De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : maison joaquin sorolla

31 mars, 2011

Une promenade jusque « La Casa de Joaquin Sorolla » (la maison de ce grand peintre)

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 19:07

Suite à mon dernier article, vos réactions m´ont convaincue de votre intérêt pour mes propos divers, donc je me résouds heureuse à poursuivre sur cette voie; en espérant que vous m´accorderez à votre tour, votre opinion objective en quelques mots brefs ou longs, j´aime beaucoup vous lire.

Après nous être rendus au musée de cire, je voudrais que nous nous approchions jusqu´au musée de Joaquin Sorolla qui s´élève aussi dans mon quartier. Joaquin Sorolla y Bastida est né en 1863 à Valence et est mort en 1923 dans un petit village proche de Madrid (Cercedillas). Il a commencé à suivre des cours de dessin à l´école des Artisans en 1874 et a quitté l´école diplôme en poche en 1879. Lá il s´inscrit enfin aux Beaux Arts où il rencontra d´ailleurs son futur beau frère: Juan Antonio Garcia. Il épousera Clotilde Garcia en 1888. 

Il participe à plusieurs concours provinciaux et différentes expositions, tandis qu´il étudie l´oeuvre de Velazquez et le musée du Prado (où je vous conduirai dans une prochaine sortieemoticone); en 1883, il obtient une médaille dans l´exposition régionale de Valence et d´autres succès dans les années qui suivent.

En 1885, il se rend à Paris en compagnie du peintre Pedro Gil; pendant ce séjour il fut marqué par la tendance Imprésionniste et s´en inspira pour son oeuvre religieuse « L´enterrement du Christ ».

En 1889, Sorolla et son épouse fixent leur résidence à Madrid et ce grand peintre commence à acquérir une certaine renommée. Après un nouveau passage par Paris, il se lance dans le style  »luminisme » et peint des paysages propres à la zone méditerranéenne. Beaucoup s´inspirent de la còte de Valence, du bord de mer, des vacanciers…

Après plusieurs voyages à travers de l´Europe, essentiellement en France et en Angleterre, il organise une exposition à Paris de plus d´un demi millier de travaux, ce qui lui valu une reconnaissance mondiale. En 1909, il exposera à New York et en 1911, à Chicago. l´Hispanic Society of America lui commendera quatorce muraux qui portent le nom de Vision d´Espagne. Il s´atela d´arrache pied à cette tâche entre 1913 et 1919. Nous conservons de lui, aussi des portraits.

La maison de Sorolla de Madrid qui se situe C/General Martinez Campos. 37 fut construite pour sa famille en 1911. L´architecture fut conçue de manière à séparer l´atelier du peintre du reste du logement qui avait un accès direct au jardin.  Le rez de chaussée abritait : le salon, la salle à manger et d´une petite salle de séjour, le premier étage était réservé aux chambres pour le couple et les trois enfants (quatre chambres à coucher). Au décès de ce grand personnage, son épouse fit don via son testament, de ce lieu à l´Etat espagnol pour qu´il devienne un musée en l´honneur de son époux.  En 1931, il fut inauguré avec pour directeur le fils de Joaquin Sorolla.

Maison/musée de Joaquin Sorolla 

Pour arriver à ce lieu prestigieux de culture, il faut repartir de la glorieta del Pintor Sorolla où nous avions pu admirer la belle église Parroquia Santa Teresa y Isabel (doutant de la qualité de mon lien, je vous le reporte à nouveau ici : http://ismeraldamadrid.unblog.fr/2011/03/24/de-canal-a-colon-continuons-la-promenade-de-mon-quartier-et-decouvrons-le-musee-de-cire/), sur ce rond point vous prenez la première à gauche qui est la rue en question : General Martinez Campos, vous la descendez tout le long pour y découvrir le musée.

Le jardin est à lui seul déjà toute une oeuvre d´art:

le jardin   le jardin sous un autre angle  Un espace pour s´asseoir

Outre toute la verdure, il y a des coins d´eau et des endroits pour se reposer.

A l´intérieur, de nombreuses toiles de l´artiste nous permettent de découvrir son évolution au cours de sa vie dans les différentes orientations de son temps.

peinture de Sorolla   la mer et ses voiliers   Portrait

 

J´espère que ce petit parcours du musée de Sorolla sera pour vous un avant goût d´une prochaine visite à Madrid pour y découvrir de visu les oeuvres de ce peintre du XIX/XXième siècle.

 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage