faire pour que cela ne se reproduise plus. Ensuite, on arrache les pages du cahier et on en fait une boule avec les paumes de la main. Finalement, on jette les feuilles dans le feu ou on les brule. Après on se couche et on se dit qu´on est entrain de devenir meilleur et de se rapprocher de son but.

L´imaginaire symbolique est très puissant. Il brise les cadres rigides de l´ordonnancement raisonnable pour tisser une toile d´araignée entre la Raison, l´An et l´Amour sous toutes leurs formes. Chaque symbole est en lui même un monde cohérent! Multidimensionnel et catalyseur d´énergie, le symbole lie toute l´analyse sorcière du monde et toute la pratique occulte au jeu des correspondances. Celles-ci témoignent que l´Univers est comme un puzzle où le hasard n´a pas de place.

L´énergie est d´autant plus dense qu´elle est libérée brutalement. De son intensité dépend la réussite de l´opération. Ne parlez pas de ce que vous entreprenez! Ne songez à vos désirs que lors des rituels!

D´autres excercices quotidiens sont bienvenus:

Assis confortablement à même le sol(si possible à même la terre), contracter fortement le périné et relâcher progressivement! (plusieurs fois).

Un autre excercice similaire serait de contracter le périné et de voir des racines qui s´enfoncent de plus en plus profondément dans la terre vers une grotte souterraine qui possède une source et des victuailles en abondance. Visualisez tout ce qui vous cause soucis présentement. Relâchez le périné tout en voyant que vos soucis s´en vont à travers des racines s´enfoncer dans la terre. Emparez vous de tout ce que contient la grotte.

 Un autre excercice consiste à avoir une tirelire (en céramique) y déposer tout les jours pendant une semaine une somme identique (raisonnable), avoir aussi de l´argile. Le dimanche, faire de l´argile avec de l´eau et enduisez vous de ce masque le visage,le cou, les mains et les pieds, laissez sécher puis observer vous dans un miroir: vous êtes devenu un enfant de la terre, prenez- en bien conscience. Lavez vous.  Ensuite, cassez la tirelire et palpez votre argent : c´est le début de la fortune. Rangez cet argent dans une enveloppe, fermez là et donnez là à un indigent ou une oeuvre caritative. L´argent circule et il vous reviendra au centuple!

Excercices pour la seconde semaine: si possible, dans une baignoire. Visualisez votre nombril et songez à votre mère, puis grand mère etc et si toute autre femme qui a donné la vie à vos ascendants quand vous ne pouvez plus leur mettre de visage, visualisez des cercles. L´excercice doit durer cinq minutes.

Autre excercice: relaxez vous, asseyez vous confortablement et contractez la zone périnéale  jusqu´à ressentir une douce chaleur dans cet endroit.  Faites remonter cette chaleur jusqu´au nombril et visualisez une couleur argentée.

Pendant cette semaine, il faut faire des travaux qui agilisent l´intellect. Le dimanche après avoir relu les notes, il faut bruler ces feuilles et les jeter dans la cuvette du wc.

La troisième semaine, l´excercice consiste en se concentrer sur son plexus solaire (un peu au dessus de son nombril) et le visualiser comme un fil d´or qui monte, monte jusqu´au soleil. Un autre excercice qui succède à celui ci, est d´ordre sexuel: il consiste pour l´homme à se donner du plaisir directement depuis son sexe et pour la femme, se donner du plaisir en visualisant un sexe masculin qui lui apporte ce plaisir, tandis qu´elle se conduit à l´orgasme par des caresses sur le clitoris.

Le troisième excercice part de la zone périnéale qu´il faut contracter jusqu´à ressentir une douce chaleur et cette fois la faire monter jusqu´au plexus et visualiser une lumière rouge.

Autre excercice de la semaine: songer à une personne que l´on apprécie pas voire que l´on hait (elle ne doit pas être un membre de la famille) prendre sa photo (si on en possède une) sinon écrire sur une feuille son prénom et son nom et lui dire chaque soir tout ce qu´on pense d´elle, se défouler et citer son nom et prénom régulièrement pendant cette « crise » de rage. Le dimanche, on rédige, sans crainte du ridicule une lettre où on demande à la personne pour renouer le contact avec elle.

 Excercices de la quatrième semaine: créer une réalité selon votre souhait!

Premier excercice:

Allongez vous tête au nord. Relaxez vous.

Visualisez entre les deux pointes de vos seins une étoile à six branches (un hexogramme) de couleur verte émeraude. Envoyez de l´amour vers toutes les pointes pour tous ceux qui se trouvent en cette direction!

Contracter la zone du périnée jusqu´à ressentir de la chaleur et puis la faire monter jusqu´au quatrième centre énergétique entre les deux seins.

Contemplez une photo, un objet qui vous semble beau pendant toute la semaine. Le dimanche, jetez lui un dernier coup d´oeil et déchirez la photo ou brisez l´objet!

La beauté est en vous, la beauté c´est vous!

La cinquième semaine est consacrée à la vocalisation: essayer de faire vibrer tout votre corps pendant que vous prononcez les voyelles!

Evitez de mentir: la parole de celui dont le verbe est vérité est créatrice!

Relaxez vous, contractez votre zone périnéale et ressentez la chaleur faites la monter jusqu´au cinquième centre énergétique (situé dans la gorge) et regarder sa couleur lavande.

Achetez un coffre de chimiste et jouez à l´alchimiste pendant ces sept jours.

Le dimanche offrez ce coffret à un enfant, vous ferez un heureux. Les richesses et l´immortalité conférées par la pierre philosophale sont en vous, la pierre philosophale c´est vous!

La sixième semaine, excercez vous à accroître vos pouvoirs psychiques!

Vous devez apprendre à vous défaire de vos attachements!

La septième semaine permet la purification.

Durant toute la semaine, réorganisez votre appartement: rassembler tout ce qui est inutile ou cassé. Le dimanche, jetez ou enterrez tout cela.

La pratique à long terme fortifie la personne!

Il est intéressant de constater les similitudes avec la méthodologie asiatique, telles les techniques de meditation.

Si vous souhaitez découvrir la fin de ce livre, je vous invite à me rejoindre demain. :-)

24 novembre, 2012

Les trois Grands

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 20:45

L´Être Humain semble dépendre dans sa vie des trois Grands: du Temps, de l´Environnement et du Corps. Pourtant ces trois éléments paraissent être des illusions.

Scientifiquement, il est prouvé que le temps en soi n´existe pas. Il est clair qu´il a été conçu tel comme nous l´affrontons aléatoirement par les Hommes. Certaines théories poussent plus loin la constatation et expliquent que le passé n´existe pas : c´est une simple interprétation faite au moment présent pour justifier le moment présent. Le futur n´est que le fruit de notre imagination puisqu´il est irréel.

L´environnement dépend lui aussi de notre ensemble mental:  tout ce qui nous est inculqué depuis notre naissance. C´est donc le résultat d´un ensemble d´informations apportées par notre entourage, depuis notre famille jusqu´aux médias et auteurs inconnus à qui nous accordons notre confiance et crédibilité. Quelle est là notre part d´individualité ? C´est une construction façonnée au cours des siècles à laquelle nos points de vues insèrent de nouvelles fiches axées, basées sur des éléments existants préalablement. De quoi dépend l´originalité de l´oeuvre ? Où réside la créativité ? Faut-il prendre nos distances par rapport à nos connaissances afin de permettre à la nouveauté de s´exprimer ? Difficile de se dépouiller de toutes ces couches d´acquis pour laisser notre « Être intérieur » prendre les commandes! L´imagination devrait être encouragée davantage à se développer en liberté ! Quoiqu´il en soit, l´environnement apparaît donc comme irréel !

 De nombreuses théories affirment que le corps nous sert de rappel via les émotions des sentiments appris à travers l´interprétation des faits. En fait, le corps serait programmé pour nous remettre en situation d´un vécu et nous prévenir des conséquences  »qu´on croit possibles » de cette cause « qu´on perçoit » . Telles semblent donc être les fonctions des émotions de la peur, de la tristesse, de la colère, de la joie etc. Elles sont reliées à notre interprétation du passé et à notre « vision du futur ». Le corps et l´esprit se rétroalimentent de cette relation:  le corps s´habitue à recevoir ces émotions et pousse l´esprit à avoir des pensées type, il s´agit donc du corps qui prend le contrôle de l´esprit. Il est donc essentiel de contrôler ses habitudes, ses routines tant mentales (pensées) que physiques (alimentation…); changer les coutumes demande beaucoup de constance et de volonté: il semble que passer d´un parti politique à un autre, d´une religion à une autre, d´une équipe de football à une autre exige un dépassement de soi car cet attachement comporte beaucoup de connotations émotionnelles! (j´en sais quelque chose, je me vois difficilement ne plus être supporter du Barça!!!).

Prenant en considération ces facteurs, il semble important de savoir faire face aux potentielles transformations, d´avoir une bonne prédisposition vis à vis du changement. L´Être Humain a tendance à se cantonner dans sa zone de confort (soit-elle bonne ou mauvaise, lui apporte-t-elle plaisir ou souffrance) et éprouve beaucoup de difficultés à la quitter pour des questions d´habitudes! Aussi, ne faudrait-il apprendre à jongler avec les habitudes pour que ces dernières ne deviennent pas routine ?

15 novembre, 2012

Mon voisin d´intérieur

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 10:47

Après maintes lectures de développement personnel et de livres d´aide à soi même, j´ai bien pris conscience que nous nous composons d´une grosse façade constituée de tout ce que nous apportent nos connaissances inculquées par notre famille, voisins,amis, école, médias etc: donc notre ensemble mental (Ego ?)!

Néanmoins, à l´intérieur de nous se trouve un Être (indépendant ?);  alors quel est son rôle dans notre vie et dans ce Monde ? Nous élaborons notre « identité » en nous identifiant à notre entourage, à notre environnement, à nos biens matériels et à nos acquis culturels…tout cela est extérieur à nous! Réellement, peut on considérer utile à long terme cette personnalité ? En quoi nous représente-t-elle vraiment ?

Quand nous quitterons ce Monde, si nous accédons à un autre endroit, notre corps ne sera plus, nos biens matériels non plus…seul parviendra à cet endroit (si nous partons du principe qu´une continuité existe après notre mort) notre Être intérieur! Qu´emportera d´ici cet Être intérieur: nos souvenirs ? Ici, nos souvenirs s´estompent au fil du temps…peut-il en être le même pour notre Être intérieur ? Si c´est le cas: que lui restera-t-il de nous quand nos références à cette Société, à notre famille, à nos amis, à notre travail, à nos possessions ne seront plus ?

Qui est donc notre Être intérieur ? Est-ce l´intermédiaire entre l´Univers (auquel nous savons que nous sommes connectés) et notre vision de l´extérieur (Ego ou Moi ?). Si nous adhérons à la loi de l´attraction, cela se pourrait se justifier: nous pensons bien ou mal d´une situation, d´un fait et l´intermédiaire en fait part à l´Univers qui nous renvoie sur notre chemin ce que nous considérons de la « Vie ».

A côté de ces réflexions, surgissent d´autres questions: qui côtoyons nous jour et nuit ? Bien sûr, nous mêmes : mais quelle est la part de nous même ? De quoi se compose-t-elle ? Les sentiments et les émotions sont provoqués par des stimuli de l´extérieur; nous les associons à des situations présentes mais avec un écho dans le passé. Les qualités et les défauts sont aussi acquis à travers de notre vécu!  Nous sommes semble-t-il constitués d´énergie, de particules énergétiques. Celles-ci circulent dans l´Univers et partout y compris dans notre corps; elles émettent des fréquences à travers lesquelles se crée une communication. Les données transmises provoquent des effets.

Puisque nous sommes essentiellement énergie (même la matière est énergie); nos transformations (dans ce cas en humain) ne sont qu´un passage (comme le suggèrent les boudhistes) et quand notre enveloppe corporelle ne sera plus utile, nous prendrons une autre forme (qui passe évidemment par l´énergie plus ou moins visible aux yeux des humains)…

Le tout est de savoir: y a-t-il une règle du jeu ? L´étape suivante peut-elle dépendre de notre attitude sur terre? Notre Être Intérieur transmet-il les info nous concernant à d´autres entités énergétiques qui attendent de nous des « résultats » et si oui lesquels ? Devons nous être performants dans ce qu´on exige de nous (et ce sans mode d´emploi inclus!) ?

Ainsi, on peut envisager que nous participons à une compétition depuis le départ énergétique: les spermatozoïdes ont fait une course vers l´ovule et nous sommes le résultat du gagnant! En tant qu´Être Humains nous avons atteint un niveau X, le suivant serait donc supérieur…vers la spiritualité ?

La dynamique de la Vie est-elle pyramidale (comme est déjà présent ce schéma dans les très anciennes civilisations telle la très connue égyptienne) ? Il nous faut nous élever d´échelon en échelon, jusqu´à la pointe. On dit d´ailleurs que les pyramides dégagent beaucoup d´ondes énergétiques!

Pour s´élever, il faut supposer que nous devons nous améliorer mais dans quelles proportions, de quel type d´amélioration est-il question ? Faut-il respecter les règles humaines de la Société ? Finalement, ces règles sont le fruit de nos ancètres et sont aussi celles qui s´élaborent en fonction des circonstances vécues suivant les époques! Quelle valeur à échelle universelle peuvent-elle avoir ?

Alors, l´idéal n´est-il pas de se rapprocher de notre Être Intérieur ? « Je suis! » : dépouillé de toutes les couches d´à prioris, de préjugés, de principes….nous pourrions parvenir à faire face à notre Être Intérieur mais cela ne fait-il pas froid dans le dos ? Nous semblons préférer charger avec nos maux plutôt que de nous en remettre à notre Être Intérieur, l´ignorer comme s´il n´existait pas. Est-ce par manque de confiance ? Est-ce par orgueil ? Nous cohabitons « sous un même toit » et nous sommes deux complets inconnus! 

En définitive : ce mode d´emploi que nous demandons constamment à la Vie n´est-il pas ranger dans les poches de notre Être Intérieur ? Ne suffirait-il pas de lui demander conseil ?  

3 novembre, 2012

Frankenweenie

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 20:21

Un magnifique fim d´animation qui convient à toute la famille.

Les dessins sont magnifiques et le film est en noir et blanc (pour les nostalgiques d´une autre époque).

La thématique principale traitée dans cette histoire est la Science et ses conséquences.

Il s´agit de l´histoire d´un enfant appelé Victor qui possède un chien (son meilleur ami). Il passe un accord avec son père: il participera au concours de science mais il devra s´inscrire au club de baseball.

Il est entrain de jouer un match quand la balle quitte le terrain et traverse la route. Son chien, Sparky, s´enfuit derrière elle disposé à la rattraper mais malheureusement, il est renversé par une voiture et meurt sur le coup! Au grand désespoir de Victor.

Le lendemain, au cours de sciences, le nouveau professeur leur explique le fonctionnement de la foudre…du coup Victor a une idée, il met au point un système pour ramener à la vie Sparky. C´est un grand succès!

Cependant un camarade de classe a pris connaissance de cette expérimentation et fait un chantage à Victor qui doit lui montrer comment fonctionne son invention. Cet enfant, cependant, ne gardera pas le secret et du coup, d´autres enfants se rendent au cimetière des animaux et tentent l´expérience mais c´est loin d´être une réussite: les animaux qui reviennent à la vie ne sont que l´ombre d´eux même et causent beaucoup de problèmes à la population du quartier.

Les enfants demandent de l´aide à Victor qui avec l´aide Sparky parviennent à neutraliser les animaux qui décèdent à nouveau. Dans un incendie d´un moulin où Victor et Sparky luttent contre le dernier phénomène de l´expérimentation, Sparky meurt une nouvelle fois. Toute la population du lieu s´efforce de venir en aide à Victor pour le ramener à la vie. Cependant, on dirait que cette fois c´est la fin. Victor dit au revoir à son ami…mais du coup, Sparky remue à nouveau la queue.

Morale de ce film: ne jouons pas aux apprentis sorciers et l´Amour vainc tous les obstacles ! :-)

Image de prévisualisation YouTube

Un excellent film qui aborde avec beaucoup de bon sens ces sujets. Je vous invite à le regarder si vous en avez l´occasion et j´espère que mes propos vous aurons donné envie de le voir! :-)

22 septembre, 2012

Le moine qui vendit sa ferrari (1)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 17:09

J´ai découvert ce livre par hasard et je l´ai beaucoup apprécié.

Il est question d´un grand avocat qui se consacre corps et âme à son travail. Il est reconnu comme un excellent avocat mais son aspect physique est bien détérioré; malgré qu´il n´ait que 53 ans, on dirait qu ´il en a au moins 6o tellement il a de rides!  Il est ambitieux et dynamique, jusqu´au moment où il fait une crise cardiaque et les médecins lui font prendre conscience de la gravité de son état. Il vend tous ses biens (innombrables :-) ) et quitte le pays.

L´histoire est racontée par son ami et assistant.

Il part en Inde et ne donne plus de nouvelles à personnes pendant trois ans. Son ami, vexé par l´attitude de Julien (l´ex avocat) reprend contact avec « la Vie », il travaille toujours mais plus raisonnablement en consacrant plus de temps à sa famille.

Un jour, un homme débarque dans son cabinet d´avocat. Il est souriant, il semble avoir 35 ans. Il a une magnifique allure. Quand celui-ci s´adresse à l´avocat, sa voix lui fait reconnaître Julien. Il n´en revient pas car il a changé du tout au tout: d´un homme usé, il est devenu un jeune homme dans la force de l´âge.

Julien partage avec lui ses aventures. Il lui avoue que l´accueil en Inde fut très aimable tout au long de son voyage: les autochtones le recevaient avec grande générosité partou où il passait et ce malgré la pauvreté de certaines familles.

Il était disposé à rencontrer des moines dont il avait entendu dire beaucoup de bien et qui semblaient détenir la connaissance de la longévité! Il rencontra de grands maîtres de la culture hindoue qui lui transmirent leur savoir. Il apprit beaucoup sur les traditions et il se sentait revivre.

Après sept mois à travers ce grand pays, il est en Cachemire quand il rencontre Krishnan qui était le gardien du temple du hameau où il séjournait. Cet homme avait des points communs avec lui: il avait été à New Delhi avocat et avait renoncé à tout pour s´écarter de l´enfer de la ville. Et il lui confia qu´il avait ainsi trouver son âme. A son tour Julien lui fit part de son passé récent et le yogui lui dit: « qu´il ne lamente pas le passé que tout arrive pour une bonne raison: grandir! Les échecs tant sentimentaux, comme professionnels ou autres permettent d´apprendre de la Vie. Julien lui demande de l´aide pour atteindre un état de pleine harmonie.

Krishnan accepte mais l´informe de l´existence de moines dans l´Himalaya qui détiennent beaucoup plus de connaissances de la plénitude tant physique que spirituelle…cependant pour parvenir jusqu´à eux le chemin est périlleux!

Julien est décidé de partir à leur recherche! Le lendemain, il entreprend le voyage: seul, sans aide…juste avec le soutien de son instinct! L´ancien avocat se sentait heureux dans cet environnement, il semblait connecter avec la Nature et avec son Moi intérieur. Il se sentait sûr de lui, convaincu d´avoir pris la bonne décision.

 Tandis qu´il commençait à gravir les montagnes de l´Himalaya, l´excitation s´emparait de lui. Au bout d´une semaine de marche, tandis qu´il réfléchissait à son passé et qu´il songeait à sa Ferrari et au plaisir de la conduire, il apperçut une personne vétue d´une tunique rouge; il fut surpris par l´apparition dans ce coin perdu du planète. Quand il parvint à le rejoindre, il constata que cet homme transportait dans un panier les plus belles fleurs inconues pour lui jusqu´à ce jour. Il remarqua aussi la grande forme physique du voyageur qui pourtant devait déjà, au vu des mains, avoir un grand âge. Il prit conscience qu´il s´agissait d´un des moines qu´il recherchait et le lui demanda. L´inconnu ne répondit pas et l´avocat lui raconta son passé et ses rêves. Finalement, il convainquit le moine de sa sincérité et celui-ci accepta de le conduire dans leur communauté mais lui fit promettre de partager son savoir avec ses pairs une fois retourné dans son pays.

Ils arrivèrent enfin au village de Raman (le moine lui avait expliqué qu´il était le plus ancien membre de la communauté). L´endroit était splendide, les maisons construites en fleurs. Tous les présents lui sourirent alègrement.

Au fur et à mesure que passaient les jours dans cette communauté et sous l´enseignement des disciplines que cultivent ces moines dans le domaine du développement personnel, Julien sentait comment il atteignait une plus grande paix de l âme. Il avait appris des techniques pour éviter de s´inquiéter, s´angoisser inutilement. Il savait combien il est important de s´aimer soi même.

Tandis qu´il racontait à son ami et ex collègue John tous ces acquis, il lui proposa d´investir 672h, autrement dit un mois de sa vie, à changer sa vision de vivre pour atteindre le bien être intérieur. Sceptique John s´enquiert de ce qu´il gagnera s´il s´applique à suivre ses conseils. Julien lui répond: « Cette science est la plus forte qui soit au jour d´aujourd´hui: tu amélioreras ton monde intérieur mais aussi tes performances vis à vis du monde extérieur! »

Julien annonça à John que cette « philosophie » comportait sept points basés sur une légende. « Tu es assis au centre d´un jardin magnifique, les fleurs y sont abondantes. Tu jouis du plaisir des arômes et de la beauté du lieu. Tu es heureux et tu penses que tu pourras indéfiniment jouir du spectacle. Tu aperçois un très grand phare au loin et du coup, de là, sort un sumo japonais énorme: deux mètres de haut et 250kgs! Il s´avance vers le milieu du jardin! L´homme est presque nu (à l´exception d´une cordelette rose qui cachent ses parties intimes). Pendant qu´il avance dans le jardin, le lutteur de sumo découvre un superbe chronographe en or; il veut s´en emparer mais il glisse et tombe inconscient. Au bout de quelques minutes, il revient à lui peut être encouragé par la douce fragance d´une des roses jaunes qui l´entourent! Plein d´énergies nouvelles, il se relève et regarde vers sa gauche il découvre un chemin composé de milliers de diamants, le sumo choisit de suivre cette voie. Ce sentier le mène au bonheur durable. » Le moine Raman lui explica que cette fable était pleine d´enseignements et qu´il devait prêter attention à tout ce qu´elle contenait:le jardin, le phare, le sumo, le chronographe, la cordelette rose, les fleurs, le sentier de diamants…  constituent les sept clefs: chaque élément apporterait un éclaircissement à sa perception de la Vie.

Le  jardin représente : l´esprit. Tout comme le jardin doit être délicatement planté et fertilisé…et surtout ne pas l´intoxiquer; il en est de même pour notre esprit. Pourtant, nous n´arrêtons pas de remplir notre esprit : de soucis, d´informations négatives… Suivant ce que nous plantons dans notre esprit nous améliorerons notre bien être et nous nous approcherons de notre bonheur …ou nous nous en éloignerons. Notre esprit est notre plus grand trésor et notre seul bien! La réalité la plus exacte : il n´y a pas de réalité absolue! « Peu importe ce qui arrive dans la vie, tu as le droit de choisir ta réaction! »

John interroge son ami revenu de l´Himalaya sur une méthode rapide pour prendre soin de son esprit et penser positivement constamment. Alors Julien lui explique que l´impatience n´est pas de mise et lui rappelle l´histoire du jeune homme parti ètudier avec un Grand Maître, il lui demande combien de temps, il devra consacrer à cet objectif pour l´atteindre; cinq ans répond le Sage…C´est beaucoup de temps répond le jeune homme, mais si j´étudie le double…dix ans rétorque le Sage…et si je m´y mets même la nuit…quince! Comment est-ce possible ?  s´insurge le jeune homme  plus je dis que je vais étudier et plus vous me dites que je tarderai! Le Grand Maître explique: plus tu te concentres sur ton objectif, moins tu prêtes attention au chemin!

Je n´ai pas encore fini de lire ce livre et surtout je ne souhaite pas vous prendre trop de temps en lisant mon article. Donc, si cette histoire vous plait, je vous invite à revenir lire la suite du résumé de ce livre dès demain :-)

« La patience est la mère de toutes les vertus » : n´est ce pas ?

8 juin, 2012

Face à face au café du Théâtre.

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 10:32

Il est 19hoo et je suis enfin prête, un peu anxieuse, à l´idée de passer la soirée avec ma soeur… Mais positivons: je vais assister à un grand spectacle « Rock Ballet » avec de grands acteurs musicaux qui vont nous ramener à l´époque de notre jeunesse, et puis je ne passerai pas toutes ces heures seules à me morfondre songeant que Pierre est à l´étranger en bonne compagnie et que mes amies ont leurs propres plans! Je me regarde dans le miroir et je me souris, je me risque même à un compliment: « Waow! tu es splendide dans ta robe moulante mauve lila, avec son léger décolleté coquin et sournois! »

Je descends au salon et je téléphone à Pierre: « Bonsoir mon coeur, tout va bien ? » j´entends la musique en bruit de fond, je suppose qu´ils sont en discothèque ou dans un pub. « Attends ma Belle, je vais sortir; il y a un bruit infernal dans cette boite! » Finalement, je n´entends plus que les bruits de la rue: une ou l´autre voiture qui circule. « Ou es-tu ma merveilleuse chérie? » s´enquiert Pierre. « Je suis encore à la maison, je voulais juste savoir si tout se passait bien pour toi dans vos projets » « Oui, ma Belle, c´est une grande réussite, nous apporterons à l´entreprise lundi d´excellentes nouvelles! » « Je suis ravie que tout aille bien. Je ne tarderai pas à sortir moi aussi…où êtes vous maintenant? » je lui demande m´efforçant de prendre un ton insouciant alors que je me ronge les sangs intérieurement! « Nous sommes dans un night club ma Belle » répond-t-il sur un ton auquel il donne une apparente neutralité qui me tape sur les nerfs! J´aspire une bouffée d´air pour essayer de conserver ma tranquilité. « Amuse-toi bien dans ce cas mon coeur! » lui dis-je en mordant sur ma chique! « Merci, ma Belle. Toi aussi, je te souhaite de bien profiter de ta sortie! » « Bisous mon coeur! » « Un baiser dans le creux de ton cou ma merveilleuse chérie! » me répond-t-il avec tendresse. Je raccroche mi-énervée, mi-ennuyée par ses sentiments de jalousie qui me dominent de plus en plus!

Je ne veux plus y penser; je m´efforce de maintenir mon attitude positive: je soupire et souris à la fois (quelle dualité!).

Je regarde l´heure: 19h21´. Bon, je vérifie mon maquillage: nickel, je m´asperge de mon parfum préféré de Bulgari « Mon jasmin noir ». Jerespire cette bouffée d´air soiyeux.  Le portable sonne, je lis le numéro : ma soeur! « Oui, dis moi ! » dis-je. « Tout va bien ? Je serais au café du Théâtre dans un quart d´heure et toi ? » s´enquiert-elle. « Tout va bien! Merci. Je ne pense pas tarder davantage. » « Dans ce cas à tout de suite! » « D´accord à tout de suite! »

Je prends mon chale couleur vert foncé et je le jette sur mes épaules; je chausse mes mocassins assortis et je saisis un sac à main noir dans lequel je range mon portable et mon portefeuille. Je quitte l´appart et je hèle un taxi: « Bonsoir. Café du Théâtre, sur la Grand´Place, je vous prie. » « Bonsoir Madame, vous y serez dans un instant. » Le trajet se déroule sans anicroches, je me regarde dans le rétroviseur de la voiture. Dix minutes plus tard, je passe la porte du café du Théâtre et je constate satisfaite que je suis arrivée la première.

Je m´installe à une table pour deux près de la fenêtre, le serveur s´approche et je lui demande de bien vouloir patienter le temps que ma soeur soit là. Surveillant la porte, je remarque son entrée: elle porte un tailleur pantalon brun foncé, ceintré à la taille; la veste courte se termine au dessus du pantalon. Une ceinture rouge à grosse boucle orne le pantalon. Son sac à main en est assorti et ses mocassins aussi. Il est vrai que le rouge est une couleur qui sied particulièrement bien à sa couleur de cheveux marron.  Sa coiffure est au carré autour de son visage avec une longue mèche chatain clair qui couvre sa joue droite.

Je lui fais signe de la main tandis que je me lève pour l´accueillir. « Comment vas-tu soeurette ? » « Désolée de ce retard Nancy,  Luc m´a appelé sur la ligne de l´hotel pour m´annoncer son arrivée au cours de la nuit et sur le coup de la surprise je n´ai pas pensé à lui dire de rappeler sur le portable pour parler chemin faisant! » « Ne t´en fais pas, je viens d´arriver. Ainsi Luc va te rejoindre pour passer le dimanche ici avec toi… ou bien vient-il pour affaires ? » « Non,seulement, nous prolongerons de deux jours notre estance en amoureux! » répond-t-elle très satisfaite de la nouvelle et je pense que sa satisfaction s´accroît sachant que mes week ends en amoureux avec Pierre sont très loin en arrière!

Je ne vais pas m´aigrir la soirée par ses commentaires que je savais habituellement vénimeux! « Quelle belle surprise! » je m´efforce d´y mettre un ton très convaincant et j´ajoute : « que vas-tu boire? » « Un rosé bien frais! » « Excellente idée, je ferais de même! » J´interpelle le serveur et nous passons la commande.

« Et à part cela Nancy, je te trouve vraiment charmante dans ta petite robe violette! » « Merci Soeurette, tu es aussi magnifique dans ce tailleur! » Nous rions comblées. Le serveur nous apporte les verres de rosé et un petit bol de morceaux de fromage. Nous trinquons à cette bonne soirée avec les sourires de circonstances.

« Comment va Pierre? » « Très bien. Ils sont de sortie ce soir mais ils sont très satisfaits de leurs démarches et réunions de la journée…c´est un déplacement très positif pour les affaires de l´entreprise! » « Je suis ravie que la croissance économique soit au beau fixe…surtout par les temps qui courent! » « Tu as raison, il faut remercier l´Univers/Dieu pour notre situation actuelle!…Toi, tu ne peux pas te plaindre avec ton travail! » conclus-je en souriant. « En effet » confirme ma soeur avec un sourire heureux. Ma soeur a toujours accordé beaucoup d´importance à son activité professionnelle. Je reconnais que je l´ai enviée en diverses occasions…mais depuis que j´ai été la cible du lotto, mes soucis financiers ont pu être écartés et de nouveaux objectifs traversent mon esprit!

Un ange passe tandis que chacune d´entre nous est plongée dans ses pensées. Nos regards se croisent et pour une rare fois, un sentiment de complicité nous traverse. Nous trinquons à nouveau spontannément pour notre bien être actuel. « Bon, il faut y aller…si nous ne voulons pas arriver alors que la séance puisse avoir commencé. » je règle les consommations et nous sortons du Théâtre.

Je crois que finalement la soirée sera une grande réussite. Merci Esprit positif!

12 mai, 2012

Décédé dans la fleur de l´âge

Classé dans : Moment de nostalgie — ismeraldamadrid @ 21:33

Aujourd´hui Grégory fêterait son 29ième anniversaire et pourtant il nous a quitté voici cinq ans.

Ce dimanche sera bien triste pour la famille et les amis de ce grand chanteur. Alors, je voudrais lui rendre honneur dans ma rubrique « moments de nostalgie; et partager avec vous la magnifique voix de ce jeune homme qui mordait la vie à belles dents…mais que suite aux conséquences de cette grave maladie : la mucoviscidose, n´est plus parmi nous!

« A corps perdu! »

Image de prévisualisation YouTube

 Et en compagnie de Patrick Bruel, « Casser la voix »

Image de prévisualisation YouTube

Grégory fait partie de cette catégorie d´artistes qui prenait beaucoup de plaisir au contact des autres chanteurs !

Et, pour cloturer cette hommage à Grégory Lemarchal:

« Show must go on! »

Image de prévisualisation YouTube

Lá, où tu te trouves aujourd´hui Grégory, sois heureux et

Repose en paix!

 

 

 

 

 

 

11 mai, 2012

Les mécontents s´expriment ce 12 mai 2012 que peut bien en penser Renaud ?

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 9:09

En ce 11 mai 2011, Renaud, avec ses soixante berges, grand chanteur populaire français, contestataire dans la plupart de ses chansons, fête son anniversaire. Dans ma rubrique « nostalgie », je ne pouvais laisse passer l´occasion de lui souhaiter :

Joyeux Anniversaire Renaud!

Et je le fais d´autant plus, qu´un ami d´un ami (et les amis de mes amis sont mes amis…et plus on est plus on rit!) adorait Renaud. Malheureusement, il nous a quitté l´an dernier et je me permets par la même occasion que Renaud ajoute une année à son escarcelle, de rendre hommage à Didier, qu´il repose en paix.

Je vous invite à écouter Renaud dans « Hexagone« :

Image de prévisualisation YouTube

Cela ne pouvait manquer en cette période de remous un peu partout en Europe, et après les élections contreversées en France…et en tenant compte que les Indignés du 15 M, vont sortir dans les rues demain 12 mai…qu´en sera-t-il de cette manifestation ?

Hexagone, malgré les années transcourrues, reste, me semble-t-il,  toujours d´actualité.

Mais Renaud n´est pas que le côté réaccionaire que je vous rapporte ici. Il nous offre aussi sa facette de taureau sensible :-)  : « En cloque »

Image de prévisualisation YouTube

Il est sûr que les propos de Renaud dans cette chanson ne révolutionnent pas le monde des relations de couple, autour de la venue d´un bébé, et nous offre un tas de stéréotypes autour de la grossesse mais il y a eu quelque chose dans cet homme qui a su toucher la fibre des Français de cette époque.

Et je terminerai ce partage de chansons avec : « Mon HLM »

Image de prévisualisation YouTube

 

BON ANNIVERSAIRE RENAUD!

 

Fan ou pas de ce chanteur, nous devons reconnaître qu´il marque la génération des années 80/90, n´est-ce pas ?

Et en fait, pour vous, Renaud: idéaliste ou oportuniste ?

27 avril, 2012

« Le changement » The shift »

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 18:27

 Hier, j´ai percuté sur ce film du docteur Wayne Dyer, un psychiatre ou psychologue que j´avais découvert, le jour avant, sur le net à  travers un séminaire relatif au « Pouvoir de l´intention« . J´avais trouvé ces propos intéressants et ils apportent beaucoup de matière sur laquelle penser, réfléchir. Donc, j´ai pris la peine de regarder le film et je considère qu´il apporte beaucoup d´informations sur « le développement personnel« , aussi, je désire vous en toucher un mot et vous laisser le lien (bien qu´en anglais) pour que vous puissiez vous y rendre si vous le souhaitez.

Il s´agit d´une histoire à travers laquelle le Docteur Dyer expose sa vision de notre rapport à la Vie. Au départ quatre « familles » seront les personnages principaux du film: l´équipe de tournage, une famille en vacances, un couple et bien sûr le docteur qui dans « sa conférence » fait diverses références à son quotidien passé ou présent.

« Le Directeur » de l´équipe de tournage est obsédé par mettre en scène « le film de sa  Vie », mais il lui manque les recours financiers et s´efforce de convaincre des investisseurs; son intermédiaire le tient au courant tout au long du tournage de « The Shift » des négociations, les informations qu´il reçoit le mettent souvent en colère ce dont ce soucie notre Docteur qui lui fait face à la vie avec une sereine harmonie qu´il s´efforce de nous communiquer dans ses propos.

Le couple approche la quarantaine (lui, elle est un peu plus jeune); il est à la tête d´un « empire » de la construction. Il doit se rendre à un week end organisé par une oeuvre caritative; cela ne l´enchante pas mais il semble qu´un de ses concurrents du monde des affaires, sera présent et donc, il ne peut s´en extraire; mais pour lui, soutenir des oeuvres non lucratives est une perte de temps et n´apporte aucun bénéfice palpable d´aucun point de vue.  Il est censé se présenter seul à cette réunion mais à la dernière minute, sa femme s´impose (bien que cela ne lui plaise pas du tout) et, une fois à l´hotel, elle méprise toute l´organisation avec un air hautain.  Tous deux sont bien sur la même longueur d´ondes de ce point de vue là!

La famille qui se rend dans le même hotel se compose de deux jeunes enfants et les parents. L´épouse se consacre corps et âme à l´éducation des enfants…mais ceux ci sont malgré tout un peu remuants et elle, apparait comme assez autoritaire…le père vit dans un univers un peu parallèlle! Le couple n´est pas trop enchanté de les voir dans l´hotel et demande à être logé loins de la famille!

Le tournage se met en place après que le directeur de l´équipe ait échangé quelques mots avec son négociateur sur son projet de film, il est évidemment mécontent puisque les choses ne vont pas comme il le désire.

 Notre Docteur nous explique que dès notre naissance on nous inculque une éducation propice à développer notre Ego(alors qu´il faudrait tout au contraire, développer notre conection avec la Source de l´Energie, d´où provenons) ; une des premières conclusions que nous tirons des enseignements que nous apportent les adultes: c´est que nous ne sommes que ce que nous possédons (nos jouets, nos livres, nos habits..). Nous nous identifions depuis le plus jeune âge avec le MATERIEL. Donc, si tu es ce que tu possèdes et tu perds tes biens,tu disparais: tu tombes dans un gouffre souvent de désespoir!

Ensuite, on nous explique que nous sommes ce que nous faisons: nos diplômes, notre carrière, nos VICTOIRES…Dès l´enfance, nous faisons du sport: nous devons être le numéro 1. Et pourtant, en contradiction, on nous rappelle que l´important c´est de participer:mais les médailles sont remises aux trois premiers! L´esprit de compétition commence à se forger! De là, on ressent l´admiration mais surtout la jalousie, l´envie…et on nous apprend à en tirer de la satisfaction, de s´en servir comme tremplin pour monter plus haut!

Notre Ego croît au fur et à mesure que les années passent, nous prenons conscience qu´on veut de nous qu´on prenne soin de notre REPUTATION. Nous sommes ce que les autres pensent de nous! S´ils ne nous aiment pas c´est un problème! Et pourtant, au même moment, on s´efforce de mettre en avant notre INDIVIDUALITÉ!

Tous ces comportements ne font que développer l´EGO qui nous nuit: nous arrivons de la Source, dans une petite goutte microscopique de plasma humain qui comporte tout ce qui nous sera nécessaire pour notre estance sur terre! Nous arrivons fournis en pack!  Si nous conservons notre conection avec la Source, si nous entrons dans la dynamique de fonctionnement de cette Source, qu´est la créativité: nous serons toujours comblés. Mais, il ne faut pas que notre Ego vienne nous causer un préjudice avec son esprit de convoitise: car nous installe dans un état d´esprit de manque. La SOURCE NE CONNAIT PAS LE MANQUE! Nous devons nous éloigner de l´EGO pour entrer en harmonie avec la Source.

Notre origine est la perfection et nous sommes parfaits: nous devons avoir confiance en nous, car nous aurons confiance en ELLE! « Nous devons permettre à la Source de réaliser sa magie! » Nous devons laisser notre esprit retourner d´où nous venons…là, nous trouverons notre inspiration!

Tel est le message que nous transmet le docteur W.Dyer dans le film.

Le reste de l´histoire: la mère de famille prend conscience qu´elle n´est pas épanouie dans « son abnégation », elle se rend compte qu´elle souhaite faire quelque chose en parallèlle pour être heureuse: refaire du dessin. Elle en fait part à son mari, lui explique qu´elle veut rester encore quelques jours au bord de mer; elle arrive à le convaincre et elle commence à constater que ses désirs se concrétisent sans obstacles.

Le couple: l´épouse annonce au mari qu´elle est enceinte, il se met très en colère. Ils se disputent et elle le plante en plein milieu du restaurant. Le voilà, loin de l´hotel sans portable et sans un sou! Il a son polo taché car elle lui a lancé le verre de vin dessus. Il est assis sur un banc, très contrarié par la nouvelle que sa femme vient de lui communiquer. Un « homeless » apparait et lui demande s´il a de l´argent. Il ne répond pas (n´oublions pas qu´il méprise les sans abris). Le monsieur lui dit: »Que Dieu vous bénisse! » Là, il réagit surpris: « Pourquoi me dites vous cela ? je ne vous ai même rien donné! » Et le sans abris lui demande à nouveau s´il a de l´argent. Il lui dit que en cet instant non! Et il lui demande si lui en a pour prendre un taxi; le sans abri lui donne toute sa fortune 6 cts! Il lui demande s´il a un portable et le sans abri lui répond qu´il n´en a pas besoin. Ils continuent ainsi à parler; le sans abri lui offre toute son aide, bien sûr, elle ne lui sert à rien; leurs mondes sont à l´opposé l´un de l´autre. Mais quand ils se quittent, ce grand homme d´affaires a une nouvelle perception de la Vie. Il arrive à l´hotel, il accepte l´arrivée du nouveau né; il remplit un chèque pour l´association caritative.

Le directeur de l´équipe de tournage perd les fonds pour son chef d´oeuvre de film mais il parle avec un des employés (à moins que ce ne soit le propriétaires des lieux, je n´ai pas très bien compris) et là, il découvre qu´il n´était pas inspiré avec ce film et du coup, il est pris d´un énorme enthousiasme pour le film qu´il est entrain de tourner avec le docteur.

Voilà, c´est à peu près tout. C´est un fait que chacun aura son opinion sur ce type de document. Nous interprétons tous, suivant notre éducation, notre parcours dans la Vie, « le concept du destin », le sens de la Vie, notre raison d´être sur cette Terre, etc. Je serais vraiment heureuse si vous m´en touchiez un petit mot dans le commentaire.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

123
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage