De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : conte porte bonheur

15 octobre, 2012

Tous les espoirs sont permis

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 8:05

Un film aussi réel que la vie même dont les acteurs principaux sont Meryl Streep et Tommy Lee Johnes. Il aborde la crise de ce couple dans lequel l´épouse se sent délaissée. Ce couple formé voici 31 ans est à bout de souffle : les enfants sont partis et la routine s´est installée. Le mari ne paraît prendre conscience qu´il ne prête plus aucune attention à sa femme qui elle souffre de cette situation. Un jour elle décide de trouver une solution à l´inconvénient. Elle inscrit leur couple à une thérapie.

Le mari refuse de s´y rendre et en plus est mécontent de l´investissement fait par sa femme dans ce projet de remise à neuf du couple! Elle déclare que quoiqu´il fasse elle se tiendra à sa décision. Quand il voit qu´elle prend un taxi pour se rendre à l´aéroport, il faiblit et apparait dans l´avion pour le grand bonheur de l´épouse. Le monsieur est très grognon et se plaint constamment de tout et de rien: du prix de la thérapie, du prix du séjour…

Ce couple dort séparément ce qui déplait à la dame mais convient parfaitement au monsieur.

Tout le long de la thérapie, le monsieur est sur la défensive mais néanmoins, à force d´insistance et de « crises » conjugales, il se plie aux conseils, aux excercises suggérés par le psychologue. Ils doivent parfois débaler leur vie sexuelle devant le docteur, ainsi la femme se rend compte qu´elle n´a pas de fantaisie sexuelle, qu´elle s´est toujours contentée de simples actes « amoureux, que son mari ne s´est pas non plus beaucoup investi pour faire flamber leurs relations au lit. De son côté, le mari avoue qu´un de ses fantasmes était de se faire faire une fellation sous la table de son bureau pendant qu´il traite une affaire. L´épouse tente de réaliser cette fantaisie au cinéma mais c´est un échec qui la traumatise et qui trouble la confiance qu´elle a en « ses capacités sexuelles ». Au cours de cette semaine, la boite de pandorre s´ouvre pour ce couple, ils doivent lutter contre les non-dits.

Malgré les directives du psy, l´avant dernière session arrive et le couple ne s´est pas rétabli. Alors le docteur parle fermement au mari : « Vous êtes satisfait de votre couple, c´est le mieux que vous pouvez faire pour lui ? » Du coup, le mari réagit et réserve une table dans un magnifique resto et une chambre super romantique. L´épouse est éblouie…tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu´au moment où elle lui demande de la regarder alors qu´ils sont entrain de faire l´amour et là, il semble que le mari perd sa virilité. Elle s´effondre et lui repproche de plus la désirer, il essaie de se justifier mais sans succès.

Lors de la dernière session, le psychologue essaie de leur prouver que bien qu´ils n´aient pas atteint le but qu´ils recherchaient, ils ont beaucoup avancé puisque cela faisait cinq ans qu´ils n´avaient plus de relations sexuelles et que maintenant ils avaient de nouveau eu des contacts!

Le couple retourne chez eux sur la corde raide. Le mari justifie « la défaite » à son épouse comme pour mieux retourner le couteau dans la plaie de l´épouse, il lui dit que ces sessions c´est de la poudre aux yeux après on retombe dans la réalité et c´est encore plus dur.

L´épouse est effondrée au point qu´elle est disposée à passer quelques jours chez une amie qui part en vacances comme pour faire le point…dernière halte avant le divorce. Elle communique à son mari qu´elle n´est pas disposée à reprendre les anciennes habitudes. Néanmoins, chacun retourne dans sa chambre. Mais soudain en pleine nuit, le mari se rend dans la chambre de son épouse et finalement ils font l´amour sans que surgisse aucun inconvénient.

Le lendemain matin, le mari part travailler mais au dernier moment, il revient sur ces pas et embrasse sa femme comme aux premiers jours de leur mariage…et là, la flamme de l´amour renaît entre eux.

Un film dans lequel beaucoup de couples se reconnaissent certainement et qui sur un fond d´humour décrit la tragédie de l´usure de la vie matrimoniale si on laisse s´installer les « mauvaises » habitudes.

 

Image de prévisualisation YouTube

Je pense que c´est un film qui oûtre le fait de comporter de très bons acteurs mérite d´être vu car il met en avant une des plaies de la Société actuelle: le déséquilibre des relations sexuelles.

29 septembre, 2012

Quelques moments de grand bonheur

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 20:06

Les petits plaisirs ne font-ils pas notre grand bonheur ? :-)

 

Quelques moments de grand bonheur dans Mes villes Belgica-le-plaisir-des-constructions-2012-001-173x300

Les jeux de construction : un classique

Rien de tel que de bâtir des tours infinies, élever vers le ciel des buildings de plaisir! Et pour moi, dans cet havre de paix que représente la maison de mes parents, le sourire de ma princesse en plein travail représente une intense satisfaction!

 

 

Belgica-dulce-fare-niente-2012-004-224x300 dans Mes villes

la vie de chateau...ou à l´hotel ? :-)

 

Savourer la joie de passer quelques jours à l´hotel : pas besoin de faire le lit, le petit déjeûner ne se prépare pas…et puis, on est tenu par aucune obligation! C´est pas le nirvana ? :-)

 

Belgica-délicieux-chocolat-2012-002-300x225

Le meilleur chocolat du monde...incontestablement :-)

Une praline ?..le plaisir de s´offrir l´occasion de déguster le même chocolat que la maison royale…c´est pas tous les jours Byzance: alors pour une fois, soyons fous! :-)

 

Belgica-plaisir-équestre-2012-005-300x225

La connection avec la Nature et le contact avec les chevaux

Ma princesse monte le cheval qui suit le noir et blanc, ici en seconde position :-) .

A-l´abri-de-la-pluie-2012-007-224x300

Promenade sur la Tamise

Peu importe s´il pleut, si le soleil brille dans le coeur !

La Vie est belle quand on décide de la regarder avec enthousiasme et ravisement. Notre oeil intérieur guide nos sens et notre raison…mais ne laissons pas prendre le contrôle de notre « bonheur » à ce brouillard externe que représente la Société; tous ces repères qui nous sont fournis au long de notre Vie, par nos parents, nos amis, nos voisins, nos collègues, les médias: il est opportun de les analyser et de peser le pour et le contre de ce qui nous est conseillé car même si c´est avec la meilleure intention du monde, chacun d´entre nous est unique et ce qui pourrait convenir à un n´est pas toujours l´adéquat pour l´autre.

Alors prenons la Vie du bon côté: le côté qui vous plaira le plus et vous rendra heureux dans votre quotidien!

 

25 septembre, 2012

Le moine qui vendit sa ferrari (3)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 19:12

Julien révèle à John le sens du troisième symbole: le sumo qui apparaît de l´intérieur du phare dans le jardin. Il explique que cela fait référence à la supération de soi. Il demande à John de faire toutes les flexions possibles. John n´était évidemment pas en grande forme mais malgré tout il s´efforçat jusqu´à parvenir à 23: quantité qu´il lui semblait maximale. Alors Julien lui suggéra d´en faire 10 de plus;  John lui fit remarquer qu´il en était incapable tandis que Julien insista…et John réalisa les 10 flexions supplémentaires.

Julien lui expliqua que les limites étaient le fruit de notre esprit et qu´il était bon de les changer constamment et de sortir de notre carcan pour progresser.

 Les limites nous permettent de rester dans notre zône de confort et donc dans nos habitudes…rien de spécial ne peut venir nous déranger mais rien de spécial ne peut venir nous réjouir: pas de bonne ni de mauvaise surprise. La peur à la mauvaise surprise fait que nous nous protégions dans cet univers limité. Mais nos peurs sont des monstres que notre imagination crée pour nous maintenir à l´intérieur des limites de notre univers! Il faut balayer nos peurs, il faut les affronter et prendre conscience qu´elles ne sont que le fruit de notre imagination: nous pouvons parfaitement atteindre nos objectifs, nos buts, nos fins si nous avons confiance en nous mêmes!

Il faut oser quitter sa zone de confort, renoncer à son médiocre bonheur pour atteindre son bonheur suprême. Pour atteindre ce bonheur, il est important d´y accorder de la constance et de la persévérance! A certains livres, il est bon de leur consacrer davantage de temps qu´à d´autres: si le sujet est philosophique, il convient de le lire à plusieurs reprises pour bien en extraire l´essentiel!

Certaines méthodes appliquées au jour le jour permettent de mieux se connaître et permettent de dépoussiérer notre Être intérieur et d´arriver à ce bonheur serein et vrai auquel nous aspirons inconsciemment:

la première stratégie s´appelle « le rituel du silence » : comme le nom l´évoque, cela consiste en passer un minimum de 15´dans une tranquille solitude en face à face avec soi même. Il faut évidemment en faire une habitude et pour cela l´idéal est de réaliser cette « pause » chaque jour à la même heure.

Le deuxième pas s´appelle « le rituel de la physicalité« . Il faut prendre soin de son corps et consacrer un peu de temps chaque jour à faire des excercices physiques, peu importe lesquels: yoga, flexions, marche en pleine nature…peu importe si ce ne sont pas tous les jours les mêmes mais il est essentiel d´en faire régulièrement. Respirer avec le ventre permet d´absorber davantage d´oxygène et être plus énergique.

« Le rituel de la nutrition » est important: il faut se nourrir correctement! Le meilleur régime est le végétarien: beaucoup de fruits, légumes et céréales. Il n´est pas indispensable de mettre fin à la consommation de viande rouge mais il est essentiel de la réduire le plus possible car sa digestion est lente et pénible.

  »Le rituel du savoir abondant » est aussi un point important pour notre bien être: il faut lire quotidiennement, consacrer au minimum une demi heure à la lecture. Cependant, il est important de bien choisir ce qui va être lu: n´oublions pas que l´esprit est notre jardin et qu´il faut le cultiver de manière à ce qu´il nous réjouisse!!

Le cinquième rituel « de la réflexion personnelle » consiste à faire le point sur ta journée, sur chaque fait survenu au cours de la journée! C´est indispensable pour prendre du recul et objectivement distinguer les bons moments des mauvais; discerner les bonnes attitudes et envisager un comportement différent pour le lendemain sur ce qui n´a pas été satisfaisant en ce jour!

Le rituel suivant s´appelle « du lever tôt » : il est positif de se lever avec le soleil; ce n´est pas indispensable cependant, il est plus important de bien dormir que de dormir longtemps. Pour cela, il faut préparer sa nuit et son réveil: rien de tel que de se coucher avec de belles idées en tête et se lever le matin en ayant des pensées positives. Le temps « grapillé au sommeil » doit se consacrer à de belles choses: remercier l´Univers pour la belle journée qui s´annonce, visualiser cette journée comme si elle était la dernière, prendre un bon petit déjeûner, faire une promenade dans la nature et se permettre un bon éclat de rire!

Une autre étape est le « rituel de la musique« : consacrons quelques minutes chaque jour à écouter de la musique douce.

Un autre rituel est important, il porte le nom de « le mot parlé« : il s´agit des mantra ou mieux connu comme affirmations! Ces dernières permettront de mieux accorder nos croyances à nos attitudes; donc d´adapter positivement nos pensées, nos croyances afin d´agir en conséquences vers une vie plus saine, plus pleine, plus heureuse!

Le neuvième rituel est celui de la congruence: il faut être en accord avec une vie vertueuse. Il faut prendre en considération: l´honnêteté, la patience, le courage, l´humilité…Par cette conduite, on est en harmonie avec les règles de l´Univers.

Et finalement, le plus important des rituels : celui de la Simplicité. Il faut savoir tout relativiser, rien ne sert de vouloir plus toujours plus, il faut savoir doser ses besoins dans tous les domaines pour vivre en harmonie avec soi même et l´Univers.

N´oubliez pas de mettre en pratique tous ces conseils toujours dans un minimum de 21 jours…même si par la suite, le bien être obtenu fera que ces attitudes seront devenues des habitudes desquelles personne ne veut se détacher.

Je ne veux pas rendre l´article trop long, donc je décide de postposer la suite du résumé en souhaitant que vous appréciez le contenu du livre et que vous éprouverez un certain plaisir à revenir demain lire la suite de cette histoire.

24 septembre, 2012

« Le moine qui vendit sa ferrari (2) » Robin S. Sharma

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 9:39

Julien partage avec John deux techniques pour améliorer la concentration et par conséquent avoir le contrôle de son esprit. La première s´appelle « le coeur de la rose » et consiste en s´isoler dans un endroit tranquille si possible en pleine nature et sinon à l´intérieur, prendre une rose et l´observer, s´en impreigner: sa forme, sa couleur, ses pétales…etc sans détourner l´attention de l´objet pendant cinq minutes, et chaque jour plus. Cette technique semble toute simple, mais l´esprit a souvent tendance à s´éparpiller et s´envoler sur d´autres pensées.

L´autre technique porte le nom de « pensée opposée« ; il s´agit de mettre fin aux pensées qui n´apportent rien de bon. Quand on a eu une mauvaise journée ou vécu un événement désagréable plutôt que de continuer à remacher autant sauter sur des moments de la vie heureux pour éloigner ces mauvaises pensées de l´esprit!

Il est essentiel de lutter contre les pensées négatives de tout acabit; pour futile que puisse paraître cette mauvaise pensée, elle est le germe à d´autres semblables : ce sont les mauvaises herbes de ton jardin, tu en vois une et rapidement, le jardin est plein de mauvaises herbes! Il faut être conscient que tout est créé deux fois: d´abord dans l´esprit et puis dans la réalité palpable: l´esprit travaille avec des images. Pour obtenir ce qu´on désire, il faut y consacrer régulièrement du temps pour imaginer cette nouvelle situation à laquelle on aspire!

Julien revient sur la fable que lui avait narrée le moine Raman; il rappelle à John la deuxième qualité : le phare. Il lui explique l´importance d´avoir des buts dans la vie: le but de la Vie consiste en avoir un objectif, savoir ce qu´on veut, ce à quoi on aspire vraiment! Alors, Julien raconte que le moine Raman prit son arc, une flèche et posa une rose sur le tronc d´un arbre à une trentaine de mètres de distance, il banda les yeux avec un mouchoir blanc. Il demanda à Julien s´il pensait qu´il atteindrait le but; Julien lui assura qu´il l´avait vu parvenir à ses fins à une distance bien supérieure. Le moine tira la flèche mais celle ci échoua à côté de la rose ce qui surprit Julien. Alors le moine explica la leçon: « il est impossible d´atteindre un but que tu ne vois pas! Les gens souhaitent devenir heureux et ne prennent pas le temps de définir régulièrement leur concept du bonheur! Ils errent dans la Vie et se laissent conduire sans prendre les brides de leur destin! »

Il est essentiel de se concentrer sur sa priorité, l´écrire est une bonne méthode: cela met en avant, cela souligne l´importance qu´on accorde à ce but!

Julien annonça à John que les méthodes étaient aussi valables pour les grandes comme pour les petites choses. Son ami lui confia qu´il souhaiterait récupérer sa bonne forme physique passée et avoir un corps d´athlète. A quoi, Julien l´invita se voir tel qu´il le souhaitait chaque matin au réveil dan son imagination. La deuxième étape consiste en s´imposer une pression positive, dans le cas de John, cela aurait pu être déclarer à son entourage et au maximum de personnes qu´il voulait maigrir. La troisième condition : mettre une date pour obtenir le résultat! Il est aussi pratique d´avoir un cahier d´annotations pour y inscrire les rêves en les divisant en sections: matériels, spirituels, sentimentaux…etc. Il faut y inscrire tout à ce qu´on aspire et prendre soin de la visualization en insérant des images, des textes qui les font plus réels et plus agréables à consulter! Et enfin quel que soit le progrès obtenu au quotidien, jour après jour, ne pas renoncer avant que ne passent 21 jours: car c´est dans la persévérence que surgissent les résultats…et quand on arrivera a 21 jours de pratique, on remarquera qu´on a acquis des changements positifs!

Voilà, je ne veux pas rendre cet article trop long et je souhaite vous laisser un peu de temps pour réfléchir à « cette philosophie » de Vie…peut être, qu´à travers de ce résumé, vous allez vous laisser tenter par une des différentes techniques d´amélioration du bien être de soi!

 

22 septembre, 2012

Le moine qui vendit sa ferrari (1)

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 17:09

J´ai découvert ce livre par hasard et je l´ai beaucoup apprécié.

Il est question d´un grand avocat qui se consacre corps et âme à son travail. Il est reconnu comme un excellent avocat mais son aspect physique est bien détérioré; malgré qu´il n´ait que 53 ans, on dirait qu ´il en a au moins 6o tellement il a de rides!  Il est ambitieux et dynamique, jusqu´au moment où il fait une crise cardiaque et les médecins lui font prendre conscience de la gravité de son état. Il vend tous ses biens (innombrables :-) ) et quitte le pays.

L´histoire est racontée par son ami et assistant.

Il part en Inde et ne donne plus de nouvelles à personnes pendant trois ans. Son ami, vexé par l´attitude de Julien (l´ex avocat) reprend contact avec « la Vie », il travaille toujours mais plus raisonnablement en consacrant plus de temps à sa famille.

Un jour, un homme débarque dans son cabinet d´avocat. Il est souriant, il semble avoir 35 ans. Il a une magnifique allure. Quand celui-ci s´adresse à l´avocat, sa voix lui fait reconnaître Julien. Il n´en revient pas car il a changé du tout au tout: d´un homme usé, il est devenu un jeune homme dans la force de l´âge.

Julien partage avec lui ses aventures. Il lui avoue que l´accueil en Inde fut très aimable tout au long de son voyage: les autochtones le recevaient avec grande générosité partou où il passait et ce malgré la pauvreté de certaines familles.

Il était disposé à rencontrer des moines dont il avait entendu dire beaucoup de bien et qui semblaient détenir la connaissance de la longévité! Il rencontra de grands maîtres de la culture hindoue qui lui transmirent leur savoir. Il apprit beaucoup sur les traditions et il se sentait revivre.

Après sept mois à travers ce grand pays, il est en Cachemire quand il rencontre Krishnan qui était le gardien du temple du hameau où il séjournait. Cet homme avait des points communs avec lui: il avait été à New Delhi avocat et avait renoncé à tout pour s´écarter de l´enfer de la ville. Et il lui confia qu´il avait ainsi trouver son âme. A son tour Julien lui fit part de son passé récent et le yogui lui dit: « qu´il ne lamente pas le passé que tout arrive pour une bonne raison: grandir! Les échecs tant sentimentaux, comme professionnels ou autres permettent d´apprendre de la Vie. Julien lui demande de l´aide pour atteindre un état de pleine harmonie.

Krishnan accepte mais l´informe de l´existence de moines dans l´Himalaya qui détiennent beaucoup plus de connaissances de la plénitude tant physique que spirituelle…cependant pour parvenir jusqu´à eux le chemin est périlleux!

Julien est décidé de partir à leur recherche! Le lendemain, il entreprend le voyage: seul, sans aide…juste avec le soutien de son instinct! L´ancien avocat se sentait heureux dans cet environnement, il semblait connecter avec la Nature et avec son Moi intérieur. Il se sentait sûr de lui, convaincu d´avoir pris la bonne décision.

 Tandis qu´il commençait à gravir les montagnes de l´Himalaya, l´excitation s´emparait de lui. Au bout d´une semaine de marche, tandis qu´il réfléchissait à son passé et qu´il songeait à sa Ferrari et au plaisir de la conduire, il apperçut une personne vétue d´une tunique rouge; il fut surpris par l´apparition dans ce coin perdu du planète. Quand il parvint à le rejoindre, il constata que cet homme transportait dans un panier les plus belles fleurs inconues pour lui jusqu´à ce jour. Il remarqua aussi la grande forme physique du voyageur qui pourtant devait déjà, au vu des mains, avoir un grand âge. Il prit conscience qu´il s´agissait d´un des moines qu´il recherchait et le lui demanda. L´inconnu ne répondit pas et l´avocat lui raconta son passé et ses rêves. Finalement, il convainquit le moine de sa sincérité et celui-ci accepta de le conduire dans leur communauté mais lui fit promettre de partager son savoir avec ses pairs une fois retourné dans son pays.

Ils arrivèrent enfin au village de Raman (le moine lui avait expliqué qu´il était le plus ancien membre de la communauté). L´endroit était splendide, les maisons construites en fleurs. Tous les présents lui sourirent alègrement.

Au fur et à mesure que passaient les jours dans cette communauté et sous l´enseignement des disciplines que cultivent ces moines dans le domaine du développement personnel, Julien sentait comment il atteignait une plus grande paix de l âme. Il avait appris des techniques pour éviter de s´inquiéter, s´angoisser inutilement. Il savait combien il est important de s´aimer soi même.

Tandis qu´il racontait à son ami et ex collègue John tous ces acquis, il lui proposa d´investir 672h, autrement dit un mois de sa vie, à changer sa vision de vivre pour atteindre le bien être intérieur. Sceptique John s´enquiert de ce qu´il gagnera s´il s´applique à suivre ses conseils. Julien lui répond: « Cette science est la plus forte qui soit au jour d´aujourd´hui: tu amélioreras ton monde intérieur mais aussi tes performances vis à vis du monde extérieur! »

Julien annonça à John que cette « philosophie » comportait sept points basés sur une légende. « Tu es assis au centre d´un jardin magnifique, les fleurs y sont abondantes. Tu jouis du plaisir des arômes et de la beauté du lieu. Tu es heureux et tu penses que tu pourras indéfiniment jouir du spectacle. Tu aperçois un très grand phare au loin et du coup, de là, sort un sumo japonais énorme: deux mètres de haut et 250kgs! Il s´avance vers le milieu du jardin! L´homme est presque nu (à l´exception d´une cordelette rose qui cachent ses parties intimes). Pendant qu´il avance dans le jardin, le lutteur de sumo découvre un superbe chronographe en or; il veut s´en emparer mais il glisse et tombe inconscient. Au bout de quelques minutes, il revient à lui peut être encouragé par la douce fragance d´une des roses jaunes qui l´entourent! Plein d´énergies nouvelles, il se relève et regarde vers sa gauche il découvre un chemin composé de milliers de diamants, le sumo choisit de suivre cette voie. Ce sentier le mène au bonheur durable. » Le moine Raman lui explica que cette fable était pleine d´enseignements et qu´il devait prêter attention à tout ce qu´elle contenait:le jardin, le phare, le sumo, le chronographe, la cordelette rose, les fleurs, le sentier de diamants…  constituent les sept clefs: chaque élément apporterait un éclaircissement à sa perception de la Vie.

Le  jardin représente : l´esprit. Tout comme le jardin doit être délicatement planté et fertilisé…et surtout ne pas l´intoxiquer; il en est de même pour notre esprit. Pourtant, nous n´arrêtons pas de remplir notre esprit : de soucis, d´informations négatives… Suivant ce que nous plantons dans notre esprit nous améliorerons notre bien être et nous nous approcherons de notre bonheur …ou nous nous en éloignerons. Notre esprit est notre plus grand trésor et notre seul bien! La réalité la plus exacte : il n´y a pas de réalité absolue! « Peu importe ce qui arrive dans la vie, tu as le droit de choisir ta réaction! »

John interroge son ami revenu de l´Himalaya sur une méthode rapide pour prendre soin de son esprit et penser positivement constamment. Alors Julien lui explique que l´impatience n´est pas de mise et lui rappelle l´histoire du jeune homme parti ètudier avec un Grand Maître, il lui demande combien de temps, il devra consacrer à cet objectif pour l´atteindre; cinq ans répond le Sage…C´est beaucoup de temps répond le jeune homme, mais si j´étudie le double…dix ans rétorque le Sage…et si je m´y mets même la nuit…quince! Comment est-ce possible ?  s´insurge le jeune homme  plus je dis que je vais étudier et plus vous me dites que je tarderai! Le Grand Maître explique: plus tu te concentres sur ton objectif, moins tu prêtes attention au chemin!

Je n´ai pas encore fini de lire ce livre et surtout je ne souhaite pas vous prendre trop de temps en lisant mon article. Donc, si cette histoire vous plait, je vous invite à revenir lire la suite du résumé de ce livre dès demain :-)

« La patience est la mère de toutes les vertus » : n´est ce pas ?

14 juin, 2012

Croyances/pensées

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 17:29

Il est certainement important de distinguer, de dissocier la croyance et la pensée. La croyance est proche de l´adhésion: c´est comme plus définitif. Les croyances s´installent par la déduction de situations répétitives, par la confiance accordée à la « Société »: comme les parents, les proches à qui on accorde une grande  importance, les professeurs, « les journaux » etc… et tout cela jusque preuve du contraire!

Disons que les parents vous inculquent des valeurs: « il ne faut pas voler, mentir…ce n´est pas bien! » à partir de cette information, on s´efforce d´être honnête au sens large (éviter les mensonges, les vols aux petits camarades, voisins etc) sans douter des propos tenus par nos parents…jusqu´à preuve du contraire (je parle de l´âge de raison où les criminels agissent pour leurs propres comptes!)

Les professeurs vous enseignent les règles de mathématiques et vous ne les mettez pas en doute, ce que dit l´instituteur est parole d´évangile…jusque l´âge de raison, où le professeur tentera de vous inculquer l´esprit critique…mais tant de croyances et une telle confiance est déjà acquise que c´est une dure tâche que de remettre en question les « préjugés » installés, programmés dans notre cerveau!

On croit les journaux car on pense que les journalistes s´efforcent d´être objectifs …mais pourquoi le seraient-ils (je dis par là qu´ils sont humains, ils ont été conditionnés tout comme nous) mais notre confiance ne les remet pas en cause…jusqu´à ce que nos circonstances (souvent déjà à l´âge adulte) nous poussent à nous méfier des contenus des nouvelles!

A côté de toutes les valeurs, propres à notre vécu personnel, sont présentes les valeurs générales acquises par les proverbes, les citations en bouche de tous, les stéréotypes que nous entendons constamment et qui finissent par faire part de notre esprit incidieusement sans qu´on ne s´en rende compte! Ainsi: « Vaut mieux un tiens, que deux tu l´auras » « Vaut mieux tard que jamais »,  »Prendre son mal en patience » « Prendre son courage à deux mains »…;  »Les Espagnols sont des Don Juan », « Les Italiens sont des… » , « Les Belges sont des… » etc.

Et finalement, nous sommes « victimes » des croyances limitantes qui nous font souffrir car nous n´en sommes pas très conscients mais développent en nous des peurs qui nous empêchent de progresser car nous retiennent dans un univers « préfabriqués » par elles mêmes, à la suite de déductions de situations que nous avons provoquées au travers de notre évolution dans notre Vie…nos faux pas nous marquent et nous intimident. « Je ne pourrais jamais lui plaire, je ne peux séduire que des minables! » (croyance forgée suite à deux ou trois mauvaises expériences amoureuses), « Je n´obtiendrais pas cet emploi, seuls les jobs inintéressants sont à ma portée! » (croyances issues suite à des désillusions d´ordre professionnels), « je resterai toujours avec du surpoids, c´est ma constitution! » (croyance qui provient probablement d´un manque de confiance en soi)….

Les pensées par contre me paraissent plus proches de la réflexion et peuvent être changées plus aisément, elles sont plus maléables et sont moins ancrées en nous…Les pensées créent notre univers mais sont influencées par nos croyances! Il me semble donc important d´observer nos croyances, nos pensées, nous apprendrons à mieux nous connaître et parviendrons ainsi à un contrôle de notre Vie.

Quand une de nos pensée provoque en nous une émotion, un sentiment, une sensation désagréables; il serait bienvenu d´analyser cette pensée car elle est en déstabilise notre bien être, elle affecte notre bonheur!

 Nos croyances limitantes sont les ennemis de nos projets, de nos rêves!

 

15 février, 2012

Tagée ?!! :-) Merci Domi

Classé dans : Des défis il n´en manquent pas :-) — ismeraldamadrid @ 14:49

 

Domi, prise au piège, comme elle nous le raconte ci dessousAlors voilà je me laisse encore une fois prendre au piège, m´a attrappée dans ses filets alors à mon tour, je vous invite à entrer dans la danse:

De Céline que je ne remercie pas

Parce que je suis obligée de copier toutes les questions

Tagée ?!! :-) Merci Domi dans Des défis il n´en manquent pas :-) 000203F6

 

Mais vous savez tous maintenant

Que lorsque j’aime je ne compte pas!!!

 Alors c’est parti!!! En ce qui me concerne, je vous réponds juste en dessous des réponses de Domi

Commençons par les règles du jeu

1. Vous devez poster les règles

2. Chaque personne doit répondre au 11 questions

    Que le ou la tagueuse lui a posées puis créer 11 nouvelles questions

    A l’attention des nouvelles personnes taguées

    Alors là ma pauvre Céline tu m’en demandes de trop

    Je me contenterais de répondre aux tiennes si tu me le permets

3. Vous devez choisir 11 personnes et mettre un lien vers leur blog

     Sur le vôtre dans l’article bien sûr.

4. Rendez-vous ensuite sur leur blog pour leur dire

    Que vous les avez taguées

5. Ne faites aucun tag sans les prévenir.

6. Vous devez obligatoirement taguer 11 personnes

 

Alors voici Céline mes réponses!!!

 

1. As-tu un petit surnom et si oui lequel?

     Sinon lequel aimerais-tu qu’on te donne?

     En général, c’est Dim ou Dom mais jamais Dam

     Juste pour l’administration on m’appelle ma Dam 

     En général, c´est Isa

    Dans le cyber espace, c´est Ismé ou Ismeralda ou Esmeralda

 

2. Quel est ton parfum?

    Dimdamdom 59 parce que je le vaux bien!!!

   Mon Jasmin Noir

3. La chose pour laquelle tu pourrais mourir?

    De rire bien sûr!!!

   D´un infarctus pendant les matchs du Barça

 

4. Ton film culte, celui que tu pourrais regarder des dizaines de fois?

     Forrest Gump, parce que la vie c’est comme les chocolats

     On ne sait jamais sur quoi on va tomber!!!

    Shreck 2, ma princesse m´en a tellement saoûlé que maintenant 8 ans après, je connais toujours les   dialogues par coeur entre l´Âne et Shreck…et que dire de Marraine la bonne fée et son terrible fils Prince charmant!!!!

 

5. Quel est ton plat préféré?

    La fondue belge, tu fais de la purée et tu trempes tes frites dedans!!!

    Moi, inspirée par Domi ci-dessus, les frites à la sauce liègeoise dans lesquelles tu trempes tes frites une fois hein!!!!

6. La chose que tu voudrais réaliser en 2012?

    Moi…. heu…. mais je suis pas une chose moi

    Mais je voudrais quand même réaliser que je suis moi!!!

   Un voyage sur Paris avec ma petite famille et un voyage à Barcelone entre filles (ma princesse et moi) pour suivre un super match du Barça…sinon: assister à la finale de la coupe Barça-Atletic de Bilbao dans le stade Santiago Bernabeu :-) …le délire !!!

 

7. Ta plus grande qualité et ton plus grand défaut.

     Ma qualité est de n’avoir aucun défauts

     Mon défaut est de croire que je n’en ai aucun.

     Mon défaut: la naïveté.

    Ma qualité : l´humilité de n´en citer aucune :-)

 

8. Si tu devais écrire un livre quel en serait le titre?

    Isméralda et ses délires! (d´accord, je m´inspire de Domi…un peu tricheuse, ok ouais, à inscrire dans mes défauts :-)

9. L’activité que tu préfères faire?

    Partager sur la blogo

    J´aime ce que vient de dire Domi. Pour moi, surfer sur le net et profiter de son ensemble…sinon profiter de ma princesse.

 

 10. Possèdes-tu un porte bonheur?

      Oui, le bonheur dans ma vie de tous les jours.

     Oui, des monnaies et billets, trouvés par terre ou ramenés de mes voyages à l´étranger, dans mon porte monnaie.

 

 11. Que vas-tu faire après avoir fait ce tag?

       Vais aller prendre ma douche et me préparer

       Vu qu’à cause de ton foutu tag il est 11 heures

        Et je suis encore en pyjama

      Je  vais servir le repas car il est déjà 12h40´et un peu comme Domi je suis à la bourre!

 

  00020309 dans Des défis il n´en manquent pas :-)

 

Alors qui vais-je taguer Mes tags commencent après Maminou 

00020575

 

Nanha

Martine Sepbleu

Ismeralda

Les Cafards

Marie des Vignes

Fleur

José (soyons fous)

Maya-Lou

La Dragonne

Heidi

Maminou

****************************************************

Tags d´Ismeralda

Méline

Jacqueline

Hélène

Nettoue

Clara65

Fontaine

Anne

Leila

Didier

Aurore

 

Alors je vais être gentille en débloquant le clic droit

Afin que vous puissiez copier le questionnaire

Si vous aussi voulez y répondre.

Mais sachez que vous pouvez également créer un nouveau

Pour le faire circuler!!!

Aller hop au boulot!!!

 

6 décembre, 2011

Sainte Constitution ou Saint Nicolas ? :-)

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 20:40

Ce 6 décembre se célèbre en Espagne la fête de la Constitution: un événement important s´il s´en faut. Et je ne voudrais pas ôter sa valeur à ce recueil! Mais au jour d´aujourd´hui, l´allure que prend la Société, nous fait un tant soit peu douter de bien des systèmes : le démocratique en premier!

Alors vive Saint Nicolas! Et si pourtant ce grand Saint vit en Espagne, cela doit être incognitoemoticone; car il va travailler en Lorraine, en Belgique et en Hollande où il arrive en bateau attendu par tous les enfants désireux de lui serrer la main et de recevoir ses délicieuses gourmandises et puis le soir venu, on espère bien qu´il se rendra au domicile apporter les cadeaux tant désirés.

Ayant passé toute mon enfance à Liège (comme vous le savez bien), Saint Nicolas est pour moi un melting pot de bonheur, tendresse, joies, impatience et reconnaissance…et comme ce même jour Sainte Barbe a également sa fête (ce qui accordait un jour de congé aux mineurs), à la maison, l´ambiance familiale était vraiment agréable. Alors en nostalgie du bon vieux temps, je dis merci au grand Saint Nicolas et à mes parents (qu´ils reposent en paix car ils le méritent) pour toute cette chaleureuse enfance!

Image de prévisualisation YouTube

Si piqués par la curiosité, vous désirez obtenir plus d´information sur ce grand Saint, je vous invite à visiter les blogs de deux grands rédacteurs de notre petit univers du partage d´idées :

Jean Claude, depuis la Bretagne: une erreur c´est glissée la voilà réparée « jcn54 | jncntzr@aol.com | jcn54.unblog.fr |

Suis pas en Bretagne Isméralda (hélas!) mais en Lorraine…
Pas grave… »
donc depuis la Lorraine, vous offre le récit de la légende de notre ami Nicolasemoticone. Une fois sur place, prenez la peine de parcourir son site, vous découvrirez un contenu d´une qualité incontestable et très varié.

Anne et son blog Souvenirs9 rend hommage au Saint des enfants avec beaucoup de brio. Son espace de partage vaut également le détour, alors profitez une fois sur place pour lire ces nombreux articles sur des sujets très divers ! Je vous assure que vous aurez plaisir à les parcourir!

Vive Saint Nicolas!

16 novembre, 2011

Autour de la table! :-)

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 20:47

« Mangeons avant que cela ne refroidisse! » suggère Pierre faisant mine d´être attablé devant un savoureux repas. Avant de mettre en bouche, un calamar à la romaine que détient sa fourchette, il s´intéresse à ma nouvelle activité : « Décris moi l´ambiance de la salle de sports et comment fonctionne ton programme ? » Je suis indécise sur la manière d´apporter réponse à sa question, dois je lui parler de Karl en premier, laisser cette information pour la fin? il s´agit pourtant d´une pièce importante de l´activité! Malgré tout, je remets à plus tard, d´évoquer le sujet! « Bon appétit mon coeur! dis-je en ébauchant un petit sourire, avant de lui expliquer… : Je me suis inscrite à un centre qui se situe près du Centre Commercial, dans un tout nouveau local. Ce sont des installations très modernes. J´ai constaté son énorme succès puisqu´il y avait foule quand je m´y suis rendue ce matin pour la première leçon. » …Dans ce cas, je pense que la qualité de ses services doit y être pour quelque chose, intervient Pierre… Oui, du matériel moderne est mis à disposition du public et le personnel surveille sa bonne utilisation… As-tu fait des connaissances ? me demande mon mari sur un ton désinvolte, qui me pousse à la défensive: « Non, euh, non rien que les employés de la salle! » …Ce n´est rien, puisque demain nous irons en couple! tranche Pierre avec entrain. Il se penche sur moi de l´autre côté de la table et effleure mes lèvres d´un baiser: « Ces plats m´ont complètement rasassié. J´avais une faim de loup! Mais toi ma Belle, tu picores comme un oisillon! Ne prends pas tant à coeur ton régime! »

La gorge serrée, les aliments ne passent pas. L´estomac noué, je suis incapable d´avaler une bouchée, pourtant je ne devrais pas manquer d´appétit n´ayant rien avalé depuis le matin… Je voudrais décourager mon mari d´exécuter son projet, cependant je me sens coupable de cette pensée! « Dis moi mon coeur, tu seras souvent parti, maintenant que tu occupes ces nouvelles fonctions ? » je m´enquiers auprès de Pierre. Il éclate de rire: « C´est donc cela qui te tourmente ma merveilleuse chérie ?…Ce seront seulement quelques jours par moi! Ne t´en fais pas, tu ne t´en rendras même pas compte!…Rassurée ? » Il se lève et me rejoint de l´autre côté de la table. Il me prends par la même pour que je me mette debout. Sa main se glisse sous mon menton le redressant et me fixant dans les yeux, il ajoute: « Ton bonheur est ma principale préoccupation! Je ne serais pas heureux si tu souffrais… d´accord? » Je souris sans trop de conviction mais cela me fait plaisir à entendre. Nos lèvres se rejoignent et la douceur des siennes m´apportent un certain bien être. La pointe de sa langue se promène sur le contour de ma bouche qui s´efforce de l´attraper. Le baiser devient un jeu que nous connaissons tous deux!emoticone La main de Pierre masse ma nuque pendant nous prolongeons cette étreinte.  Les idées noires qui traversaient mon esprit s´envolent momentannément et je me laisse aller au désir que produit en moi, la caresse forte et rassurante de mon Homme.  Ses lèvres ont abandonné les miennes et parcourent mon cou, jusqu´au creux de mes épaules éveillant en moi le plaisir de ce chatouillement. Mes mains se décident enfin à découvrir le mystère sous la robe de chambre: y trouverais-je un autre vêtement ? »emoticone. Mes doigts palpent en effet son pyjashort en soie, l´image se dessine dans mon esprit, pendant que mes doigts caressent la texture très agréable au toucher. Mon peignoir a glissé sur le sol et Pierre s´atèle à détacher mon soutien gorge, tandis que ses lèvres coquines prennent soin de mes seins et me font vibrer sensuellement! Vibrer! c´est le mot qui convient pour le son qui parvient à nos oreilles, le téléphone sonne de manière intempestive !  Je serais disposée à ne pas déccrocher mais ce n´est pas le cas de mon mari. Qui d´un air désolé, se dirige vers le maudit appareil! « Oui, dis moi Laurent….demain à 9h00, je te transmets les documents officiels…Tu as besoin de consulter les copies maintenant…pour préparer la réunion…cela ne peut pas attendre, je comprends…je te fais un compte rendu et je te l´envoie…j´en aurais pour environs une demi heure…A demain Laurent, oui au revoir! » Pierre se retourne vers moi, je le regarde, mon air ne laisse pas de doute: ma déception et mon mécontentement s´affichent clairement. « Je suis vraiment désolé, ma douce merveille » (Tiens c´est un nouveau mot doux) « Laisse, ce n´est pas grave, je vais me coucher, je suis fatiguée! » « Ne te fache pas, j´arrive immédiatement. Je prendrai bien soin de toi » Pierre s´efforce de me convaincre. Je ne réponds pas et je monte dans notre chambre. J´enfile une nuisette mauve et me glisse sous les draps, couchée de côté, je songe à demain, à Karl, à la salle de sports et aux intentions de Pierre. De nouveau l´inquiétude m´assaille; les doûtes par rapport à mon mari m´affleurent.

J´entends son pas dans l´escalier, je ferme les yeux et m´efforce de rejoindre Morphée et son univers. Mon mari passe la porte: « Coucou ma Belle, je suis déjà là….Tu dors ma merveilleuse chérie? » Il entre dans le lit et m´enlace doucement et serre contre moi, depuis mon état de sommeil, je perçois sa chaleur et sa force virile.

 

 

 

10 novembre, 2011

Une suprise très surprenante!

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 17:32

Au moment où je repose le combiné téléphonique, Pierre réapparait vêtu de sa robe de chambre en coton noire à fines lignes rouges et ceinture de couleur assortie. Malgré la distance, la fragance poivrée de son parfum Kouros d´Yves Saint Laurent arrive à mes narines. Je m´interroge sur ce que mon gentil petit mari peut porter sous son vêtement: a-t-il oui ou non des dessous ? Je prends conscience des délires de mon esprit et je rougis: je dois franchement être en manque!emoticone

Je m´adresse à Pierre: « Si tu le permets je vais moi aussi me rendre à la salle de bains, et me changer! J´ai besoin d´un bain relaxant, cette séance de musculation m´a laissée fourbue! »

- Mets toi à l´aise ma belle. Dis moi, à quelle heure passera le traiteur ? me demande-t-il à son tour. « J´ai réservé pour 21h00. J´espère que ce n´est pas trop tard à ton goût mon coeur. » lui fais-je savoir…C´est parfait, cela nous laisse du temps devant nous, m´annonce-t-il avec un clin d´oeil que je n´arrive pas à definiremoticone

Je prépare l´eau de la baignoire, j´y jette les sels de bains et je mets le réveil de mon téléphone portable. Je le programme sur un quart d´heure, je ne désire pas prolonger trop mon estance dans cet endroit et laisser mon coeur tout seul.  Pendant que je me détends et mes muscles se décontractent grâce à la douce chaleur de l´eau, je songe à ce que je vais enfiler : dois je mettre une nuisette sous mon peignoire ? de la lingerie fine ?…quelle obsession!emoticone  Je hausse les épaules et décide de porter de jolis dessous, je sais que c´est le péché mignon de Pierre!emoticone  Impulsée par la sonnerie, je sors de la baignoire, je m´essuie, j´hidrate ma peau et je m´asperge de quelques gouttes de parfum de Thierry Mugler mon préféré. J´entre dans la chambre et je prends un soutien gorge pigeonnant en satin bleu marine à dentelles et un slip assorti, je les passe et je les surmonte de mon peignoire couleur crème.

Je descends rejoindre Pierre, satisfaite de ma tenue. Quand il m´entend dans les escaliers, il m´appelle: « Merveilleuse chérie, je suis dans le salon! » Cela faisait un bail, qu´il n´employait plus ce doux surnom pour s´adresser à moi. Je sens l´émotion monter en moi et mes jambes flageolent. Je m´empresse de me diriger vers cette pièce, je constate que la porte est fermée. Je la pousse et là, l´absence d´électricité se fait remarquer, tandis qu´ une dizaine de petites bougies éclairent l´endroit d´une lumière diffuse.

Mon homme s´approche de moi et me conduit jusqu´au canapé qu´il a recouvert d´un drap de lit, je suis surprise au point de ne prononcer mot. « Retire ton peignoir et étends toi ma Belle » Je me dispose à me coucher sur le dos mais il me fait signe de me mettre à plat ventre. Il s´agenouille à mes côtés et sort de sa poche un petit flacon: « tu mérites un bon massage » dit-il en versant de l´huile essentiel d´eucalyptus sur ses mains. « Tu as fait de grands efforts aujourd´hui et tu vas attraper des crampes » ajoute-t-il avec tendresse, amour ? peut-être dans le fond! Il pose ses mains sur mes reins, je frisonne. « C´est froid ? » m´interroge Pierre. « Non, non! c´est un contat agréable » je m´exclame spontannément. « Je suis content que tu apprécies. » rétorque-t-il pendant que ses mains se promènent sur mon dos très délicatement. « Dis moi, je ne te connaissais pas ce talent ? » lui fais je remarquer. En réponse, j´entends son rire grave et profond ce qui produit en moi un défilé de petites étoiles. Ses doigts massent mes épaules et je soupire d´aise. Pierre se penche sur moi et dépose un doux baiser sur ma nuque. Je me retourne et nous nous embrassons voluptueusement. J´entoure son cou de mes bras et mes mains s´égarent dans ses cheveux!

La sonnerie retentit et nous sépare. Pierre se lève pour aller ouvrir la porte, tandis que je me rends dans la salle à manger et je dresse rapidement la table pendant que je l´entends payer le livreur. Sans que je m´en aperçoives, mon coeur dépose au centre de la table un vase decoré d´une douzaine de roses; j´en reste émerveillée, mes yeux scintillent de bonheur. Mes yeux cherchent son regard où je lis beaucoup de tendresse, peut être de l´amour ? « Merci mon coeur! » lui dis-je.

Pierre déballe les plats, curieux car c´est moi qui ai passé la commande. « J´espère avoir bien choisi » lui fais-je remarquer. – Tout est parfait ma belle. Tu es ma fée! Oú est ta salade ? questionne du coup Pierre. « Oh! finalement, j´ai considéré que je pouvais remettre ce régime à plus tard! » je lui annonce sur un ton léger. Il me regarde d´un air dubitatif et intervient: « Hors de question, tu as pris une décision et je désire que tu t´y tiennes! Puisqu´il n´y a pas de salade, tu dîneras l´escalope de veau aux petits légumes, il me semble que c´est de la viande maigre, donc très appropriée pour un repas frugal! D´ailleurs, j´ai songé moi même m´inscrire à ton programme. Je suis convaincu que si nous nous soutenons l´un l´autre, nous obtiendrons rapidemment et plus plaisamment des résultats encourageants et convaincants. Que penses-tu de cette nouvelle ? Mon projet te plait-il  ? »

Je reste pantoise, mes idées vacillent: un peu plus tôt, j´aurais bondi de joie, mais là, je suis partagée entre ce sentiment et le besoin soudain de « m´aérer » de Pierre. Je ne veux cependant pas blesser sa susceptibilité ni non plus provoquer une réaction négative de sa part. Je bafouilles avec une ébauche de sourire:  » Oui, oui, je crois que c´est bien… mais trouveras-tu le temps de passer au gymnase quotidiennement? »… « Tout à fait ma merveilleuse chérie, voilà l´excellente nouvelle que je voulais t´annoncer avec toi: en raison de ma promotion, mes horaires seront plus stables (en contrepartie des voyages à l´étranger), donc je pourrai rester plus de temps avec toi; donc quoi de plus convivial que de partager ton nouvel hobby ? Et à ce propos, voilà mon petit cadeau!  » Il me tends la petite boite que je m´empresse de déballer… et là, je découvre une boite en carton avec le symbole de nike, mon esprit travaille pris dans le tourbillon de la curiosité. Je retire le papier collant et ouvre le couvercle: un bandeau noir nike et des poignets. « Ah! c´est pratique » je me risque à faire comme commentaire. Je me penche sur Pierre qui sourit et je lui dépose un baiser sur les lèvres. Je remarque que mon mari semble aux anges, il doit s´imaginer qu´il agit au mieux pour son couple… Les hommes sont si surprenants!

 

12
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage