De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : different emotions humains

19 juin, 2012

Les émotions: le premier langage des Êtres Humains ?

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 10:41

Tenant compte, que la plupart de nos émotions se réflètent sur notre visage et que tous nous offrons une figure assez semblable: si nous éprouvons de la peur, de la surprise, la joie, la colère…ces mimiques pourraient être un langage simpliste mais efficace au début de l´évolution de l´Homme, ne possédant pas encore des structures verbales pour communiquer. Ainsi, en cas de danger, l´information était diffusée par les traits du visage.

Aujourd´hui encore, nous avons tendance à dire: « Tu as une drôle de tête aujourd´hui, quelque chose ne va pas? » …nos préoccupations transparaisent sur notre figure. Si nous sommes renfrognés, de mauvaise humeur…on nous dira: « tu as ta tête des mauvais jours! »

Nous disons aussi: « Tu as bonne mine! »….souvent quand nous nous sentons bien, heureux…notre visage le montre.

Avec le temps, nous avons priorisé le langage verbal et avons écarté ses signes du corps pour nous communiquer certaines informations « simplistes », et utilisons la parole en recourrant aux mots qui permettent souvent d´offrir plus de détails mais nous nous perdons dans les explications et ne sommes pas toujours conscients que nous transmettons parfois des messages « tout faits » qui ne nous appartiennent pas directement, inconsciemment. Il me semble que les émotions nous sont bien plus personnelles que certains de nos discours…même si émotions et pensées (exprimées sous forme de mots) sont malgré tout mêlés. J´ai voulu dire je crois (donc je suis convaincue) mais dans une dynamique d´objectivité, j´ai rectifié d´abord par je pense, mais là j´ai eu un doute…et j´ai opté par choisir les termes: « il me semble » comme plus d´à propos!

Les émotions sont en corrélations avec nos pensées et ces dernières se sont construites au cours du temps à travers de ce que la Société (parents, éducation scolaire, voisinage, amis et médias) nous a inculqué…actuellement, il parait que le monde est en crise économique ou du moins l´Europe, c´est un concept qui est véhiculé par les médias auquels les politiciens font part de l´état de la situation et à qui nous faisons confiance…de source sûre ? jusqu`à quel point? Deux sources différentes: les médias qui transmettent les dires des politiciens! Nous savons qu´il y a un taux de chômage important: à quel point cela affecte-t-il la Société? Et le travail en noir? Et les aides sociales ? Quel est le taux réel de population en Europe affecté sérieusement? Est-il plus important que par le passé ? L´opinion qu´on se fait sur la crise dépend aussi de si autour de vous, les gens en parlent à la première personne ou de manière générale(source supplémentaire). Votre avis sera différent si votre économie se porte bien ou si elle est déjà chancelante.

Malgré tout, à moins d´être vraiment à l´abri, une psychose règne…et cette peur (émotion personnelle) apparaît sur les visages des gens quand le sujet est abordé. Cette peur est-elle surfaite ? A qui profite le crime ? Pourquoi a-t-on créé cette insécurité parmi les citoyens?

Il faut prendre conscience que des millions de personnes ne sont pas du tout la cible de la crise (à travers le monde).

 Nos émotions sont-elles plus fortes que nos pensées ? Nous influencent-elles davantage ? Est-il plus facile de contrôle le flux des pensées ou des émotions ?

18 octobre, 2011

le leurre social

Classé dans : Introduction — ismeraldamadrid @ 12:29

emoticoneLe leurre dans lequel on nous immerge semble commencer par l´attachement. Ce lien aux choses, aux gens, prend une ampleur, s´épanouit de telle manière qu´au bout du compte, nous passons à côté de merveilles que nous ne nous permettons de découvrir parce que nous avons offert notre « fidélité », notre « amitié »,  à un petit nombre. Ainsi, il nous faut d´abord être fidèle de corps à notre conjoint, nous avons notre meilleur/e amie avec qui nous nous devons de tout partager, nous signons un contrat avec notre employeur…toutes ces chaînes nous retiennent et en définitive, restreignent notre univers.

Contents ou mécontents, inconsciemment (parfois par peur) nous persistons dans l´environnement que nous nous sommes construits, mais non pas « de bon coeur », souvent contraints par « l´éducation », suivant les consignes sociales. Il nous est inculqué des stéréotypes, des clichés….qui balisent notre cheminement et qui conduisent notre Vie, sans que nous ne prenions conscience que ce sont des freins à notre « bonheur ». Si, parfois, nous remarquons que nous sommes insatisfaits, une impuissance semble nous envahir à tel point, que notre esprit prend vite le dessus de notre réflexion pour nous distraire de notre « souci » et finalement, le mal être s´installe dans notre état d´âme en voisin de « palier » et nous nous évitons soigneusement chaque matin et chaque soir, afin de ne pas reconnaître que nous ne sommes pas heureux car nous vivons trompés par cette Société! L´individualisme souffre d´être montré du doigt par l´ensemble des Êtres Humains à qui il est bien entendu demandé « de s´effacer au bénéfice » du groupe. L´individualisme est associé à l´égoïsme et donc considéré comme une attitude blamable! Pourtant ne sommes nous pas des individus, tous uniques et différents..comment alors cette différence peut elle se « réaliser » si elle doit être limée pour le bien de la Société ?

Bon, ce ne sont que quelques réflexions de fin de matinée, je dois avoir faim…je dresse la table et je vais me rassasier pour que ce repas me redonne un sourire réconcilié avec la Société et surtout pour prendre plaisir à votre compagnie, amis bloggeurs

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage