De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

13 février, 2012

Cheval de guerre

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 21:00

Ce week end, nous nous sommes rendues au cinéma pour découvrir le nouveau film de Spielberg. L´histoire dure 149´mais elle est tellement animée qu´on ne voit pas le temps passer. Comme d´habitude, ce producteur a réalisé un chef d´oeuvre. Le film convient à tous publics (enfin à partir de 7 ans environs).

Un poulain vient au monde et au bout de quelques mois,il est présenté dans une vente aux enchères. Un fermier se laisse séduire par l´animal; il fait monter les enchères et l´acquiert à un prix exhorbitant bien que ses voisins, sa famille et amis essaient de l´en dissuader.

Son fils s´engager à le dresser et avec beaucoup de tendresse, il parvient même à obtenir du cheval qu´il laboure un champs en très mauvais état. La saison avance et une nuit d´averses, la récolte est détruite.

La guerre est déclarée et le fermier s´en va offrir le cheval à l´armée. Le fils découvre « la stratégie » du père et essaie d´empêcher la vente mais l´officier conclut l´affaire, cependant il rassure l´adolescent qu´il prendra soin du cheval. Albert (le jeune fermier) aurait bien voulu s´enroler dans l´armée mais il est trop jeune. Il laisse sur le cheval une écharpe de son père reçue pour un mérite militaire remise par la Reine d´Angleterre pour son courage pendant la guerre contre les Boers.

L´Animal montre ses capacités sous « les ordres » de l´officier, qui est une personne sensible et tient un journal réservé à Albert, il y fait des esquises du cheval. Malheureusement, le soldat est tué dans un altercade. Le cheval tombe entre les mains des Allemands; deux jeunes soldats désertent en emportant le cheval et un autre bon écuson. Ils se cachent dans moulin mais ils sont découverts et exécutés.

Les chevaux sont sauvés par une petite fille française qui vit avec son grand père. Quelques jours plus tard, c´est son anniversaire, son grand père lui offre une selle (ayant appartenu à sa mère), l´enfant monte le cheval et part faire une promenade sur le haut de la colline; là, les soldats allemands réquésitionnent les deux chevaux pour tirer l´armement lourd. Le deuxième cheval meurt au travail.

Le cheval d´Albert s´échappe pris de panique par le bruit de la guerre; il s´emmèle dans le fil barbelé, à proximité des tranchées dans lesquelles se trouve Albert qui (les années sont passées) s´est inscrit dans les rangs de l´armée, afin de rechercher son cheval. Mais Albert  a été gazé et il est momentannément aveugle.  Les soldats voient le cheval, et un parmi eux, décide d´aller l´aider, il quitte les tranchées avec un drapeau blanc,il arrive près du cheval au même moment où soldat allemand a songé faire pareil. L´Allemand maîtrise l´anglais et les deux soldats conversent pendant qu´ils libèrent la bête, ils jouent qui la gardera à pile ou face et c´est l´Anglais qui la reçoit.

Quand il l´a ramène dans les tranchées, on constate qu´elle est blessée à une patte. Il demande aux médecins de la soigner mais ils ne veulent pas; ils veulent l´abattre mais Albert qui a entendu l´histoire qui vient de survenir, siffle à sa façon l´animal qui répond positivement. Albert s´approche de l´endroit où se trouve le cheval et décrit les particularités de la bête, le médecin constate que c´est bien ainsi; alors,il opte pour la soigner et elle se rétablit.

La guerre se termine mais on met l´animal à nouveau aux enchères. Les camarades d´Albert contribuent avec une collecte pour qu´Albert puisse récupérer son cheval, mais quand les enchères se déroulent apparait le grand père de la fillette qui avait sauvé dans le moulin le cheval et dit qu´il donnera jusqu`à sa chemise pour avoir l´animal. Donc, il emporte les enchères. On essaie de faire comprendre à l´homme que ce cheval appartient à Albert mais il ne le comprend pas: il est obsédé par la bête car sa petite fille est morte pendant la guerre. Cependant, il se souvient qu´il possède l´étendard que portait le cheval quand il est arrivé à la ferme, il le montre à Albert qui lui explique qu´il appartient à son père. L¨homme lui remet et du coup il prend conscience que le cheval appartient à Albert et il lui rend.

Tout est bien qui finit bien!

Un magnifique film avec des moments tristes, des moments drôles,des moments émouvants…

Image de prévisualisation YouTube

 

13 octobre, 2011

Le capitaine Foudre et le Saint Grial

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 8:00

Voilà, ce dimanche nous nous sommes rendus au cinéma. Le capitaine Foudre est un classique de notre enfance en bande dessinée. Du temps où la télévision n´occupait pas dans la vie familiale la place qu´on lui otorgue aujourd´hui, la lecture prenait une autre importance dans nos vies. Alors, chaque semaine, le samedi nous nous rendions dans une librairie située dans une perpendiculaire de la rue Cathédrale (Liège) et nos parents nous offraient une bande dessinée à chacune d´entre nous. Et dans le courant de la semaine, nous les échangions pour élargir notre champs de lecture.

Bref, il y avait une série qui s´appelait le Capitaine Foudre. Donc quand nous avons appris voici deux ans, qu´on tournait ce film nous étions très impatientes. Pour des raisons de tournages, il a fallu attendre jusqu´octobre 2011 avant de le voir en salle.

L´histoire que nous offre ce film consiste en une aventure qui se déroule lors de la 3ième croisade, lors de la lutte contre les Infidèles. Les compagnons du Capitaine Foudre sont faits prisonniers par les Musulmans et au moment où ils vont être exécutés, notre héro les libèrent, dans la foulée ils se rendent dans les cachots et libèrent les prisonniers, dans une cellule, il y a un monsieur très âgé, qui remet au capitaine un calice pour le rende aux Chevaliers Gardiens. Ce calice a un pouvoir magique et si on réalise l´incantation nécessaire le jour de la pleine lune, on peut obtenir le Pouvoir total. Donc il est très convoité. Le Capitaine et ses hommes auront bien du mal de le protéger; car ceux qui le recherchent dans ce but, ne manqueront pas d´astuces pour s´en empareremoticone. Mais évidemment tout est bien qui finit bien!

Je vous laisse ici, le lien de la page web du film.

Et voici un extrait de la version anglaise, la bande annonce en espagnol (comme vous l´aurez constaté si vous avez suivi le lien) est très différente de celle -ci :

Image de prévisualisation YouTube

Une histoire bien ficelée, une atmosphère moyen âgeuse, une note de romantisme/sentimentalismeemoticone, de l´humour: bref, les conditions idéales pour un film d´aventures, avec la candeur des bandes dessinées des années 70/80. Si vous avez l´occasion de voir le film, n´hésitez pas même si vous ne connaissez pas les héros emoticone

14 septembre, 2011

Cow boys et aliens

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 20:01

Ce dimanche nous nous sommes rendues au cinéma. A l´affiche nous avons choisi, le film : « Cow boys et aliens »: l´histoire mêle des aventures de cow boys aux prises avec des aliens…on y retrouve un goût de « Super 8″. Au début, un homme blessé est assis en plein désert et porte un bracelet en métal, arrive une demi douzaine d´hommes à cheval qui lui cherchent misère mais il leur donne une bonne raclée, s´empare d´un cheval. Il arrive à un village et là, dans une maison, il fouille les tiroirs quand apparaît un homme qui le braque avec son arme après un échange verbal où on apprend que notre homme semble amnésique, le nouveau venu, prédicateur, lui soigne sa blessure.

Une bagarre éclate dans un bar et ces deux hommes s´approchent pour observer. Le fils d´un riche cow boy fait des siennes. Il s´en prend également à l´étranger qui lui donne une bonne leçon car il fait dévier une balle du révolver de ce voyou blessant du coup le coéquipier du sheriff!

Du coup, ce jeune homme est détenu et son copain part chercher des renforts au près du père de celui-ci. Le sheriff découvre que l´étranger est un hors la loi recherché. Donc, il vient l´arrêter au saloon alors qu´il discute avec une femme qui s´intéresse beaucoup à sa vie.  Au moment où les deux détenus sont placés dans une diligence pour les envoyer chez le juge, des explosions ont lieu et des habitants du village, dont le fils du riche négociant de bétail, sont enlevés dans des « avions ».  Les hommes du village et les hommes du « ranch », le shériff, l´étranger, le prédicateur et la jeune femme intéressée par notre homme, partent à leur poursuite. De nombreuses aventures vont transcourir au cours desquelles on découvre que la femme est une alien dont la planète a subi aussi l´attaque de ces Aliens qui sont entrain d´envahir la terre pour s´emparer de l´or. Le bracelet que porte l´étranger permet aux aliens de garder cet homme sous surveillance, car ils espèrent qu´il les conduira à des zones riches en or.

Avec l´aide des Indiens, l´étranger parvient à se rappeler où se trouve le repère des aliens. Ils s´y rendent tous pour lutter contre ces extra terrestres. Indiens et cow boys doivent composer entre eux pour créer une stratégie de combat.  Je vous laisse l´intrigue de la fin du film emoticone

Image de prévisualisation YouTube

J´espère que vous aurez apprécié mon compte rendu de cette histoire et que j´aurais suscité en vous le désir de découvrir ce film emoticone

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage