De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : boulimie madrid

5 décembre, 2011

Piquée à vif! :-(

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 21:33

Ces aliments qui composaient le petit déjeûner semblent m´avoir redonné l´énergie pour faire face à la journée. Je téléphone à la salle pour l´inscription de Pierre. La secrétaire prend note de son identité et me prie de passer régler la quote part avant la première séance. Elle s´enquiert auprès de moi s´il y a une préférence pour un moniteur en particulier; je saisis ma chance et je lui demande de ne pas lui attribuer Karl pour des motifs personnels. Le choix se porte alors sur Eric. Je raccroche et je souris satisfaite. Sur mon téléphone portable, je rédige un message à mon époux l´informant de la situation: « Mon coeur, j´ai entrepris les démarches nécessaires pour ton inscription à la salle! J´espère que tu y apprécieras l´ambiance, les programmes et ton coach! Je t´aime, bisous »

Je fais attention à l´heure: il est dix heure quarante. Je me retrouve indécise devant un planning vide avant dix huit heures. Encore un jeudi morose qui semble se profiler à l´horizon. Je m´empare de la vaiselle du petit déjeûner et je ramène tout dans la cuisine, je fais tourner un lave-vaiselle. J´entends la sonnerie du téléphone et je m´empresse d´aller répondre. Il s´agit de ma soeur: « Bonjour soeurette comment vas-tu ? » m´interroge-t-elle. « Ça peut aller grande soeur »…Tu es occupée ? ajoute-t-elle; comme le spectacle a lieu après demain, je désirais m´assurer qu´aucun imprévu ne va bouleverser notre programme. « Ah! oui…déjà après demain, fais-je remarquer… ne t´inquiète pas! je trouve génial qu´on puisse assister ensemble à cette représentation musicale! » Bon dans ce cas, on se fixe rendez vous samedi à 19h00 et on dîne ensemble avant le spectacle, cela te convient ? « D´accord, mais je te préviens que je suis au régime! » … Au régime ? Alors là, tu me surprends! Tu m´expliqueras cette soudaine attitude par rapport à ton corps…y-a-t-il de l´eau dans le gaz avec Pierre ? « Non pas du tout, je rétorque à la chipie de ma soeur ainée, toujours disposée à semer la zizanie si c´est possible, d´ailleurs, il se fait que nous commençons ensemble un programme de remise en forme dans une salle de sports! » Mes félicitations soeurette! Bon dans ce cas, à samedi devant le théâtre nous déciderons sur place le resto qui conviendra le plus. Bisous,bye, bye »…Bisous, à samedi!

Enragée, par les derniers propos de ma frangine, je décide de me rendre chez le coiffeur. Je suis oûtrée par les réflexions négatives que profère si souvent votre entourage, dès que vous envisagez un changement dans votre quotidien. Mon portable sonne, il s´agit de Pierre; j´essaie de calmer ma colère et je réponds à l´appel : « Bonjour mon coeur, ta matinée se passe bien ? » Oui, ma belle. J´ai bien reçu ton message et je voulais te remercier d´avoir pris la peine de t´occuper de mon abonnement à la salle. Tout va bien de ton côté ? Tu as des projets pour la journée ? …Oui, tout va bien mon coeur. Je vais passer chez le coiffeur et puis à la salle car il faut régler ta quote part…. « Bien ma Belle, très bien. Tu veux changer ton look ? » s´informe Pierre. « Oui et non. En fait, comme samedi je sors avec ma soeur assister à Rock Ballet…et comme tu sais à quel point elle cherche toujours la petite bête, j´ai eu envie de retoucher mon image! Tu comprends n´est-ce pas mon coeur ? » …. Tu fais bien ma merveilleuse chérie; à ce propos, je serai à l´étranger ce week end. Je dois prendre l`avion pour Rome samedi à 9h15 et serai de retour lundi à 8h45…nous sommes convoqués pour un meeting international. C´est vraiment une sympathique coïncidence que ta soeur et toi ayez organisés une petite réunion entre vous deux. Je me sentirai plus tranquille en te sachant en sa compagnie! déclare Pierre. « Dis moi, vous êtes combien à partir de ton bureau ? » je veux savoir. « Nous sommes quatre : François, Jean, Marc et moi…bien sûr, Claire la secrétaire particulière du directeur nous accompagne aussi… Ma Belle, je dois raccrocher. Il faut que je rejoigne Marc pour mettre au point une stratégie…nous nous retrouvons à 18h00, devant la salle. Je me réjouis de te voir avec ta nouvelle coiffure…encore plus jolie que d´habitude…bisous merveilleuse chérie! » Bisous…

Encore un coup de poignard dans le dos, le deuxième de la journée…on dit: jamais deux sans trois, quel sera le troisième?

L´envie d´aller chez le coiffeur s´est fortement aténuée, si ce n´était pas une question d´orgueil, de dignité…je m´étendrais dans le canapé jusque 17h00,voir plus!emoticone

24 novembre, 2011

Face à l´anorexie/boulimie :-(

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 20:26

A mon réveil, je me sens nauséeuse pourtant je n´ai pas ingéré une quantité d´alcohol qui puisse provoquer cet état. Je reste étendue, me rémémorant la soirée d´hier. Je m´efforce d´analyser la situation. Je prends soudain conscience que mon corps réflète l´état de mon esprit: vasseux. J´ai perdu le contrôle de ma vie! Est-ce négatif ? positif? Sur cette interrogation, je sors du lit et me rends dans la salle de bains; sous la douche, j´ai même envie de chanter et je fredonne : « d´amour et d´amitié ». Pendant que l´eau glisse sur ma peau, je pense au déroulement de ma journée. Il me revient à l´esprit le désir de Pierre de s´inscrire à la salle de sports et de m´accompagner aux séances d´entraînement. Je respire profondément et sors de la douche. Je m´essuie et réfléchis: la présence de mon mari en ces lieux est-elle vraiment hors de propos ? En fait, je sais que ce qui me gène c´est de voir rassembler dans la même pièce Karl et Pierre. Peut être ai-je envie de minauder auprès du bel athlète ? Pourtant Pierre n´est pas mal bâti…mais je n´ai plus rien à conquérir…tout au plus à reconquérir: mais en ai-je envie ? 

Dans la cuisine, je vois sur mon set de table une feuille de papier et dessus une boite étroite et allongée emballée dans du papier cadeau. Je m´en empare directement, étonnée de découvrir ce nouveau cadeau surprise. Je retire prestement l´emballage et j´ouvre la boite: une très belle ceinture en cuir couleur bordeau.  Je prends la note et je lis: « Ma Belle, j´espère que tu as bien dormi et que tu es en pleine forme, disposée à faire face à une nouvelle journée, guidée par le soleil de l´optimisme et de la joie, de te rapprocher de tes objectifs. A ce sujet, il m´a semblé utile de te proportionner cette ceinture pour que tu vois les progrès au fil du temps se marquer à chaque nouveau cran atteint. N ´noublie pas de faire les démarches nécessaires pour mon inscription, si cela ne te pose aucun problème. J´aimerais que nous nous donnions rendez vous à la salle à 18h00: est-ce que cela te convient ? Je t´embrasse de tout coeur à ton endroit préféré (sourire) et j´espère que ce que nous avons manqué hier soir n´est que partie remise (sourire). » Je soupire et plie le papier en deux. Je le dépose sur la table à côté de la ceinture. Je me dirige vers le frigo et saisis le tetrabrick de lait écrémé, je m´en verse un verre plein et commence à le siroter avec une moue dégouttée. Je constate que le régime me fait perdre l´appétit, j´ai bien envie de m´abstenir de manger…mais les consignes lues dans la brochure remise par mon coach me reviennent à l´esprit: « le déjeûner est le repas le plus important de la journée ». J´ouvre à nouveau le frigidaire, je prends la barquette de fromage philadelphia light et du jambon dégraissé. Je prends dans la boite à pain deux tranches d´intégral. Je compose mon sandwich et attrape une orange dans le plat à fruit au passage tandis que je me rends avec ses provisions dans le salon. J´allume la télé et zappe les canaux. Soudain, cette publicité cause  en moi un impact douloureux:

Image de prévisualisation YouTube

La problématique de l´anorexie/boulimie ne me laisse pas indifférente et souvent je m´interroge sur la frontière entre nos diètes et ce trouble alimentaire. Quelle est la barrière ? Comment se franchit-elle ? Cela constitue-t-il un problème de Société ou un problème personnel ? Là, je suis prise par une peur au ventre : pourrais-je tomber dans cette tourmente ? Je regarde le sandwich et l´orange, incapable de les porter à ma bouche, je me donne l´impression d´être hypocondriaque! Mais cette situation est grave, la dérision n´est pas d´à propos! Je m´efforce de me rémémorer tout ce que je sais sur cette thématique: très peu sauf qu´une fois qu´on entre dans ce cercle, on n´en ressort pas; l´épée de Damoclès reste indéfiniment au-dessus de votre tête. Tant de personnes ont succombé à cet horrible fléau!

Je décide de rapporter ces pensées sur mon carnet de bord destiné à Karl. Je lui confie mes craintes de voir mon besoin de maigrir tourner à l´obsession. Après ces confidences, je referme le cahier et je mords à belles dents mon sandwich fromage/jambon. ¡Vraiment trop bon! Finalement, je ne crois pas que je sois graine d´anorexique!

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage