De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : je surprend soeur

28 avril, 2012

En attendant Domi,

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 20:50

Mardi 1o avril 2012 (bon d´accord, cela fait un baille!), nous sommes à Bruxelles, à Scharbeeck et notre amie bloggeuse, Domi, habite à proximité de chez ma soeur. Nous décidons donc de nous retrouver et de faire le point sur nos vies depuis tous ces mois sans nous voir. Je vous recommande son blog pour la qualité de ses écrits, la pertinence de ses propos et surtout pour cette note humoristique présente dans tous ses documents, bien à elle! Alors, n´oubliez pas de faire un saut dans l´univers: je vais bien, tout va bien

Nous fixons rendez vous au café « L´Estragon », à 14h00.

 Ce jour là, c´est le marché dans le quartier; la matinée s´avère pluvieuse. Néanmoins, comme il n´y a pas grand chose d´autre à faire tenant compte de la situation des transports (en arrêt suite à l´agression subie par un contrôleur qui finit en décès), nous y sommes allées (ma princesse et moi) faire un tour. Il y avait quelques échoppes de fruits et légumes, de poulet roti et de vêtements…mais finalement, nous n´y avons pas trouvé notre bonheur, mais nous avons malgré tout acheté un tee-shirt chez Wibra (un magasin hollandais de vêtements) sur la place.

Nous rentrons et mangeons sur le pouce du poulet roti que ma soeur nous avait laissé pour le midi. Je ramasse la vaiselle; et soudain, ma princesse m´informe: « Maman, il est 13h30! » -Oh! mon Dieu, que le temps est vite passé. J´enfile mon manteau, je saisi l´appareil photos et nous voilà, parapluie grand ouvert, parties pour rencontrer Domi. Heureuses, d´envisager les retrouvailles!

Nous entrons dans le café et constatons qu´un couple de personnes agées sont encore attablées. Ceci dit, cela me surprend de voir que ces personnes mangent si tardivement…mais bon, chacun ses habitudes!

Nous commandons: un café et un ice-tea.

 

En attendant Domi, dans Mes villes En-attendant-Domi-P%C3%A2ques-2012-001-225x300

On se concentre sur la Nintendo

En-attendant-Domi-P%C3%A2ques-2012-002-300x225 dans Mes villes

Je savoure un délicieux café ...en attendant Domi

Le temps passe et Domi n´est toujours pas là, cela m´interpelle; je jette un coup d´oeil à l´heure sur mon portable:  13h00…Oh! zut! On est arrivées 1h00 en avance!!!

Nous finissons nos boissons, payons l´addition et optons pour faire un tour dans les rues, même s´il pleut, pour attendre l´heure du rendez vous.

Nous découvrons ainsi une statue en l´honneur d´un héro Albanais que lui ont dédiés les immigrés pour le cinquième centenaire de sa mort en 1968:

Arriv%C3%A9es-au-rendez-vous-une-heure-en-avance-001-225x300

Héro national guide des Albanais

 

Finalement, le temps passe et il est 13h55. Nous repassons la porte du café. Si vous souhaitez vérifier si Domi est ponctuelle, si elle honora bien le rendez vous…et si nous nous sommes bien amusées…

alors, je vous invite à aller sur le blog d´aurore et son grain de folie

 

3 mars, 2012

Institut de beauté : c´est décidé!

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 21:26

Bonjour ma Belle,  comment se passe ta matinée? » m´interroge Pierre avec une voix très douce, ce qui inconsciemment me surprend un peu. « Bien mon coeur, je suis avec Monique dans le nouveau snack de la galerie commerciale du centre ville. Nous sommes entrain de passer commande pour déjeûner. Et toi, as-tu déjà mangé ? » « Oui, ma Belle, j´ai dévoré un plat de pâtes au saumon avec François; nous en avons profité pour régler les derniers détails du voyage de ce week-end….T´es-tu rendue chez le coiffeur comme tu le prévoyais ce matin ? Es-tu satisfaite de ton nouveau look? » Pierre m´assaille de questions sur mon planning de la journée, et je réalise que j´avais oublié toutes ces bonnes résolutions.

La conversation avec ma grande soeur me revient à la mémoire; je songe à cette soirée que je vais passer en sa compagnie…Le spectacle sera bon : Rock the  Ballet avec des artistes de première et des musiques de mon époque de Michael Jackson, Prince, Queen…la crème de la crème. Mais ensuite, il faudra faire contre mauvaise fortune bon coeur et supporter toute la prétention de ma chère frangine, qui en profitera pour étaler sa confiture sur le monde musical…Et puis, elle se vantera de sa vie si réussie, si organisée…

  »Ma belle, tu es là?  » s´inquiète Pierre à l´autre bout du fil. Je sursaute et réponds précipitamment: « Oui, euh, oui mon coeur. En fait, je ne me suis pas encore prise en mains.J´hésite entre aller simplement chez le coiffeur ou passer par l´Institut de beauté » « Hm, tu vises haut, ma Belle. Je pense que tu as des comptes à régler avec ta merveilleuse soeurette! » rétorque Pierre avec son humour ironique. « Arrête, ne me rends pas les choses plus compliquées qu´elle ne sont! » « Tu veux dire plus compliquées qu´elles ne te semblent ma merveilleuse chérie! Tu sais très bien que te lancer dans une compétition de ce genre avec Lucie ne va pas t´aider. Si tu veux mon avis mais tu le connais déjà: sois toi même. Pourquoi te contraindre à aller à l´encontre de ta personnalité, juste pour lui démontrer que tu es différente de ce qu´elle croit et de ce que tu es réellement ? »

Je sens une certaine tension monter en moi; mon esprit semble sens dessus dessous et perd le contrôle des émotions. Des larmes coulent le long de mes joues. Monique s´en rend compte et se saisit de mes mains, ses yeux montrent la tristesse qu´elle ressent de me voir dans cette situation. Je lui souris et je m´adresse à Pierre: « Tes propos sont très corrects …pour toi; mais moi, je n´ai pas ta force de caractère pour faire face à ma Soeur sans certains artifices! » Je me sens énervée parce que je pleure en public; d´accord, ce n´est pas une étrangère mais j´ai horreur de montrer mes faiblesses! Pierre remarque mon état d´esprit et répond: « Agis au mieux que tu peux, ce sera toujours parfait ma merveilleuse chérie! Je dois raccrocher, j´ai encore plusieurs documents à rédiger pour le week end. On se retrouve à 18h00 comme prévu! J´embrasse passionnément tes lèvres sensuelles. » Il coupe la communication avant même que j´ai le temps de dire au-revoir. Je range mon portable dans le sac.

Monique veut me parler mais la serveuse apparait avec deux assiettes de salade hawaienne. Une note d´exotisme ne me fera pas de mal; je suis décidée à me rendre à l´Institut de beauté, dès que Monique retournera travailler! Je m´auto-rebooste et affiche un large sourire à mon amie dès que nous sommes à nouveau seules; je ne veux pas qu´elle s´inquiète pour mes états d´âmes. « Que se passe-t-il Nancy? » me demande-t-elle en me scrutant atentivement. Je fuis son regard,  je considère Monique comme une muraille de Chine, rien ne peut la démolir; elle a toujours une répartie pour clore le bec de l´importun; un sourire pour faire face aux soucis imprévus….je me sens si fragile, si peu de choses à ses côtés. « Oh, rien de spécial, lui dis-je, ma soeur qui m´a invité à un spectacle ce samedi soir. » « Et? » insiste mon amie. « Tu connais le caractère de ma soeur, toujours à te chercher misère pour un oui, pour un non; à te juger, à te jauger!! » « C´est pour cela que tu veux te refaire une beauté…pour la remettre à sa place! Alors fonce! » m´encourage-t-elle. « Tu crois ? Pierre ne trouve pas cette attitude très d´à propos… » je lui confie en baissant la voix comme si je craignais qu´il ne puisse entendre. Monique hausse les épaules: « Les hommes n´y connaissent rien aux affaires de femmes! » Elle jette un oeil à sa montre, une rolex lady Datejust en or overose, dont elle est très fière et avec raison: c´est un modèle très élégant! « Je dois retourner au turbin! », annonce-t-elle avec sa flegme habituelle. Elle se lève et m´embrasse tout en se dirigeant vers la caisse pour payer. Je pense qu´elle est bien capable de payer pour moi, donc je me lève en saisissant ma veste et mon sac avec empressement pour la rejoindre. Je la rattrappe au moment où elle règle le montant de l´addition. Je lui communique mon désir de payer ma part; elle rit et me dit: « je veux que tu le dépenses en un massage facial…je veux te revoir lundi rajeunie de vingt ans! » « Tu n´as pas le droit de te moquer de moi! » je m´en prends à elle. Elle m´effleure le visage et me fait un clin d´oeil: « Allez, ciao ma Belle! » « Merci Monique, lundi, c´est moi qui t´invite! » Je quitte l´établissement et rentre à la maison.

14h00, il reste 4heures pour aller à la salle. Je décide de siroper une tasse de café et puis de me rendre à l´Institut de beauté. J´allume la TV et je vois un reportage sur les phoques qui me laisse pantoise:

Image de prévisualisation YouTube

Après ce moment si réaliste, je suis convaincue que tous ces hasards par lesquels je passe ont pour objectif, me faire réfléchir sur ma passivité et mon apathie face à la Vie. Je vide la tasse de café et esquisse un sourire en me remémorant ces sympathiques animaux prenant soin de leur forme :-) .

Je sors direction du salon de beauté, et c´est parti mon Kiki, abracadabra « une nouvelle femme sera, plus belle encore que Claudia Schiffer ». Je vais tous les étonner!

5 décembre, 2011

Piquée à vif! :-(

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 21:33

Ces aliments qui composaient le petit déjeûner semblent m´avoir redonné l´énergie pour faire face à la journée. Je téléphone à la salle pour l´inscription de Pierre. La secrétaire prend note de son identité et me prie de passer régler la quote part avant la première séance. Elle s´enquiert auprès de moi s´il y a une préférence pour un moniteur en particulier; je saisis ma chance et je lui demande de ne pas lui attribuer Karl pour des motifs personnels. Le choix se porte alors sur Eric. Je raccroche et je souris satisfaite. Sur mon téléphone portable, je rédige un message à mon époux l´informant de la situation: « Mon coeur, j´ai entrepris les démarches nécessaires pour ton inscription à la salle! J´espère que tu y apprécieras l´ambiance, les programmes et ton coach! Je t´aime, bisous »

Je fais attention à l´heure: il est dix heure quarante. Je me retrouve indécise devant un planning vide avant dix huit heures. Encore un jeudi morose qui semble se profiler à l´horizon. Je m´empare de la vaiselle du petit déjeûner et je ramène tout dans la cuisine, je fais tourner un lave-vaiselle. J´entends la sonnerie du téléphone et je m´empresse d´aller répondre. Il s´agit de ma soeur: « Bonjour soeurette comment vas-tu ? » m´interroge-t-elle. « Ça peut aller grande soeur »…Tu es occupée ? ajoute-t-elle; comme le spectacle a lieu après demain, je désirais m´assurer qu´aucun imprévu ne va bouleverser notre programme. « Ah! oui…déjà après demain, fais-je remarquer… ne t´inquiète pas! je trouve génial qu´on puisse assister ensemble à cette représentation musicale! » Bon dans ce cas, on se fixe rendez vous samedi à 19h00 et on dîne ensemble avant le spectacle, cela te convient ? « D´accord, mais je te préviens que je suis au régime! » … Au régime ? Alors là, tu me surprends! Tu m´expliqueras cette soudaine attitude par rapport à ton corps…y-a-t-il de l´eau dans le gaz avec Pierre ? « Non pas du tout, je rétorque à la chipie de ma soeur ainée, toujours disposée à semer la zizanie si c´est possible, d´ailleurs, il se fait que nous commençons ensemble un programme de remise en forme dans une salle de sports! » Mes félicitations soeurette! Bon dans ce cas, à samedi devant le théâtre nous déciderons sur place le resto qui conviendra le plus. Bisous,bye, bye »…Bisous, à samedi!

Enragée, par les derniers propos de ma frangine, je décide de me rendre chez le coiffeur. Je suis oûtrée par les réflexions négatives que profère si souvent votre entourage, dès que vous envisagez un changement dans votre quotidien. Mon portable sonne, il s´agit de Pierre; j´essaie de calmer ma colère et je réponds à l´appel : « Bonjour mon coeur, ta matinée se passe bien ? » Oui, ma belle. J´ai bien reçu ton message et je voulais te remercier d´avoir pris la peine de t´occuper de mon abonnement à la salle. Tout va bien de ton côté ? Tu as des projets pour la journée ? …Oui, tout va bien mon coeur. Je vais passer chez le coiffeur et puis à la salle car il faut régler ta quote part…. « Bien ma Belle, très bien. Tu veux changer ton look ? » s´informe Pierre. « Oui et non. En fait, comme samedi je sors avec ma soeur assister à Rock Ballet…et comme tu sais à quel point elle cherche toujours la petite bête, j´ai eu envie de retoucher mon image! Tu comprends n´est-ce pas mon coeur ? » …. Tu fais bien ma merveilleuse chérie; à ce propos, je serai à l´étranger ce week end. Je dois prendre l`avion pour Rome samedi à 9h15 et serai de retour lundi à 8h45…nous sommes convoqués pour un meeting international. C´est vraiment une sympathique coïncidence que ta soeur et toi ayez organisés une petite réunion entre vous deux. Je me sentirai plus tranquille en te sachant en sa compagnie! déclare Pierre. « Dis moi, vous êtes combien à partir de ton bureau ? » je veux savoir. « Nous sommes quatre : François, Jean, Marc et moi…bien sûr, Claire la secrétaire particulière du directeur nous accompagne aussi… Ma Belle, je dois raccrocher. Il faut que je rejoigne Marc pour mettre au point une stratégie…nous nous retrouvons à 18h00, devant la salle. Je me réjouis de te voir avec ta nouvelle coiffure…encore plus jolie que d´habitude…bisous merveilleuse chérie! » Bisous…

Encore un coup de poignard dans le dos, le deuxième de la journée…on dit: jamais deux sans trois, quel sera le troisième?

L´envie d´aller chez le coiffeur s´est fortement aténuée, si ce n´était pas une question d´orgueil, de dignité…je m´étendrais dans le canapé jusque 17h00,voir plus!emoticone

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage