De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : film chevaux

13 février, 2012

Cheval de guerre

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 21:00

Ce week end, nous nous sommes rendues au cinéma pour découvrir le nouveau film de Spielberg. L´histoire dure 149´mais elle est tellement animée qu´on ne voit pas le temps passer. Comme d´habitude, ce producteur a réalisé un chef d´oeuvre. Le film convient à tous publics (enfin à partir de 7 ans environs).

Un poulain vient au monde et au bout de quelques mois,il est présenté dans une vente aux enchères. Un fermier se laisse séduire par l´animal; il fait monter les enchères et l´acquiert à un prix exhorbitant bien que ses voisins, sa famille et amis essaient de l´en dissuader.

Son fils s´engager à le dresser et avec beaucoup de tendresse, il parvient même à obtenir du cheval qu´il laboure un champs en très mauvais état. La saison avance et une nuit d´averses, la récolte est détruite.

La guerre est déclarée et le fermier s´en va offrir le cheval à l´armée. Le fils découvre « la stratégie » du père et essaie d´empêcher la vente mais l´officier conclut l´affaire, cependant il rassure l´adolescent qu´il prendra soin du cheval. Albert (le jeune fermier) aurait bien voulu s´enroler dans l´armée mais il est trop jeune. Il laisse sur le cheval une écharpe de son père reçue pour un mérite militaire remise par la Reine d´Angleterre pour son courage pendant la guerre contre les Boers.

L´Animal montre ses capacités sous « les ordres » de l´officier, qui est une personne sensible et tient un journal réservé à Albert, il y fait des esquises du cheval. Malheureusement, le soldat est tué dans un altercade. Le cheval tombe entre les mains des Allemands; deux jeunes soldats désertent en emportant le cheval et un autre bon écuson. Ils se cachent dans moulin mais ils sont découverts et exécutés.

Les chevaux sont sauvés par une petite fille française qui vit avec son grand père. Quelques jours plus tard, c´est son anniversaire, son grand père lui offre une selle (ayant appartenu à sa mère), l´enfant monte le cheval et part faire une promenade sur le haut de la colline; là, les soldats allemands réquésitionnent les deux chevaux pour tirer l´armement lourd. Le deuxième cheval meurt au travail.

Le cheval d´Albert s´échappe pris de panique par le bruit de la guerre; il s´emmèle dans le fil barbelé, à proximité des tranchées dans lesquelles se trouve Albert qui (les années sont passées) s´est inscrit dans les rangs de l´armée, afin de rechercher son cheval. Mais Albert  a été gazé et il est momentannément aveugle.  Les soldats voient le cheval, et un parmi eux, décide d´aller l´aider, il quitte les tranchées avec un drapeau blanc,il arrive près du cheval au même moment où soldat allemand a songé faire pareil. L´Allemand maîtrise l´anglais et les deux soldats conversent pendant qu´ils libèrent la bête, ils jouent qui la gardera à pile ou face et c´est l´Anglais qui la reçoit.

Quand il l´a ramène dans les tranchées, on constate qu´elle est blessée à une patte. Il demande aux médecins de la soigner mais ils ne veulent pas; ils veulent l´abattre mais Albert qui a entendu l´histoire qui vient de survenir, siffle à sa façon l´animal qui répond positivement. Albert s´approche de l´endroit où se trouve le cheval et décrit les particularités de la bête, le médecin constate que c´est bien ainsi; alors,il opte pour la soigner et elle se rétablit.

La guerre se termine mais on met l´animal à nouveau aux enchères. Les camarades d´Albert contribuent avec une collecte pour qu´Albert puisse récupérer son cheval, mais quand les enchères se déroulent apparait le grand père de la fillette qui avait sauvé dans le moulin le cheval et dit qu´il donnera jusqu`à sa chemise pour avoir l´animal. Donc, il emporte les enchères. On essaie de faire comprendre à l´homme que ce cheval appartient à Albert mais il ne le comprend pas: il est obsédé par la bête car sa petite fille est morte pendant la guerre. Cependant, il se souvient qu´il possède l´étendard que portait le cheval quand il est arrivé à la ferme, il le montre à Albert qui lui explique qu´il appartient à son père. L¨homme lui remet et du coup il prend conscience que le cheval appartient à Albert et il lui rend.

Tout est bien qui finit bien!

Un magnifique film avec des moments tristes, des moments drôles,des moments émouvants…

Image de prévisualisation YouTube

 

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage