De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ?

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : maman madrid

6 mai, 2012

La fête des mères à Madrid :-)

Classé dans : Le fruit de ma réflexion — ismeraldamadrid @ 19:24

Voilà ce dimanche, les mamans d´Espagne savourent la joie d´être choyées par leurs enfants…voire par leurs proches en général.

Je ne vais me la jouer mielleuse même si en ce jour comme maman, j´ai le droit d´être capricieuse!

Aujourd´hui, j´ai souhaiter faire une prise de conscience: ma princesse a dix ans (once au mois d´octobre) et quotidiennement, je m´efforce de prendre soin de ses besoins et aussi de ses désirs (dans la mesure de mes possibilités)… je ne me vante pas d´être une mère parfaite, j´espère juste être une bonne mère.

Mais quand on se penche sur la question :

qu´est-ce qu´une bonne mère ?

Je me dis, cela signifie-t-il faire les repas, laver le linge et donner un coup de mains dans les devoirs… Tout cela ne serait-ce pas une responsabilité attachée au rôle de parent ?

Alors, je suppose qu´une bonne mère est une personne qui donne de son temps pour écouter les soucis  de son rejeton et lui remonter le moral quand il est triste parce qu´il n´a pas eu une bonne journée; lui fait des calins juste parce que son enfant chéri et lui dit : « je t´aime » juste parce que c´est vrai!

Mais  »le temps, dit-on, c´est de l´argent! » et nous savons en temps de crise…à quel point, on en manque. Le stress nous guette à chaque coin de la journée, et il nous arrive si souvent, de ne pas attacher l´importance appropriée à la situation par laquelle passe la prunelle de nos yeux…simplement, parce qu´on est pris dans le tourbillon des activités quotidiennes! Mais sont-ce plus prioritaires nos courses, la vaiselle, le repassage ou le bobo du coeur de notre petit/e prince/sse ? Pourtant, combien de fois, avons nous dit : « pas maintenant ! »

Alors pour tous ces déceptions que j´ai pu faire naitre dans l´esprit de ma princesse, je veux qu´elle sache combien j´en suis désolée et surtout, que je m´efforcerai davantage dès à présent, de

lui prouver à quel point je l´aime!

Certainement, là, vous vous demandez et sa princesse a-t-elle été à la hauteur des expectatives de démonstration d´amour et tendresse qu´attend une maman de la part de son être cher ?

Je vous invite donc à rejoindre auroreetsongrain de folie et le vérifier par vous même! :-)

 

28 avril, 2012

En attendant Domi,

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 20:50

Mardi 1o avril 2012 (bon d´accord, cela fait un baille!), nous sommes à Bruxelles, à Scharbeeck et notre amie bloggeuse, Domi, habite à proximité de chez ma soeur. Nous décidons donc de nous retrouver et de faire le point sur nos vies depuis tous ces mois sans nous voir. Je vous recommande son blog pour la qualité de ses écrits, la pertinence de ses propos et surtout pour cette note humoristique présente dans tous ses documents, bien à elle! Alors, n´oubliez pas de faire un saut dans l´univers: je vais bien, tout va bien

Nous fixons rendez vous au café « L´Estragon », à 14h00.

 Ce jour là, c´est le marché dans le quartier; la matinée s´avère pluvieuse. Néanmoins, comme il n´y a pas grand chose d´autre à faire tenant compte de la situation des transports (en arrêt suite à l´agression subie par un contrôleur qui finit en décès), nous y sommes allées (ma princesse et moi) faire un tour. Il y avait quelques échoppes de fruits et légumes, de poulet roti et de vêtements…mais finalement, nous n´y avons pas trouvé notre bonheur, mais nous avons malgré tout acheté un tee-shirt chez Wibra (un magasin hollandais de vêtements) sur la place.

Nous rentrons et mangeons sur le pouce du poulet roti que ma soeur nous avait laissé pour le midi. Je ramasse la vaiselle; et soudain, ma princesse m´informe: « Maman, il est 13h30! » -Oh! mon Dieu, que le temps est vite passé. J´enfile mon manteau, je saisi l´appareil photos et nous voilà, parapluie grand ouvert, parties pour rencontrer Domi. Heureuses, d´envisager les retrouvailles!

Nous entrons dans le café et constatons qu´un couple de personnes agées sont encore attablées. Ceci dit, cela me surprend de voir que ces personnes mangent si tardivement…mais bon, chacun ses habitudes!

Nous commandons: un café et un ice-tea.

 

En attendant Domi, dans Mes villes En-attendant-Domi-P%C3%A2ques-2012-001-225x300

On se concentre sur la Nintendo

En-attendant-Domi-P%C3%A2ques-2012-002-300x225 dans Mes villes

Je savoure un délicieux café ...en attendant Domi

Le temps passe et Domi n´est toujours pas là, cela m´interpelle; je jette un coup d´oeil à l´heure sur mon portable:  13h00…Oh! zut! On est arrivées 1h00 en avance!!!

Nous finissons nos boissons, payons l´addition et optons pour faire un tour dans les rues, même s´il pleut, pour attendre l´heure du rendez vous.

Nous découvrons ainsi une statue en l´honneur d´un héro Albanais que lui ont dédiés les immigrés pour le cinquième centenaire de sa mort en 1968:

Arriv%C3%A9es-au-rendez-vous-une-heure-en-avance-001-225x300

Héro national guide des Albanais

 

Finalement, le temps passe et il est 13h55. Nous repassons la porte du café. Si vous souhaitez vérifier si Domi est ponctuelle, si elle honora bien le rendez vous…et si nous nous sommes bien amusées…

alors, je vous invite à aller sur le blog d´aurore et son grain de folie

 

18 janvier, 2012

Les poupées aussi ont du goût pour s´habiller :-)

Classé dans : Mes villes — ismeraldamadrid @ 9:56

Pour terminer la visite du musée du vêtement, une collection étonnante est offerte aux yeux du public:

les poupées et leurs accessoires

les poupées d´une époque révolue

Les poupées des époques révolues sont exposées pour le plus grand plaisir des petites filles et leurs mamans!

Elles portent les habits qu´en ce temps là, il était coutume d´enfiler:

Habillées de mille et une façon

les nombreuses tenues des "amies" de nos "mamans"

Et les accessoires sont nombreux, ainsi, les enfants déjà pouvaient faire reproduire à leurs « petites amies » leurs activités quotidiennes

La tenue pour se rendre en classe

A l´école, les poupées apportent leur cartable

 On peut également les voir s´adonner aux hobbys des enfants :

Les poupées font aussi du ski

Les sports d´hiver

 Avant de clôturer la visite, je ne peux que remercier nos amis bloggeurs de m´avoir accompagnée à travers ces chiffons et je les invite à revenir demain pour se voir récompenser de leurs aimables efforts à me suivre entre soieries et mousselines :-) …. et pour les dames, je les convie à écarter aussi le rideau de mon univers dès demain, car elles ne seront pas oubliées. :-)

 

27 novembre, 2011

« Le chat botté/Potté »

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 10:58

Enfin, le personnage du film d´animation Shrek : Potté nous revient. Notre chat a le rôle principal dans cette production de Dreamswork doublé par Antonio Banderas et accompagné de Salma Hayek.

 

Une histoire très amusante et originale. Il s´agit du chat botté qui est embarqué dans une aventure pour prendre les haricots magiques à Jack et Hill. Près du but, il remarque qu´un autre chat est sur l´affaire ce qui fait avorté le coup monté. Une très belle scène de danse et de musique (espagnole) s´ensuit dans un repère entre les deux chats …et là : notre héro se rend compte qu´il a faire à une chatte qui le séduit sur le champs. C´est alors qu´entre en scène Humpty Humpty l´oeuf d´Alice au Pays des merveilles. On découvre que les deux personnages se connaissent depuis longtemps, l´oeuf essaie de convaincre le chat de s´allier avec lui pour récupérer les haricots magiques..mais le chat lui en veut d´un événement du passé. La chatte qui est complice de Humpty Humpty s´efforce de le faire changer d´avis. Alors on apprend que notre chat est orphelin et a connu l´oeuf à l´orphelinat où une complicité est née entre eux autour du thème de l´haricot magique au point de créer un club qui comptaient pour seuls membres nos deux amis. Devenus grands, l´oeuf s´embarque dans une histoire foireuse de vol dans cette petite ville et trahit notre chat qui doit quitter la ville et fait l´objet de poursuites.

La petite chatte cependant convainc le chat botté de participer à l´affaire. Donc de nombreuses aventures se déroulent qui leur permettent de reprendre les haricots magique au couple infernal et ils arrivent au château enchanté dans le ciel où doit se trouver l´oie aux oeufs d´or. Là, en effet, ils s´emparent d´elle et retournent sur terre. Mais alors que notre chat botté dort en plein désert, les deux compères disparaissent et le chat botté au réveil se retrouve encerclé par des vautours. Il file sur Saint Ricardo (nom de la ville où il a passé son enfance) et là, il découvre que l´Oeuf et la chatte l´ont piégé; il est mis en prison pour le vol (de la banque où l´Oeuf l´avait mêlé il y a des années)…là, il partage une cellule avec Jean des haricots magiques; il  lui explique que la mère de l´oie, la terrible oie va arriver et mettre sens dessu dessous la ville pour reprendre sa fille. Notre chat s´échappe de prison et retrouve Humpty; finalement ils décident de coopérer à nouveau pour sauver la ville et parviennent ainsi à détourner l´oie de la zone habitée et la conduise vers le pont avec son enfant. Mais là, le pont se détache et Humpty se sacrifie.

Notre chat botté devient un héro pour le peuple de San Ricardo mais est toujours poursuivi par les forces de la loi…et doit fuir après avoir embrassé « sa maman » et dans sa fuite, il retrouve la petite chatte ….et l´amour remporte la partie!

Image de prévisualisation YouTube

Je vous conseille la version 3D : elle en vaut franchement la peine! Un film pour petits et grands à ne pas manquer!emoticone

22 novembre, 2011

Les erreurs, il faut les payer ?

Classé dans : quelques poésies — ismeraldamadrid @ 20:11

Les erreurs, il faut les payer!

Et de ce fait, la Justice est toujours prête à frapper!

Justice divine: jusqu´en enfer, cette bavure peut vous emmener!

Justice humaine: que de variétés vous trouverez sur le marché:

sanctions légales; oeil pour oeil, dent pour dent…cela s´entend!

Vie impossible: ce n´était pas si risible!

Et vous, connaissez-vous le sens du mot pardon ?

Dès le jeune âge on vous apprend celui du mot sanction!

Tu as cassé le vas préféré de maman, tu seras puni pour cette action!

Trop accablé par ce qui est arrivé, seule la faute vous saute aux yeux!

Vous vous en voulez tant: cette maladresse

vous enveloppe, vous étouffe, vous oppresse!

N´avez vous pas pitié de vous? qu´en est-il de votre compassion?

En d´autres circonstances, si quelqu´un d´autre avait commis le méfait 

vous auriez été indulgent/e…alors pourquoi êtes vous avec vous même

aussi intransigeant/e ?emoticone

Coupable: la sentence sonne dans votre tête

une, deux, trois fois, la voix le répète!

Quel grand mot plein de répercussion:

marqué  au fer rouge dans l´esprit…

il faut continuer à vivre!emoticone

8 novembre, 2011

A l´occasion de Saint Nicolas, pour faire plaisir à vos petites têtes blondes, rien de tel que « Barbie divorcée » :-)

Classé dans : Humour — ismeraldamadrid @ 17:44

Un papa entre dans un magasin de jouets pour acheter une barbie à sa petite fille. Il demande à la vendeuse qu´elle lui montre les différents produits de barbie. « Voilà, Monsieur dit-elle

barbie fait du vélo : 19,95 euros

barbie au gymnase: 19,95 euros

barbie fait les courses: 19,95

barbie en tenue de fêtes: 19,95 euros

barbie maman : 19,95 euros.

barbie divorcée: 500 euros. »

- Excusez moi, interrompt le papa surpris, pour quel motif cette barbie coûte-t-elle autant ?

« Et bien , Monsieur, rétorque la vendeuse, d´un air autant suffisant, Barbie divorcée est proposée avec la maison de Ken, les deux voitures de Ken, la caravane de ken, le yacht de ken et ….l´ami de ken!emoticone« 

*************************************************

Une véritable affaire, je vous la conseille pour offrir à vos chérubins !emoticoneemoticoneemoticone

7 novembre, 2011

Le loup: ce personnage qui peuple nos contes et ceux de nos ancêtres!! :-)

Classé dans : Activités partagées entre ma princesse et moi — ismeraldamadrid @ 19:53

Ce samedi, ma princesse et moi avons consacré notre temps de midi à offrir une histoire d´un auteur d´aujourd´hui: Mario Ramos, sur un thème de la nuit des tempsemoticone

Dans une librairie pour enfants situées à deux pas de la maison . « Liberespacio«  s´appelle cet espace de rencontres, de lectures et de bonne ambiance!

Le loup: ce personnage qui peuple nos contes et ceux de nos ancêtres!! :-) dans Activités partagées entre ma princesse et moi cuentacuentoscestmoileplusfort0011.vignette Nous avons en duo, Aurore pour la partie en espagnol et moi pour la version française, raconté l´histoire de : « C´est moi le plus fort », aux enfants venus nous écoutés.

En présence du petit groupe d´enfants le public n´est pas aussi nombreux que pour un concert de Michaël Jackson mais nous avons été applaudies emoticone Et nous en avons retiré un grand plaisir et une expérience de plus à engranger dans notre panier d´événements originauxemoticone

cuentacuentoscestmoileplusfort003.vignette dans Activités partagées entre ma princesse et moi  »C´est moi le plus fort » est rédigé par un écrivain pour enfants qui habite à Bruxelles, mais que je n´ai découvert que depuis que je vis à Madrid, contradictions de la Vie emoticone Cette histoire envisage la prétention du loup : je suis le plus fort. Ce loup se promène dans les bois et il rencontre un lapin à qui il demande : « qui est le plus fort? », le petit animal appeuré directement le nomme, lui le loup. Il voit ensuite le Petit Chaperon Rouge, les trois petits cochons, les Sept Nains et de tous il reçoit la même réponse et à chaque conversation son Ego croît, croît. Il est de plus en plus convaincu d´être un GRAND MECHANT LOUP. Mais, il rencontre une espèce de petit crapaud qui le surprend et l´agace car lui ne lui confirme pas cette idée. Selon cette espèce de petit crapaud, le plus fort c´est sa maman.

Et sur l´écran   Le loup est en colère (l´image sur l´écran nous montre la mauvaise humeur du loup), il lui demande à nouveau: « Qui est le plus fort? » Le petit animal reste sur ses positions: « Mais je te l´ai dit, la plus forte c´est ma maman mais c´est aussi la plus gentille sauf avec ceux qui sont méchants avec moi! » dit le petit dragon : « Et toi, dis moi qui es-tu? » Le loup perd de sa prestance: « Moi, moi, moi….je suis le gentil petit loup! » dit-il en reculant prudemment! Et oui, derrière l´espèce de petit crapaud qui en fait n´est autre qu´un dragon se trouve la maman! emoticone

Et pour nous ce fut une occupation distrayante et intéressante, voire même empreinte d´un peu d´émotion!emoticone

3 novembre, 2011

La morale de la fable :-)

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 21:10

Enfouie dans mes problèmes, submergée par mes pensées, je ne m´aperçois pas de l´arrivée de Pierre. Son souffle dans ma nuque me provoque une angoisse qui s´installe dans mon estomac, j´ai l´impression qu´un noeud se forme dans cet organe et une sensation de naussée prend consistance!emoticone

L´image de ma belle mère apparait dans mon esprit, d´abord nébuleuse, puis de plus en plus nette: il s´agit d´un déjeuner que nous avions organisés, à notre retour de lune de miel. Elle trône au bout de la table, elle porte un tailleur ocre et un chemisier en soie rose pale. Son tour de cou en argent flashe dans cet ensemble. Elle sourit et ramène à elle l´attention de tous les invités (en fait. juste mes parents et Pierre; mon beau père est décédé voici quinze ans) qui se réduit à la famille. Elle lance un éclat de rire, comme elle seule peut les faire: entre le rire ironique, le rire prétentieux et le fou rire d´une joie profonde. Nous la regardons tous, mi-surpris, mi inquiets. Et voilà, que d´un air complice, elle se lance à nous raconter l´histoire d´une jeune mariée qui devait habiter chez sa belle mère. La nouvelle épouse n´appréciait pas la vieille dame qu´elle considèrait grincheuse et dictatrice. – A ce stade de l´histoire, ma belle mère me regarde et me dit : « ce n´est pas mon cas n´est-ce pas ? », je bégaie : « euh! non, bien sûr  » et aiguise un sourire. Son regard survole « l´assemblée » et reprend son récit: « un jour, lasse de supporter la situation, cette personne va voir un sorcier. Il lui donne un poison qu´elle doit quotidiennement administrer à « son ennemie ». Il lui conseille alors pour éviter les soupçons de la victime et de son entourage, et ne pas s´attirer les soupçons de créer un climat de bonne entente avec cette dame. Donc voici, notre jeune femme qui ne réchigne pas à l´effort pour satisfaire sa belle mère. Les jours passent, les semaines aussi et un jour, la belle donzelle se précipite chez le Sorcier… » – Ma belle mère fait une pause dans son récit, elle boit une gorgée de Saint Emilion et l´avale doucement savourant le moment, dégustant la saveur de son breuvage. Elle me fixe et me demande :  » Dis moi Nancy, sais-tu pour quels motifs notre héroïne pourrait s´être rendue précipitamment chez le sorcier ? » -Peut être pour savoir combien de temps encore elle devrait jouer la comédie? Quand allait mourir cette brave dame ? …. Ma belle mère jette un coup d´oeil autour d´elle, elle dévisage mes parents, tout en faisant durer le suspens. Pierre et elle échangent un regard complice. Elle poursuit l´histoire: « Maître, je suis très inquiète, je ne veux plus que ma belle mère meurre!! s´exclame notre jeune amie en larmes. Je suis consciente que je vous ai sollicitée pour obtenir ce venin, mais au fur et à mesure, que j´apprends à connaître cette femme, je constate que c´est une personne extraordinaire qui a élevé mon mari avec amour et un grand effort; et qu´elle rendra heureuse mes enfants. Je ne pense plus rien de négatif à son sujet!….Mon Dieu, je vous en supplie faites qu´elle ne meurre pas! » – Ne t´inquiète pas, dit le Sorcier, je savais que tu changerais d´avis, si tu prenais la peine de frayer avec elle, et de la regarder avec des yeux moins partisans, plus neutres, ton point de vue se transformerait et tu découvrirais les bons côtés que nous possédons tous en nous mêmes. Donc cette potion constitue juste en quelques vitamines que tu as ajouté chaque jour dans son lait chocolaté! » emoticone

Je suis surprise par ce souvenir; je ne porte pas ma belle mère dans mon coeur… bien que depuis ce jour et ce spectacle, je ne me permette aucun commentaire désagréable envers elle: ai-je peur qu´elle ne me jette un sort! Peut être…mais surtout, je sais que Pierre souffrirait beaucoup s´il apprenait que je ne supporte pas (ou que sa maman ne représente pas ma tasse de thé!) cette femme. Mais pourquoi suis je entrain de l´évoquer ou plutôt cette fable qui est tellement d´à propos. Mon inconscient me suggère-t-il d´avoir davantages d´égards pour mon mari ?emoticone …Je souris à Pierre, mon corps s´est soudainement décrispé: « Comment vas-tu mon coeur ? Je suis désolée de ne pas m´être préparée pour la soirée mais j´hésitais sur la tenue à passer pour être à la hauteur de l´événement! annonce-je en me levant pour le rejoindre et l´embrasser avec fougue et passion…et un peu de tendresseemoticone.

Quand je m´approche, il se tourne de manière à me faire complètement face…il sourit aussi. Je remarque que sa main gauche se trouve dans son dos. Je me mets sur la pointe des pieds pour tenter de savoir quelle en est la raison. Mais Pierre est plus rapide que moi et sa main est occultée par le canapé. « Ne t´inquiète pas ma Belle; je vais faire venir le traiteur à la maison! Tu mérites d´être prise en considération! Tu es ma merveille et si tu veux te polir davantage et devenir le plus beau diamant du monde, je ne serai que plus fier de t´avoir pour épouse! » me lance-t-il avec une voix de séducteur endurciemoticone.

Je suis vraiment émue, je chancelle sous l´effet du choc et peut être aussi, parce que depuis le petit déjeûner je n´ai rien avalé! Il me rattrape et je découvre le petit cadeau qu´il gardait précieusement dans sa main gauche. Constatant qu´il a été découvert, il me tend la petite boite: « je voulais que tu l´ouvres pendant le dîner mais je ne suis pas bon cachotier! » Son air penaud m´arrache un éclat de rire. Je lui rends le cadeau et l´embrasse enfin avec l´Amour qui envahit tous mes pores. Notre baiser se prolonge langoureusement et mes doigts caressent ses cheveux avec douceur pendant que ses mains glissent sous mes vêtements et caressent ma peau.  Quand nous arrêtons de nous embrasser, Pierre me dit: « Appelle le traiteur et commande à ta guise le plus gargantuesque des repas pour moi et pour toi, le plus frugal qu´il ait sur la carte! Je veux fêter avec toi ma promotion….oups, je voulais te l´annoncer au cours du dîner!!! » Il me cligne de l´oeil et se dirige vers la salle de bains. Je lui lance un baiser et nos yeux se croisent satisfaitsemoticone

En me dirigeant vers le téléphone, j´ai une pensée pour ma belle mère: je crois que, malgré mon interprétation peu positive , il y a douze ans, de son conte et de son attitude comme nouveau membre de ma famille, cette dame a un bon fond, qu´elle cache derrière ses cinémas: des airs de grandeur, de femme volontaire et dure. Je m´efforce de recourir à nouveau à l´empathie (deux fois dans la même journée, je me féliciteemoticone) et je me laisse atendrir.

Je m´interroge également sur l´Être Humain et nos attitudes; comment se fait-il que souvent nous considérons certains de nos membres de la famille, de nos voisins, collègues…comme des ennemis ? Comment quelqu´un qui a fait battre notre coeur, peut du coup se transformer en celui/celle qui rend notre coeur dur comme de la pierre ? Quel est ce mécanisme, en nous, qui transforme à ce point nos sentiments, surmontant même la logique de notre raison: nous aveuglant complètement…et pouvant même nous conduire à la haine, si un déclic ne surgit pas à temps ? Et ce déclic: est-ce le fruit du hasard ou du contraire la pièce manquante du puzzle de l´Amour qui réunit deux Êtres attachés l´un à l´autre depuis de longues années ou deux Inconnus qui se découvrent à peine…?

Au moment où je forme le numéro du traiteur, je me souviens de la petite boite que tenait Pierre dans sa main, la curiosité me pique et je me laisse entraîner dans les méandres de mon imagination, tentant de deviner que peut contenir cet emballage . emoticoneemoticone

2 juillet, 2011

Un éventail de familles dans différentes gammes, de cultures distinctes :-)

Classé dans : Cinéma — ismeraldamadrid @ 10:38

Etes vous davantage famille « Simpson » avec Mr Homer(il travaille dans une Centrale nucléaire), toujours à rebondir entre canapé/bieres et autres delicatessen bien américaines et ennuis de tous types; et sa petite tribu composée de son épouse Marge, qui gère tout le ménage, l´éducation des enfants et résoud toujours les ennuis de son mari, en bonne mère au foyer; et trois enfants du plus espiègle Bart, à la plus intelligente et acharnée à engranger des connaissances Lisa et le bébé peut disposer à abandonner sa sucette et nous offrir ses premiers mots.

Image de prévisualisation YouTube

Ou alors, la famille « American Dad » (le père de famille: le bon père de famille ? ) ce dernier Stan Smiths travaille à la CIA mais quand à mettre les pieds dans le plat il fait la concurrence à notre ami Homer; sa jolie épouse Francine est également femme au foyer mais est bien moins raisonnable que Marge. Ils sont parents de deux enfants, adolescents, le garçon en phase à la puberté, vit les déboires de son époque et fait face à sa virginité dont il éprouve beaucoup de difficultés à se débarasser. C´est un étudiant très appliqué. Sa soeur Heyley est universitaire et vit ses aventures amoureuses. Cette famille n´a pas de chien, ni de chat à la différence des Simpsons (bien que Steve, le fils ait tenté d´adopter un chat mais ce dernier ne semblait pas très dispos à être son animal de compagnie). Il y a bien un poisson rouge et surtout Rogers un extraterrestre qu´a ramené le père d´une expédition. Il boit, fume et achète à la boutique télévisée.

http://www.dailymotion.com/video/xgliyn_american-dad-la-vengeance-de-klaus_fun

Nous avons une série japonaise, Shin Chan, le papa un travailleur acharné, il est employé dans des bureaux et son salaire est peu élevé, sa famille est engagée dans une hypothèque pour 32 ans. Il noie souvent ses chagrins ou ses joies dans l´alcohol. Son épouse Misae gère l´argent et comme les précédentes s´occupe de la maison et les enfants, en bonne mère au foyer. Shin Chan est le petit garçon espiègle qui fait tourner ses parents en bourrique; il a un langage effronté et fait régulièrement la danse “du cul”. Sa petite soeur bien qu´elle ait aussi comme Maggie une sucette nous honore de quelques paroles, c´est aussi une digne copie de sa maman, elle feuillette les magazines et reste bouche bée devant les beaux hommes ou les bijoux brillants. Shin Chan comme son père, ne se résiste pas devant une jolie femme, ce qui vaut souvent à Hiroshi quelques coups assénés par Misae. Ils possèdent un chien blanc, du nom de “Nevado” que Shin Chan a ramené un jour et qui a été adopté lorsqu´il a risqué sa vie pour sauver la famille.
http://www.dailymotion.com/video/xakxfe_shin-chan-ep54_fun

Et en revenant, dans notre Europe occidentale, nous avons notre série française Titeuf. Titeuf est le fils d´un Français de classe moyenne qui a beaucoup de mal a conserver son travail et doit faire face au chomage et à la recherche d´emploi. Sa mère travaille à l´extérieur à la différence des précédentes mamans. Il est bon d´attirer l´attention sur ce point emoticone! Titeuf n´est pas un élève futé et a souvent des soucis scolaire. Il a quelques amis. Il a une soeur Zoe plus jeune que lui qui lui cause les classiques soucis de petite soeur. Il est amoureux à la différence des précédents garçons (parce que Shin Chan lui c´est le contraire une petite fille riche est amoureuse de lui) de Nadia qui se sent flattée mais qui l´ignore. Donc ici, ce petit garçon vit des aventures davantage dans la gamme classique d´un enfant des années 90 ou actuelles. Il doit affronter la crise économique suite à la perte d´emploi de son papa, il fait face aux affres de l´amour avec Nadia, ou quand ses parents décident de faire une pause dans leur relation amoureuse (séparation momentannée), les problèmes scolaires avec les études, les compagnons de classe. Tout cela nous est raconté dans un langage trivial et avec beaucoup d´humour:

Image de prévisualisation YouTube

Des visions très variées de la vie sociale, présentées pour les enfants et les adultes, dans différentes facettes mais qui interpellent sur la réalité du quotidien, des familles en général. C´est un peu distortionné, mais je crois qu´on peut apprendre beaucoup sur la Société et je le trouve intéressant.

Et vous quelle série vous marque le plus ?

28 juin, 2011

Qu´il est difficile d´éviter que notre train ne déraille :-(

Classé dans : Et quelques récits, fruit de mon immagination — ismeraldamadrid @ 14:12

Je saisis cette opportunité que je me suis offerte, de commencer la journée du bon pied. Je maquille légèrement mes yeux, une touche de mascara, un trait de crayon et un peu de fard à paupières; suivi de fard à joues et je termine avec une retouche de rouges à lèvres. Je soupire d´aise et j´ouvre ma garde robe; c´est l´été, une saison qui me fait rêver. Le soleil éclaire la chambre à travers la fenêtre ouverte sur le jardin, les oiseaux piaillent assis sur les branches, du cerisier en fleurs. En haut, de l´arbre on distingue un nid, je méconnais ces propriétaires et je songe: la femelle y pondra-t-elle ses oeufs et entendrons nous bientôt le concert que ces oisillons nous offriront pressants leurs mamans pour davantage de pitance ?

Je reviens à mes moutons, et m´empare d´un tailleur rose pastel et d´un chemisier manches courtes en soie blanche, une ceinture en tissu et une paire de sandales de même couleur. Parvenir à s´accepter avec complaisance est toute une attitude qu´il faut parvenir à adopter ou adapter. Parfois, je l´adapte, je surmonte ma petite moue de manque de confiance en moi, et les petits défauts physiques sur lesquels je m´arrête en certaines occasions et deviennent la cible de mon amertume, je les masque dans mon esprit, je m´efforce de les ignorer et je me consacre sur les détails de mon anatomie qui parviennent toujours à me convaincre qu´ils sont vraiment charmants: mes yeux d´un bleu profond m´apportent une grande satisfaction. J´adopte aujourd´hui cette posture, pour commencer la journée d´un bon pied je décide de consacrer quelques heures au shopping. J´attrape mon petit sac rose fait main, crocheté pendant les longues soirées d´hiver. Je recours, comme dans les grandes occasions, à mon parfun préféré Angel de Thierry Mugler, dont les notes chocolatées font frétiller mes narines et me font aspirer à des moments sensuels et plaisants. Un dernier coup d´oeil dans le miroir de l´entrée et je ferme la porte de l´appartement, je respire profondément et je remplis mes poumons d´air frais: direction, le centre commercial. Les soldes sont à portée de main et déjà des prix braderies

J´entends la sonnerie du téléphone: un coup d´oeil au numéro. Je décroche, émue: il s´agit de mon chéri. « Bonjour, mon coeur! »

- Bonjour ma belle. Tu vas bien ?

- A merveille, je suis séduite par ta charmante surprise.

- Je suis ravi que tu aies apprécié. Mais j´espère que tu ne doutes pas de mon immense amour sincère envers toi, ma merveilleuse femme, me dit-il d´un ton doux et profond

« Qu´est-ce que tu fais maintenant ? » me demande-t-il.

- Je me dirige au Centre Commercial, faire du lèche vitrines.

- Oh! Une excellente idée. Au fait, je t´appelle parce que ce soir, nous devons nous nous réunir en équipe pour discuter certains points du programme de la rentrée. Nous mangerons, ensemble au resto et je rentrerai certainement relativement tard. Je suis désolé…

Je ressens ces paroles comme un coup de poignard, je fais la moue et reste silencieuse.

« Cela t´ennuie, mon coeur ? » insiste-t-il

- Non, non pas vraiment…je rétorque dubitavite et effondrée (dans mon for intérieur, car je ne l´avouerai probablement pour rien au monde).

- Tu es un ange, ma chérie. Je ferai tout mon possible pour ne pas prolonger cette soirée.

Je tente néanmoins une furtive attaque: « Tu es sûr que tu es obligé d´être présent à cette réunion ? »

« Oui, mon coeur, il m´est impossible de m´y soustraire » répond-t-il d´un ton ferme. « Fais de bonnes courses et ne t´inquiète pour rien! Profite du soleil et des nouveautés dans les boutiques » ajoute-t-il avec une voix tout sourire.

- Oui, mon trésor. j´acquièse d´une voix absente.

- Bisous, bisous.

- Bisous, à ce soir!

Le portable dans la main, je regarde encore l´écran qui s´est mis en fond d´écran, des surfistes font des figures géométriques qui défilent devant mes yeux vides d´expressions.

Je puise dans cette énergie positive que j´avais mis de côté, ce matin, pour que ma journée fut géniale. Je suis devant le Centre commercial, je m´avance vers un salon de dégustation et je franchis la porte comme une automate. Mes pensées sont silencieuses, tandis que mes émotions me serrent la gorge: la peur me colle au ventre, j´ai un mauvais présentiment, je n´aime pas cette situation.

Je commande un café très serré et deux petits pains au chocolat et un croissant passé au grill. Le serveur me sourit et me demande d´une voix aimable et grave (ce que je considère comme une voix virile) quelle classe de confiture je souhaite avec le croissant. Je choisis une portion à la pêche.

L´attente devient interminable, car mon cerveau s´est remis au travail; je repense au mot trouvé sur l´oreiller et à cette réunion imprévue. Je suis déroutée.

Une serveuse dépose sur la table l´assiette avec les viennoiseries et leur vue fait surgir en moi un sentiment de culpabilité. Je suis partagée entre le besoin de les engloutir, de les savourer, de m´en délecter; et l´envie de tout laisser. Bien sûr, il est hors de question, d´annuler la commande à cet instant, je m´accroche à cette pensée pour « faire contre mauvaise fortune bon coeur ». J´en veux beaucoup à Pierre pour cette situation, je m´en veux bien plus encore, de subir, subir, toutjours subir: je ne sais comment sortir de ce cul sac; plus les jours passent,plus il me semble obscur! J´aimerais trouver au fond de moi, la solution à ce malaise qui m´envahit! Je sais que je mangerai chacun de ces aliments. Je ne lutterai pas contre mon manque de confiance en moi et ma faible auto-estime. Je ne chercherai pas à rééquilibrer mon esprit, le stress s´est installé et je vais me laisser tenter. Je déguste déjà la première bouchée du feuilleté de ce pain au chocolat, je regarde la barre chocolatée qui apparait entre la pâte, je laisse fondre doucement dans ma bouche ce morceau et je mache lentement pendant que m´envahit un bien être qui efface tous mes complexes emoticone!  Je sais que lorsque j´aurais terminé avec toutes ces douceurs, ma nervosité se sera envolée!Langue

Il faut que je tourne la page de cette dernière heure, revenir à ce moment heureux de ma journée, lorsque je tournais la clef dans la serrure, pour venir à ce centre commercial, pour acheter de jolies tenues!

Oui, restons sur cette belle impression!

12
 

worldwearinessness |
Nyindjé, chat bouddhiste |
aufildelaplume06 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lunafriday
| journal d'une folle
| Un oiseau sans cage